mardi 18 octobre 2011

Sécheresse

Romandie News


Les agriculteurs du Sud de la France à nouveau frappés par la sécheresse


TOULOUSE - Les agriculteurs du Sud de la France sont à nouveau frappés par la sécheresse après un mois de septembre et un début octobre exceptionnellement secs, qui prive le bétail de pâtures et menace les cultures d'hiver, a-t-on appris mardi de source syndicale.

Tout ce qui est au sud d'une ligne entre Bordeaux et Lyon est dans la même situation qu'au printemps et est frappée par la sécheresse, dit Dominique Barrau, secrétaire général de la FNSEA, principal syndicat agricole français. Sont concernées d'après lui les régions Provence-Alpes-Côte d'Azur, Midi-Pyrénées et Aquitaine, ainsi qu'une partie du Massif central.

Cette sécheresse prive les éleveurs des pâtures qui auraient normalement dû pousser avec les pluies de fin d'été. Ils se retrouvent en situation de devoir utiliser leurs stocks de fourrage, voire d'en acheter, a-t-il déclaré.

On avait une sécheresse printanière qui a été un peu calmée par les pluies de juillet, mais là on repart, avec des difficultés, voire l'impossibilité dans certaines zones de semer les cultures d'hiver, les céréales (orge, blé) que les agriculteurs récoltent au début de l'été, a ajouté M. Barrau, ancien président de la FRSEA Midi-Pyrénées.

Le déficit pluviométrique est sensible depuis trois mois sur la moitié Sud, avec par exemple des cumuls souvent inférieurs à 5 mm pour la première quinzaine d'octobre dans le Sud-Ouest, a expliqué à l'AFP Michel Schneider, de Météo France.

En septembre, la température moyenne a dépassé de 2,5 degrés la normale dans le Sud-Ouest, de 2,3 degrés dans le Sud-Est, et, pour la première quinzaine d'octobre, on n'est pas loin de deux degrés au-dessus de la normale dans la plupart des régions, a-t-il dit. Tout ça fait que sur de nombreuses régions, et notamment le Sud, les sols superficiels sont exceptionnellement secs, a-t-il ajouté.


(©AFP / 18 octobre 2011 15h49)


Il n'y a pas que dans le sud-ouest que sévit la sécheresse. La mère d'une amie qui habite dans le Finistère au pays bigouden, lui a raconté hier que s'il ne pleuvait pas d'ici une semaine, ils couperaient carrément l'eau au robinet ! Ma fille en Corrèze n'a pu trouver de foin à acheter pour ses chevaux. Et ici en Bretagne nord, on attend la pluie avec impatience (juste un peu de crachin ce matin)
Voir aussi ce lien donné par Cat sur la sécheresse en Charente :
http://www.sudouest.fr/2011/08/18/plus-de-700-kilometres-de-rivieres-sont-a-sec-476858-1140.php

5 commentaires:

  1. Le Cher est à moitié sec et eutrophisé. Jamais vu une rivière comme cela, plus de la moitié de la surface de l'eau est colonisée par des algues et autres lentilles. Pas assez de nitrates, peut-être ?

    RépondreSupprimer
  2. oui la dêche totale coté foin, moi aussi je galère en charente, j'ai laissé mon gros au club, pas question de le ramener à la maison , j'ai à peine de quoi tenir 4 mois et c'est tout !
    Y'a des profiteurs qui du coup ont stocké et mettent en vente la paille à des prix totalement exhorbitants, j'ai même vu en remontant dans le nord de la France des champs de mais passés en ballot de paille, c'est une année incroyable, je crois qu'il n'a jamais été aussi dur que cette année de nourrir juste ses animaux gros ou petits avec des aliments type paille, foin ... déjà que le foin de maintenant donne la chiasse aux lapins (dixit ma voisine), là on est assuré de ne trouver sur les annonces que des foins de seconde coupe et donc des fourrages de qualité médiocre, hélas !
    bises, cat

    RépondreSupprimer
  3. Peut être que les dépôts radio-actifs sont à l'origine de la chiasse des lapins ? ?

    RépondreSupprimer
  4. 14 octobre 2011 | 04h00
    Mis à jour | 07h48Région

    Rivières à sec, poissons morts (+vidéo)
    Près de 700 kilomètres de rivières à sec. Des poissons qui gisent dans la Tardoire, à La Rochefoucauld La situation n'a jamais été aussi dramatique pour les cours d'eau charentais Surtout à la mi-octobre. On est intervenu à plus d'une trentaine de reprises. On a récupéré plus de 2 tonnes de poissons
    + video récente dans l'article
    http://www.charentelibre.fr/2011/10/14/rivieres-a-sec-poissons-morts,1059812.php

    RépondreSupprimer
  5. pour le foin et la paille, la diversité est impressionnante sur ce site pro :
    http://www.agriaffaires.com/occasion/1/paille-fourrage.html
    paille de riz, avoine, luzerne, sorgho, epi de mais enrubanné, foin de 3 ème coupe (hallucinant),
    j'ai même trouvé du foin canadien !!!
    de la paille de suisse,
    paille de colza,
    et du foin canadien spécial équidé
    ici , pour exemple : http://www.agriaffaires.com/occasion/paille-fourrage/2096872/foin-canadien-petite-balles-pour-cheveaux-haute-qualitee.html
    c'est un site de pro, on y trouve parfois du bon matériel à prix bradé près de chez soi , des antiquités qui fonctionne encore très bien surtout (recherche par secteur geographique)
    bises cat

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !