16 mars 2012

Pas de maïs Monsanto pour l'instant, pourvu que ça dure...

La France va interdire temporairement la culture du maïs MON810


PARIS (AP) — "En raison de la proximité de la période des semis", le ministre de l'Agriculture Bruno Le Maire a annoncé vendredi avoir décidé "de prendre une mesure conservatoire visant à interdire temporairement" la culture du maïs génétiquement modifié MON810 sur le territoire français "afin de protéger l'environnement".

L'arrêté du ministre sera publié au Journal officiel du dimanche 18 mars 2012, précisent dans un communiqué conjoint, les ministères de l'Ecologie et l'Agriculture.
Ils rappellent que le Premier ministre François Fillon et Bruno Le Maire avaient adressé le 20 février 2012 une note à la Commission européenne "pour l'informer de la nécessité de prendre des mesures d'urgence" concernant la mise en culture du maïs MON810, de la firme Monsanto. "La Commission a informé les autorités françaises qu'elle avait saisi l'Autorité européenne de sécurité alimentaire (AESA) mais n'envisageait pas de prendre de mesure d'urgence dans l'attente de l'avis de l'AESA", précise le communiqué.

En novembre dernier, le Conseil d'Etat avait annulé les arrêtés du ministère de l'Agriculture suspendant la culture de maïs génétiquement modifié du groupe Monsanto MON810, estimant que le ministre de l'Agriculture n'avait pas "apporté la preuve de l'existence d'un niveau de risque particulièrement élevé pour la santé ou l'environnement".

En février 2008, en application du principe de précaution, la France avait adopté une clause de sauvegarde visant à suspendre la culture du maïs MON810 sur son territoire en invoquant des "risques sérieux pour l'environnement". AP
sb/com

(AP / 16.03.2012 19h30)
 
Romandie News

5 commentaires:

  1. Bonne nouvelle... pour l'instant!

    RépondreSupprimer
  2. Ben wouiiii ! mais vu ce que la France importe...no comment ! c'est bon miam miam le maïs !!! ;-) toute la basse cour en mange,et les vaches...et....et nous en conserves ! M'enfin, c'est bien de ne pas en planter et en cultiver....

    RépondreSupprimer
  3. Ecoute au jardin:
    Série de lectures d'extraits de "La révolution d'un seul brin de paille" de Masanobu Fukuoka par radiocompost.

    http://lacraba.blogspot.com/2009/05/ecoute-au-jardin.html

    RépondreSupprimer
  4. Merci.

    Oui, bonne nouvelle.
    En espérant que les girouettes ne soient pas sensibles aux prochains vents.
    Ils y en a pleins sur le toit de l'elysée. Z'avez pas vu?

    Amitiés, Léa.

    RépondreSupprimer
  5. :)


    http://www.romandie.com/news/n/_Un_fertilisant_naturel_aux_multiples_vertus_gagne_du_terrain_en_France_RP_170320121219-13-146852.asp


    Léa.

    RépondreSupprimer