mercredi 26 octobre 2011

Le déclin culturel, par Henry Makow


Une grammaire défectueuse = décadence ?

Notre époque est satanique, époque pendant laquelle les lois de Dieu et de la nature sont déformées et inversées. Pourquoi les règles de grammaire y échapperaient-elles?

par Henry Makow, Ph.D. 
 
Un signe inquiétant du déclin culturel est que de plus en plus de personnes ne peuvent écrire correctement une phrase.
La phrase est l'unité fondamentale de la communication écrite. Si nous n’apprenions qu'une seule chose à l'école, ce serait de savoir écrire une phrase.
De plus en plus, je poste des exposés et des documents provenant d'autres sources. Je poste aussi des réponses de courriel. Environ une personne sur trois ne connaît pas ou fait fi de cette règle fondamentale.
Est-ce si difficile d'apprendre ? Une phrase commence par une majuscule et se termine avec un point. Elle doit contenir un nom et un verbe, un sujet et un attribut.
«Le chien (nom) poursuit (verbe) le chat. » « Le chien» est le sujet. « Poursuit le chat » est le prédicat (attribut).
Pourtant, je connais quelqu'un qui d'une certaine façon a atteint une maîtrise en travail social et ne sait pas écrire une phrase.
Il est engagé dans une bataille de détention provisoire et écrit ses propres affidavits (déclaration sous serment).
« Votre incapacité à écrire une phrase vous discrédite », lui dis-je.
Il rigole et me traite comme si j’étais un vieux pédant défendant son territoire obsolète.
« Vous ressemblez à un de mes vieux professeurs », dit-il.
Non, je ne vous laisserai pas vous défiler.
Il n'apparaîtrait pas à la cour de justice en pyjama, mais a une mauvaise presse en soumettant les documents qui le discréditent.
Le bien-être des enfants dont il a la charge est en jeu. Il ne peut pas les défendre efficacement. Quiconque ne sait pas écrire est par là-même handicapé.

LA GRAMMAIRE DEVIENDRAIT-ELLE UN ANACHRONISME ?

On traite de plus en plus la grammaire anglaise comme un anachronisme, exactement comme notre emprise sur la culture en général qui est de plus en plus ténue.
Cela peut être le résultat de la popularité des textos. Les gens croient qu'ils peuvent écrire comme ils parlent, au rythme de leur conscience.
Mais cela n'explique pas pourquoi les écoles n'exigent pas de compétence en anglais comme une condition de remise des diplômes. Une formation pour quoi ?
Être capable d'écrire une phrase, c’est comme savoir que deux + deux = quatre. Je soupçonne qu'une force subversive est derrière cette désintégration culturelle. Le non-respect des règles de grammaire est traité comme une autre forme de libération et de révolte.
En même temps, les règles pour plagiat sont assouplies et l'objectivité des mathématiques est contestée et truquée.
Notre époque est satanique, époque pendant laquelle les lois de Dieu et de la nature sont déformées et inversées. Pourquoi les règles de grammaire y échapperaient-elles?

AUTRE EXEMPLE

Hier, j'ai posté un article puissant de Duran sur la façon dont les jeunes gens sont psychologiquement détruits à l'école.

Dans cet article, les points de ponctuation de Duran étaient tous à l'origine des virgules. Ce jeune homme doué a changé d’école et est allé dans une école privée de garçons et a obtenu sa maîtrise de façon éclatante.

Pourtant, il ne sait toujours pas écrire une phrase, et comme mon ami en maîtrise sociale, il n'a pas l'air de penser qu'il le doive.
La même chose s'applique à certains autres contributeurs de valeur.
J'ai eu la chance d’aller au collège public d'Ontario au cours des années 1960 où les règles d'écriture nous étaient martelées et où on s’attendait à ce que nous maîtrisions une large gamme de connaissances : l'histoire, la géographie, les sciences, les langues, les mathématiques. Mes enseignants étaient jeunes, élégants et dévoués.
Mais de toute évidence le système éducatif d’aujourd'hui est plus concerné par les soins de beauté des jeunes de la communauté gay que par le martelage des compétences et connaissances nécessaires pour réussir.

Évidemment le programme caché est de niveler par le bas la nouvelle génération, et de les transformer en fardeau pour la société au lieu de devenir actif.

Les moutons n'ont pas besoin d'écrire. Ils ont juste besoin de bêler.

******************************
Je pense qu'on peut déclarer la même chose en France, les correcteurs du Baccalauréat sont obligés de faire l'impasse sur les fautes de français, sous peine de recaler presque tous les élèves.

Traduction par Caralmera

10 commentaires:

  1. Je ne pouvais pas laisser passer cet article sans donner le tome II des perles du bac.

    Toute sa vie Montaigne a voulu écrire mais il n’a fait que des essais.
    (Pur aphorisme auquel on pourrait adjoindre cette pensée de Publilius Syrus (1er s.av. JC) « Nul ne sait ce qu’il peut faire avant d’avoir essayé »).

    Les devoirs où il y a des conjugaisons s’appellent les devoirs conjugaux.
    (Voilà qui est bien dit).

    Comme Bonaparte, Jules César pouvait dicter plusieurs lettres à la fois, c’était un dictateur.
    (Même en arabe ?).

    Au pluriel on dit des « cristaux » car il y a plusieurs cristals.
    (Logique imparable).

    Le Mexique était autrefois le pays des Pastèques.
    (A deux jours de la fin du calendrier Maya, tout s’explique).

    En cas de grossesse on fait une chorégraphie.
    (Surtout Carolyn Carlson et Pina Bausch).

    C’est vrai quoi, massacrer la gramère, la seintaxe et l’ortograf est insupportable.

    RépondreSupprimer
  2. LOL

    imaginer un monde ou la telephatie est la norme de communication ou la pensee peut ce projeter dans un cristal et ou la transmission de l information passe par le toucher du cristal
    de plus nous sommes tellement perfectionner que notre cerveau remet en place automatiquement les lettres tout un texte ecrits dans le desordre est quand meme lisible donc l orthographe et la grammaire servent juste a nous remplir le cerveau de regle stupide et nous endoctriner pour certain cest une regression que d ecrire quand je vois la richesse que nos ancetre possedaient pour nous transmetre leur sagesse je me dis que nous sommes loin avec notre ecriture de leur dessins qui en disent si long encore aujourdhui
    donc lol lol lol

    paix et amour

    RépondreSupprimer
  3. J'espère Anonyme que ce commentaire n'est pas votre façon habituelle d'écrire et que ce n'est que de l'humour !
    Parce que c'est difficile à lire un texte écrit comme cela !
    Bonne chance dans la vie ( la vraie !)

    RépondreSupprimer
  4. @ Anon de 12h35,

    Je vé anfin pouvoirre ékrir en stil télégrafik ou SMS, ou encaur mieu fonétikemant,ssa va grandemen me saimpliffier la vi !

    Nous verrons si les lecteurs du blog apprécient.

    Il est plus facile de dire qu'on communique télépathiquement que de faire l'effort d'une grammaire et d'une orthographe correctes.

    L'écriture est le reflet de la pensée et de la manière dont on se conduit dans la vie. Il n'y a qu'à voir malheureusement la motivation et l'acharnement que montrent une importante fraction de la population, surtout chez nos jeunes. Mes deux filles (34 et 21 ans) font l'effort d'écrire au mieux sans fautes (et même avec des majuscules calligraphiées pour l'aînée), et ce sont toutes deux des motivées dans la vie.

    Oui, j'espère que c'est une plaisanterie, ce commentaire, comme l'annonce le LOL du début...

    RépondreSupprimer
  5. @ Korrigan :

    Merci pour ce collier de perles !

    RépondreSupprimer
  6. Merci Caralméra. Il est très agréable de lire un livre bien écrit. Mr Makow a raison, et anonyme de 12H35 aussi ! La langue française va disparaître, nous allons tous écrire et parler l'Arabe. Des professeurs doivent l'apprendre pour enseigner leur cours dans certaines écoles pour permettre la compréhension de tous les élèves. En fait, cela nous fera remonter à nos sources.......

    RépondreSupprimer
  7. @Hélios

    « Un collier de perles » ??
    Merci à l’ostréicultrice de Dinan, et tolérons pour certain(e)s anonymes celles de culture,
    notamment celles de l’huître dont la concrétion globuleuse s’agglomérant en couches concentriques génère un QI consommable durant les mois en R.

    RépondreSupprimer
  8. Je pensais qu'à Dinan on fabriquait plutôt des bourriches de qualité !!

    RépondreSupprimer
  9. Nous y sommes, pas l’arabe mais l’anglais. Le triomphe provisoire de l’amrican way of life induit une novelle lingua franca , l’anglais, au détriment des langues maternelles. Ceci explique en partie cela.

    RépondreSupprimer
  10. Oh pardon: une noUvelle

    RépondreSupprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !