Bistro Bar Blog

lundi 29 octobre 2012

Sandy et les centrales nucléaires + ajout


On parle déjà de la  "tempête du siècle". Dans son dernier article, Mike Adams nous demande même de prier pour tous les humains qui seront pris dans cette "Monsterstorm". D'après les services météo américains, il y a convergence d'une foule de facteurs qui va rendre Sandy extrêmement dangereuse.

Romandie News

Sandy: la Bourse de New York fermée lundi, peut-être mardi aussi



La Bourse de New York sera complètement fermée lundi et probablement aussi mardi, à cause du passage de l'ouragan Sandy, ont annoncé dimanche soir les opérateurs de marchés Nyse Euronext et Nasdaq OMX.
"En consultation avec d'autres Bourses et les participants du marché, Nyse Euronext fermera ses marchés lundi 29 octobre et, sous réserve de confirmation, mardi 30 octobre", a indiqué Nyse Euronext, qui gère notamment le New York Stock Exchange, dans un communiqué.
Le dernière fois que Wall Street avait décidé une telle fermeture exceptionnelle, c'était après les attentats du 11 septembre 2001. Et il faut remonter à 1985 pour trouver une autre fermeture du marché pour cause d'ouragan.
De la même manière, le groupe Nasdaq OMX, qui détient notamment la Bourse électronique Nasdaq à forte composante technologique, a annoncé que tous ses marchés américains seraient "fermés lundi 29 octobre et, sous réserve de confirmation, mardi 30 octobre". "Toutes les autres Bourses de Nasdaq OMX en dehors des Etats-Unis seront ouvertes comme prévu lundi et mardi", a-t-il ajouté.
En prévision de l'arrivée de l'ouragan Sandy, les autorités new-yorkaises ont décidé de fermer le réseau de transports publics à partir de dimanche soir, et ont ordonné l'évacuation par précaution de 375'000 habitants de zones risquant d'être inondées. Plusieurs des marchés new-yorkais se trouvent à l'intérieur ou à proximité de cette zone d'évacuation.
Plus tôt dans la journée, Nyse Euronext avait indiqué que les échanges physiques, qui ne représentent qu'une petite partie de l'activité sur le marché, seraient suspendus, mais avait affirmé que le marché resterait ouvert de manière électronique. Le Nasdaq avait aussi dit qu'il serait en mesure d'assurer ses activités.

Plus d'une douzaine de centrales nucléaires proches du trajet de l'ouragan Sandy se préparent à l'impact


Posté le 26 octobre 2012 par WashingtonsBlog

Caroline du nord, Virginie, Maryland, New Jersey, Pennsylvanie, New York et Connecticut



''En raison de la taille de l'ouragan Sandy, il pourrait y avoir un impact sur les centrales côtières et dans les terres'', a dit au téléphone aujourd'hui Neil Sheehan, porte-paroles basé à Philadelphie de la Commission de Régulation nucléaire américaine. ''Nous allons laisser des inspecteurs sur les sites si nous apprenions qu'elles pourraient être visées directement.''

La commission s'est réunie aujourd'hui pour discuter des précautions nécessaires à prendre par rapport à la tempête, a dit Sheehan. Les centrales devront commencer à être stoppées si la vitesse du vent dépasse certaines limites, a-t-il dit.

(Pour la position de l'ouragan à l'heure où sera édité ce billet, voir ICI.)

Le centre des ouragans annonce que Sandy devrait arriver sur les terres au sud de la baie du Delaware le 30 octobre.

Reuters fournit une liste des centrales potentiellement sur le trajet de Sandy :


Sans vouloir anticiper des problèmes, le risque d'accident nucléaire aux US est en réalité beaucoup plus important qu'il ne l'était au Japon avant Fukushima.

Par exemple, les piscines de combustible américaines stockent en moyenne dix fois plus de combustible radioactif qu'à Fukushima et n'ont virtuellement aucun dispositif de sécurité.
Revoyons la liste et regardons des exemples de problèmes vécus par les centrales nucléaires situées sur le trajet de Sandy :
  • Brunswick a eu une fuite de refroidisseur l'année dernière.
  • Surry a récemment été affectée de problèmes de son système de refroidissement, de ses vannes et de dégâts causés par une tornade.
  • North Anna a laissé fuir du tritium l'année dernière après une secousse sismique qui a déplacé un grand nombre de fûts de stockage contenant du combustible usagé.
  • Calvert Cliffs a perdu son alimentation électrique avec le dernier ouragan.
  • Salem a été confrontée à des problèmes de sécurité, de turbines et autres.
  • Hope Creek a souffert de problèmes de sécurité, possède la même conception que l'unité 1 de Fukushimaha, et craint une inondation avec la montée des eaux.
  • Peach Bottom aurait une conception défectueuse et a été affectée de problèmes variés.
  • Limerick a subi des problèmes électriques et autres.
  • Three Mile Island a subi une autre fuite dans le système de refroidissement le mois dernier.
  • Susquehanna : un problème après l'autre.
  • Oyster Creek : problèmes électriques
  • Indian Point est largement considérée comme l'une des pires centrales de la nation. Si Indian Point entrait en fusion, elle pourrait condamner New York pendant des années et pourrait coûter au moins un demi-milliards de dollars.
  • Millstone s'est montrée vulnérable par sa fermeture due à la chaleur de l'eau de mer.
  • Pilgrim possède de nombreux problèmes structuraux. Ses piscines de refroidissement contiennent plus de césium radioactif que ce qui a été libéré par Fukushima, Tchernobyl et tous les tests de bombes nucléaires réunis.
  • Seabrook a eu des problèmes de corrosion, d'ordinateurs et une foule d'autres.
  • Vermont Yankee – qui possède environ 10 fois plus de barres de combustible usagé que n'importe quel réacteur de Fukushima – a laissé fuir du tritium.



Il n'est pas surprenant qu'il y ait eu des problèmes chez toutes ces centrales nucléaires. Après tout, les US possèdent 23 réacteurs qui sont virtuellement identiques à ceux de Fukushima. Les conceptions archaïques des réacteurs à l'uranium sont en service depuis plus de 40 ans et ne sont bons qu'à faire des bombes.

La plupart des réacteurs nucléaires américains sont âgés. Ils vieillissent mal et sont en très réel danger d'entrer en fusion. Et pourtant la Commission de régulation assouplit les normes de sécurité des vieilles centrales.

Alors que de nombreuses centrales ont déjà fait leur temps de service comme conçu par les ingénieurs qui les ont construites, la commission envisage d'étendre les permis pour encore 80 ans ce que l'ancien président David Freeman appelle ''un acte de suicide''.


SOURCE


Note 1 : lire aussi cet article daté d'hier.

Note 2 : des webcams pour suivre l'ouragan, si le coeur vous en dit (et si elles restent en service...) :

Caroline du sud : ICI
Caroline du nord (mer déjà bien démontée dimanche soir) : ICI 
Baie de New York, Ellis Island (sur la torche de la statue de la liberté) : ICI

(En ce moment, 7 h du matin chez nous,  il fait nuit aux US)


9 commentaires:

  1. Pourquoi ont ils peut pour les centrales nucleaire? Ce sont pourtant selon les dires du lobby nucleaire, les batiments les plus sûre du monde!
    Tellement sûre qu'aucun moratoire n'est proposé aux populations!!
    Tellement tellement sûre que dans les films catastrophe et post-apocalyptique, lorsque l'humanité s'effondre, les centrales nucleaire ne pose apparement jamais probleme puisque elles ne sont absolument jamais évoqué dans aucun film du genre!!! La seule fois où j'ai remarqué qu'ils en on parler, c'est dans un film en deux parties, "le jours des triffides", où ils font allusion une seule fois au danger que presenterai une centrale nucleaire du coin si ils n'en reprennaient pas le controle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erreur.

      Le film ''Malevil'' avec Jean-louis trintignant (fin des années 70 si ma mémoire est bonne) traite le sujet post accident (a voir).
      Le ' syndrome chinois ' avec dustin hoffman, traite le sujet en cours d'accident.(ça ce regarde). Et n'oublions pas ' Godzilla ' qui n'est que l'allégorie du sujet ... Il y en a d'autres ... Je ne connaissais pas les jours de triffides. le fou dubu te remercie pour l'info.
      PS ; Je vais aller voir ...

      Supprimer
  2. Le risque encouru par un accident nucléaire est bien réel et il est de première urgence de le dénoncer !
    Mais parler de la venue d'une tempête historique en présentant le côté exceptionnel de la fermeture des cotations en bourse alors que des millions de personnes sont menacées m'est tout-à-fait insupportable !
    Que la bourse de NY soit fermée n'est que le tout début de ce qu'il faudra prendre comme mesures pour établir la démocratie dans nos pays de sauvages, mais avant toute autre préoccupation protéger la vie est la priorité parmi toutes et il est obscène de parler de la bourse dans ces conditions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Lionel.......... doucement.......Il n'y a aucune obscènitè a
      annoncer que la bourse de NY restera fermée.
      Je passe mes journée a acheter et vendre en continu !
      C'est pas plus obscène que d'élever du poireau ou du radis.
      La prochaine fois que météo france annonce -30° sur tes carré de melon, on verra ma réaction ! Amitié
      Alan

      Supprimer
    2. Alan la perpétuelle différence entre cultiver des melons et être traider c'est que dans le premier cas je nourris les gens alors que la seconde occupation précipite les Humains dans la misère et je maintiens mon mot d'obscénité, libre à vous de l'assumer et d'accepter d'en rendre un jour des comptes !

      Supprimer
    3. Lionel, c'est pas grave, c'est seulement dommage d'émettre de tel jugements. Il n'est pas question pour moi de te convaincre.
      Seulement tu semble oublier que ta fonction principale n'est pas de nourrir les gens, mais bien d'essayer de survivre dans ce monde de bruts et de requins en spéculant sur le fait que si le ciel t'est clément et ne t'envoi pas des grêlons de 5 cms, tes carré de melons peuvent te rapporter un bon bénéfice.

      Maintenant ne parlons pas des requins spéculateur qui proposent des melons sur les marchés à 7 € pièce.
      Alors vraiment je n'ai aucune honte à occuper mon temps libre à compenser ce que d'autres m'ont escroqué toute ma putain vie.
      Tu avais bien compris qu'il n'est pas question de toi pour le prix de vente des melons.
      Bien que,quand tu les commercialise, tu préfère les céder un ou deux € de plus au kg que moins ! T'appelle cela comment toi ?
      Nourrir les gens ou être âpre au gain !
      Alan

      Supprimer
    4. Ce serait une grande découverte enrichissante pour vous, Alan de connaître un peu les paysans, vous découvririez qu'il y a encore des gens sur terre qui refusent de participer à la curée, qui sont généreux et qui n'ont pas obligatoirement une caisse enregistreuse à la place du cerveau, qui se contentent de peu pour pouvoir nourrir les gens modestes...
      Il y en a de plus en plus qui retrouvent honneur et fierté à travailler la terre et respecter la vie !
      Les traders, eux, se suicident parfois...

      Supprimer
    5. AH !!!! j'ai mal pour toi !
      Je ne suis pas trader! mais en retraite !
      Je connais les paysans puisque j'en viens !
      J'ai démarier les betteraves, ramassé les patates,ramassé les foins, fait la moisson jusqu'au petit matin avant que la rosée n'apparaisse, gerbé les balles de paille sur les chariot fait la saucisse et le boudin,sorti le fumier de l'étable, nourrit les bêtes aux râtelier fait les labours, fait l'ouverture et bien d'autres conneries.........OK .. pour ceux qui nourrissent les gens modeste, mais moi dans l'île de France, j'ai affaire a des pros qui se battent pour survivre et qui n'hésite pas à voler son prochain pour arrondir ses fins de mois !
      En ce qui concerne les producteurs qui mettent leur production à la décharge et qui la détruisent, j'ai du mal à les classer dans les gens respectable qui veulent nourrir les gens modeste.
      Maintenant si on prends les statistiques au pied de la lettre, il se peut qu'un trader se suicide pour 1000 paysans acculé à la faillite. N'étant pas trader ni paysan mais retraité,sauf accident, j'espère ne pas avoir à me pendre au fond de la cour.
      Maintenant cher ami, ce que tu dis est vrai, mais moi aussi ! Et dans ce monde de bisounours, j'ai appris que de tendre la joue pour recevoir l'autre, avait l'inconvénient majeur de toujours se la prendre............
      Alan

      Supprimer
  3. qui qui a éteint la lumière ... on voit plus rien ...new york dans le noir , une ile coupée du monde ce soir, et pour quelques jours encore pas d'eau , de courant,
    la candidate écolo n'en a pas loupé une miette expliquant la venue de Sandy parce que les deux candidats principaux n'ont pas parlé du réchauffement climatique

    bises du soir, catherine

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.