Bistro Bar Blog

mardi 5 août 2014

La psychose de l'Ebola


Sachant qu'il n'y a pas de vaccin (Quoi ?! Pas encore ?! Mais courage, on va bientôt en inventer un !) ni de traitement officiel contre cette maladie, il semblerait qu'on veuille faire mourir les gens de peur... Actuellement les médias américains sont en train de déclencher une psychose. Qu'en est-il vraiment, sachant que c'est encore une nouvelle manipulation de l'élite ?

Cette maladie virale appelée également "fièvre hémorragique Ebola", qui touche l'homme et les grands singes, a été répertoriée pour la première fois en 1976 dans l'actuelle République Démocratique du Congo (ex-Zaïre) près du fleuve Ebola. Quelques petits foyers locaux apparaissent ici et là.

En 2014, on reparle de l'Ebola dans le courant du mois de mars, avec déclaration de cas en Afrique (en République de Guinée). Depuis, d'autres pays africains sont touchés, comme la Sierra Leone (juste au sud de la Guinée), le Liberia et le Nigeria.

Tableau de mise à jour du nombre de cas (à gauche) et de décès (à droite) au 1er août selon l'OMS :



Ce qu'il faut savoir sur l'Ebola  :

  • Incubation entre 2 et 21 jours
  • Contamination par les liquides corporels (et NON par voie aérienne)
  • Symptômes (pour ceux qui ont un système immunitaire affaibli) : forte fièvre, faiblesse, douleurs musculaires, maux de tête, inflammation de la gorge dans les premiers jours. Ensuite, vomissements, diarrhée, inflammation cutanée, hémorragies internes et externes (même dans les vaisseaux de l’œil). L'arrêt du fonctionnement des reins et du foie entraîne la mort.
  • Pas de vaccin à ce jour. Traitement : officiellement aucun traitement connu. Mais la médecine alternative propose des solutions comme l'argent colloïdal, le chlorure de magnésium, la vitamine C à haute dose et les huiles essentielles, entre autres. L'important est de ne pas "mourir de peur"...

Jane Burgermeister (la courageuse femme qui avait dénoncé l'arnaque de la grippe porcine H1N1 en 2009, porté plainte contre son gouvernement autrichien et écrit une longue lettre à la directrice de l'OMS, le Dr Margaret Chan) tient un blog (en anglais, LIEN) avec un suivi de cette affaire d'Ebola. Jane est persuadée que toute cette histoire est une vaste manipulation, ce qui ne nous étonnera pas le moins du monde.

Quelques en-têtes d'articles de son blog par ordre chronologique, qui peuvent permettre de relier les points :

- 22 juillet : Un membre officiel de l'OMS, Glenn Thomas, a-t-il été assassiné dans le crash du MH 17 parce qu'il voulait dénoncer les manipulations de l'OMS ?
Jane a correspondu en 2009 par email avec cette personne. Elle pense que Thomas est devenu conscient de la manipulation autour des pandémies de grippe et de l'Ebola et qu'il voulait la dénoncer. Elle lui avait d'ailleurs envoyé un email le 3 avril 2014 pour lui demander des infos sur l'épidémie d'Ebola en Guinée.

- 23 juillet Le faux média alternatif Infowars fait un matraquage en parlant d'une "peste" qui touche les US, fait la promotion de la quarantaine et d'un plan de vaccination

- 24 juillet : Le Sierra Leone fait fermer le laboratoire américain d'armes biologiques (fondé et financé par George Soros) à Kenema en plein milieu de l'épidémie d'Ebola et fait arrêter tous les tests sur l'Ebola à l'université de Tulane
Le gouvernement du Sierra Leone ne cherche plus à combattre l'épidémie orchestrée d'Ebola, ce qui suggère que le diagnostic d'Ebola est faux ou manipulé.

- 28 juillet : le mainstream média CNN fait la promotion d'un vaccin expérimental

George Soros veut faire installer des "centres de solidarité" en Grèce. Est-ce par lui que l'Ebola va entrer dans ce pays ?

- 29 juillet : Qu'est-il arrivé au porte-parole de l'OMS Glenn Thomas ?
Des experts en médecine légale ont identifié la première victime du crash du MH 17 quand plusieurs passeports ont été trouvés sur la scène du crash, dont certains étaient expirés. Les passeports sont en parfait état. Il y a un immense faisceau de preuves que le crash était mis en scène, appelant à la question de ce qui est arrivé au porte-parole de l'OMS Glenn Thomas et aux chercheurs sur le SIDA qui seraient morts dans le crash, s'il n'y a pas eu de crash ?

Les médecins britanniques ont été avertis de se préparer pour l'Ebola

L'office de santé publique d'Angleterre a envoyé des courriers aux médecins les pressant de guetter les signes annonciateurs d'Ebola...


- 30 juillet : Une semaine après que le New York Times demande pourquoi on ignore l'Ebola, Infowars et ZeroHedge font la même chose

Infowars et ZeroHedge sont sur la même page que les mainstream médias pour faire un battage sur la pandémie d'Ebola et l'agenda de loi martiale sanitaire. Loin d'ignorer l'Ebola, le Centre de Contrôle des Maladies (CDC) a activé en juillet son centre d'opérations d'urgence en préparation de la loi martiale, d'arrestations de masse, d'une vaccination forcée et d'une quarantaine. Ce que le CDC, Infowars, ZeroHedge et le New York Times ignorent, ce sont les faits et les documents montrant que l'Ebola a été répandu en tant qu'arme biologique par le gouvernement américain et qu'il est disséminé par ce même gouvernement.

- 31 juillet : Les USA vont tester un vaccin expérimental contre l'Ebola



- 4 août : New York a organisé vendredi le plus grand exercice de manœuvres d'urgence surprise pour une attaque biologique
Le département de la santé a dirigé la plus grande manœuvre d'urgence de l'histoire new-yorkaise pour tester la délivrance de médicaments dans l'éventualité d'attaque biologique.


Le gouvernement américain a "breveté" le virus de l'Ebola

À suivre

Mais ne cédez surtout pas à la peur, qui est le but recherché.

20 commentaires:

  1. Bien, en tout point ! Si l'humain n'avait pas une frousse bleue, (noire peut être) de la mort, il cesserait de trembler devant toutes ces manipulations de PEUR. Si l'humain réfléchissait plus, et soit plus attentif à autre chose qu'à sa recherche constante de "jouissanceS" , il constaterait très vite les mensonges et les manipulations de tous bords... Quant à la mort, vous qui lisez ceci, vous avez déjà pris un grand risque, vous êtes vivants... et tout ce qui vie meurt, tôt ou tard !!! ...Mais là est une autre histoire. Notre Hélios va bien nous trouver un texte concernant ceci...

    RépondreSupprimer
  2. D'abord un parasite local ou importé, épuisement du personnel soignant, SCORBUT latent alimentaire et de réserves (manque ou disparition des réserves de vitamine C), déshydratation (chaleur) tout est là pour déclencher n'importe quoi dans un organisme . Si en plus si il y a à proximité un conflit armé (Mali ...) et des peurs latentes (Bonjours Virus Ebola ) tout est prêt pour augmenter une vrai peur et augmenter le stress des population et des "soi niants" qui n'en peuvent plus déjà.
    Pas difficile d'augmenter le nombre de personnes atteintes par les même symptômes !
    Acide Ascorbique sous toutes ses formes et sérum de Quinton à grosses doses c'est pas cher Magnésium bien sur, (mais ça rapporte rien aux gros labos ! )

    RépondreSupprimer
  3. http://france3-regions.francetvinfo.fr/limousin/2014/08/01/fausse-alerte-au-virus-ebola-limoges-une-grosse-frayeur-au-chu-de-limoges-526196.html

    RépondreSupprimer
  4. http://www.naturalnews.com/046331_Ebola_government_propaganda_medical_questions.html

    RépondreSupprimer
  5. Bon à savoir et à diffuser! Merci pour l'info!

    RépondreSupprimer
  6. Pour l'instant, le virus Ebola a fait moins de victimes que les opérations de Gaza.

    RépondreSupprimer
  7. Merci Hélios (et Valérie) de le rappeler.
    la fabrication d'une épidémie efficace fait partie des ingrédients nécessaires à la réussite du scénario de "fin des temps" : le fameux "reset" à grand spectacle sur lequel les prédateurs de l'Humanité comptent pour remettre une nouvelle fois l'Humanité dans les rails de l'esclavage...

    Moins ça marchera, plus ils sortiront leur arsenal. Attendons-nous donc à ne pas nous laisser démoraliser, et à continuer à penser à l'extérieur de la peur, et à l'intérieur de nous-mêmes, ensemble.

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  8. Comme quoi ils se moquent vraiment de nous ! Allez voir les photos comparatives et la violation des mesures de biosécurité de niveau 4 par le CDC lors de l'arrivée du Dr Brantly a NY

    http://birdflu666.wordpress.com/2014/08/06/ebolagate-the-biowar-twin-towers/

    RépondreSupprimer
  9. http://vaticproject.blogspot.com/2014/08/hint-that-this-is-set-up-monsanto.html

    "Amber Brantly and the children are in Abilene, Texas, under a 21-day fever watch," which is essentially a quarantine. This means the necessary quarantine of American citizens on U.S. soil has already begun.

    http://vaticproject.blogspot.com/2014/08/ebola-turning-out-to-be-joint-bio-and.html

    Ebola turning out to be joint bio and psych warfare assault from George Soros and Bill & Melinda Gates

    Is the “official” line about "How Ebola is transmitted", just that, a line of BS?
    http://vaticproject.blogspot.com/2014/08/is-official-line-about-how-ebola-is.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Valérie, tu vas te faire tirer les oreilles par les lecteurs, parce que beaucoup ne lisent pas l'anglais. ;-)
      Ce serait sympa de faire un petit résumé.

      La femme de Brantly (l'américain rapatrié de Sierra Leone avec des précautions insuffisantes comme le précise Jane Burgermeister) se trouve officieusement en quarantaine, ce qui voudrait dire que cette procédure aurait déjà démarré aux US.

      Par ailleurs, Monsanto a investi dans une société pharmaceutique de traitement de l'Ebola...alors que la pandémie gagne du terrain.

      L'Ebola s'avère être une attaque groupée de guerre biologique et psychologique de la part de George Soros (qui a financé le labo d'étude en Sierra Leone) et le couple Gates.

      Le moyen de transmission de l'Ebola serait-il officiel ou des conneries ? (se transmet-il par voie aérienne ou non, plusieurs démentis ont circulé, pour semer la peur bien sûr)

      Supprimer
    2. Oups sorry. Merci de l'avoir fait pour moi Helios :)

      Supprimer
  10. Novartis (Suisse) aurait un vaccin contre Ebola depuis 2012: L'itinéraire de la Criminalité Suisse: 2012 EBOLA ANTIDOTE PRÊT EN SUISSE 2013. LOIS SUISSES DE VACCINATION OBLIGATOIRE ET 2014 L'épidémie d'Ebola REELLE; de sorte qu'aujourd'hui tout est en place pour les Suisses - le vaccin, les nouvelles lois en cas de pandémie et maintenant la véritable pandémie. Donc, bientôt ils pourront forcer l'injection de ce vaccin et simultanément faire beaucoup d'argent avec Gleevec et Tasigna.

    video en anglais:

    https://www.youtube.com/watch?v=eTA5_BRKT8g&feature=youtu.be

    RépondreSupprimer
  11. Bon là on a l'impression très nette avec tout ce qui se met en place progressivement qu'ils veulent se rattraper sur le flop du H1N1 de 2009 et passer à la vitesse supérieure avec l'Ebola.
    "Vous n'avez pas marché avec la grippe porcine, alors là vous allez avoir tellement peur que vous deviendrez des moutons dociles."
    Les moutons ne marchent plus et n'ont plus peur des loups...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Comme l'explique très bien Isabelle du site Conscience du Peuple, tout est manipulé depuis très très longtemps (par la Matrice ?) !!

      Allez donc consulter le brevet américain déposé en 2009 déjà

      Brevet du virus Ebola ! (déposé en 2009)

      http://www.conscience-du-peuple.blogspot.fr/2014/08/brevet-du-virus-ebola-depose-en-2009.html

      p.f faure

      Supprimer
  12. Les troupes des Nations Unies -impliquées dans des scandales sexuels et prostitution forcée ou qu'ils aillent- ont fait leur apparition dans les rues de Monrovia, selon un rapport du journal Die Welt.

    http://www.welt.de/politik/ausland/article130843361/Auf-Streife-in-einer-Metropole-voller-Leichen.html

    http://www.nytimes.com/2011/09/08/world/08nations.html?pagewanted=all&_r=0

    Nous assistons au commencement de la prise en main, par les militaires des Nations Unies, du Liberia ou la loi martiale a été décrétée sous le prétexte de gérer l'état d'urgence causée par le virus Ebola, apparemment crée par un laboratoire d'armes biologique US.

    Aussitôt que la police et l'armée locale d'Afrique de l'Ouest tomberont malades, les troupes des Nations Unies prendront le contrôle du pays.

    Les Nations Unies sont les mercenaires du monde a la solde des banquiers et des globalistes comme nous l'avons découvert dans la fuite de l'appel téléphonique de Victoria Nuland ("Fuck l'Union Européenne") concernant le gouvernement ukrainien non élu.

    https://www.youtube.com/watch?v=CL_GShyGv3o&feature=player_embedded

    Ce a quoi nous pouvons nous attendre c'est que les troupes des Nations Unies occupent l'Afrique de l'Ouest et la vide de ses ressources -et de son peuple- pour le compte de l'ancienne secrétaire aux affaires étrangères Madeleine Albright, George Soros et le banquier Jakob Rothschild qui ont de gros investissements en Afrique, a moins que les gens la bas ne réagissent.

    Ci-dessous un projet commun de Soros, Rothschild et Albright:

    http://www.heliosinvestment.com/support/uploads/1264527494251109_release.pdf

    Traduit par Valérie
    Source = http://birdflu666.wordpress.com/2014/08/05/un-troops-enter-ebola-zone-to-enforce-quarantine/


    D'autre part, la Sierra Leone a déclaré la loi martiale, mais n'a pas fermé les aéroports et a seulement change les protocoles concernant l'inspection des passagers ???!!!

    http://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2014/07/31/sierra-leone-declares-state-of-emergency-in-ebola-crisis/

    Source - http://birdflu666.wordpress.com/2014/07/31/sierra-leone-declares-martial-law-over-ebola/

    RépondreSupprimer
  13. Un premier Européen infecté par le virus Ebola

    Il s'agit du premier Européen, infecté par le virus Ebola. Un prêtre espagnol a été rapatrié jeudi en Espagne, après avoir été contaminé au Libéria par le virus. L'avion militaire médicalisé s'est posé sur une base aérienne (de Torrejon de Ardoz) près de Madrid. Le prêtre a été transporté en ambulance et sous escorte policière dans un service spécialisé en maladies infectieuses de l'hôpital madrilène Carlos III. Un autre missionnaire fait aussi parti du convoi. Il travaillait avec le prêtre au Liberia, mais n'est pas porteur du virus. Face à l'épidémie qui ne cesse de s'étendre, le Liberia a décrété dans la nuit de mercredi à jeudi l'Etat d'urgence pour 90 jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le prêtre espagnol contaminé par le virus Ebola lors d'un séjour au Liberia est décédé dans un hôpital de Madrid, a annoncé mardi
      un porte-parole des autorités sanitaires de la capitale espagnole. Le virus a déjà fait plus de 1000 morts selon l'OMS.
      Ce mardi, le prêtre espagnol qui avait été rapatrié du Liberia à Madrid est décédé.

      Le père Miguel Pajares, âgé de 75 ans, avait été évacué par avion du Liberia vers l'Espagne jeudi dernier après avoir contracté
      la maladie alors qu'il effectuait une mission pour une ONG. Le prêtre avait été rapatrié en compagnie d'une nonne, Juliana Bohi.
      Les examens médicaux pratiquées sur cette dernière avaient montré qu'elle n'avait pas été infectée par le virus Ebola.
      Le père Pajares était le premier ressortissant européen contaminé par ce virus responsable de fièvres hémorragiques.

      Supprimer
  14. http://fawkes-news.blogspot.com/2014/08/ebola-ou-comment-maintenir-le-controle.html

    RépondreSupprimer
  15. Le député-maire de Levallois, Patrick Balkany, a adressé une question écrite
    à la ministre de la Santé Marisol Touraine, l'alertant sur des "cas de virus Ebola recensés en France". Le ministère contredit ces affirmations

    Patrick Balkany l'affirme: des cas d'Ebola ont été recensés en France. Dans un article publié sur son site, le député-maire UMP de Levallois, citant des "sources médicales fiables" selon lesquelles "plusieurs cas" de cette maladie "auraient été signalés sur le territoire français", explique avoir interpellé "en urgence" la ministre de la Santé Marisol Touraine sur cette question, et lui avoir adressé une question écrite sur le nombre de cas recensés dans l'Hexagone.

    1.000 morts dans le monde
    Or, si la barre des 1.000 morts liés à ce virus a été franchie, selon l'OMS, aucun cas n'a pour l'heure été signalé en France. Contacté par le Scan, Patrick Balkany a confirmé ses propos, tout en refusant de donner l'origine des sources citées. "Le ministère a été prévenu par mes sources et c'est tout de même curieux que l'on n'ait pas d'échos", a jugé l'élu levalloisien. Avant de préciser: "Je parle de cas au pluriel mais pas encore d'épidémie. Mais je suis certain que ça va se savoir".

    Sollicité après ces affirmations, le ministère de la Santé est resté formel: aucun cas de contamination par le virus Ebola n'a été recensé en France à ce jour.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.