samedi 15 octobre 2011

''Le piège de Prométhée'' (partie 1, premier épisode)

Je poste à part le début d'une série intitulée "Le piège de Prométhée", traduite du blogger d'EX-SKF, car il semble qu'il postera d'autres épisodes de cette série que lui-même traduit du japonais en anglais. Merci à lui pour son travail, dans cette grande chaîne de partage de l'information sur la situation catastrophique du Japon dont les médias dominants ne s'occupent plus du tout.

Voici la présentation qu'il en fait :


À lire : première partie du ''Piège de Prométhée'' par l'Asahi Shinbun – Des hommes en tenue de protection (1) ''Pourquoi êtes-vous ici ? Sauvez-vous !''

La version imprimée de l'Asahi Shinbun (comprenant l'impression digitale) a démarré une série intitulée ''le piège de Prométhée'', comparant l'énergie nucléaire au feu mythique que le dieu grec a donné aux humains. Le premier épisode de la partie 1 ''Des hommes en tenue de protection'' a été publiée le 3 octobre 2011. La série est écrite par un journaliste de l'Asahi Shinbun, Motoyuki Maeda.

C'est une lecture étonnante. La partie 1 de ''Des hommes en tenue de protection'' se passe avec 25 personnes de Namie-machi dans la préfecture de Fukushima, où aucune information sur le sérieux de l'accident n'est parvenu et où de nombreux évacués dans un rayon de 10 km depuis la centrale se sont réfugiés. Il y a jusqu'à présent 12 épisodes dans la 1ère partie.

Le district de Tsushima de Namie-machi de l'article est à environ 30 km au nord-ouest de la centrale, considéré comme très en sécurité. Le gouvernement et les experts qui sont apparus à la TV juste après l'accident disaient tous ''plus loin vous évacuerez de la centrale, moins vous serez en danger, et il n'y a pas à s'en faire pour ceux au-delà d'un rayon de 10 km.''

Il semblerait que l'Asahi, presque 7 mois après l'accident, se sente finalement assez responsable pour rapporter la vérité en vue d'un changement.
La suite est ma rapide traduction personnelle du premier épisode de la partie 1, comme il est apparu dans la version digitale de l'Asahi Shinbun le 3 octobre. Cela se passe la nuit du 12 mars dans le district de Tsushima à Namie-machi.

-----------------------------------------------------------------
Des hommes en tenue de protection (1)

Le district de Tsushima à Namie-machi dans la préfecture de Fukushima se trouve dans les montagnes à environ 30 km au nord-ouest de la centrale nucléaire de Fukushima.

Le 12 mars, un jour après l'accident nucléaire, 10.000 personnes sont parties de la zone côtière dans un rayon de 10 km depuis la centrale pour le district de Tsushima. Des écoles primaires, des collèges, des centres communautaires, des temples leur ont servi de maison, mais il n'y avait pas assez d'abris publics. Les gens ont été hébergés dans des résidences privées du district.

Mizue Kanno (femme de 59 ans) a souhaité la bienvenue à ces évacués dans sa maison toute la journée. A la nuit tombée il y avait 25 personnes. La plupart d'entre eux étaient des proches et des relations, mais certains étaient de complets étrangers.

Sa maison est une maison construite récemment après démolition de l'ancienne maison de 180 ans. Elle a un grand portail et une grande surface d'habitation. Elle comporte une grande pièce avec 20 matelas de tatamis. Tout à fait idéal pour accepter des évacués. Bientôt, à l'entrée, la cour était remplie de voitures d'évacués.

''Je ne sais ce qui est arrivé à la centrale nucléaire, mais nous devrions être OK ici ''. Les gens semblaient soulagés, au moins sur le moment.

Mizue a cuit 7 bols de riz dans chacune des deux cocottes minute qu'elle possède. Le dîner des évacués se composait de boulettes de riz et d'une soupe de miso avec du porc et des légumes. Les évacués, avec les seuls vêtements qu'ils avaient sur le dos quand ils se sont enfuis, se sont rassemblés dans la grande pièce et ont dîné.


Après le dîner, les gens se sont présentés, et ont décidé des règles de la vie en commun.

- Éviter de boucher les toilettes, le papier toilette doit être jeté dans la corbeille près des toilettes.
- Tout le monde aide à la cuisine et à la vaisselle.
- Ne soyons pas trop timides.

Les évacués dormaient dans deux pièces de la maison. Mizue a réuni tous les futons qu'elle possédait pour les évacués.

Puis Mizue est sortie et a remarqué un véhicule blanc devant chez elle. Il y avait deux hommes en tenue de protection blanche dans le véhicule, et ils lui criaient quelque chose. Mais elle n'entendait pas très bien.

''Quoi ? Qu'y-a-t-il ?''

a demandé Mizue.

''Pourquoi restez-vous ici ? S'il vous plaît, nous vous en prions, sauvez-vous.''

Mizue était choquée.

''Me sauver ? Mais c'est un abri.''

Deux hommes sont sortis du véhicule. Les deux portaient des masques à gaz.

''Les matériaux radioactifs se répandent.'' Ils parlaient sérieusement et de manière pressante.


Devant chez elle passait la route 114, bordée de voitures des gens qui ne pouvaient trouver d'abris. Deux hommes s'adressaient en criant aux gens qui descendaient de voiture, ''Retournez vite dans la voiture !''

Puis les deux hommes sont partis vers la ville de Fukushima. Ils n'allaient pas à la mairie ou poster un avertissement sur le tableau d'affichage.


Le gouvernement national a dit que c'était sans danger au-delà d'un rayon de 10 km. Et puis pourquoi ces deux hommes qui portaient des gants de protection et des masques à gaz ? Qui étaient-ils ?

Mizue ne connaissait pas les réponses. Mais elle s'est dépêchée de rentrer chez elle et a dit aux évacués ce que les hommes venaient de lui dire. (article de Motoyuki Maeda)
----------

Selon la mythologie grecque, Prométhée a donné le feu aux humains.

En obtenant le feu, les humains ont développé des civilisations. Le feu provenant des carburants fossiles ont augmenté la productivité. Puis les humains ont obtenu du feu par l'énergie nucléaire. C'était appelé ''énergie de rêve''. Mais il y avait un piège.

Les humains, qui ont obtenu la civilisation par le feu de Prométhée, ont eu des ennuis par le feu nucléaire. Cette série va s'intéresser à la nation, aux gens, et à l'électricité en toile de fond du fiasco de la centrale nucléaire de Fukushima I.

La série ''Le piège de Prométhée'' sera écrite ces prochains mois. Le début de la série, ''Des hommes en tenue de protection'' aura 10 épisodes. Dans cette série, les noms seront mentionnés sans titres honorifiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !