Bistro Bar Blog

samedi 22 septembre 2012

Accident au réacteur 3 de Fukushima


Ultraman nous livre cette dernière info à 1h40 du matin chez lui (en Californie). Très embêtant cet accident...

Vient de tomber : un cadre en acier est tombé par accident dans la piscine de combustible usagé du réacteur 3 de Fukushima


L'enlèvement des débris sur le plancher opératoire du réacteur 3 de la centrale est fait par un lourd équipement contrôlé à distance sur des plate-formes construites à l'extérieur du bâtiment du réacteur. Le système a été inventé par l'un des principaux sous-traitants de TEPCO, Kajima.

D'après le Jiji Tsushin (22 septembre, 14h54) :

Un cadre d'acier pesant 470 kg est tombé dans la piscine du réacteur 3 de la centrale de Fukushima, dit TEPCO

TEPCO a annoncé le 22 septembre qu'un cadre d'acier pesant environ 470 kg est tombé dans la piscine du réacteur 3 pendant une opération d'enlèvement de débris sur le bâtiment du réacteur 3 qui avait subi une explosion d'hydrogène. Pour l'instant il n'y a aucune augmentation majeure des niveaux de radiations à proximité, dit TEPCO.

Selon TEPCO, l'accident est arrivé à 11h05 du matin le 22 quand [un grutier] a essayé de saisir un débris, un H gisant près de la piscine au 5ème niveau du bâtiment du réacteur 3 et qu'il n'y a pas réussi. Le H en acier a glissé dans la piscine.
Une poutrelle d'acier pesant 470 km ne devrait pas être si grande. Mais selon la personne qui a appelé les relations publiques de TEPCO pour s'enquérir de l'accident, TEPCO est en train d'enquêter, parce que la poutrelle pourrait faire des dégâts aux assemblages de combustible.

Bon, facile à dire pour TEPCO. La question est comment vont-ils faire. L'enlèvement de débris du réacteur 3 est fait à distance pour de très bonnes raisons. D'abord, c'est un tel bazar sur le plancher opératoire que les ouvriers ne peuvent même plus y accéder. Deuxièmement, les niveaux de radiations sont simplement trop élevés pour que les ouvriers y aillent. Donc, comment TEPCO va-t-il enquêter ?

Mais comme c'est samedi au Japon, TEPCO ne programme pas de conférence de presse.

______________________________________________________________________________


(Mise à jour) TEPCO a fait l'analyse de l'eau de la piscine du réacteur 3, et la quantité de césium était pratiquement la même qu'avant l'accident. D'après TEPCO (22 septembre) :

Césium 134: 2.2 x 10^3 Bq/cm3
Césium 137: 3.6 x 10^3 Bq/cm3

Mesures du 21 septembre (référence):

Césium 134: 2.4 x 10^3 Bq/cm3
Césium 137: 4.0 x 10^3 Bq/cm3




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.