Bistro Bar Blog

lundi 24 décembre 2012

Chopin, la musique et les animaux


Chiens, chats, musique classique et Frédéric Chopin


La musique classique calme les chiens et c'est un chien qui a inspiré à Chopin une composition de piano.

Publié le 20 décembre 2012 par Stanley Coren

Je suis récemment tombé sur une nouvelle étude qui analysait la réponse de chiens à divers types de musique. Celle qui suit, de l'université du Colorado, a été faite par une équipe dirigée par la psychologue Lori Kogan. Elle a suivi un schéma semblable à d'autres recherches sur ce sujet, qui implique d'enregistrer les réponses de chiens de refuges pendant qu'ils sont exposés à divers types de musique. Cette nouvelle recherche a confirmé d'anciennes découvertes, que la musique heavy metal avait tendance à exciter et déranger les chiens, que la musique classique (des choses comme l'ode à la joie de Beethoven) tendait à les calmer et les détendre. La surprise fut que la musique classique traditionnelle avait tendance à mieux fonctionner que la musique classique simplifiée, au tempo plus lent, qu'on commercialise sous la forme de CD spécialement conçus pour les chiens.

Frédéric Chopin

Alors que ces résultats étaient très intéressants, cela me fit penser à un compositeur dont la musique semble avoir été inspirée par un chien. Frédéric Chopin était un compositeur polonais et un pianiste virtuose. Il est reconnu largement comme l'un des plus grands compositeurs romantiques. Il était fragile et mourut à 39 ans (probablement de fibrose kystique). Chopin n'a pas été vraiment cité comme un amoureux des animaux ; il a vécu pourtant pendant plusieurs années (de 1836 à 1847, NdT) avec l'auteur et féministe française Amandine Aurore Lucille Dupin (baronne Dudevant), mieux connue par son pseudonyme George Sand. La maisonnée de Sand, en plus de ses deux enfants (Maurice et Solange, qu'elle eut avec le baron Dudevant, NdT)) comprenait un chien nommé Marquis et un chat nommé Valdeck.
George Sand


Chopin aurait écrit sa très populaire valse opus 64 en raison de la présence du chien Marquis. Vous connaissez probablement mieux cette œuvre comme ''Valse minute''. Un éditeur donna ce surnom à la valse parce qu'elle était courte et donc minute. Chopin lui-même en parlait comme de la valse du petit chien. L'histoire dit que Marquis courait après sa queue sur la terrasse du jardin quand George Sand dit à Chopin : ''Si j'avais ton talent, je composerai une pièce au piano pour ce chien.'' Chopin se dirigea immédiatement vers son piano et c'est ce qu'il fit. Il est intéressant d'écouter ce morceau les yeux fermés, car il est très facile d'imaginer un chien qui tourne en rond en jouant. Chopin aimait suffisamment cette partition pour l'inclure dans son tout dernier concert en 1848, l'année précédant sa mort.



Il semblerait que la musique de Chopin n'ait pas été inspirée seulement par le chien de George Sand, mais aussi par son chat, Valdeck, qui à l'occasion traversait en courant le clavier du piano de Chopin. Après un incident de ce genre, Chopin écrivit la valse en fa majeur, opus 34 qu'il appela la valse du chat. Au milieu du morceau (à 1 minute environ) on peut entendre le bruit du tapotement que font les pattes du chat qui traverse le clavier. À mon oreille cela ressemble à un bruitage de dessin animé.



Le dernier morceau de musique de Chopin qui a pu avoir été inspiré par un chien est la Marche Funèbre. Il existe une grande controverse parmi les musicologues quant à ce qui a inspiré cette œuvre particulière, bien qu'on sache qu'elle a été écrite en plusieurs morceaux, chacun composé à différents moments. George Sand a cependant insisté sur le fait que sa réalisation aurait été inspirée par la mort de son chien Marquis. Je trouve personnellement difficile d'imaginer que le même chien qui avait inspiré les notes virevoltantes de la valse du petit chien aurait aussi inspiré cette partition pesante, pourtant George Sand était là à l'époque et moi non.





SOURCE

Traduit par Hélios

7 commentaires:

  1. Une des plus belle interprétation que j'ai entendu de La Marche Funèbre.
    Valentina Igoshina:
    http://www.youtube.com/watch?v=xPqMd06warU

    RépondreSupprimer
  2. Les animaux, comme les plantes, aiment la musique classique, dans le bon tempo. Ils n'aiment pas quand la musique est "trafiquée" (moi non + !) J'avais une chatte noire et blanche "Titi" qui dormait sur le canapé. Quand je passais du classique, elle y restait confortablement installée. Si je passais à des chansons ou autre.... elle partait se reposer sur mon lit, mais, elle arrivait ventre à terre dès qu'elle entendait la toccata et fugue en ré mineur de Bach. Elle s'installait pile au meilleur endroit accoustique de la stéréo dans la pièce, assise sur son postérieur, la queue entourant parfaitement ses pattes. L'ouverture de la toccata finie, elle changeait de place et se mettait sur le canapé ! lien = toccata

    http://www.youtube.com/watch?v=ipzR9bhei_o

    Supers ces veilleurs ! merci Hélios ! Bon réveillon et Noël à tous ! Une pensée d'AMOUR à tous ceux qui ne sont plus là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et bien je suis pareille si j'entends cette toccata j'arrête tout pour écouter!
      et depuis ma plus tendre enfance!
      et idem pour un passage du concerto l'Empereur pour piano de Beethoven !!!
      Mon chien quand à lui quand je joue du piano fait une crise de jalousie et vient m'enlever les mains du clavier pour que je le caresse! A moins qu'il ne supporte pas mon jeu... un expert quoi!

      Supprimer
  3. Merci à tous les deux d'égayer cette soirée.

    RépondreSupprimer
  4. De rien, même si la marche funèbre n'est pas très très gaie lol.
    En tout cas joyeux Noël à vous tous.
    Ce soir, le film de Noël que l'on a regarder en famille a été Big Fish. Quel beau compte ce film.

    RépondreSupprimer
  5. Les travaux de P. P. d'Assac peut intéresser toute forme de dissidence, voici comme exemple la dernière conférence sur « le rôle du décret Crémieux dans la détérioration des relations franco-arabes » :

    http://ploncard-dassac.over-blog.fr/article-le-role-du-decret-cremieux-dans-la-deterioration-des-relations-franco-arabes-113771410.html

    La liste des sujets qui ont étés traités :
    - l’Épopée coloniale (Algérie française).
    - Les différents aspects (positifs et négatifs).
    - La IIIème république maçonnique-athée.
    - Le décret (Adolphe Isaac) Crémieux.
    - Les insurrections en Algérie.
    - Édouard Drumont et La France juive.
    - De Gaule et le décret Crémieux.
    - Immigration massive, doubles nationalités, métissage forcé et le Grand-Orient avec droit du sang.
    - Le judaïsme et la nouvelle alliance.
    - Les harkis et les pieds noirs.
    - Iran et Vatican...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ben c'est quoi là la relation avec Marquis le chien de georges Sand?
      a moins que ce ne soit la marche funèbre...

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.