29 mars 2021

Les routes d'internet

 Après avoir lu l'article sur le blog d'Olivier Demeulenaere,

De « l’Evénement 201 » à « Cyber Polygone » – Simulation d’une « cyberpandémie » à venir au Forum de Davos

Il est intéressant de savoir comment circulent les informations par internet. Et ce porte-conteneur bloqué dans le canal de Suez se situe au-dessus d'un câble de transmission immergé. Sans compter le problème vis à vis des pétroliers qui sont eux aussi coincés. (Pensez à avoir toujours le plein de carburant et une réserve, de même que sur le plan alimentaire pour vous et vos animaux).

Voici un article traduit de Google et révisé par mes soins qui explique comment les câbles internet circulent sous les mers du globe, sachant que les câbles terrestres ne font pas l'objet de l'article. 

Tout d'abord, voici le lien vers la carte interactive montrant de manière stylisée les câbles sous-marins autour du globe : https://www.submarinecablemap.com/

Un aperçu où figure l'Europe :


Et ma traduction révisée des questions fréquemment posées à ce sujet. On notera la très faible utilisation des satellites pour la communication d'internet (si leurs infos sont fiables) :

 Foire aux questions sur les câbles sous-marins


Combien de câbles y a-t-il?

Début 2021, il y avait environ 426 câbles sous-marins en service dans le monde.

Le nombre total de câbles change constamment à mesure que de nouveaux câbles entrent en service et que les câbles plus anciens sont mis hors service.

Les routes des câbles sous-marins indiquent-elles l'itinéraire réel emprunté par les câbles?

Non. Les itinéraires des câbles sur notre carte sont stylisés et ne reflètent pas le chemin réel emprunté par les systèmes.

Cette approche de conception permet de suivre plus facilement les différents câbles et de discerner leurs points d'atterrage [arrivée sur la terre]. Dans la réalité, les câbles qui traversent des zones similaires d'un océan empruntent des chemins similaires. Ces chemins sont choisis après des études marines complètes qui sélectionnent des itinéraires pour éviter des conditions dangereuses pouvant potentiellement endommager un câble.

Comment fonctionnent les câbles?

Les câbles sous-marins modernes utilisent  la technologie de la fibre optique . Les lasers à une extrémité parcourent à des vitesses extrêmement rapides les minces fibres de verre jusqu'aux récepteurs à l'autre extrémité du câble. Ces fibres de verre sont enveloppées dans des couches de plastique (et parfois de fil d'acier) pour la protection. 

Quelle est l'épaisseur des câbles sous-marins?

Pendant la majeure partie de son voyage à travers l'océan, la largeur d'un câble est généralement celle d'un tuyau d'arrosage. Les filaments qui transportent les signaux lumineux sont extrêmement fins - à peu près le diamètre d'un cheveu humain.

Ces fibres sont gainées de plusieurs couches d'isolation et de protection. Les câbles posés plus près du rivage utilisent des couches supplémentaires de blindage pour une protection accrue.

Les câbles reposent-ils réellement au fond des océans?

Oui, les câbles sont tout au fond. Les câbles en bordure du rivage sont enfouis sous le fond marin par protection, ce qui explique pourquoi vous ne voyez pas de câbles lorsque vous allez à la plage, mais en haute mer, ils sont posés directement sur le fond de l'océan.

Bien entendu, un soin considérable est pris pour s'assurer que les câbles suivent le chemin le plus sûr pour éviter les zones de faille, les zones de pêche, les zones d'ancrage et autres dangers. Pour réduire les dommages accidentels, l'industrie des câbles sous-marins passe également beaucoup de temps à informer les autres industries maritimes de l'emplacement des câbles.

Combien de kilomètres de câble y a-t-il?

En 2021, nous pensons qu'il y a plus de 1,3 million de kilomètres de câbles sous-marins en service dans le monde.

Certains câbles sont assez courts, comme le câble CeltixConnect de 131 kilomètres  entre l'Irlande et le Royaume-Uni. En revanche, d'autres sont incroyablement longs, comme le câble Asia America Gateway de 20 000 kilomètres  . 

Où sont ces câbles?

La meilleure façon de répondre est de visiter la carte des câbles sous - marins de TeleGeography  .

Nous mettons constamment à jour cette ressource gratuite pour figurer les câbles en service et ceux prévus dans le monde. Comme vous le verrez sur la carte, presque tous les pays qui ont un littoral sont connectés à un câble sous-marin.

Les pays doivent avoir plusieurs câbles pour assurer une connectivité fiable au cas où l'un d'eux serait endommagé. Si nous prenons  l'exemple de l'Afrique du Sud , deux câbles arrivent sur la côte ouest, tandis que trois partent de la côte est.

Pourquoi y a-t-il beaucoup de câbles entre certains continents mais pas de câbles entre l'Australie et l'Amérique du Sud, par exemple?

Pour répondre à cela, je commencerai par une citation d'Henry David Thoreau:

«Nos inventions sont généralement de jolis jouets qui détournent notre attention des choses sérieuses. Ce ne sont que des moyens améliorés pour une fin non améliorée. Nous sommes en grande hâte de construire un télégraphe magnétique du Maine au Texas; mais le Maine et le Texas, peut-être, n’ont rien d’important à communiquer. »

Les câbles sous-marins sont construits entre des emplacements qui ont quelque chose «d'important à communiquer».

L'Europe, l'Asie et l'Amérique latine ont toutes de grandes quantités de données à envoyer et à recevoir depuis l'Amérique du Nord. Cela comprend les opérateurs principaux d'Internet qui s'assurent que les e-mails et les appels téléphoniques sont connectés et les fournisseurs de contenu qui doivent relier leurs énormes centres de données entre eux. Cela explique pourquoi vous voyez autant de câbles le long de ces routes principales.

À l'inverse, il n'y a tout simplement pas beaucoup de données qui doivent passer directement entre l'Australie et l'Amérique du Sud. Si cette situation devait changer, vous pouvez être sûr que quelqu'un construirait un nouveau câble dans le Pacifique Sud.

À qui appartiennent ces câbles?

Les câbles appartenaient par tradition aux opérateurs de télécommunications regroupés en consortium de toutes les parties intéressées à utiliser le câble. À la fin des années 1990, un afflux d'entreprises entrepreneuriales a créé de nombreux câbles privés et a vendu la capacité aux utilisateurs.

Le consortium et les modèles de câbles privés existent encore aujourd'hui, mais l'un des plus grands changements de ces dernières années est le type d'entreprises impliquées dans la construction de câbles.

Les fournisseurs de contenu  tels que Google, Facebook, Microsoft et Amazon sont les principaux investisseurs de nouveaux câbles. Le total de capacité déployé par les opérateurs de réseaux privés - comme ces fournisseurs de contenu - a dépassé les opérateurs principaux d'Internet ces dernières années. Face à la perspective d'une croissance continue massive de la bande passante, posséder de nouveaux câbles sous-marins est logique pour ces entreprises.

Qui utilise ces câbles?

Vous ! Cette page est hébergée sur un serveur d'Amérique du Nord. Si vous la regardez sur un autre continent, votre fournisseur d'accès Internet en amont a presque certainement utilisé un câble sous-marin pour atteindre votre serveur.  

Les utilisateurs de câbles sous-marins comprennent un large éventail de types. Les opérateurs de télécommunications, les opérateurs de téléphonie mobile, les multinationales, les gouvernements, les fournisseurs de contenu et les instituts de recherche dépendent tous de câbles sous-marins pour envoyer des données dans le monde entier. En fin de compte, toute personne accédant à Internet, quel que soit l'appareil qu'elle utilise, a le potentiel d'utiliser des câbles sous-marins.

 

Quelle quantité d'informations un câble peut-il transporter?

Les capacités des câbles varient beaucoup. En règle générale, les câbles les plus récents sont capables de transporter plus de données que les câbles posés il y a 15 ans. Le nouveau  câble MAREA est capable de transporter 224 Tbps. [terabyte par seconde = 1000 gigabytes]

Il existe deux manières principales de mesurer la capacité d'un câble.

La capacité potentielle est la capacité totale possible si le propriétaire du câble installe tous les équipements disponibles aux extrémités du câble. C'est le système de mesure le plus cité dans la presse.

La capacité activée  est la capacité réellement exécutée sur un câble. Ce chiffre fournit simplement une autre mesure de capacité. Les propriétaires de câbles achètent et installent rarement dès le premier jour l'équipement de transmission pour réaliser pleinement le potentiel d'un câble. Parce que cet équipement est cher, les propriétaires préfèrent plutôt mettre à niveau leur câble progressivement, selon la demande des clients. 

Pourquoi les entreprises n'utilisent-elles pas plutôt les satellites?

Les satellites sont parfaits pour certaines applications. Les satellites font un excellent travail pour atteindre des zones qui ne sont pas encore câblées en fibre. Ils sont également utiles pour distribuer du contenu d'une source vers plusieurs emplacements.

Cependant, concernant l'envoi d'information, rien ne vaut les câbles à fibre optique. Les câbles peuvent transporter beaucoup plus de données à un coût beaucoup moins élevé que les satellites.

Il est difficile de savoir exactement quelle part du trafic international est toujours acheminé par satellite, mais c'est infime. Les statistiques publiées par  la Federal Communications Commission des États-Unis indiquent que les satellites ne représentent que 0,37% de toute la capacité internationale des États-Unis.

OK, mais qu'en est-il de mon appareil mobile. N'est-il pas sans fil?

Lorsque vous utilisez votre téléphone mobile, le signal est uniquement transmis "sans fil" depuis votre téléphone jusqu'à la tour cellulaire la plus proche. À partir de là, les données seront acheminées sur des câbles à fibres optiques terrestres et sous-marins.

 

J'ai vu que Facebook lançait ses propres satellites et que Google avait maintenant des drones Internet. Les câbles sont-ils vraiment l'avenir?

Ces deux sociétés investissent dans ces projets principalement pour apporter un accès Internet aux régions les moins développées du monde où il y a peu ou pas d'accès à l'Internet mondial. Ils ne cherchent pas pour le moment à utiliser des satellites ou des drones comme moyen de compenser l'usage de câbles sous-marins.

Facebook et Google continuent de construire de nouveaux câbles sous-marins, comme le câble Havfrue dans lequel ils sont tous deux investisseurs. 

Ces câbles ne se rompent-ils jamais?

Si! Les ruptures de câble sont courantes. En moyenne, il y en a plus de 100 chaque année.

Vous entendez rarement parler de ces problèmes de câbles, car la plupart des entreprises qui en utilisent suivent une approche de la «sécurité par le nombre», répartissant la capacité de leurs réseaux sur plusieurs câbles de sorte qu'en cas de rupture, leur réseau fonctionnera sans problème sur d'autres câbles pendant que le service est rétabli sur celui qui est endommagé.

Les accidents tels que des bateaux de pêche et des bateaux qui remontent leurs ancres sont responsables des deux tiers de toutes les ruptures de câbles. Les facteurs environnementaux comme les tremblements de terre contribuent également aux dommages. Moins fréquemment, les composants immergés peuvent se dégrader. Les sabotages délibérés et les morsures de requins sont extrêmement rares. 

J'ai entendu dire que les requins sont connus pour mordre les câbles. Est-ce vrai?

C'est probablement l'un des plus grands mythes que nous voyons  cités dans la presse . S'il est vrai que dans le passé, les requins ont mordu quelques câbles, ils ne constituent pas une menace majeure.

Selon les données du Comité international de protection des câbles sous-marins,  les morsures de poisson (une catégorie qui comprend les requins) n'ont représenté aucune rupture de câble entre 2007 et 2014. La majorité des dommages causés aux câbles sous-marins provient de l'activité humaine, principalement la pêche et la mise à l'ancrage, et non les requins. 

Qu'arrive-t-il aux câbles lorsqu'ils sont vieux et inactifs?

Les câbles sont conçus pour une durée de vie minimale de 25 ans, mais il n'y a rien de magique dans ce laps de temps.

Les câbles peuvent rester opérationnels plus de 25 ans, mais ils sont souvent retirés plus tôt car ils sont économiquement obsolètes. Ils ne peuvent tout simplement pas fournir autant de capacité que les câbles plus récents à un coût comparable et sont donc trop chers à maintenir en service.

Lorsqu'un câble est retiré, il peut rester inactif au fond de l'océan. De plus en plus, il y a des entreprises qui acquièrent les droits sur les câbles, les remontent et les récupèrent pour les matières premières.

Dans certains cas, les câbles retirés sont repositionnés le long d'autres itinéraires. Pour accomplir cette tâche, les navires récupèrent le câble retiré, puis le replacent le long d'une nouvelle route. De nouveaux équipements terminaux sont déployés dans les stations d'atterrage. Cette approche peut parfois être une méthode rentable pour les pays ayant de faibles besoins en capacités et des budgets limités. 

La carte

Quelles données sont incluses dans la carte?

Notre carte comprend les points de données suivants pour chaque câble sous-marin figuré:

  1. Nom officiel du système de câble sous-marin

  2. Date de mise en service (Ready For Service)

  3. Longueur du système de câble en kilomètres

  4. Propriétaires du système

  5. URL officielle du système

  6. Points d'atterrage

Qui sponsorise cette carte?

Notre site interactif https://www.submarinecablemap.com/ est actuellement sponsorisé par HMN Technologies .

Pourquoi la carte n'affiche-t-elle pas d'informations sur la capacité de chaque câble?

Nous suivons à la fois la capacité active et potentielle des câbles ainsi que des informations sur le nombre de paires de fibres sur divers segments de câbles dans le cadre de notre service de recherche sur la bande passante mondiale .

Ces informations de capacité ne sont disponibles que dans le cadre de nos services de recherche par abonnement en raison de l'effort considérable nécessaire pour mettre à jour ces données chaque année. (Cela dit, vous ne pouvez pas simplement faire une recherche sur Google et trouver ces informations.) Nous contactons directement les câblo-opérateurs du monde entier pour obtenir des mises à jour sur les capacités de chaque système. 

Les chemins de câbles sous-marins indiquent-ils l'itinéraire réel emprunté par les câbles?

Non. Les itinéraires des câbles sur notre carte sont stylisés et ne reflètent pas le chemin réel emprunté par les différents systèmes.

Cette approche de conception facilite le suivi visuel des différents câbles et des points auxquels ils touchent terre. En fait, les câbles qui traversent les mêmes zones d'un océan empruntent des chemins très similaires. Ces chemins sont choisis via des études marines complètes qui sélectionnent des itinéraires et évitent les conditions dangereuses qui pourraient potentiellement endommager le câble.

Que puis-je faire sur la carte?

Nous sommes heureux que vous ayez posé la question. Cliquez sur n'importe quel câble pour révéler ses points d'atterrage ou cliquez sur un point d'atterrage pour révéler les câbles sous-marins connectés à cet emplacement.

Des informations supplémentaires sur un système s'afficheront sur le panneau de droite. Si une station d'atterrage est connectée à plusieurs systèmes, une liste de ces systèmes sera affichée.

Cliquer sur un espace vide ramène la carte à son état d'origine, montrant tous les systèmes de câbles sous-marins actuellement sur notre carte.

La barre de recherche vous permet de saisir les informations suivantes pour vous aider à explorer les informations dont vous avez besoin:

  1. Nom du système de câble sous-marin, par exemple "ARCOS"

  2. Nom du pays connecté par des câbles sous-marins, par exemple "France"

  3. Emplacement d'atterrage d'un câble connu, par exemple "Porthcurno"

  4. L'année de mise en service, par exemple "2010"

Actuellement, pas de recherche possible des propriétaires des câbles.

Puis-je sélectionner plusieurs éléments sur la carte à la fois?

Non vous ne pouvez pas.

L'interface de la carte est conçue comme un zoom avant. Cela signifie qu'un utilisateur ne peut pas sélectionner plusieurs câbles pour afficher le réseau d'une entreprise sur différents câbles sous-marins. Cependant, TeleGeography peut vous aider à concevoir votre carte de réseau personnalisée sous forme de carte imprimée ou de carte en ligne comme celle-ci.

Si vous êtes curieux de travailler avec TeleGeography sur un tel projet, jetez un œil à notre page de carte personnalisée

Comment faites-vous la carte?

TeleGeography  trace les itinéraires des câbles et trace les points d'atterrage avec Adobe Illustrator

À l'aide du plug-in MAPublisher d'Avenza , qui fonctionne avec Illustrator, deux ensembles de données sont exportés sous forme de fichiers KML: les itinéraires de câbles (en tant que MultiLineStrings) et les points d'atterrage (en tant que points). Ces fichiers KML sont ensuite analysés pour créer GeoJSON. Les fichiers GeoJSON sont rendus dans l'application Web en tant que couche de données à l'aide de l'API Javascript de Google Maps.  

Cette carte interactive Javascript a été créée à l'aide du framework d'application Web Ember utilisant emberCLI . Le Javascript de la carte a été rédigé en interne chez TeleGeography.   

Si vous souhaitez approfondir vos connaissances (et qui parmi nous ne le ferait pas?), visitez notre page GitHub pour la carte des câbles sous-marins, où vous pouvez en savoir plus sur le code, voir comment tout cela fonctionne et télécharger les données brutes.

Pourquoi utilisez-vous une projection Mercator?

Bonne question: la projection Mercator ne déforme-t-elle pas les masses continentales éloignées de l'équateur?

C'est précisément la raison pour laquelle nous sommes passés à la projection Mercator en 2001. L'espacement plus large des masses terrestres dans l'hémisphère nord nous permet de dessiner et de distinguer les câbles qui touchent terre dans des sites d'atterrage très utilisés comme New York / New Jersey, Porthcurno et Bude .

Comme pour toutes les cartes thématiques, nous avons choisi la projection en fonction des détails les plus importants que nous voulons montrer sur la carte. Dans notre cas, ce sont les câbles sous-marins eux-mêmes et l'endroit où ils atteignent la terre. La masse terrestre, grisée dans notre conception, joue un rôle de soutien.


3 commentaires:

  1. Merci beaucoup, article très intéressant.

    RépondreSupprimer
  2. communication par satellite le mythe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est en effet en droit de se poser des questions...

      Supprimer