27 octobre 2011

L'exode des habitants de Bangkok devant la montée des eaux

BANGKOK (AFP) - De nombreux habitants de Bangkok fuyaient jeudi la mégalopole, en car, en train ou en avion, au premier jour d'un week-end exceptionnel de cinq jours décrété à la hâte par le gouvernement pour faire face à des inondations historiques.

La capitale de 12 millions d'habitants s'est préparée pour recevoir les tombereaux d'eau qui inondent depuis des semaines une vaste région du nord et du centre du pays. Une masse qui descend inexorablement vers le Golfe de Thaïlande, force les digues et fait déborder fleuves et canaux.

Certains quartiers du centre de Bangkok, le long du fleuve Chao Phraya, sont noyés. L'eau s'est notamment infiltrée dans l'enceinte du Palais royal.

Plusieurs districts du nord sont aussi très inondés, dont celui de Don Mueang et son aéroport (vols intérieurs), fermé depuis mardi au trafic aérien mais d'où continue à travailler le Centre de coordination des secours (Froc) malgré une coupure d'électricité.

"C'est une crise, car si nous essayons de résister à ce volume d'eau énorme, une force de la nature, nous de gagnerons pas", a insisté jeudi la Premier ministre Yingluck Shinawatra, une nouvelle fois les larmes aux yeux.

SUITE ET SOURCE

http://www.liberation.fr/depeches/01012368088-les-habitants-de-bangkok-fuient-les-inondations

4 commentaires:

  1. Et le phénomène de grandes marées avec la récente nouvelle lune entraîne une "surcote", comme il y a eu lors de la tempête Xynthia.

    RépondreSupprimer
  2. Que C'est triste. Pauvres gens, et il y a de toutes parts des catastrophes. Dur ! L'être humain, est t'il en voie de disparition ? Même la convention de Washington ne va rien pouvoir faire. En attendant, c'est toujours le peuple qui souffre. Les nantis eux n'ont pas de problème, et ce ne sont pas les "meilleurs" qui resteront!

    RépondreSupprimer
  3. Merci Helios, ce chaton est à croquer ; contrairement à l’araignée !

    RépondreSupprimer
  4. ADORABLE oui, ce chaton :)

    RépondreSupprimer