Bistro Bar Blog

lundi 26 novembre 2012

Japon, 26 novembre 2012

Un site où je suis restée abonnée à la newsletter, Japanimal (lien en cliquant sur le titre des articles), vient de publier deux nouveaux articles (le dernier datait de mars 2012). Il parle d'un homme, Hoshi Hiroshi, qui, avec sa famille et des amis bénévoles a décidé de sauver le maximum d'animaux dans la zone d'exclusion de la centrale de Fukushima.

Je bénis cet homme et ceux qui l'accompagnent.

Voici le dernier article:

Activités toujours!! Hoshi



La famille Hoshi continue de sauver les animaux de la zone d'exclusion de Fukushima. Un an et demi plus tard, des 30 000 chats et chiens, il est estimé qu'il en reste environ 2000, de plus en plus affaiblis et risquant de ne pas supporter un autre hiver. Ne les oublions pas. Si vous êtes au Japon, la famille Hoshi a besoin de bénévoles. Sinon, faites un don, même de quelques euros pour acheter de la nourriture et ce dont ils ont besoin. Le monde les a oubliés, aidez-les.



 Suit un lien vers un site où faire un don pour acheter de la nourriture pour les animaux, mais il est en japonais et je pense que la dernière phrase de l'article s'adresse aux japonais du Japon.

Et voici l'avant-dernier article, daté comme l'autre du 25 novembre :

Les animaux sauvages autour de la centrale

Ce petit renard "kitsune"  s'est lui même pris dans la cage-piège de Hoshi Hiroshi qui vient tout juste de revenir de la zone d'exclusion autour de la centrale, de plein droit, pour continuer de sauver quelques vies animales à la demande de...leur maître. Ici en l'occurence un chat, qui ne réapparait plus à cause du bébé renard qui rôde, lui aussi en recherche de nourriture et dont la maman n'est plus réapparue. Hoshi Hiroshi a décidé de le relâcher au même endroit, lui laissant ainsi des chances de survivre grâce à la nourriture qu'il dépose. Hoshi san constate la mort de nombreux "tanuki" (blaireau) et autres animaux sauvages, à moins de 20 km autour du réacteur Daiichi... Merci Hoshi san de continuer les secours!!!!

 

 

 

Même relâché, le petit renard ne cherche pas à s'enfuir

 

 *******************************

  Un article du blog de Fukushima que je relaie:

Solidarité avec Fukushima : appel de Kibô-Promesse

Depuis 2011, l’association Kibô-Promesse se démène de manière originale pour récolter des fonds afin d’aider deux actions citoyennes basées à Fukushima. Comme l’an passé, elle fait appel aux créateurs, aux acheteurs ou aux donateurs.

  Appel aux créateurs
 
Vous aimez le Japon et vous aimeriez aider ses habitants à vivre sainement après l'accident de Fukushima ? Vous êtes peintre, photographe, sculpteur, vous savez coudre ou tricoter et vous avez envie de partager votre talent ? Joignez-vous aux créateurs de Kibô-Promesse, en cliquant sur l’image ci-dessous.
 
aider-le-japon-illya
 
 
 
Appel aux acheteurs
 
Une boutique en ligne est ouverte pour exposer les œuvres mise en vente. La boutique Kibô-Promesse permet aux acheteurs de réaliser un achat solidaire, dont la totalité des sommes récoltées sera reversée au profit des sinistrés japonais.
 
La commande d’une création originale est la preuve tangible, utile et esthétique de son engagement à soutenir le Japon. La vente commencera le 7 décembre 2012.
 
Pour accéder à la vitrine de la boutique solidaire, cliquer sur l’image ci-dessous.
 
kiboutique
 
   
Appel aux donateurs
 
Si vous n’êtes pas créateur ou si vous ne voulez rien acheter, vous pouvez tout simplement faire un don à l’association.


Lire la suite ICI.

1 commentaire:

  1. Merci Hélios, ce n'est pas tombé dans l'oeil d'un aveugle tout ça !!! ♥♥

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.