Bistro Bar Blog

samedi 29 décembre 2012

Croyez-vous aux anges ?

Rencontre avec des femmes qui parlent aux anges: N’avez-vous jamais ressenti que quelqu’un veille sur vous ? Une enquête révèle que 41% des femmes croient aux anges gardiens


Par Jill Foster et Sadie Nicholas, 23 décembre 2012

Il y a quatre ans lors d'un voyage en car entre Londres et Bristol pour rendre visite à ses parents,
Jayne Morris, a vu subitement une lumière sombre et chatoyante autour d’une passagère de l’autre coté de l’allée.

Elle venait, dit-elle, non des reflets des phares de voitures croisées sur l’autoroute, mais de l’ange gardien de la femme près d’elle.

''Assombrir leur lumière habituellement éclatante a été leur façon à eux de m’avertir que quelque chose était sur le point de se produire,'' dit Jayne.

Jayne Morris
Comme prévu, quelques minutes plus tard, la passagère fit une grave crise d’épilepsie et alors que les autres passagers regardaient avec horreur, Jayne a composé le 999 (le numéro d’urgence) sur son téléphone mobile.

''Je suis restée parfaitement calme bien que ses yeux se révulsaient et qu’elle commençait à baver » a dit Jayne. J’avais ressenti d’après l’aura assombrie des anges qu’ils s’inquiétaient pour cette dame, mais je savais aussi que tout se passerait bien.''

Une ambulance est rapidement arrivée sur les lieux et a emmené la femme à l’hôpital. Les ambulanciers ont rassuré Jayne, la femme se rétablirait complètement, en partie grâce à sa rapide réaction .

Pour Jayne ,32 ans, qui vit dans l’Oxfordshire avec son mari Dylan, 30 ans , un journaliste sportif et Elisabeth leur fille de 7 mois, les anges ne sont pas juste les créatures célestes que l’on voit voletant sur les tableaux de l’enfant Jésus à Noël. Ils existent dans la vie de tous les jours et lui apparaissent plusieurs fois par jour.

''Ils n’ont pas de visages ou ne prennent pas de formes humaines et leurs ''voix'' ne sont pas audibles, mais je peux quand même communiquer avec eux et avoir une idée de ce qu’ils ressentent en fonction de la couleur de leur lumière'', dit-elle.

Quand j’étais enfant, j’avais l’habitude de voir des esprits et des anges, et bien que sachant que mes visions étaient réelles, je n’avais aucune explication pour cela. Mes parents pensaient que c’était dû à mon imagination très développée.

''Une nuit, alors que j’étais au lit, Mme Weekes, la vieille dame qui habitait de l’autre coté de la rue, est venue s’asseoir à coté de moi et nous avons parlé de ce que j’avais fait ce jour là à l’école.''

''Quand j’en ai parlé à maman le lendemain, elle m’a répondu que Mme Weekes n'avait pu venir s’asseoir dans ma chambre car elle était décédée dans la nuit. Cela ne m’a pas fait peur, mais je me suis demandée si ce que j'avais vu était un fantôme. Je réalise aujourd'hui que c’était son âme.''

Affabulation? ''C'est tout le contraire'', insiste Jayne.

Elle dit qu’elle a appris comment communiquer correctement avec les anges il y a cinq ans et fait depuis l’expérience de nombreuses choses qu'elle pense être la seule explication possible – comme de lui envoyer un signe de réconfort après la mort d’un proche.

''Venue de nulle part une plume blanche est descendue sur le corps de mon oncle alors qu’il reposait à l’église – il n’y avait pas d’autre explication de sa raison d’être là à part me dire qu’ils veillaient sur moi.''

Jayne prétend aussi que les anges l’ont aidée à rester calme quand elle a eu une césarienne en urgence en mars dernier quand son bébé se présentait par le siège.

''J’étais déterminée à avoir un accouchement par les voies naturelles, et l’idée d’être ouverte avec un scalpel me terrifiait'' dit Jayne. ''Quand le médecin a dit que j’avais besoin d’aide supplémentaire, j’ai demandé aux anges si une césarienne était la bonne chose à faire. Malgré ma terreur, allongée dans le bloc opératoire, la pièce se remplit de lumières chatoyantes apportées par trois anges gardiens – une bleue, une rose et une jaune – entourant ma tête.''

''Ma respiration s’est ralentie et les battements de mon cœur se sont calmés et même les médecins ont trouvé que j’étais devenue bien calme.''

On pourrait penser que Jayne, ancienne institutrice devenue ''coach de vie'', sans parler des anges n'a pas les pieds sur terre, mais elle a un haut niveau d’éducation, elle est diplômée en sciences économiques de l’université du Surrey.

Et Jayne est loin d’être la seule. Lors d’une récente enquête d’ICM (institut de sondage), 31% des britanniques déclarent croire aux anges et ce taux atteint 41 % chez les femmes. Aux USA 80% des gens croient aux anges.

D'un autre côté, l’actrice Gemma Arterton a récemment admis qu’elle avait le sentiment d’avoir un ange gardien la guidant dans la vie et Cameron Diaz, Toyah Wilcox et Myleene Klass ont aussi dit qu'elles croyaient en eux.

Ce n’est peut être donc pas surprenant que le tout dernier phénomène d'édition soit des livres basés sur des expériences personnelles de rencontres angéliques. Les plus célèbres sont probablement celles de Lorna Byrne, 58 ans, mère irlandaise de 4 enfants, qui dit voir des anges depuis la petite enfance.

Diagnostiquée dyslexique pendant son enfance avec difficultés d’apprentissage dues à son peu d’intérêt pour le monde matériel, elle a choisi de laisser les anges la guider. Chose incroyable, Lorna a déjà vendu plus d'un demi-million de livres traduits dans 27 langues et dans 50 pays.

''Chaque personne possède un ange gardien, quelle que soient ses croyances'', dit-elle – mais ce ne sont pas des êtres célestes comme on les représente avec des auréoles et des ailes.

Lorna explique que les gens les voient de différentes manières – certains, comme elle, voient clairement leur visage et leur forme alors que d’autres, comme Jayne, les voient comme des rayons de lumière ou des nuages. Il n’y a pas deux personnes pour qui c’est pareil. Ils changent d’apparence et ne sont ni homme ni femme, dit Lorna.

L’auteur américain Doreen Virtue a un doctorat en psychologie et a écrit 20 livres sur les anges. ''Tous le monde a un ange gardien'', dit-elle. Ils restent avec vous depuis votre naissance et s’assurent que vous êtes en sécurité et toujours guidés. Je crois sincèrement que les anges peuvent nous aider à guérir.''

Bien que Jayne, Lorna et Doreen provoquerait chez beaucoup de gens un froncement de sourcil cynique, la croyance aux anges n’est pas nouvelle. Même avant que l’Archange Gabriel soit apparu annoncer la naissance de Jésus, les gens croyaient aux 'messagers' célestes.

Les anges apparaissent dans l’ancien testament et dans d'anciens textes mésopotamiens parlent de guides spirituels – mais pourquoi une telle fascination de leur part aujourd'hui ?

''Dans les périodes de vie difficile et de récession économique les gens cherchent un espoir où ils peuvent, dit le Dr Max Blumberg, chercheur en psychologie à l’université Goldsmith de Londres. Beaucoup se tournent actuellement vers les anges plutôt que vers les médiums, car les anges semblent plus authentiques. Ils sont doux mais également puissants, vu qu’ils sont sensés être en contact avec Dieu.''

''Quand les temps deviennent difficiles, les gens paniquent. Certains cherchent instinctivement du réconfort dans l’irrationnel comme les esprits et les anges. Ils se sentent en sécurité et sont rassurés parce que l’idée est que les anges sont avec nous tout le temps – et ne demandent pas d'argent comme le ferait une voyante. Même si le fait de croire en eux n’a qu’un effet placebo, où est le mal ?''

Lesley Lubert, 65 ans, magistrat en retraite vivant à Bournemouth, dit qu’elle a aussi été en contact avec les anges depuis son enfance – et croit qu’elle leur doit la vie.

''Je les vois en vision périphérique comme un nuage blanc'', dit-elle. Leurs voix ne sont pas audibles mais j’entends leurs conseils dans ma tête, comme des musiciens entendent des mélodies. La première fois que cela m’est arrivé, j’avais environ 7 ans.''

''Mais dans ma vie d’adulte il y a des exemples innombrables d’aide apportée par les anges. Une période significative fut quand j’avais une trentaine d'années et que j’habitais en Suède. Mon mari d’alors, deux amis et moi revenions en voiture d’une soirée à Stockholm à 45 km de là.''

''Nos deux enfants étaient en garde chez mon frère, j’avais donc décidé de ne pas boire ce soir-là. Mais il était très tard – 5 heures du matin – quand nous avons pris la route et que je me suis endormie au volant. La voiture a quitté la route, a cogné un poteau en bois et s’est renversée.''

''Je me souviens d’avoir fortement ressenti la présence de mes anges quand je suis revenue à moi, ayant été projetée à 7 mètres de la voiture. Bien que la voiture avait viré à droite, j’ai été projetée sur la gauche.''

''Je me suis fracturée la colonne cervicale et pourtant je n’ai pas eu de paralysie et les enquêteurs de l’accident n’ont pu expliquer comment j’avais survécu, alors que le coté conducteur avait pris toute la violence de l’impact. Je sais que mes anges ont veillé sur moi, en m'éjectant de la voiture pour me mettre en sécurité, et bien qu’étant couverts de bleus et en état de choc, mon époux et les deux autres passagers sont sortis du véhicule sur leurs deux jambes.''

Elle ajoute: '' À une autre occasion pendant que je conduisais, j’ai commencé à remarquer de sombres lumières dansant au dessus de la voiture devant moi. J’ai immédiatement compris que c'étaient les anges qui essayaient de m’avertir que quelque chose était sur le point de mal se passer. En fait la voiture devant moi a quitté subitement la route, s’arrêtant sur le bas coté en bordure d'une voie ferrée.''

Au fil des années, savoir que j’ai des anges gardiens m’a donné une plus grande confiance en moi. Je crois en eux de tout mon cœur et je suis devenue du coup une personne beaucoup plus calme. Même si certaines personnes ne croient pas aux anges – mon fils n’y croit pas et mes parents n’y croyaient pas non plus – d'autres amis, des membres de la famille et même des étrangers trouvent mes expériences très convaincantes.''

Lesley dit qu’elle communique avec ses anges chaque jour, et leur demande même de l’aide pour des choses ''matérielles'' comme trouver une place de parking.

''Rien que ce matin, j’avais rendez-vous dans un salon de coiffure et il y avait des voitures garées en double file partout à cause des achats de Noël. Un rapide appel au secours vers mon ange et j’en ai vu soudain une juste devant le salon de coiffure.''

''Même moi j’étais surprise. Je sais que la plupart des gens diront que c’était de la chance et que je suis folle, mais ces choses m’arrivent quotidiennement.''

Pourrait-il y avoir une explication scientifique pour ces visions angéliques? Dans une étude récente sur des patients qui avaient subi une intervention chirurgicale au cerveau, les médecins ont découvert que certaines parties du cerveau pouvaient augmenter la prédisposition à une croyance aux pouvoirs surnaturels. D’autres travaux utilisant des scanners cérébraux ont montré que les expériences mystiques des moines bouddhistes et des religieuses carmélites sont également associées à une activité altérée de cette zone cérébrale. En bref, il y a des preuves que quelque chose est physiquement différent dans la tête des gens qui voient des anges.

D’autres disent que les humains sont prédisposés à croire à une sorte de réalité spirituelle comme méthode pour faire face à la mort. Chris French, professeur de psychologie à l’université Goldsmith, est, sans surprise, sceptique.

''Il est difficile de faire des recherches sur ce phénomène parce que vous avez à faire à des preuves qui sont des anecdotes'', dit-il. ''Les gens disent souvent qu’ils entendent une voix ou ressentent une présence en période de grand stress, ce que je pense être très certainement hallucinatoire.''

''Cela ne signifie pas qu’ils soient fous. N’importe qui peut souffrir d’hallucinations. Des grimpeurs qui se perdent en montagne décrivent souvent avoir vu un ''guide'' qui les aide à atteindre un lieu sûr. Mais comme la plupart des gens ne sont pas connectés à des scanners cérébraux au moment des crises, il est impossible de dire ce qui déclenche ces hallucinations.''

''Quant aux ''thérapies angéliques'' – toutes sortes de traitements bizarres semblent fonctionner pour les gens si la personne recevant la thérapie y croit.''

C’est certainement un domaine où les charlatans peuvent trouver un revenu lucratif – il y a eu une prolifération de ''thérapies angéliques'' et des ateliers de soins, les cartes des anges (semblables aux cartes de tarot), des DVD ou des CD visant à aider à se connecter à ses anges.

Mais tant que vous ne dépensez pas une fortune avec quelqu'un qui veut vous aider à voir votre ''guide spirituel'', la plupart des gens seront d’accord que cela ne peut pas faire de mal – sauf risquer d’être déçu si votre ''ange'' vous déçoit.


Traduit par Chantalouette et Hélios

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.