04 mai 2020

Que conseiller à ceux qui ont peur du coronavirus (transcription vidéo)


Extrait d'une longue interview entre le Dr Andrew Kaufman et la chaîne YT "London Real" début mai. 
 
La chaîne du Dr Kaufman (ICI) présente de très bonnes vidéos sur le sujet qui nous préoccupe. La meilleure interview et la plus complète sur le sujet me semble CELLE-CI (2h22). Pour les anglophones, activez les sous-titres, le Dr Kaufman et son interlocuteur parlent posément, ils sont faciles à suivre.

Comment éviter la peur du coronavirus


Question : Les gens sont maintenant en situation de confinement depuis plus de 55 jours et je crois que la plupart de ces gens sont intelligents. Comment démarrer une conversation avec eux pour qu'ils puissent commencer à ouvrir leur esprit ? Je sais qu'il y a plusieurs raisons qui les en empêchent. Comment démarrer ce dialogue ?

Réponse du Dr Kaufman : Je peux vraiment me mettre à la place des gens dans cette situation, parce que je vis la même chose. Dans ma vie personnelle, les membres de ma famille, mes voisins, mes confrères, ne sont pas du tout d'accord avec mon opinion et ils ne veulent même pas en discuter avec moi.

Une chose très importante est de respecter le droit de ces gens à prendre leurs propres décisions, à chercher leurs propres sources d'information. Et il est important d'avoir de la compassion pour ces personnes. Car ce que nous vivons depuis notre naissance est un endoctrinement à certaines choses et l'une de ces choses est de respecter l'autorité et de nous fier à des experts désignés pour avoir des informations.

Je pense que c'est très préjudiciable à notre développement parce que d'une certaine façon cela nous infantilise, nous faisant croire que nous n'avons pas la capacité à prendre des décisions, que nous devons nous en remettre à une figure d'autorité. Tout comme les enfants considèrent leurs parents. C'est important car quand on est enfant, on ne sait pas et on n'a pas cette capacité avant un certain stade de développement. Mais en tant qu'adultes, il est tout à fait crucial de penser par nous-mêmes et de faire des recherches sans rester les bras croisés à écouter ce qu'on nous dit.



En revenant en arrière dans l'histoire, vous découvrirez que les gouvernements ont non seulement sans cesse menti à leurs citoyens et les ont trompés, mais qu'ils les ont en fait exterminés à grande échelle. Cherchez ce qu'on appelle les génocides. Nous savons tous ce qui s'est passé pendant la Révolution en Russie et dans l'Allemagne nazie ainsi qu'au Cambodge, en Turquie, en Chine. Il y a d'innombrables exemples et j'en ai vécu plusieurs où le gouvernement a exterminé son propre peuple.

Ne pensez donc pas que cela ne puisse plus se produire. Je ne veux pas dire que c'est ce qui va se passer en ce moment mais c'est pour vous montrer qu'il est imprudent de ne croire aveuglément qu'en l'autorité des gouvernements parce qu'on a des traces historiques de leurs malhonnêtetés.

Je pense que certaines personnes, en résultat de ce genre d'endoctrinement, ne sont tout simplement pas ouvertes à entendre une autre perspective et je pense que c'est amplifié par leur intense réaction de peur. Alors les gens qui ont si peur d'être malades et de mourir au point de ne pas quitter leur maison, ne peuvent considérer que les information en rapport direct avec leur survie. Ils ne pourront pas en sortir, avoir une vue d'ensemble et remarquer qu'il existe des incohérences, beaucoup d'incohérences flagrantes qu'ils pourraient rechercher dans les discours qu'on nous raconte.


Vous savez, je ne prends pas ces gens pour cible car ils sont fermés à toute réflexion. J'essaie à la place de leur donner toute ma compassion et j'ai de la peine pour eux car ce sont eux qui vont aveuglément faire ce qu'on leur dit et qui vont en subir les conséquences sans même le réaliser.


Les gens à qui j'essaie vraiment de transmettre cette information sont des gens qui ont déjà remarqué que quelque chose cloche, qu'ils y a des trucs louches. Beaucoup de gens m'ont contacté à ce sujet et me demandent quoi faire, quoi regarder et c'est une situation très anxiogène car jamais vue auparavant. Les autorités ne seraient donc pas nos amies ? C'est donc nouveau et effrayant. Je pense qu'il est très important d'éviter tous les pièges comme bon nombre y seraient enclins, comme "buller" devant la TV, se lamenter avec nostalgie, manger de la mauvaise bouffe ou se mettre à boire pour tenter d'oublier la peur. Toutes ces choses n'aideront pas à gérer cette situation.


Je ne dis pas non plus que vous devriez vous surmener. Il est très important de se reposer et de prendre soin de soi. Mais si voulez vous mettre en situation de considérer les choses clairement, je dirais que la première et la plus importante chose à faire est d'éteindre la TV, d'arrêter de regarder les grandes chaînes mainstream, parce qu'elles vous régurgitent sans arrêt le même récit. À la place, allez écouter les vrais journalistes, des gens comme ici sur cette plate-forme [London Real] et comme James Corbett qui font une analyse en profondeur et complète avec des analyses référencées qui rapportent ce qui se passe dans la réalité ou bien faites votre propre recherche. Allez sur le matériel-source comme je le fais. Je sais qu'il peut sembler intimidant de lire des articles scientifiques mais je pense que tout le monde est capable de le faire avec une bonne préparation. Ce n'est pas parce que je suis médecin et que vous ne l'êtes pas que vous serez incapables de comprendre les articles, car vous pourrez constater des contradictions même si vous ne comprenez pas tous les détails.


Cela devrait suffire à remettre en question les choses mais il est certain qu'en regardant sur le site du CDC ou un autre site officiel combien de gens meurent, vous direz "ho-là, combien de gens sont morts l'an dernier ? Waouh, les chiffres sont presque les mêmes, qu'est-ce que ça veut dire ? Il n'y a pas davantage de gens à mourir, alors pourquoi sommes-nous coincés dans nos maisons ?"


Et ce genre de réflexion va vous amener à comprendre la vérité et à prendre des décisions en connaissance de cause pour gérer les choses, interagir avec votre famille et leur apprendre ce qui se passe et quoi faire.


J'insiste sur le fait qu'il est très important de prendre soin de vous et je pense qu'il ne faut pas vous inquiéter sur la manière de booster votre système immunitaire parce qu'il n'y a pas de maladie à combattre mais si vous êtes en bonne santé, votre système immunitaire l'est aussi. Et ce que je recommande pour être en bonne santé, ce sont des choses simples, manger sainement, pas d'aliments transformés, des aliments complets comme ils le sont dans la nature. Boire de l'eau pure, boire beaucoup d'eau. Vous assurer que vous allez bien aux toilettes pour que votre corps élimine bien les toxines. Vous exposer au soleil pour fabriquer de la vitamine D. Nous avons besoin d'être dehors, c'est notre état naturel. Nous devons faire un peu d'exercice, allez faire un tour dans votre quartier, allez dans les jardins publics, courez. N'ayez pas peur des restrictions. Même à New-York, on a entendu le gouverneur dire qu'ils ne pouvaient mettre en application ces directives, même s'ils nous intimident. Soyez assurés ainsi qu'il n'y aura pas de conséquences sérieuses à faire ces choses. Vous avez un droit imprescriptible à sortir, à apprécier la nature et être en liberté dans le monde.


Et donc si vous faites toutes ces choses, étudier les nouvelles informations, garder un certain scepticisme, remettre en question, éteindre la TV, éviter la malbouffe et l'alcool, rester proche de votre famille, serrer la main des gens et les embrasser, nous avons besoin d'être auprès des gens, je pense que vous vous en sortirez en bonne posture, vous vous sentirez bien. Vous aurez de l'espoir pour l'avenir, vous pourrez prendre de bonnes décisions sur la manière de faire partie d'un meilleur avenir pour vous, votre famille et le reste de l'humanité. Et c'est exactement ce que j'essaie de faire.

6 commentaires:

  1. Merci Appoline !
    Personnellement c'est pratiquement le seul site où je puise la bonne info.
    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
  2. Merci, Inconnu. Je suis vraiment démoralisée et déçue de lire des sites alternatifs qui croient dur comme fer au virus. Il est vrai qu'il faut une bonne dose de remue-ménage cérébral pour se débarrasser de plusieurs générations de conditionnement à la médecine pasteurienne. A ce propos je fais une traduction sur LA cause ou l'une des grandes causes de départ de ce dogme médical. C'est logique quand on y pense, vous verrez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Appoline, j'attendrai de voir.
      Ceci dit, allez-vous comprendre que faire accepter une verité est la tâche la plus difficile qui soit, non la plus périlleuse. Les prophètes ,beaucoup ont été lynchés et assassinés, vous le savez. Et bonne chance à vous.

      Supprimer
  3. Pensez bien que les gens qui ont peur du coronavirus ont encore 1000 fois plus peur de faire consciemment face à la dictature, c'est pourquoi ils/elles préfèrent la version officielle "tous ensemble chacun chez soi" et ont adoptés les œillères et la muselière. Bref, ils/elles préfèrent se faire dicter sa conduite et faire partie du troupeau que de devoir réfléchir à contre-courant pour trouver des issues.

    À mon sens, il faut refuser radicalement le concept de 'monde de demain' si cher aux médias dominants et auquel hollywood s’évertue depuis 20 ans à familiariser son audience en vue de l'acceptation inouïe à laquelle on assiste aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  4. Le nouvel esclavage - extrait de "1984" de George Orwell

    "Nous ne cherchons pas le pouvoir en vue de nos propres fins, mais pour le bien de la majorité tel que nous le définissons. Les hommes, ces créatures frêles et lâches, ne peuvent endurer la liberté ni faire face à la vérité. Ils doivent être dirigés par ceux qui sont plus forts qu'eux. L'espèce humaine a le choix entre la liberté et le bonheur, or le bonheur vaut mieux.

    Le bien des autres ne nous intéresse pas, nous ne recherchons que le pouvoir, le pur pouvoir. Les nazis et les communistes se rapprochent beaucoup de nous par leurs méthodes, mais ils n'eurent jamais le courage de reconnaître leurs propres motifs. Ils prétendaient s'être emparés du pouvoir pour une période limitée; passé le point critique, il y aurait un paradis où les hommes seraient libres et égaux. Nous ne sommes pas ainsi, nous savons que jamais personne ne s'empare du pouvoir avec l'intention d'y renoncer. On n'établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution. On fait une révolution pour établir une dictature. La persécution a pour objet la persécution. La torture a pour objet la torture. Le pouvoir a pour objet le pouvoir.

    L'esclavage c'est la liberté. Seul, libre, l'être humain est toujours vaincu. Mais s'il renonce à son identité, s'il se soumet entièrement et totalement, il se fond dans le pouvoir collectif, il est alors tout-puissant et immortel...
    Le pouvoir est d'infliger des souffrances et des humiliations. Le pouvoir est de déchirer l'esprit humain en morceaux que l'on rassemble ensuite sous de nouvelles formes que l'on a choisies. Commencez-vous à voir quel sorte de monde nous créons? C'est exactement l'opposé des stupides utopies hédonistes qu'avaient imaginées les anciens réformateurs. Un monde de crainte, de trahison, de tourment. Un monde d'écraseurs et d'écrasés, un monde qui au fur et à mesure qu'il s'affinera deviendra plus impitoyable. Le progrès dans notre monde sera le progrès vers plus de souffrance. Notre civilisation est fondée sur la haine; il n'y aura pas d'autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l'humiliation. Nous détruirons tout le reste, tout.
    Vous imaginez qu'il y a quelque chose qui s'appelle la nature humaine qui sera outragée par ce que nous faisons et se retournera contre nous. Mais nous créons la nature humaine. L'homme est infiniment malléable.

    Tel est le monde que nous préparons. Un monde où les victoires succèderont aux victoires et les triomphes aux triomphes, un monde d'éternelle pression, toujours renouvelée, sur la fibre de la puissance. Vous commencez à réaliser ce que sera ce monde. À la fin vous ferez plus que le comprendre, vous l'accepterez, vous l'accueillerez avec joie, vous en demanderez votre part en idolâtrant vos propres bourreaux."

    https://www.syti.net/IdeologieMdM.html

    RépondreSupprimer
  5. Avez-vous perçu ce point ? :

    "À la fin vous ferez plus que le comprendre, vous l'accepterez, vous l'accueillerez avec joie, vous en demanderez votre part en idolâtrant vos propres bourreaux."

    RépondreSupprimer