mercredi 21 février 2018

Généalogie d'Hitler (par Miles Mathis) - 1ère partie


Comme pour certains articles de Miles Mathis, j'ai sauté les digressions généalogiques concernant des personnes qui nous sont pour la plupart totalement inconnues et dans la mesure où cela ne nuit aucunement à la bonne compréhension de la démonstration. L'article original est un PDF de 47 pages, la traduction sera évidemment publiée en plusieurs parties.

Généalogie d'Hitler




(première publication le 16 janvier 2017, mais beaucoup d'ajouts depuis)

Traduit par Hélios

Comme d'habitude, ce n'est que mon opinion, forgée par une recherche internet que n'importe qui peut faire. Je parie que vous ne pensez pas trouver matière à rigoler ici, mais attendez la fin pour me le dire.


Certains semblent penser que j'ai accès à des informations internes ou à des sources que les autres ne peuvent consulter. Non. Je ne suis même pas inscrit sur les sites généalogiques. Je refuse de dépenser des sous pour ces trucs, je ne vais donc que sur les pages en libre accès. C'est pourquoi je vous donne les liens : pour que vous puissiez voir ce que je vois. Tout ce que j'ai découvert depuis cinq ans est disponible gratuitement sur internet, pour la plupart sur Wikipédia, Geni, Ancestry, Intelius ou sur d'autres sites grand public gratuits.


Peut-être vous demandez-vous pourquoi ils laissent ces informations visibles sur internet. Je me le demande aussi. Je pense que ces informations, si elles ne sont ni collationnées ni analysées, les aident à vendre leur divers agendas. Les rassembler, les classer et les désembrouiller prend beaucoup de temps. Ils imaginent que personne n'est capable de ce travail parce que personne ne l'a fait avant moi. Ils pensent qu'il faut être historien professionnel ou un universitaire calé et ils supposent avoir tous ces gens dans leur poche.


De toutes façons, accrochez votre ceinture parce que c'est reparti pour un tour.


Certains sites grand public admettent maintenant qu'Hitler était peu ou prou juif. C'est issu de History.com et les données sont des preuves ADN. Vous direz que je ne crédite pas ce site quand ils racontent des choses avec lesquelles je ne suis pas d'accord, alors pourquoi leur fais-je confiance ici ? Je vais vous le dire. Ce n'est pas parce que je les crois sur cette question. Croire ou ne pas croire n'est pas le problème. C'est parce que je vois qu'ils cherchent à nous égarer tout en admettant les faits. Vous remarquerez que l'article veut vous faire croire qu'Hitler n'est juif que par deux lignées, tout en étant majoritairement Gentil. Ils le présentent sur un mode légèrement ironique comme un détail mineur. C'est une forme de manipulation. C'est leur méthode. Nous les avons vu à l’œuvre avec Lénine et beaucoup d'autres. Ce qui m'indique qu'Hitler était probablement beaucoup plus juif que ce qu'ils admettent. Mais je ne les crois nullement sur parole de toutes façons. Je vais faire mes propres recherches à partir de zéro, comme d'habitude. Je prends cette intox comme un indice.


Donc rendons-nous sur Geni.com. Hitler n'était même pas vraiment un Hitler. On nous dit que la famille s'appelait au départ Hiedler. Pourquoi son père a-t-il changé de nom ? Pourquoi passer de Hiedler à Hitler ? C'était soi-disant pour évoluer au sein de l'administration autrichienne. En 1876, son père Aloïs Hiedler, 39 ans, avait atteint son grade maximum (police des frontières, douanes autrichiennes) "en raison de son éducation limitée". Pour y remédier, il fit deux choses. La première fut de modifier son certificat de baptême en précisant que Johann Georg Hiedler était son père biologique et non son parrain. La case pour le nom du père était restée vierge. Cette modification exige quatre témoins, mais seuls trois témoignèrent. On nous dit qu'ils étaient tous trois des membres illettrés de la famille et non majeurs à l'époque du décès de la mère d'Aloïs. Ils n'auraient donc pas dû être qualifiés pour témoigner. Deuxième chose, Aloïs changea son nom en Hitler. On ne nous dit pas en quoi cela aurait aidé à le faire monter en grade et l'affaire n'a même aucun rapport avec le changement dans le certificat de baptême. Mais comme les deux événements se sont produits en même temps, nous pouvons supposer qu'ils ont été faits tous deux pour la même raison. Quelle était cette raison ?




Eh bien, je suppose que malgré le changement dans le certificat de baptême, Hiedler avait toujours un souci : son nom sonnait juif. On savait peut-être localement qu'il l'était. En fait, je soupçonne que la totalité de l'histoire Frankenberger a été introduite pour détourner l'attention [Un des fils Frankenberger aurait fait un enfant à Maria Schickelgruber, la mère d'Aloïs.]. Comme vous le savez peut-être, le pire scénario actuel dans la généalogie d'Hitler est que son vrai grand-père paternel soit un Frankenberger, reconnu comme juif. Je suggère que c'est inexact et qu'on l'a ajouté pour créer une impasse. Il me semble que les "Hiedler" étaient juifs et qu'il en était de même pour Maria Schicklgruber. Mais si vous vous intéressez aux Frankenberger, vous ne vous intéressez pas aux Hiedler ni aux Schicklgruber.


Il est possible que vous ne compreniez pas mon raisonnement, je vais donc vous expliquer. C'est parce que je pars toujours du principe que, quel que soit le sujet, les deux entrées [des moteurs de recherche] les mieux classées sont toutes deux fausses. Je l'ai toujours constaté, c'est donc une supposition logique. Dans toute recherche sur internet, la vérité sera soit non répertoriée ou placée en fin de liste pour tomber dans les oubliettes. Comme l'affaire Frankenberger est presque en haut de la première page, j'ai supposé que c'était des âneries, tout comme l'histoire officielle. Souvenez-vous : les deux premières entrées, l'officielle et l'alternative sont toujours fausses.


Sachant que nous allons étudier ci-dessous le changement de nom de tous ces gens, faites aussi une pause pour vous poser cette question : si vous êtes un Gentil, combien de fois votre famille a-t-elle changé de nom au cours du siècle dernier ? Dans ma lignée, je n'ai trouvé qu'un petit changement : les Malloy ont laissé tomber un "l" pour devenir Maloy. Vous devriez donc trouver tout à fait suspect que tous ces nazis changent constamment de nom. S'ils étaient des gens "normaux" sans rien à cacher, pourquoi le feraient-ils ? Si l'histoire était ce qu'on nous a raconté, pourquoi les gens célèbres se sont-ils si bien dissimulés ?


Pour appuyer ce pressentiment, notez que le prénom du père d'Hitler est Aloïs. Ça ne fait pas vraiment autrichien, n'est-ce pas ? Plutôt français. [l'origine du prénom est controversée, il viendrait de "Louis" et on fête les Aloïs le 25 août, le jour de la St Louis]. Comme il l'écrivait au départ Aloys, ça fait encore moins autrichien. Je vous renvoie à cette page Wiki pour avoir un aperçu du nom Aloïs dans l'histoire.

On y trouve beaucoup de nazis, mais peu de personnalités autrichiennes. En fait, cette page est une mine d'or, pas seulement pour cet article, mais pour la question dans son ensemble.


(…) Bref, comme presque tous les Aloïs de la liste dégagent une connotation juive, nous pouvons donc à partir de maintenant utiliser ce prénom comme un repère probant. Plutôt que de le voir comme une variation de Louis, comme on nous le dit, nous pouvons l'identifier comme une variation d'Israël, Sion. En fait, à l'envers, Aloïs donne "Siola". Ou Sion-là en français.


Et regardez la photo d'Aloïs Hitler postée sur Geni :


On peut rigoler. Ce gars n'a strictement aucune ressemblance avec Adolf Hitler ou quiconque d'autre dans la famille. Voici son autre fils, Aloïs Hitler Junior.
Zéro ressemblance. Cette photo d'Aloïs senior est bidon. Ils ont juste pris la photo de la personne à l'aspect le plus criminel de l'époque et l'ont postée comme étant le père d'Hitler. Vous ne me croyez pas si je vous dis qu'ils jouent avec nous ? Regardez là : sur la page d'Aloïs Hitler Junior, il apparaît de cette façon dans le titre : Aloïs Hitler (Matzelsberger) junior [l'un des demi-frères d'Adolf]. Quoi ? Il semble qu'on veuille nous dire que le nom de jeune fille de sa mère est Matzelsberger, mais ce n'est pas ainsi qu'on nous le donne habituellement. Je le considère donc comme un indice. Sa mère est donnée comme Franziska Matzelsberger, ils veulent donc s'assurer que vous ne la ratiez pas. Pourquoi ? Parce qu'il ne pourrait être plus juif si c'était Matzoball. Nous n'apprenons rien sur elle. Pas de parents. Pourquoi utilisent-ils ce nom ? Parce qu'il est presque éteint. Selon Namepedia, il n'y en a que 12 dans le monde. Ce qui indique que Matzelsberger est un nom fabriqué, utilisé uniquement par le Renseignement pour ses blagues.


Il est également curieux de trouver le fils d'Aloïs Hitler junior répertorié comme William Patrick Stuart-Houston. Sa vie est une autre bonne plaisanterie. Sur sa page Geni, tout est fait pour suggérer qu'il a pris les noms de sa mère Stuart-Houston, mais dans la section biographique en bas, il est dit qu'il a maquillé son nom. Par ailleurs, le nom de jeune fille de sa mère était Dowling. Nous l'avons vu dans de précédents articles, comme une variante de Downing, indiquant que cette femme était de la noblesse. Néanmoins, selon Wikipédia et d'autres sources officielles, son nom n'était pas Stuart-Houston, donc la répertorier comme telle pose un problème majeur.


Stuart est bien entendu un nom éminent de la noblesse et quelqu'un à Geni nous donne peut-être un indice ici. Pour le découvrir, nous devons ré-orthographier les deux noms, pour obtenir Stewart-Houstoun. Nous trouvons ensuite Houstoun Stewart-Nicolson, un ami de Boswell. Son fils fut le 5ème baron Greenock et son petit-fils était l'amiral de la flotte (5 étoiles) Houston Stewart. Son fils était aussi l'amiral William Houston Stewart et il vécut jusqu'à 1901. Bridget Dowling est née autour de 1891, il nous manque donc un dernier lien final.


En faisant cette recherche, j'ai trouvé des choses intéressantes que je veux partager. À peerage.com, il y a une Doris Dowling, de la noblesse, décédée en 2004, fille d'un Dowling inconnu et Doris est venue aux US pour être actrice. Elle a épousé Arthur Shaw et Leonard B. Kaufman. Pourquoi son nom a-t-il été expurgé ? Est-il connecté à notre mystère ? Je le soupçonne.


(…) Il est difficile de toutes façons de faire cette connexion entre les Stewart et les Dowling, mais les Dowling et les Stewart ont un lien très proche.


Quand nous voyons donc qu'Aloïs Hitler a épousé une Dowling et qu'il a ensuite changé son nom pour Stuart (Stewart), nous devrions avoir de gros doutes. Il y a de grandes chances pour que Bridget Dowling soit étroitement reliée aux Stewart et que Stewart était une partie de son nom ou celui de quelqu'un de sa famille.


Il est évident qu'il fallait faire l'impasse sur tout ceci car cela signifie que le frère d'Hitler avait épousé quelqu'un de la noblesse britannique avant la première guerre mondiale.


(…) Mais revenons à William Patrick Stuart-Houston. Je vous suggère vraiment d'aller étudier sa page Wiki. Il est né à Liverpool. C'est curieux car la famille Houston Stewart était liée aux Stanley de Liverpool. Autrement, on ne nous dit pas pourquoi les Hitler étaient à Liverpool. Dowling était supposée venir de Dublin et Hitler bien entendu d'Autriche. On nous raconte qu'ils étaient à Liverpool pour qu'Aloïs évite la conscription, mais comme ça se passait en 1911, la guerre ne commencerait qu'environ trois ans plus tard. S'il cherchait à esquiver la guerre à venir, il ne s'est pas très bien débrouillé car on nous dit qu'il retourna en Autriche en 1914 pour faire la tournée des casinos et trouver une deuxième épouse. Juste à temps pour le début de la guerre. Et oui, il était bigame.


[Ajout du 28 janvier 2017 : J'ai découvert d'autres preuves aujourd'hui sur le Dailymail.co.uk. Dans un article de 2014, nous découvrons que pendant son séjour à Liverpool, Aloïs "travailla dans un café juif". Encore mieux, ils nous donnent une photo d'Aloïs Hitler jr :

Vous voyez un problème ? Elle ne correspond pas à son autre célèbre photo.

Même pas de près. On va me dire, "Ouais, il a juste vieilli et maigri". Non, vieillir et maigrir ne peuvent changer la forme des narines. Nous avons de la chance, car ces deux photos sont prises presque exactement sous le même angle. Regardez la distance entre le nez et le coin de la bouche sur l'autre côté du visage. Cela nous dit que ces deux têtes sont presque tournées selon le même angle. Mais dans la première photo, le gars a un nez large et aplati au bout. L'autre gars a un nez beaucoup plus étroit. Comme le deuxième est plus jeune, pas possible qu'il se soit fait refaire le nez pour l'aplatir et le faire plus moche. Les oreilles ne correspondent pas non plus.


Et nous avons encore d'autres soucis. Sur la feuille de recensement, nous le voyons inscrit comme Anton Hitler, âge 28 ans. Son fils Wilhelm figure âgé d'un mois, ce qui nous donnerait ceci en avril 1911. Mais comme Aloïs est né en janvier 1882, en avril 1911, il aurait eu 29 ans et non 28. Et son prénom n'était pas Anton. S'il était prêt à changer son prénom Aloïs pour s'intégrer en Angleterre, il aurait pris quelque chose de plus anglais, comme Arthur ou Alan ou Anthony. Pour des Anglais, Anton n'aurait pas sonné mieux qu'Aloïs.]


On nous dit que Bridget envoya en 1929 son fils William à son bigame de père en Allemagne, mais ce n'est pas crédible non plus. Il n'aurait pas dû vouloir y aller et sa mère ne l'y aurait pas envoyé. En tout cas, William travaillait dans une banque à Berlin en 1933, mais le reste de la bio jusqu'à 1939 est contradictoire et succincte. Comme il a maintenant 28 ans, vous remarquez qu'on ne nous a rien dit sur son enfance. Nous ne savons pas où il est allé à l'école, comment il a appris l'allemand, etc. Tout d'un coup en 1939, William Randolph Hearst [puissant magnat de la presse américaine – 1863-1951] le fait venir lui et sa mère aux US pour une tournée de conférences. Le thème des conférences était pro-nazi. On nous dit malgré tout que lorsque la guerre a éclaté, il s'est retrouvé coincé aux US. Il s'engagea dans l'US Navy en 1944 et servit jusqu'en 1947. Bien qu'étant assistant en pharmacie, on lui aurait décerné la médaille Purple Heart [accordée aux soldats blessés]. Pourquoi aurait-il servi jusqu'en 1947 ? Juste pour pouvoir introduire ce chiffre. Il existait des lois contre le service national par des étrangers durant la guerre et l'idée que le neveu d'Hitler aurait été autorisé à s'engager dans l'US Navy en 1944 dans une quelconque capacité est au-delà de l'absurde.


Et quand il faisait des conférences en 1939, il disait à son audience combien merveilleux était son oncle et quelle joie était le nazisme. Souvenez-vous, Hearst était pro-nazi et c'est admis. Ce serait difficile de le nier, car des traces écrites s'empilent jusque sur la lune. Pour les effacer, il faudrait un sacré grand feu.


Mais vous ne le sauriez pas à partir de la page wiki de Hearst. Nous n'avons presque aucune information sur lui dans les années 1930 et 1940 et ce que nous avons est tiré par les cheveux. Sa bio stoppe quasiment en 1934 et tout ce que nous obtenons est ceci :
En 1934, après s'être assuré qu'une visite serait avantageuse pour les dirigeants juifs, Hearst se rendit à Berlin pour interviewer Adolf Hitler. Quand Hitler demanda pourquoi il était si incompris de la presse américaine, Hearst rétorqua, "Parce que les Américains croient à la démocratie et sont opposés à la dictature".

Ce qui fait apparaître Hearst comme un anti-Hitler, mais Hearst était en fait un ami personnel d'Hitler. Pour des détails non biaisés sur Hearst, vous pouvez visiter cette page où les auteurs ont republié de vrais documents de l'époque.


La page sur William Hitler est donc un renversement complet en tous points de la vérité. On nous dit que William a épousé une femme nommée Phyllis Jean-Jacques née en Allemagne dans les années 20. Vraiment ? Pas de date de naissance précise pour cette personne ? Pourquoi ? Parce qu'est un autre fantôme. Jean-Jacques n'est pas un nom allemand et ce n'est pas un patronyme. C'est un prénom français. Bien que le couple ait eu quatre fils entre 1945 et 1961, aucun n'a eu d'enfant, mettant fin à cette lignée. Pratique. J'ai tapé Phyllis Stuart-Houston de New-York dans InstantCheckmate. Elle est là, à 93 ans, mais, malgré plusieurs pseudonymes, aucune mention du nom Jean-Jacques. Tout aussi étrange est que William ne sorte pas en tant que membre de la famille. On n'y trouve qu'Alex, Brian et Louis. Pas de fils nommé Howard Ronald, agent spécial de l'IRS [le fisc américain]. Même chose sur Intelius, Pas de William, pas de Howard.


Mais revenons à Hitler. Le nom Hiedler est en soi incertain. On le trouve aussi dans divers documents sous la forme Hikler et Huetler. Tout ce trafic pour quelque chose qui ne devrait pas autant varier me conduit à penser que tous ces noms ont été volontairement mal retranscrits. Oui, je pense qu'ils sont tous faux, le vrai nom le plus probable étant Hiller. Vous aurez d'autres preuves qu'on nous mène en bateau dans un moment, mais pour l'instant je vais vous dire pourquoi je pense que le nom est Hiller. C'est parce que les Hiller étaient des juifs renommés et riches à Vienne et en Allemagne et cela expliquerait les contacts ultérieurs d'Hitler dans ces deux endroits. Pour démarrer, voyons ce lien avec Ferdinand Hiller, 1811-1885, célèbre compositeur et chef d'orchestre. Étudiant de Hummel, il était déjà suffisamment connu à 15 ans pour rendre visite à Beethoven sur son lit de mort. Il était l'ami de Spohr, Hauptmann et Mendelssohn. (On admet que Mendelssohn était juif). Hiller venait d'une famille de riches marchands de textiles. Son père s'appelait au départ Isaac Hildesheim, mais il changea de nom aux environs de 1780 pour dissimuler ses racines juives. Ce qui aidera aussi son fils, car il était lié à de précédents célèbres Hiller compositeurs, comme Johann Adam Hiller. Souvenez-vous aussi de Disraéli nous disant que de nombreux compositeurs renommés était des crypto-juifs.


Ce qui veut dire que le vrai nom d'Hitler n'était pas Hitler, Huetler, Hikler, Hiedler ou quoi que ce soit d'autre. C'était Hildesheim. Je pense que vous voyez maintenant pourquoi ils ont dû inventer autant d'histoires ridicules pour le camoufler. Bien que le côté maternel soit encore plus important – et nous y viendrons dans une minute – le nom Hildesheim du côté paternel aurait fait capoter toute l'affaire.


Vous pouvez voir que j'en suis venu à cette conclusion très vite, après un simple rapide coup d’œil à la présente preuve. Comme d'habitude, j'ai démarré la question à froid, n'en connaissant pas un iota avant aujourd'hui. C'est la manière que j'aime employer. Je ne lis l'opinion de quiconque sur le sujet, je ne fais que regarder les données de base, aussi terre-à-terre que possible. Cela veut-il dire que je saute aux conclusions ? Non, ça signifie que la réponse est flagrante pour celui qui ne suit pas docilement les mensonges. Ces choses ne sont pas cachées à la vue de tous. En fait, elles ne sont pas cachées du tout. Elles sont comme les crottes du chat dans le plat à litière. Le petit gars gratte autour pour les recouvrir, mais ne s'embête pas à vérifier qu'il les a dissimulées.


Pour un autre Hiller juif, voyez l'écrivain socialiste Kurt Hiller. Il vivait à la même période qu'Hitler, dans l'Allemagne en pleine expansion des années 20. C'était aussi un défenseur des droits des homosexuels, qui a repris en 1929 la chaire du comité scientifique humanitaire à Magnus Hirshfeld. Ce qui indique qu'il était un éminent espion de l'époque. Il était probablement de la même famille qu'Hitler. Pourquoi je dis ça ?

Parce qu'Hiller a un air de famille avec Hitler. Nous n'avons pas actuellement de bonnes photos d'Hitler jeune : à mon avis, elles sont toutes des contrefaçons ou manipulées. Celle-ci est à peu près ce qu'on peut avoir de mieux. Je n'ai pas dessiné les marques sur l'oreille. Elles étaient déjà là, pour des raisons inconnues de moi. Mais elles ont pu être dessinées par les muses comme un indice pour nous. Bien que les oreilles d'Hiller soient plus écartées, je pense que vous voyez la ressemblance. C'est étonnant, vraiment. Ils ont aussi tous deux de lourdes paupières qui retombent aux angles. Les nez sont identiques et la distance œil-bouche est à peu près la même. Pour voir un peu mieux les yeux d'Hitler, nous pouvons passer à celle-là :


Vous y voyez mieux comment étaient ses yeux aux lourdes paupières retombantes, même jeune. Même oreille et nez que le précédent Hitler, indiquant la même personne. Je dis ça parce que nous verrons plus loin que de nombreux Hitler célèbres ne collent pas du tout.


Avant, nous pouvons nous entrainer sur ces deux-là. J'ai déjà remarqué quelque chose, juste sur ces deux-là. C'est le même gars, comme je l'ai dit, mais le premier a été manipulé. Regardez l'œil à votre droite sur le premier. Il m'a semblé immédiatement étrange, mais je n'ai pu définir le problème qu'après avoir importé sa seconde photo. Ils se sont servis de l’œil du deuxième pour le coller sur le premier. Regardez de plus près :


L’œil à votre droite ne correspond pas à l’œil à votre gauche. C'est un copié-collé depuis l'autre photo et ensuite on a dessiné – au mauvais endroit – le pli de la paupière au-dessus. Je pense maintenant en fait que toute la photo a été truquée en se servant de la deuxième comme guide. C'est pourquoi les yeux, joues et oreilles gauches font penser à des copies carbone. C'est pourquoi il est bien d'avoir un peintre portraitiste pour faire des analyses. J'ai même été embauché à l'occasion pour retoucher de vieilles photos, je suis donc apte à voir quand des choses ont été repeintes. Quand il y a des erreurs – même insignifiantes – elles me sautent aux yeux.


Mais nous verrons d'autres photos plus loin. Retournons à la généalogie. Pour un supplément sur le nom Hiller, je vous renvoie à la page wiki de ce nom qui nous vient bien en aide. Voyez Arthur Hiller, réalisateur de "plus de 33 films" (y compris Love Story), admis comme étant juif. Aucune généalogie pour ses parents. Stanley Hiller, un développeur pionnier de l'hélicoptère. Notez qu'il est lié à Berkeley et au milliardaire Henry J. Kaiser. Nous venons de le voir dans mon papier sur Max Keiser. La généalogie de ce Hiller est très bien expurgée, pas de grand-parents. Aucun enfant répertorié ni de frères et sœurs, ce qui est improbable. Puis nous trouvons l'actrice Wendy Hiller, fille du grand négociant en coton Frank Hiller et épouse de Ronald Gow – fils de banquier. Sa généalogie est autrement totalement expurgée.


On s'attendrait à ce qu'Hiller soit un nom très courant, n'est-ce pas ? Alors demandez-vous pourquoi Wikipédia n'en répertorie que 20, dont sept figures sportives mineures. Je suggère qu'après avoir expurgé Hitler et ses relatifs lointains, il ne soit pas resté grand-chose.


[Ajout du 4 mars 2017 : En jouant à une ancienne version du Trivial Pursuit (édition de 1981), je suis tombé sur cette question : "dans quelle ville britannique Hitler a-t-il étudié l'art ?" La réponse ? Liverpool. Ouah. Le Trivial Pursuit est connu pour introduire de la propagande dans ses questions, mais pas des théories de la conspiration. En 1981, donc, cette bribe de savoir devait être admise. Elle est aujourd'hui rejetée par les historiens officiels rémunérés et les je-sais-tout des médias, mais nous en avons une preuve écrite. Bridget, la femme d'Aloïs, écrivit un livre dans les années 30 et elle y admet qu'Adolf se trouvait à Liverpool en 1912-1913. Ces historiens soudoyés réfutent cette déclaration, en nous disant qu'elle essayait simplement de gagner de l'argent avec le livre. Peut-être, mais cela ne répond pas à la question. Veulent-ils dire qu'elle pouvait tirer davantage du livre en mentionnant Liverpool ? Ont-ils la preuve qu'elle ait reçu des pots-de-vin de la part de la Chambre de Commerce de Liverpool pour cette publicité ? Non. Ils essaient manifestement de nous égarer. Nous avons donc maintenant la preuve qu'Aloïs, et maintenant Adolf lui-même, ont résidé à Liverpool. Pourquoi pas à Galway ou Glasgow ou Canterbury ? Qu'est-ce qui fait le vrai lien avec Liverpool ? J'ai trouvé une probable réponse dans l'article publié après celui-ci, où j'ai été ramené à Liverpool par Stanley Hiller – le développeur d'hélicoptère – dont vous venez de faire la connaissance. J'ai parcouru sa généalogie et découvert que ce fameux inventeur américain du 20ème siècle avait une fille qui épousa un Chadwick en grande pompe à Londres. Ça colle ici, parce que les Chadwick étaient non seulement originaires d'Anglesey, mais aussi de Liverpool. De plus, ils étaient de la noblesse, des baronnets qui avaient repris l'immense et impressionnant Stanley Manor à l'extérieur de Liverpool. J'ai montré qu'il y avait une connexion entre les Chadwick et les Stanley et à travers eux avec les Hiller. En fait, c'est peut-être là que Stanley Hiller a obtenu son premier nom. C'est peut-être donc pourquoi les Hitler étaient à Liverpool. Il me semble qu'ils avaient des parents à Liverpool et cette parenté est tombée au bon moment. Les Stanley faisaient partie de la haute paierie depuis des siècles et avaient mis plusieurs rois sur le trône dans le passé. Bien qu'apparemment moins renommés aujourd'hui que des Spencer-Churchill, ils ont pu simplement se faire plus discrets dans une certaine mesure : garder tout l'ancien pouvoir, mais choisir de rester à l'écart des projecteurs. Comme argument en ce sens, je reviens encore une fois à Bridget Hitler qui est une Dowling. Ce nom est réputé dans la noblesse, la liant peut-être aussi à tous ces gens. Les Dowling sont liés aux Stuart et par eux à tout le monde, Stanley compris. Je dirais que la présence d'Hitler à Liverpool avant la première guerre mondiale indique que les Stanley étaient impliqués dans le projet d'Hitler depuis le départ. Nous suivrons cet important indice dans des articles à venir.] [Mathis a peut-être raison. Dans le livre "Les origines secrètes de la 1ère guerre mondiale", dont je vous ai parlé sur le blog, une certaine Venetia Stanley, aristocrate, était la maitresse de l'un des membres de "l'élite secrète", Herbert Asquith, qui organisa WW1 avec ses comparses britanniques.]


Nous allons passer à la lignée maternelle. La mère d'Hitler est donnée comme Klara Pölzl. Sa propre mère est Johanna Huttler ou Huettler. La sœur de Johanna est donnée comme Josepha Hiedler. Mais nous avons déjà vu, n'est-ce pas, ces noms du côté paternel. Sommes-nous supposés croire que les parents d'Hitler étaient cousins au 1er degré, ou embrouille-t-on un peu plus nos cerveaux ? Je suggère la dernière hypothèse. Je suggère que ces noms devaient être expurgés dans ces situations, ils ont donc juste inséré encore une fois des variantes du nom Hitler pour occasionner une confusion supplémentaire. Je vais donc passer outre. Les indices sont plus loin dans le passé. Un quadrisaïeul d'Hitler est répertorié comme Simon Pollack. Ça me semble un nom juif. Faites une recherche sur "Pollack juif" et vous trouverez littéralement des centaines d'entrées. Si nous continuons plus loin dans le temps, nous arrivons bientôt à des Haider, qui font penser à une nouvelle variante de Hitler. Ils ont pu avoir un autre nom qu'il fallait enlever. Ces Haider sont les tout premiers de la lignée.


Retournons donc aux trois générations Huettler. L'arrière-grand-mère d'Hitler a épousé Joseph Huettler et elle est répertoriée comme Eva Maria Decker. Mais son père est répertorié comme un Tecker. Son père est un Docker. Son père est un Dockher et son père est un Deckher. On détourne notre attention encore une fois. Les Deckher sont reliés aux Artner. Cette tentative pour nous égarer est pathétiquement faiblarde, car tous ces noms sont juifs. Decker est un nom juif courant aujourd'hui. De même pour Artner. Allez voir ce Hugo Artner, marchand juif à Stuttgart, qui aurait eu ses biens confisqués par les nazis en 1933.


(…) C'est très important, parce que Decker se situe dans la lignée maternelle directe d'Hitler. C'est la lignée qui décide si Hitler est juif aux yeux du judaïsme. Le nom Pollack est également dans cette lignée. Une étape en arrière de Pollack dans la lignée maternelle, nous trouvons le nom Fiechtinger, qui cherche toujours à nous égarer. Ils l'ont mal orthographié délibérément. C'est Feichtinger et c'est juif aussi.


(…) Mais c'est encore plus facile. La mère d'Hitler était une Pölzl, rappelez-vous. Eh bien, c'est également juif. Voyez le recensement juif de 1942 en Roumanie, où nous trouvons des Pölzl. C'est pourquoi ils veulent que vous regardiez la grand-mère paternelle d'Hitler, Schicklgruber. Si vous la regardez, vous ne regardez pas sa mère Pölzl. Ils ont besoin de l'ôter de votre vue immédiatement.

Alors pourquoi ne l'expurgent-ils pas mieux ? Supposent-ils que nous sommes tous idiots ? OUI ! Ils supposent que personne ne fera sa propre recherche sur cette question ou sur une autre. Ils supposent que vous irez sur des sources de seconde main et tant que ces sources feront de l'embrouillamini, ils imaginent que vous vous y laisserez prendre. Ils savent que vous n'en croirez pas vos yeux à des endroits comme Geni, alors vous chercherez sur Google. Et vous trouverez deux intox : l'une, Hitler n'est pas juif du tout ; l'autre, Hitler est juif par deux lignées sans importance. De plus, ils imaginent que les seuls se posant vraiment des questions sont des Gentils et ils pensent que nous sommes bêtes à bouffer du foin. Ils croient que nous ne pouvons décoder ces noms tels Pölzl ou Feichtinger comme étant juifs ou que nous les croirons pas s'ils nous disent que les noms ne sont pas juifs. Ils ont donc juste expurgé partiellement la généalogie d'Hitler à des endroits comme Geni. Ils ont pu enlever quelques noms comme Cohen ou Einstein ou Freud, mais ils laissent ces autres ci-dessus.


Ainsi, pratiquement sans recherche ou presque, nous avons déjà découvert qu'Hitler est juif dans toutes ses lignées ou presque. Il est juif tant du côté maternel que paternel et du côté de sa mère – le plus important – il est juif sur plusieurs lignées. Il n'y a aucun moyen qu'il l'ait ignoré. Cela étant, nous pouvons supposer que toute l'histoire sur sa grand-mère paternelle servante est également fausse. Comme tous ces autres que nous avons démasqué, Hitler semble faire partie du monde des riches. Il n'aurait jamais été choisi pour son rôle s'il n'appartenait pas à ce monde. Pour avoir été choisi pour le magnifique canular du Putsch de la Brasserie [publié par le BBB en 4 parties], Hitler devait venir de familles juives influentes d'Allemagne et d'Autriche. Si vous n'êtes pas convaincus, c'est bien. Je n'en ai pas fini. Mais si vous n'avez pas lu mon article sur le Putsch de la Brasserie, faites-le immédiatement avant d'aller plus loin. Quand des documents ont été expurgés et/ou changés, construire un dossier nécessite de compiler un paquet de preuves autour et cet article-là est une partie importante de la pile.


[Ajout du 3 janvier 2018 : Je viens de lire un article du Jewish Telegraph Agency du 10 mai 2017 (après avoir publié cet article), qui admet que le nom Hitler était un nom juif courant … même à New-York. Ils donnent en référence un article de leur propre journal de 1933 qui rapporte que "plus de 30 familles (juives) dans la ville" portaient le nom d'Hitler. Ils tentent de le faire passer comme "ironique", mais c'est quelque chose d'autre. Ils ne nous disent pas combien de familles juives de New-York, des US ou du monde portaient les noms de Hiller ou Hildesheim. Mais je vais vous dire qu'entretemps, j'ai aussi relié le nom Hiller aux noms Heller et … Hillel. Il semble maintenant qu'Hillel soit le nom de départ d'où tous les autres dérivent. Voyez Hillel l'Ancien, en l'an 10 de notre ère, un homonyme de la plus éminente lignée de rabbins juifs de l'histoire européenne.]

À suivre...

7 commentaires:

  1. H.S Hélios mais tu devrais peut-être traduire le dernier Miles (pas de lui pour le coup mais tout comme) sur l'énième fake fusillade en Floride pendant que c'est encore chaud :

    http://mileswmathis.com/florida.pdf

    Ayant suivi toute la semaine l'affaire sur GodLikeProductions, je commence à avoir l'impression qu'ils font exprès de rendre le truc toujours plus évident et grotesque (mais pour ceux qui sont déjà dans le conspis game).

    Bon après ça te fait beaucoup de boulot d'un coup. Mais comme visiblement il n'y pas encore de vrai article en français dénonçant la fraude et non ces histoires faciles de Mk Ultra, de tueurs fous qu'on nous ressort à chaque fois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour. Attention, j'ai un doute concernant GodlikeProductions qui serait infiltré.
      Peut-être que Valuebreak voudra s'y coller. Pour l'instant, je ne veux pas tout mélanger. S'il n'a pas le temps (ou la motivation), je verrai ça après. Si les gens ont déjà oublié cet épisode à ce moment-là, tant pis.

      Supprimer
    2. Bon, Valuebreak va se charger de cette traduction, mais vous devrez attendre un peu...Merci à lui.

      Supprimer
    3. Ok cool. Evidemment que GLP est infiltré, là j'évoquais surtout les vidéos des interviews et les infos données au fur et à mesure par les médias mainstreams.

      Supprimer
  2. merci pour votre travail,helios et votre partage.
    Un petit exemple qui demntre que le but est de nous maintenir dans le faux:
    Le méridien 0 de Greenwich passe par Argentan et a pour nom le méridien de Cayenne Argentan.

    Le système géodésique mondial actuel, dit WGS 84, utilise le méridien de référence de l’IERS, avec une longitude 0° située 102,5 m (512) à l’est du méridien de Greenwich.
    COMMENT FAIRE ACCEPTER L’ARNAQUE COMME ÉTANT VÉRITÉ

    En fait on nous dit que la référence est le méridien de Greenwich mais c’est encore un mensonge que l’on accepte pour vérité puisque le méridien qui sert aux calculs est 102,5 m plus à l’est. À Argentan ce n’est donc pas la borne posée par le Rotary (= franc-maçonnerie) qui est au bon emplacement mais la borne à incendie (pompiers) qui se trouve pile poil à 102,5m de là. N’allons pas croire que cela est une erreur, ça a été fait exprès comme toujours pour que nous acceptions l’erreur comme vérité.
    Cdlt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, et j'avais publié une photo à ce sujet (la cinquième de l'article) qui précisait que le méridien se trouvait en réalité à 105 mètres : http://bistrobarblog.blogspot.fr/2015/09/22-photos-du-web.html#more

      Que ce soit une borne à incendie est intéressant...

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.