Bistro Bar Blog

jeudi 20 décembre 2012

Une petite histoire (2)


C'EST EN FORGEANT...


Il n'y a pas si longtemps, j'ai commencé à jouer du violoncelle. La plupart des gens diraient que je suis en train ''d'apprendre à jouer'' du violoncelle. Mais ces mots font germer dans nos têtes l'étrange idée selon laquelle il y aurait deux façons distinctes de procéder :

      1. apprendre à jouer du violoncelle
      2. jouer du violoncelle

Ces mots impliquent que je ferai la première jusqu'au moment où, l'ayant maîtrisée, je pourrai passer à la seconde. En résumé, je continuerai ''d'apprendre à jouer'' jusqu'à ce que j'ai ''appris à jouer'', après quoi je commencerai à jouer.

Bien sûr, cela n'a aucun sens. Il n'y a pas deux façons de procéder mais une seule. C'est en jouant qu'on apprend à jouer. Il n'y a pas d'autre façon.


John Holt

4 commentaires:

  1. Peut être que la personne à voulu lui dire gentiment:
    "tu vas nous casser les oreilles comme ça jusqu'à ce que tu saches vraiment en jouer? lol"
    En musique le pire, c'est être prof de violon et de violoncelle. Entendre tout ses élèves frotter leurs archers sur les cordes et supporter ces sons strident et ses fausses notes à longueur de journée, c'est à se flinguer sur place!
    Non mais sérieux, on arrête jamais d'apprendre à jouer d'un instrument de musique. Même un virtuose comme Ménuhin qui à jouer pendant 78 ans de sa vie du violon, est mort sans connaitre toutes les dimensions de la musique.
    Par contre, que c'est beau le son d'un violoncelle. C'est comme un flottement dans l'air. C'est un instrument romantique, comme le violon.
    http://www.youtube.com/watch?v=ZBDD7aLd6lc

    RépondreSupprimer
  2. Le pire ce n'est peut être pas être prof de violon ou violoncelle,
    le PIRE C'EST ÊTE ENFANT DE PROF DE VIOLON et d'entendre tous les soirs en rentrant de l'ecole, tous les jeudis (de mon temps c'était le jeudi et non le mercredi) samedis et dimanches matins les élèves "frotter leur archet sur les cordes et supporter ces sons stridents et ses fausses notes à longueur de journée"
    vraiment bien dit! bravo l'artiste!
    Le prof c'est son job , sa raison; le gosse lui subit sans raison!
    et point de vue sons stridents le violon bat le violoncelle!
    signé : gosse de prof de violon ...

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.