dimanche 6 septembre 2020

TRÈS URGENT !!! 2 AVOCATS PORTENT PLAINTE CONTRE LE PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE, IL FAUT PARTICIPER AVANT LE 10 SEPTEMBRE !

Bonjour, enfin une excellente nouvelle, ça bouge sérieux en France !

2 avocats, Me Séverine Manna et Me Rémi Philippot déposent une plainte contre le port du masque obligatoire.

Ils attaquent le décret du 10 juillet et ils n'ont que deux mois pour porter plainte. Donc vous devez participer avant le 10 septembre, dernier délai.

Allez écouter la vidéo sur la chaîne de Silvano Trotta :


Et allez vite participer (9,60 € par personne) sur leur site "agir ensemble":

https://agir-ensemble.eu/

J'ai fait mon paiement par CB, le site est clair, il faut juste un peu de patience entre chaque opération. 

Diffusez à tout votre fichier et partagez cet article, le temps presse !

9 commentaires:

  1. bonjour ,pour trouver le site ,j'ai été obligé de rajouter avocats , juste pour infos , il y a trop de sites agir ensemble ,merci et bravo pour votre travail , bien sur je suis tes vidéos avec impatience Sylvano et encore bravo , une idée que j'avais essayé de transmettre à JJ C ,Th C ,mais en vain ,je suis bien seul devant mon écran , si tu disais ,ceux qui veulent , bien sur ,de se retrouver par exemple à 17 h place de l'église le samedi ,dans dans tout les villages ,villes de France ,pour se retrouver , c'est une idée ,merci ,Pierre de Vendée , à bientot sur ta chaine et je vous soutiens ,bien sur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai pourtant mis le lien direct vers leur site (il s'affiche en ROUGE)...

      Supprimer
  2. Des policiers espagnols créent une initiative "Policiers pour la liberté" pour dénoncer les abus sur le port du masque (Version sous-titrée)
    https://www.youtube.com/watch?v=X049PW8nfEA

    RépondreSupprimer
  3. J’ai regardé, surtout les commentaires sous les vidéos : vu les termes choisis et l’approche, cela semble mal parti, on dirait ; en effet, il s’agit de défendre son « droit à porter le masque seulement quand il est nécessaire », mais cette formulation permet tous les abus : il suffira au pouvoir de décréter que le masque est nécessaire… Qui plus est, je vois mal le pouvoir se comporter de manière honnête face à une approche purement légale.

    Ce commentaire me paraît lucide :
    « Claude Bgf
    il y a 2 jours (modifié)
    @Flavien Mario : Déjà mon avocat ne m'a jamais fait payer des sommes pareilles, même pour mon dernier procès qui a duré 12 ans, c'est dire.
    Ensuite, porter plainte via la Justice contre des gens qui sont en fait l'état profond et qui tiennent la justice entre leurs mains, c'est juste ridicule: La seule chose que tu pourras obtenir c'est un "retoquage" d'une loi... qui sera modifiée dans la semaine qui suit... avec strictement les mêmes conséquences.
    Surtout que la plainte ne concerne pas le principe d'obligation qui viole les libertés individuelles mais sur la pertinence du masque en fin de pandémie.
    Et au final, ta décision finale de la procédure finale... aboutira quand tout sera terminé depuis longtemps. Réveille-toi!

    Le peuple ne récupèrera jamais sa souveraineté avec des procédures judiciaires: Tu penses que ta liberté ne vaut que les 9.6€ que tu es prêt à mettre? La Liberté ça ne s'achète pas, ça nécessite de se battre pour l'obtenir. Bref, il faut attendre le nettoyage initial des états profonds via l'attaque de l'Alliance contre la Cabale, et ensuite terminer le boulot en descendant virer l'oligarchie pour imposer une vraie démocratie.

    Et, dans l'attente, le mot d'ordre est "désobéissance civile": Je n'ai JAMAIS porté la muselière depuis le début de cette histoire, j'ai REFUSÉ le confinement (je roulais partout sur des routes désertes), j'ai collé des affiches, et moi, je ne réclame pas, comme des pseudo-résistants, qu'on ne teste pas mes enfants dans mon dos: Non non, moi je reste logique, mes enfants et mes petits-enfants NE VONT PLUS Á L'ÉCOLE: Chez nous, c'est maintenant cours à domicile, on s'est organisés.

    Mais bon, si les Français pensent qu'ils peuvent récupérer leurs libertés en versant 9.6€ à des avocats qui veulent bien les "défendre" à condition d'être grassement payés (tu gagnes combien, toi, par mois?) tout en continuant à obéir servilement pour éviter une amende, c'est qu'ils ne sont pas encore prêts à se battre réellement pour leurs libertés. Ces 9.6€, c'est le prix de votre bonne conscience pour vous permettre de vous dire à vous-mêmes que vous agissez. En fait, non, pas le moins du monde. Ces 9.6€ c'est une espèce d'indulgence, le prix qu'on vous fait payer au final... pour vous convaincre qu'il ne sert à rien d'agir autrement.
    7 »

    Cela étant, merci de cette attitude constructive de chercher des solutions. Il faut simplement trouver les plus à même d’atteindre l’objectif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas d'où provient ce commentaire, d'une des deux vidéos de Silvano Trotta ?
      Mes réponses :
      D'abord, j'ai présenté des vidéos de Me Brusa qui présente une approche individuelle. Je ne préjuge ni d'un côté ni de l'autre de la meilleure approche, qu'elle soit collective ou individuelle. "Agir Ensemble" est maintenant un collectif.

      Ensuite, pensez-vous que Me Sanna et Philippot se seraient embarqué dans une affaire pareille s'ils pensent que c'est perdu d'avance ? Ils connaissent le droit et les manières de défendre nos libertés, aidés en cela par des médecins, mathématiciens, etc, comme dit dans la 1ère vidéo.

      Puis, les sommes collectées servent plusieurs usages, en premier la création du site, ce qui est très coûteux. JJ Crèvecoeur nous avait donné des chiffres hallucinants pour la création et la maintenance de son nouveau site. Ils ont aussi les frais de dossier (je ne sais pas combien...) et leur temps de travail depuis certainement plusieurs semaines.

      Personnellement, vu le peu de juristes qui s'engagent dans une action pareille, je les remercie de tenter de nous faire retrouver une certaine liberté.

      Attendons de voir les résultats (il y aura des vidéos de mise à jour), qui peuvent être rapides (voir les jugements de tribunaux pour certaines grandes villes). Ils savent bien qu'ils doivent frapper fort et obtenir un résultat rapide, sinon cela n'aurait aucun sens. Ils doivent avoir un dossier solide.

      Et enfin, ne tombons pas dans le négativisme et le dénigrement. Une action est finalement en cours !

      Supprimer
  4. Parlant de Me Brusa ci-dessus, voici sa dernière vidéo (9/09) :

    https://www.youtube.com/watch?v=1x9lP4fkCsk

    RépondreSupprimer
  5. "La seule chose exacte dans le journal, c'est la date" Coluche

    RépondreSupprimer
  6. Par rapport au commentaire de SniperMaské, je suis assez d'accord avec lui.
    L'appareil étatique, incluant la "justice" est bien trop dans la poche de la cabale pour obtenir gain de cause (voir certains arrêts récents du Conseil d'Etat par exemple, montrant l'obéissance au dogme officiel).
    Sinon, les manifestations : celles de Berlin (ayant pourtant réuni à chaque fois plus d'un million de participants, ce qui est colossal, surtout pour un pays aussi "discipliné" en temps normal)n'ont abouti qu'à des insultes de la part du gouvernement et des médias (manif de nazis, complotistes, etc.).
    Si l'on était réellement en démocratie, Merkel aurait dû démissionner face à l'ampleur du mouvement... mais bien sûr elle n'en a rien fait.

    Je pense donc que la seule solution est la désobéissance civile MASSIVE... mais là il nous faut aussi le soutien des forces de l'ordre et de l'armée (la prise de conscience de leur part a déjà commencé, heureusement !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Azur. Qui ne tente rien n'obtient rien. Laissons les avocats travailler. Me Brusa a publié des documents en ligne pour contester l'infraction du non-port du masque dans les établissements recevant du public. Vous pouvez allez le voir sur son site.

      Il a publié aussi la lettre de policiers indignés qui ne sont pas d'accord pour infliger des PV. Voici la vidéo où il lit ce courrier (à la 32ème minute):
      https://www.youtube.com/watch?v=y3Ft4dpXAag

      Comme Léo dans les DéQodeurs, je préfère l'appellation "gardiens de la paix" plutôt que "forces de l'ordre". Oui, la prise de conscience sur les abus du gouvernement fait son chemin parmi eux.
      Voir la vidéo du live des DéQodeurs avec Laurent, CRS de son état qui a créé une page FB ("servir la démocratie"):
      https://www.dissept.com/lhumain-qui-porte-la-tenue-temoigne/

      Voici l'introduction de la page FB :

      Gendarmes, policiers, et acteurs de la sécurité intérieure, conscients de notre devoir de protéger la démocratie et la justice, au service du peuple français et conformément à la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789.

      Cette page est tenue par des policiers et gendarmes en service ou n’exerçant plus. Elle vise à mobiliser les consciences au sein de la Police, la Gendarmerie, et autres services de sécurité sur le rôle essentiel que doivent tenir les acteurs de la sécurité intérieure dans la protection de notre démocratie et des libertés publiques et individuelles. Nous dénonçons les dérives restreignant de manière illégitime les droits inaliénables des Gendarmes et Policiers en tant que Citoyens par les textes et réglements et les pressions hiérarchiques. Nous dénonçons lorsque cela est justifié l’utilisation détournée de la Force Publique pour défendre des intérêt particuliers et non l’intérêt général. Nous appelons nos collègues à réveiller leur conscience et fuir les pièges de la division et de l’instrumentalisation qui visent à nous écarter de notre rôle premier qui est de servir le peuple français. Nous soutenons nos collègues en souffrance et les exhortons à trouver la force de demander de l’aide si leur situation leur devient insupportable. Enfin nous appelons tous nos concitoyens à se mobiliser avec nous pour qu’ensemble nous puissions infléchir l’évolution de notre société pour pouvoir compter sur une Force Publique impartiale et incorruptible au service de la France et des français. Cette page est une des premières pierres que nous posons dans ce but. Elle ne restera pas sans suite, et grâce à vous elle constituera un appui précieux pour la suite. Pour tout contact, merci de privilégier cette adresse email sécurisée : servirlademocratie@protonmail.com Elle ne sera jamais consultée depuis un téléphone mais uniquement depuis un ordinateur sécurisé afin de garantir la confidentialité de nos échanges de notre côté.

      D'accord pour la désobéissance massive, mais surtout sans violence!

      Supprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !