14 juillet 2010

"je suis la poubelle du village"

En 10 ans, cet agriculteur a perdu 1.200 moutons: "je suis la poubelle du village"
Par tian
le 13/07/2010 à 16:51, vu 10002 fois, 14 nombre de réactions
Info d'un posteur invité par la rédaction Le Post.

Depuis 1999, Dominique Baey, agriculteur à Hébuterne, dans le Pas-de-Calais, a perdu 1200 moutons.
Ici pas question d’ours, de loups ou de chiens errants, pour justifier la mort des ovins.
Car les bêtes de Dominique Baey sont décimées… par les eaux usées du village qui se déversent dans ses prés, précise L'Observateur de l'Arrageois.
Dans son combat juridique contre la commune d’Hébuterne, il a obtenu l’appui politique de la députée européenne d’Europe Ecologie, Hélène Flautre.
« Il ne lâchera pas tant qu’il ne sera pas dans son bon droit » explique la députée européenne.
Qui ajoute :
« Son honneur doit être rétabli. Longtemps il a été la risée du village. Il s’est senti humilié et méprisé ».
Après une série d’expertises, le taux très important de mortalité de ses bêtes a été expliqué, précise L’Observateur de l’Arrageois :
Les moutons sont victimes d'une pollution des terres, contaminées par les eaux usées et pluviales du village.
Oui mais avant le résultat de ces expertises, l’agriculteur a été accusé de ne pas « s’occuper correctement de ses bêtes » dénonce Hélène Flautre.
« Je suis la poubelle du village » assène l’agriculteur qui voit ses terres régulièrement inondées par les eaux polluées.
En 2006, Dominique Baey a porté plainte contre la mairie.
Une plainte classée sans suite, en 2010.
La Police des eaux a rappelé à la commune son obligation de mettre en place un système d'assainissement conforme.
En vain.
Rien n’a été fait.
Maître Grégoire Frison, avocat de l'agriculteur, est décidé à porter à nouveau le dossier devant le tribunal correctionnel.
La responsabilité du maire va être à nouveau engagé.
« Aujourd’hui, il y a un problème de compensation. Monsieur Baey a perdu trop d’animaux. Il doit être indemnisé » explique Hélène Flautre, la députée européenne.
trouvé sur:http://www.lepost.fr/article/2010/07/13/2150686_en-10-ans-cet-agriculteur-a-perdu-1-200-moutons-je-suis-la-poubelle-du-village.html#xtor=AL-235

5 commentaires:

  1. Bonjour,

    Eh,oui,c'est ce qui nous pend au nez a tous.Toutes les eaux polluées.Pire cela sera en zones plates.

    Bises,Léa.

    RépondreSupprimer
  2. j'ai failli mettre l'article sur le blog, en le lisant.

    Ce gars est vraiment à l'image du pays.

    Bises Chantal.

    RépondreSupprimer
  3. http://realinfos.wordpress.com/2013/02/26/dans-le-silence-des-campagnes/

    RépondreSupprimer