Bistro Bar Blog

dimanche 28 octobre 2012

Ultraman, 28 octobre 2012


Vidéos sur le plancher opératoire du réacteur 1 de la centrale de Fukushima (comprenant la version longue)


Pour ceux d'entre vous qui ont assez avec un résumé de 2 minutes, le voici, pendant que je télécharge la version d'une heure.

Deuxième opération avec le ballon pour jeter un œil sur le plancher opératoire (5ème niveau) du réacteur 1, qui avait échoué en août, et le 24 octobre, Hitachi et les ouvriers de TEPCO se sont arrangés pour faire voler un ballon modifié pour dépasser l'obstacle qui avait fait échouer leur précédente tentative.



J'espérais toujours qu'ils utiliseraient à la place des drones autonomes, pour pouvoir voir des éléments éloignés du puits avec plus de détails.

Quand l'explosion d'hydrogène est arrivée dans le bâtiment du réacteur 1 le 12 mars 2011, les parois murales du plancher opératoire du réacteur 1 ont explosé (comme prévu) et le plafond s'est effondré (pas prévu).



Voici la version résumée d'après TEPCO (25 octobre) :


Version longue (à télécharger) :
(1/2, durée 1h05))


(2/2, très courte, le ballon commence sa descente)


**AVERTISSEMENT** à ceux parmi vous qui téléchargez la page des photos et vidéos de TEPCO :
Depuis une date de début octobre, TEPCO restreint la durée qui permet de faire une version longue des vidéos enregistrées, à seulement une semaine. La version plus longue de cette vidéo avec le ballon, que je suis en train de télécharger en ce moment, n'est disponible que jusqu'au 1er novembre. J'ai déjà raté le téléchargement de la vidéo de l'examen de l'enceinte de confinement du réacteur 1.

De la transparence et de l'ouverture après la main-mise par le gouvernement national.

2 commentaires:

  1. Quand l'explosion d'hydrogène s'est produite dans le bâtiment du réacteur 1 le 12 mars 2011, les murs du niveau opératoire du réacteur 1 ont été soufflé (comme prévu) et le plafond s'est effondré (pas prévu).
    Curieux d'ailleurs, car en règle générale les éléments assurant le rôle de fusible sont prévu de dégager vers le haut afin de privilégier au maximum le maintien des accès et d'être moins dangereux pour l'environnement humain.

    RépondreSupprimer
  2. L'alerte n'est pas encore levée à Hawaï, mais la première vague n'était pas bien haute.
    Pour suivre en live la situation (en anglais, of course) :

    http://www.hawaiinewsnow.com/category/198303/livestream

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.