Bistro Bar Blog

vendredi 2 novembre 2012

Enquête sur les Guidestones de Georgie 6/6


(...)
 
Ce qui est fait dans l'ombre sera ramené à la lumière

La substance du travail occulte actif aujourd'hui est comme un sombre océan de bitume, infini et gluant. J'ai eu le malheur de nager dans ce linceul de noirceur pendant que je faisais des recherches pour cet article. Pour un esprit analytique, qui raisonne, l'occulte est repoussant. Vis à vis de la morale, les thèmes occultes relevant de cet article sont choquants et répugnants. Traiter de ce sujet me rend malade. Dans cette prochaine partie, que j'aurais aimé complètement éviter, je ne parlerai que de l'information de circonstance la plus importante et laisserai le soin à un intrépide lecteur de poursuivre les recherches. Je n'inclue cette partie que parce qu'elle semble constituer une part importante de l'histoire des Georgia Guidestones.

L'ancien professeur assistant de l'université du Texas, Texe Marrs est un auteur prolifique sur les sujets occultes, particulièrement ceux traitant de la franc-maçonnerie, de la théosophie et du nouvel-âge. Marrs a brièvement parlé des Georgia Guidestones dans son dernier livre Monuments Mystérieux. ''J'ai visité les Guidestones il y a quelques années et en ai discuté avec le directeur municipal d'Elberton. Il a confirmé que des gars de loges maçonniques en étaient les instigateurs, bien qu'ils ne les ait pas appelé comme ça'', nous a dit Marrs récemment. ''Il était assez nerveux avec toute cette histoire,'' continue Marrs. Notre enquête à Elberton a provoqué des réponses identiques. Au début les gens étaient très pressés de discuter des Guidestones pour cet article, mais devinrent mal à l'aise dès qu'on en venait inévitablement aux problèmes de la franc-maçonnerie.

La genèse de la théologie du Nouvel-âge démarre avec le livre d'Albert Pike, Morale et dogmes de l'ancien et accepté rite écossais de la franc-maçonnerie écrit en 1871, où il expose largement les thèmes occultes. Puis il répand de manière radicale ses idées dans Cours sur le peuple d'Arya en 1873 en tentant de séparer la race blanche européenne des influences sémites en créant le mythe d'une super-race aryenne. En 1888, Héléna Blavatsky publie son livre en deux tomes La doctrine secrète qui reprend et élargit les enseignements de Pike en dehors de la franc-maçonnerie par la création de la théosophie. Guido Von List ''germanisa'' l'enseignement de Blavatsky et, grâce à la société secrète maçonnique bavaroise de Thulé, fit naître le parti nazi.

Après que la société théosophique fondée par Blavatsky ait évincé Alice Bailey, elle forma une nouvelle branche de la théosophie appelée aujourd'hui le mouvement New-Âge. Son école Arcane et la Lucis Trust sont devenus des organisations très influentes et semblent avoir été en faveur d'un plan directeur pour que les Nations Unies les ratifient comme religion mondiale.

Le thème central de ce lignage théosophique – en fait, antérieur à Albert Pike – est l'idée que l'homme peut atteindre la divinité. À ce titre, Dieu devient l'adversaire jaloux qui travaille à contrecarrer l'élévation de l'homme vers le bien. Satan, ou, plus communément dans les cercles occultes modernes, Lucifer, est vu comme un allié de l'homme, le Porteur de Lumière, le Dispensateur de la Connaissance.

Deux passages de la Genèse sont des piliers particulièrement importants de foi pour ces sectes ''lucifériennes''. 

Genèse 3:22-24 :
L'Éternel Dieu dit: Voici, l'homme est devenu comme l'un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d'avancer sa main, de prendre de l'arbre de vie, d'en manger, et de vivre éternellement.

 Et l'Éternel Dieu le chassa du jardin d'Éden, pour qu'il cultivât la terre, d'où il avait été pris.

C'est ainsi qu'il chassa Adam; et il mit à l'orient du jardin d'Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l'arbre de vie.

C'est vu par les lucifériens comme si Dieu admettait que l'homme devienne comme Lui. Cela leur démontre aussi que Dieu est injuste, cruel et jaloux.

Peut-être un passage encore plus important est Genèse 11:6. Ici, les remarques de Dieu lorsque le roi Nemrod fait ériger la tour de Babel :

Et l'Éternel dit: Voici, ils forment un seul peuple et ont tous une même langue, et c'est là ce qu'ils ont entrepris; maintenant rien ne les empêcherait de faire tout ce qu'ils auraient projeté.

Ce passage suggère que l'homme peut toujours atteindre la divinité si l'humanité est unifiée sous un seul ordre avec une seule langue. Pour les lucifériens, c'est la clé pour réaliser leur but vers l'accès à la divinité. Genèse 3:22 semble être représenté dans les Guidestones par la date d'inauguration du 22 mars (3/22). Lucifer ou Satan est représenté par le nombre ''666'' qui semble être encodé dans la hauteur totale du monument, 18 pieds [5,48 m] (en numérologie, c'est courant de combiner les nombre de cette façon 6+6+6 = 18). Le nombre 18 apparaît aussi dans l'année où le monument a été inauguré, 1980. Dans ce cas 1+9+8+0 = 18, ce qui, de nouveau, est l'encodage numérologique le plus basique pour ''666''.

Les dimensions réelles du monument sont obscurcies par deux facteurs. Premièrement, bien que Robert Christian ait spécifié les mesures du monument en mètres, elles ont été reportées en pieds, comme tous les matériaux relatifs aux Guidestones. Deuxièmement, les pierres de support enterrées sont inclus dans la hauteur du monument. Les réelles dimensions des divers composants du monument sont les suivants :

Robert Christian a spécifié que chaque Guidestone devait mesurer 0,5 m x 2m x 5m. La pierre de faîte ajoute encore 0,50 m, portant la hauteur totale du monument à 5,50 m [18 pieds].

Chaque Guidestone : 0,5m x2m x 5m (un peu plus de 19 tonnes, proportions 1:4:10)
La pierre ''gnomen'' du centre : 0,5 m x 1m x 5m (9500 kg, proportions : 1:2:10)
Pierre de faîte : 0,5m x 2m x 3m (11 tonnes, proportions : 1:4:6)

Par ailleurs, le système d'unités (métrique) recrée presque parfaitement la métrologie babylonienienne/sumérienne pour la longueur, le volume et la masse. Selon Wikipédia (je suis passée sur les détails techniques, assez compliqués, NdT), un mètre fait approximativement 2 coudées sumériennes. Donc les dimensions de chaque Guidestone sont de 1 coudée x 4 coudées x 10 coudées.

Dans tous les cas, la proportion de chaque Guidestone est alors de 1:4:10, qui est un possible encodage pour le 4 janvier 2010. En prêtant une crédibilité à cette hypothèse il y a le fait que Burj Dubai sera officiellement terminé à cette date (La tour a bien été inaugurée ce jour-là, NdT). Le Burj Dubai est une nouvelle construction presque surnaturelle. Avec une très grande marge, c'est la structure la plus grande jamais construite par l'homme. Avec ses 828 mètres (de nouveau le nombre 18 apparaît : 8 + 2 + 8 = 18, et aussi 828 = 46 x 18), le Burj Dubai va surpasser officiellement l'édifice actuel le plus haut du monde, le Tapei 101, de plus de 304 mètres (828 m contre 509 mètres) lorsqu'il sera inauguré lundi prochain. Avec ses escaliers en spirale, sa conception de style ziggourat, on dirait une tour de Babel du 21ème siècle (Burj Babel).

Ce pourrait être malheureusement son intention symbolique. Le Burj Dubai pourrait vouloir symboliser une nouvelle tour de Babel et l'achèvement de la vision du roi Nemrod : un monde où l'homme peut devenir comme Dieu. Cela pourrait même symboliser pour les constructeurs une croyance en l'arrivée d'un antéchrist.

Le Burj Dubai appelé maintenant le Burj Khalifa nommé d'après le Sheikh Khalaifa bin Zayed Al Nahayan, le dirigeant d'Abu Dhabi.


Notez que l'élévation luciférienne de l'homme vers la divinité n'est pas un cadeau conféré à tout le monde, mais seulement à quelques élus choisis. Le reste de l'humanité subsiste pour servir et vénérer ses nouveaux dieux. La société totalitaire exposée dans le livre de Robert Christian est une variation caractéristique de cette vision. De manière troublante, un dernier élément de preuve soutient l'hypothèse ci-dessus. Genèse 11:6 apparaît dans un événement récent majeur : le 11 septembre 2001. Dans les sectes lucifériennes, un pentagramme à l'endroit représente une magie constructive ou bienfaisante, alors qu'un pentagramme inversé indique une magie destructrice : cosmos versus chaos. Le 11 septembre est une inversion du 11:6 indiquant un événement destructeur. Bien sûr, les Twin Towers de New York, les deux plus hauts bâtiments du monde à une époque, sont tombées ce jour-là et de nombreuses personnes sont mortes. Il est effrayant de penser qu'un culte luciférien aurait le pouvoir d'orchestrer ces événements, mais il semble qu'il y a là une piste de preuve occulte qui suggère une possibilité.


NOTE: Depuis l'époque de la publication de cet article, le Burj Dubai a été inauguré avec une cérémonie élaborée et fiévreuse et on l'a renommé Burj Khalifa d'après le Sheikh Khalaifa bin Zayed Al Nahayan, le dirigeant d'Abu Dhabi qui a renfloué Dubai après une crise financière le mois dernier. Cela vaut la peine de mentionner maintenant que la pierre de faîte des Guidestones a la proportion 1:4:6 et l'ancien émir de Dubai, le sheik Maktoum Bin Rashad al Maktoum, est mort inopinément pendant un voyage en Australie, le 4 janvier 2006 ( 1 / 4 / 6). Il avait 62 ans.

============
============

Conclusion

Vous pouvez bien jeter votre pierre et cacher votre main
Travailler dans l'obscurité contre votre prochain
Mais aussi sûr que Dieu a fait le blanc et le noir
Ce qui gît dans l'ombre sera ramené à la lumière.

– Johnny Cash, “God’s Gonna Cut You Down”

Le monument des Georgia Guidestones dans le comté d'Elbert, en Georgie, a été le point de mire d'une controverse depuis son inauguration il y a presque 30 ans. Notre enquête sur cette structure suggère que la majorité des critiques, si ce ne sont toutes, dirigées contre elle a été plutôt exacte.

L'incontestable créateur du monument, celui qui a utilisé le pseudonyme de Robert C Christian, a écrit le livre Le bon sens retrouvé. Il y expose ses dix préceptes gravés dans cet édifice de pierre. La vision du futur pour Christian est un ordre mondial totalitaire où l'acte le plus sacré de l'humanité, la procréation, est totalement contrôlé et régulé par l'état dans un but d'eugénisme, but qui inclut une éducation sélective pour modifier le comportement humain comme, de même que pour les chiens, augmenter la docilité et la loyauté. Les enfants sont propriété de l'état et l'état décide où et comment ils sont élevés. Les droits divins sont remplacés par des privilèges accordés par l'état acquis temporairement pour services rendus à l'état. Le suffrage est limité à la petite partie que l'état considère valable. Les soins de santé sont rationnés selon ce que vous valez aux yeux de l'état, une élite seule ayant accès à des services médicaux intensifs. Si vous êtes au chômage, vous devenez propriété de l'état et pouvez être envoyé n'importe où pour travailler selon les besoins. Un refus signifie famine, aucun accès aux soins de santé et, sans aucun doute, bien pire parce que Christian souhaite que la plupart d'entre nous soient morts et que les survivants soient traités plus comme du bétail que comme des hommes, des femmes et des enfants, dans l'ordre mondial rationnel de Christian.

Des accusations d'influences sinistres, occultes et même lucifériennes sur la conception du monument semblent aussi dans le collimateur. La vision de Christian exposée dans son livre est largement en conformité avec la théologie théosophique et maçonnique moderne. Son livre est aussi parsemé de nombreuses phrases maçonniques. De plus, la conception du monument incorpore clairement des thèmes numérologiques maçonniques, depuis des fonctions astronomiques jusqu'à l'inclusion de langues   archaïques et actuelles toutes virtuellement importantes pour la franc-maçonnerie, l'inclusion apparemment délibérée de messages numérologiques, la conception néo-païenne du monument basée sur le Stonehenge anglais.

Les proportions étranges et précises des Guidestones, 1:4:10, semblent pointer vers la date du 4 janvier 2010 qui coïncide avec l'achèvement du Burj Dubai, le nouveau building d'une hauteur fantastique érigé à Dubai, aux émirats arabes-unis. Si les deux structures sont vraiment reliées de cette manière, cela symbolise presque certainement la réalisation d'une nouvelle tour de Babel et le début d'un NOM où l'homme – ou plus justement certains hommes – peuvent maintenant accéder à la divinité. Cela peut, en fait, indiquer que les constructeurs pensent à l'arrivée d'un antéchrist.

Notre enquête sur l'identité de Robert C. Christian a mis à jour une preuve hautement convaincante quoique fortuite d'un lien entre Robert Edward ''Ted'' Turner et le centre même des créateurs des Guidestones. Cette preuve est si forte que nous pensons que Ted Turner était probablement R.C. Christian. À tout le moins, Turner connaît probablement l'identité de Christian.

Pendant notre enquête, tous les gens rencontrés étaient bienveillants, honnêtes et corrects. Depuis Mart Clamp dont le père, expert en sablage, a gravé les lettres de 10 cm sur les 8 faces des Guidestones, jusqu'à la gracieuse Gloria Bader Merchant dont le mari a contribué grâce à ses talents d'écrivain à la rédaction du guide du monument, à l'éditeur de l'Elberton Star, Gary Jones, qui comme la plupart des habitants d'Elberton, garde un œil protecteur sur les Guidestones, à la médium Naunie Batchelder qui s'est mariée sous le monument et qui a prédit il y a longtemps que les secrets de cet étrange édifice seraient révélés au bout de trente ans, à bien sûr Wyatt Martin, un fier chrétien fervent et courtois, la seule personne à connaître la réelle identité de Robert C. Christian, eux tous et bien d'autres encore sont merveilleux, le sel de la terre.

Mais au sein de leur communauté réside une abomination pour l'humanité. L'énorme monument gravé au sommet de la plus haute colline du comté d'Elbert trahit la confiance de gens bons, gentils et aimables. C'est une plaie pour leur communauté et une insulte pour toute l'humanité. Bonnes gens du comté d'Elbert, le monde observe votre décision quant au sort des Georgia Guidestones.
.

Traduit par Hélios du BBB.

6 commentaires:

  1. "trahit la confiance des gens bon, gentils et aimables"

    Magnifique conclusion qui pourraient faire de nous ... UN SEUL HOMME

    Comment se reconnaître et se compter ? Dans tous les commentaires ces trois mots d'ordre.

    On parle de tout d'accord ! Mais bonement, gentiment et aimablement. Les trolls s'éliminent d'eux-mêmes par leurs commentaires agréssifs.

    C'est une suggestion ...

    Le fou dubu

    RépondreSupprimer
  2. Je vois des ressemblances avec le rite egyptien de la franc maçonnerie, dans cette histoire d'homme divin (et je trouve cela très dangereux, vu comment les hommes ont tendance à avoir un ego surdimensionné)

    http://www.grandordreegyptien.org/SITE-GOE/page.php?id=21

    "Platon explique à plusieurs reprises dans ses dialogues que les passions emprisonnent l'âme, la partie spirituelle du corps. Elle ne peut alors s'élever naturellement vers le monde des idées. La vertu va au contraire nous permettre de développer en nous ce qui est essentiel et de débuter cette ascension vers la Lumière. Remarquons que c'est en cultivant la connaissance et donc l'intelligence, nous dirions aujourd'hui la raison, que nous nous détachons des passions et que nous manifestons pleinement notre humanité, notre nature de « dieu mortel »."

    "Mais si nous nous limitions à cette vision, nous ne donnerions qu'une vision trop fragmentaire de cette voie, car comme le dit le texte du Corpus Hermeticum cité plus haut, « celui qui connaît est bon […] et déjà divin ». Cela implique la reconnaissance d'une dimension sacrée, spirituelle inhérente à l'être et au monde. Car la tradition maçonnique telle qu'elle est visée dans les rites égyptiens, n'est pas une simple philosophie morale. Elle est une véritable voie initiatique impliquant une dimension sacrée intérieure et extérieure à l'être. Le mythe et le rite ont alors pour fonction de servir de guides à la conscience de celui qui parcourt cette voie. Déclarer que l'exercice de la raison, associée à la vertu, permettent de s'avancer vers le monde spirituel, est une condition nécessaire mais sans doute non suffisante. Cette ascension de l'esprit vers le Beau et le Bien dont parle Platon est liée dans notre tradition et d'une façon explicite dans le rite égyptien, à l'évocation du sacré par l'intermédiaire de l'activation symbolique et rituelle."

    (ça se branle la nouille sec)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Dans sa grotte, Platon explique comment délaisser l'ombre pour la lumière. Sur son chemin, Confucius nous éclaire également. De Pythagore à Luther King, en passant par Descartes, Rousseau et des milliers d'autres, cela fait autant de lanternes qui éclairent le même chemin des hommes. Celui d'un désir de Paix Universelle dans un Monde aux multi cultures Individuelles.
      Aujourd'hui, grâce à nos ainés du gabarit cité plus haut, cet étroit chemin s'est transformé en autoroute, où des millions d'êtres humains peuvent s'engouffrer et exiger ce désir qui les réunit tous.
      Il en faut trois cent cinquante millions dans une manif mondiale pour que tout bascule ...
      C'est cela être un seul homme ...

      Le fou dubu continu de rêver ...

      Supprimer
  3. Merci à Hélios pour la traduction ! :)

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.