Bistro Bar Blog

jeudi 22 novembre 2012

Japon : Dr Caldicott sur Fukushima

Merci à Kna d'avoir encore une fois traduit et sous-titré cette intervention du Dr Caldicott. 

Par ailleurs le film que veut réaliser Jake Price, dont vous avez eu un aperçu, va pouvoir se faire. En effet, suffisamment de dons ont été envoyés. Je vous traduirai cet après-midi son courrier de remerciement.

Je ne serai de retour que vers 14h.

Le Dr Helen Caldicott est médecin pédiatre, militante anti nucléaire, et fondatrice entre autres de l'IPPNW (Association Internationale des Médecins pour la Prévention de la Guerre Nucléaire), qui a été lauréat du prix Nobel de la paix en 1985.

Lors d'une conférence à Tokyo le 19 novembre 2012, le Dr. Caldicott a rappelé que les femmes enceintes et enfants devraient être évacués dès que possible des zones contaminées par la radioactivité de Fukushima, s'agissant du pire accident de l'histoire de l'humanité.
Elle précise que les 40% de cas d'anomalies thyroïdiennes décelées chez les enfants examinés est d'une occurrence extrêmement rare en pédiatrie, et que vu la rapidité de leur apparition, il est probable que ces enfants aient été soumis à des doses de radiations plus fortes qu'à Tchernobyl.
D'autre part, les promesses de décontamination sont illusoires, car scientifiquement impossibles à tenir.
Elle revient sur le comportement irresponsable du gouvernement Japonais qui a préféré protéger TEPCO que la population, ainsi que des médias dont le rôle est d'informer les citoyens de ce qui se passe exactement dans leur pays. Entre autres, le devenir des travailleurs qui ont lutté pour garder le contrôle des réacteurs au péril de leur vie n'a jamais été détaillé.

A priori, seuls une vingtaine de membres de la Chambre des Représentants auraient assisté à cette conférence qui n'aurait pas eu l'audience méritée, à cause des perturbations causées par l'annonce de la dissolution de la Chambre Basse du Parlement. Une autre conférence qui s'est tenue la veille semble avoir connu une bien meilleure affluence et une tout autre ambiance.



2 commentaires:

  1. Alors que pour tous le monde, "le probleme" est réglé!
    Ils font une experience grandeure nature, une repetition pour plus tard l'étendre à grande echelle?

    RépondreSupprimer
  2. Le problème est que "plus tard" sera infiniment trop tard, nous sommes mis devant un diktat, la politique du fait accompli, de la terre brûlée !
    Une fois les dégénérescences cellulaires transmissibles à nos descendants existantes, il va nous falloir faire avec pour l'éternité, nous habituer à la naissance de monstres sans tête comme il s'est produit à Tchernobyl et plus récemment en Irak, voire en Palestine et en Israël, ou plus banalement à la grande fragilité de nos enfants et une réduction drastique de la moyenne de mortalité...
    Bref, comme pour les OGM en liberté dans les champs ou dans nos assiettes, quand nous constaterons les dégâts nous n'aurons plus le choix et c'est ce qu'ils veulent, s'approprier le vivant pour nous contraindre à payer le prix de la vie !
    Merci pour ce texte et merci pour elle !

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.