Bistro Bar Blog

dimanche 23 septembre 2012

Arnie Gundersen : il faut écarter TEPCO

Une nouvelle traduction de Kna (merci), avec l'excellent Arnie qui explique clairement la situation.


Conférence de presse d'Arnie Gundersen organisée par l'Association de la Presse Libre du Japon le 5 Septembre 2012. Je n'ai conservé que les parties en langue Anglaise. (ce qui explique les sursauts de l'image)

Après avoir pu pour la première fois poser directement des questions à TEPCO et à la NISA suite à une entrevue au parlement Japonais, Gundersen avoue avoir été surpris et consterné par leurs réponses. 


D'après Gundersen, c'est "comme s'ils portaient des oeillères", ils n'ont pas une vision objective de la situation ni des actions à entreprendre, et n'ont de toutes façons pas les compétences nécessaires pour gérer le site de Fukushima Daiichi suite aux conséquences de l'accident, ni pour mener à bien sa reprise en main et son démantèlement dans un délai raisonnable.

Gundersen propose donc que TEPCO soit totalement écarté de la gestion du site et de la situation post-accidentelle, pour confier cette tâche à l'une des grandes sociétés de gestion de projets du pays, sous le contrôle d'un groupe d'experts indépendants internationaux, pour s'assurer que la récupération du site et son démantèlement se fasse dans le meilleur intérêt du pays et de la protection des travailleurs sur le site.


Et tant que situation inédite, cela restera de toutes façons une tâche très longue et difficile, s'étendant probablement sur 3 générations.


Gundersen souligne que 18 mois après la catastrophe, on ignore toujours tout de nombreux aspects techniques de l'accident, comme la cause exacte des explosions de l'unité 4 et plus particulièrement de l'unité 3, alors qu'aucune enceinte de confinement au monde ne pourrait résister à ce type d'explosion. Ca n'empêche pas le gouvernement de redémarrer 2 réacteurs malgré cette ignorance critique, et de vouloir prolonger le nucléaire pendant au moins encore 40 ans.


Gundersen dénonce également la censure appliquée à haut niveau dans les médias Japonais pour minimiser la catastrophe, ainsi que la désaffection rapide de la presse internationale, passées les premières semaines.


Il rappelle ensuite que le Japon dispose de nombreuses sources d'énergies renouvelables comme alternatives au nucléaire, ainsi que des compétences dans les divers domaines de la production d'énergie distribuée, ce qui lui offre l'opportunité de regrouper ces connaissancesde devenir leader dans le développement et l'exportation des ces technologies, qui seront profitables au monde entier.

3 commentaires:

  1. J'adore Arnie Gundersen, comme doux rêveur !
    Complètement à coté de la plaque le pauvre !
    Il se rends compte enfin que la gestion de ce problème par les japonais est un véritable scandale pour l'humanité !
    Le problème c'est qu'il veut remplacer des politicards bornes pas l'équivalent d'aveugles.
    Un grand homme disait qu'il fallait soixante ans pour faire un homme et non pas neuf mois !
    Pour Arnie il lui manque encore au moins quarante ans. Malgré toutes les qualités qu'il faut lui reconnaître.
    Il prêche dans le désert le pov !
    Aucun moyen pour donner un sérieux coup de pied dans la fourmillière !!!
    Alan

    RépondreSupprimer
  2. Qui voudrais prendre le controle d'une aussi grande tragédie humaine
    Qui va aller s'installer à la centrale et dire je vais m'en occuper
    c'est rêver en couleur , avec la merde qui sort de cette centrale qui serais assez fou pour aller prendre le controle de ce qui ne se controle pas . C'est pas fini ce qui se passe à la centrale de Fukushima très très loin d'être fini . le corium est là échapper de la centrale et maitenant se moque de tout le monde . Que va t'il arriver ????????????????????? . Nous sommes justes des hommes face au monstre que nous avons créé . C'est loin d'être fini quand on connait un peut le nucléaire que personne ne peut approcher . Un grand Savant a dit : Faut être fou pour faire bouillir de l'eau avec du nucléaire . Je crois que c'est un monsieur qui s'apelle Einstein . Il avait raison . Il y a que vous Seigneur Jésus qui pouver sauver le monde . Crois au Seigneur Jésus et tu seras sauver . Acte 16 verste 31 --- Le Seigneur Jésus-Christ est Dieu .

    RépondreSupprimer
  3. quoi dire face a l'ignorance ou a la presunpition de l'"homme" qui croit qu'il peut tout gerer et surtout le nucleaire!!!
    Fukuschima est encore une "preuve" pour faire reflechir les hommes...mais... ils sont sourd

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.