mercredi 26 octobre 2011

Le Vatican abaisse son masque


Le Vatican est dédié à un gouvernement mondial luciférien


Le plan du Vatican détruirait la souveraineté nationale...c'est de la pure dialectique hégélienne. Ils visent vers un marxisme en provenance autant du côté conservateur (catholiques) que libéral (new age, démocrates, Occupy Wall Street). Le raisonnement est inéluctable.

Par Marcos
(henrymakow.com)

Le département de la Justice et de la Paix du Vatican a publié lundi un article, ''Vers une réforme des systèmes financiers et monétaires internationaux dans le contexte d'une autorité mondiale publique,'' appelant à une ''Institution Mondiale'' dirigée par les Nations-Unies pour gérer les finances planétaires.

La formulation de l'article est presque religieuse : il riferimento ad un'Autorità mondiale diviene l'unico orizzonte compatibile con le nuove realtà del nostro tempo e con i bisogni della specie umana. ''La référence à une autorité mondiale est le seul horizon compatible avec la nouvelle réalité de notre époque et avec les besoins de l'humanité.''

Cette vision matérialiste va à l'encontre de 2000 ans de pensée chrétienne, qui expose que Jésus Christ est la réalisation finale des besoins de l'humanité et que Dieu prend soin même (sur les plans économiques et matériels) des oiseaux et des lys dans les champs.

Le document suggère des mesures qui ont été celles de la bannière du nouvel ordre mondial pendant un certain temps, comme la taxation des transactions financières.

Ces idées ont été entretenues par des gens comme Al Gore et des grandes banques, qui adoreraient gérer et vendre les taxes carbone. Avec l'échec du canular du réchauffement climatique, un impôt financier semble aujourd'hui se mettre en place sur l'agenda. Aucun doute que cela soit opportun, juste après que les États-Unis aient renfloué plusieurs banques et que l'Europe est en route pour dépenser plus de mille milliards de dollars pour sauver encore plus de banques. Pourquoi ne pas le faire avec cette nouvelle taxe ?

S'il est mis en action, un tel plan détruirait effectivement la souveraineté des pays, qui perdraient le contrôle sur leur monnaie. Il dit, ''En fait, on peut voir émerger le besoin d'un corps qui remplirait les fonctions d'une sorte de 'banque centrale mondiale' qui régule le flux et le système d'échanges monétaires de manière similaire aux banques centrales des nations.''

Non sans surprise, l'évêque Mario Toso, le secrétaire du Conseil Pontifical pour la Justice et la Paix, est un admirateur du dirigeant marxiste du nouvel ordre mondial, l'avocat George Soros.

À une époque où l'Église romaine est sous une sévère attaque pour ses nombreux cas de pédophilie et où elle perd tous les ans du terrain au profit des églises évangéliques en Amérique latine et même hispaniques aux US, il est surprenant qu'ils laissent de côté les thèmes religieux pour mettre toutes leurs forces dans un agenda globaliste.

Il faut se rappeler que l'Église romaine a été active pendant des dizaines d'années pour une ''théologie de libération'', une distorsion marxiste de l'Évangile qui a servi à installer l'Amérique latine et d'autres pays du Tiers Monde dans le communisme.

Il semblait à un moment que les dirigeants romains revenaient à une direction plus conservatrice, mais il semble aujourd'hui qu'ils ne visent qu'un niveau différent, mondial qui implique aussi les pays développés.

Ce n'est pas la première fois que le pape Benoît appelle à une autorité mondiale. En 2009, il a vivement exhorté qu'une telle entité soit créée pour ''superviser l'économie et travailler pour le bien commun.'' En mars 2011, il a aussi appelé à une autorité mondiale avec de ''vraies dents''.

Au niveau spirituel, il semble que des auteurs protestants comme Dave Hunt avaient raison. Dans son livre ''La femme qui chevauche la Bête'', il déclare que l'Église romaine est dans les Révélations une femme habillée de pourpre qui aide l'antéchrist à asseoir son pouvoir et à renforcer son gouvernement mondial, juste pour être ensuite trahi par lui. C'est une réflexion terrifiante. 


Traduit par Hélios

11 commentaires:

  1. Baf, rien de bien nouveau sinon que ça empire !

    Il y aura ou il y a eu une grande réunion de TOUTES LES RELIGIONS à Assise (kasagstan ?)promue par le Vatican : On est tous frères et la religion importe peu.

    Si avec ces événements, vous ne comprenez pas qu'il prépare l'arrivée de l'antichrist.

    Beaucoup se réjouiront surement, mais pas les VRAIS CATHOLIQUES dignes de ce nom.

    RépondreSupprimer
  2. Il n'y a plus qu'à attendre patiement ensuite que cette entité se fasse foudroyer :-))

    RépondreSupprimer
  3. Dernière nouvelle du jour :

    MERCREDI 26 OCTOBRE 2011
    Selon Calleman, le calendier maya doit se terminer dans 1 jour, 13 heures et 30 minutes
    Voici les prétentions de Carl Johan Calleman, un homme qui dit avoir décodé le calendrier maya qui doit se terminer le 28 octobre prochain et non pas le 21 décembre 2012. Nous sommes donc à quelques heures de voir si Calleman est un imposteur!

    Il prétend que:

    "Le 28 octobre 2011, l’Univers atteint son plus haut niveau quantique, il n’y aura cependant pas de niveau supérieur vers lequel évoluer."

    http://contactmondialextraterrestres.hautetfort.com/archive/2011/10/04/la-vraie-fin-du-calendrier-maya-28-octobre-2011-dr-calleman.html

    (Conscience du peuple)

    Et comme d’habitude chaque jeudi, Hélios ira faire son marché en toute inconscience, faisant ample réserve de pastèques.

    (N'empêche que grâce aux perles du bac, j'ai découvert que l'Aztèque n'était qu'une simple cucurbitacée dont ces braves ados font probablement partie, citrouille, concombre ou courge, chacun dans sa spécialité).

    RépondreSupprimer
  4. je vous renvoie à l'article ici :
    http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/epidemie.html

    Renforcez votre immunité avec des herbes et des vitamines et familiarisez-vous avec des remèdes naturels

    dès que nous aurons dépassé le stade des 8 milliards d'humains sur cette TErre, ils lanceront le plan

    RépondreSupprimer
  5. Non, Korrigan, j'irai faire mon marché en toute conscience, pas de paztèques ici par contre.

    Je pense que si on devait atteindre le plus haut niveau quantique le 28, je ne donne pas cher de l'humanité.

    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai ke quand on voit sa courge à bénoit on a plutôt envie d'acheter des pastèques :-P
    Bref, en ce moment je decouvre le Coran... l'islam peut être le dernier rempart contre le NOM...!?

    RépondreSupprimer
  7. Humm... Je crois qu'il s'agit d'un cas flagrant de désinformation.

    En effet, le document dont il est question n'est pas signé du pape, mais du Cardinal Turkson, Président de la Congrégation pour la Justice et la Paix, et de Mgr.Toso,secrétaire de cette Congrégation. De plus:

    "The very authors of the document make clear how it should be evaluated: namely, as a “contribution” (as opposed to a mandate), as a “possible path” (as opposed to a moral proscription), in line with the Magisterium’s social teaching (as opposed to introducing a new teaching), without getting into the technical issues (because the Church is an expert in humanity, not economics) while fully staying within the Church’s religious and ethical functions."

    C'est-à-dire:"Les auteurs même du document montrent clairement comment il doit être évalué: à savoir, comme une «contribution» (par opposition à un mandat), comme un «chemin possible" (par opposition à une prescription morale), en droite ligne avec la doctrine sociale du Magistère (par opposition à l'introduction d'un nouvel enseignement), sans entrer dans les questions techniques (car l’Église est experte en humanité, et non pas en économie), tout en restant totalement dans les fonctions religieuses et éthiques de l'Église. "

    http://www.lifesitenews.com/news/pope-benedict-calls-for-central-world-bank-only-he-didnt-heres-why?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=10bee58bd1-LifeSiteNews_com_Canada_Headlines10_24_2011&utm_medium=email

    RépondreSupprimer
  8. Le saut quantique.. nous sommes déjà en train de le faire dans notre conscience. Malheureusement, la grande majorité des gens ne connaissent que le matérialisme et ne jonglent qu'avec l'idée: acheter ou non la pastèque :)) Alors qu'en conscience, nous pouvons activer nos nouveaux corps de lumière (corps éthériques) en vue de vivre notre divinité. Cette date, 28 octobre, au niveau énergétique.. des portails s'ouvrent avec des énergies très fortes qui iront en s'amplifiant en vue d'élever la conscience sur cette belle planète. Élever sa conscience veut dire: élever son taux vibratoire, et ça se fait essentiellement par la méditation. Bien à vous.

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour,

    "Avec l'échec du canular du réchauffement climatique, un impôt financier semble aujourd'hui se mettre en place sur l'agenda."

    Voyons un peu, un système, dont la logique est "produisons et faisons consommer sans entrave", laquelle transpire à chaque instant par tous les pores médiatiques, aurait donc mis en place, pour se tirer une balle dans le pied, une instance - le GIEC - destinée à stopper cette frénésie de consommation, tellement difficile à entretenir et à faire prospérer.

    Reconnaitre le réchauffement climatique et le CO2 principale cause, c'est de fait, admettre qu'il faut mettre un terme à la croissance, croissance des déplacements en voiture, en avion, croissance des aliments "exotiques", croissance de la taille des habitations, croissance de l'extraction généralisée...

    Inenvisageable, impensable même pour nos dominants, dont la richesse s'effondre si les conséquences du réchauffement sont tirées.

    Après avoir tout fait, dans les années 70, pour que la question du réchauffement, dépuis longtemps posée avec insistance par les scientifiques indépendants, n'effleure surtout pas la conscience publique, après avoir, dans les années 80 - parce que le phénomène n'était plus niable - permis la création du GIEC, dont les travaux ne pouvaient qu'être inoffensifs (voeux pieux), il a bien fallu, avec une extrême réticence, admettre un problème climatique.

    La fraction la plus éclairée des dominants a vite trouvé la parade, sous le joli nom de "croissance verte" (l'économie dématérialisée, faire comme avant, mais sans détruire), générant de nouveaux lobbies qui ne s'opposaient donc plus trop aux périls climatiques montants, dont les signes se multipliaient (acidification des océans, migrations des espèces...).
    Hélas, rapidement, la croissance verte, malgré l'affichage, se révélait aussi "réchauffante" que l'ancienne (la dématérialisation est largement une imposture).

    Les dominants traditionnels et leurs satellites (Claude Allègre...), reprenaient alors leurs entreprises de sape, pour déconsidérer, malgré les évidences de plus en plus criantes, et le GIEC et l'idée de réchauffement d'origine humaine.

    Le meilleur moyen était, comme toujours, de crier au complot et de s'appuyer sur la complexité des phénomènes et les inévitables bourdes d'institutions géantes et lourdes (car démocratiques) comme le GIEC, pour déconsidérer l'idée de réchauffement auprès du public. Agiter le chiffon rouge du lobbying, contre toute logique - car c'est bien d'abord au corps dominant productiviste mondial traditionnel que le réchauffement fait ombrage - ne pouvait que fonctionner auprès du public ne demandant qu'à voir s'éloigner le spectre réchauffement.

    Les sensibilités attirées par l'idée générale de complot s'agrégeaient bientôt à la rhétorique largement relayée par les médias, comme le papillon est attiré par la lumière, curieusement aveugles à leur propre intérêt vital et à celui de leurs ouailles.

    Car enfin, qu'est-ce qu'induit la conviction de réchauffement, exacte ou erronée ?

    Elle induit la sobriété volontaire, la fin de la mondialisation mercantile, la prise en compte de l'intérêt collectif contre l'intérêt privé destructif.
    Rien qui doive déclencher cette hystérie haineuse, si ce n'est de la part de ceux qui y déplorent la fin de leur enrichissement destructeur.

    Mais la liste est longue, dans l’histoire, des dominés zélateurs de leurs dominants. C’est qu’à toute époque, les dominants possèdent les moyens d’aliénation des dominés à leurs intérêts. C’est même à ça qu’on les reconnait.

    Amicalement,

    delphin

    RépondreSupprimer
  10. L’occasion de ressortir quelques réflexions et propos stimulants inspirés de l’auteur cité en bas de page.

    Où il est exprimé que nos cerveaux, nos structures mentales, nous prédisposent à une façon de ressentir, de penser et d’agir dans le monde, qui n’est plus adaptée aux nouveaux contextes que nous nous sommes créés.

    Où il est constaté que la déconnexion entre notre vision pour la planète et notre aptitude à la concrétiser s’explique par l’état actuel de la conscience humaine.
    Science sans conscience n’est que ruine de l’âme disait Rabelais.

    Où il devient urgent de poser et résoudre l’équation empathie/entropie, étrange dynamique qui s’impose désormais à nos sociétés.

    Empathie : Faculté intuitive de se mettre à la place d’autrui, de percevoir qui il est et ce qu’il ressent.
    Entropie : Valeur permettant d’évaluer la dégradation de l’énergie d’un système ;

    « Nous sommes j’en suis convaincu, à la veille d’un tournant historique vers un climax (état idéal d’équilibre) de l’économie mondiale – son passage à un état auto stabilisant - et vers un repositionnement fondamental de la vie humaine sur la planète.
    L’âge de la raison s’efface, place à l’âge de l’empathie ».
    Jeremy Rifkin

    RépondreSupprimer
  11. Il faut y ajouter les commentaires stupéfiants sur la mort de Kadhafi qui s’inscrivent à fond dans le sens des prétextes des assassins. Oui vraiment l’église de Rome est complice du NOM préparant ainsi le règne de l’antéchrist. Rien de surprenant à cette apostasie .Saint Jean y fait allusion en son apocalypse dans son chapitre aux églises :
    Ecris à l'ange de l'église de Laodicée: Voici ce que dit l'Amen, le témoin fidèle et
    véritable, le commencement de la création de Dieu:
    Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n'es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou
    bouillant!Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n'es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !