jeudi 6 octobre 2011

Coluche, encore et toujours

Encore un billet qu'Hélios nous a préparé, j'espère qu'il vous plaira.
Je ne serais pas là aujourd'hui, je vais rencontrer Hélios et Mimi
Bonne journée
Bises
Chantalouette


Quelques citations de Coluche recopiées d'un livre


En vrac :

La Laponie, c'est sympa, comme pays. J'ai été réveillé par la police :''Boum, boum ! Qu'est-ce que vous faisiez dans la nuit du 27 novembre au 18 avril ?''

Le cancer, au prix que ça coûte, on n'est même pas sûr de mourir guéri.

Contre la toux, le meilleur remède c'est un bon laxatif. Vous n'oserez plus tousser.

De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent.

On ne m'enlèvera pas de l'idée que la connerie est une forme d'intelligence.

Un journaliste demande à Coluche son avis sur une célèbre chaîne de restauration (Mc Do?) :
  • Pour manger, c'est pas terrible, mais pour vomir, formidable !

Le 24 avril 1978 à l'antenne d'Europe 1 :
  • On m'a volé ma moto. Je vais m'en acheter une autre. Si les voleurs ont une préférence pour la couleur, qu'ils m'écrivent !
Il n'y a que les choses sérieuses qui sont drôles. Dès qu'un mec dit quelque chose de sérieux, on peut déjà se foutre de sa gueule.

Si on voulait me décerner la Légion d'honneur, j'irais en slip pour qu'ils ne sachent pas où la mettre.

Mon seul domaine à moi, c'est la vie, je ne connais rien d'autre.

J'ai essayé toutes les drogues, le hash, l'héroïne...j'ai même goûté au Martini.

Le pape annonce qu'il n'ira pas à Lourdes parce qu'il est malade. C'est formidable, non ? Les gens, eux, y vont justement parce qu'ils sont malades.

Transsexuel : moi, je veux bien changer de sexe. Mais à condition qu'on m'en donne un plus gros.

Deux clochards, l'un demande à l'autre :
  • Comment tu fais pour avoir des ongles aussi sales ?
L'autre dit :
  • Je me gratte.

Un sportif français qui gagne est un français. Un sportif français qui perd est un sportif, pour ne pas dire plus.

Le pape a fait quarante mille de moins au Bourget que Bob Marley. Et pourtant, le pape c'était gratuit.

Comme ils disent à Varsovie : Boire ou conduire ? ...De toutes façons, on n'a pas de voitures.

Les pauvres sont des gens comme nous, sauf qu'ils n'ont pas d'argent.

Tu sais ce qu'il faut pour faire un bon flic ? Un jeu de cartes et un décapsuleur.

Extraites de la vidéo ci-dessous, ''Il était balaise mon père'':

Quand j'étais petit à la maison, le plus dur c'était la fin du mois. Surtout les trente derniers jours !

J'ai fait comme on m'a demandé : deux enfants virgule trois. J'en ai eu trois, j'ai pas trouvé la virgule.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !