05 mars 2010

Autorisation de la pomme de terre OGM Amflora : La commission européenne préfère BASF à la santé, à l’environnement et aux droits des paysans !

Communiqué de presse - 3 mars 2010
La commission européenne a autorisé, aujourd’hui, la mise en culture de la pomme de terre transgénique AMFLORA développée par BASF. Cette décision constitue un mépris indéniable des citoyens européens qui refusent de cultiver et de manger OGM. Depuis l’autorisation du MON 810 de 1998 aucune autorisation de mise en culture n’avait été délivrée…
La commission Barroso II, à peine investie, vient de donner un message fort : les autorisations de mise en culture et d’importations recommencent, malgré les luttes et les fortes oppositions de ces dernières années, venant autant des états membres et des régions, que des citoyens, paysans ou consommateurs.
La Confédération Paysanne dénonce cette régression : cette pomme de terre n’est pas nécessaire ! D’autres pommes de terre existent, non modifiées génétiquement, et qui ont une haute teneur en amidon.
La Confédération Paysanne remet en cause l’indépendance de l’Agence Européenne de sécurité des Aliments : dans la tourmente des conflits d’intérêts cette agence ne peut être légitime pour répondre sur la dangerosité des OGM
Lire la suite ici
ou là:http://www.confederationpaysanne.fr/

3 commentaires:

  1. aujourd'hui du papier... et demain de la bouffe!...

    RépondreSupprimer
  2. Elle porte un joli nom pourtant.
    Vive le bio, pour l'instant...

    RépondreSupprimer
  3. Pourvu que les semences bios ne soient pas endommagées!

    RépondreSupprimer