10 février 2011

La bonne mesure…

Au rayon fromage
« Madame , s’il vous plait, je voudrais une bonne moitié de Saint Nectaire »…
« Madame, s’il vous plait, je voudrais un bon quart de Savaron… »

Jamais on ne demande une mauvaise moitié ou un mauvais quart.
Parfois on demandera une petite moitié ou un gros quart, mais les mauvais jamais.

Alors encore plus difficile à mesurer :
Une bonne tranche, après tout, chacun a sa définition personnelle de la chose.
J’ai parfois le sentiment qu’il faudrait pouvoir « lire dans les pensées » des gens pour savoir ce qu’ils veulent vraiment.
Le «top » reste quand même les demandes « chiffrées » : 200g de comté ou 300g de fromage à raclette, et oui, l’hiver c’est la mode des fondues et des raclettes, et ils en veulent tous le même jour, à croire qu’ils se donnent le mot.
Alors quand ils comprennent que nous ne sommes pas « outillés » pour couper le fromage au gramme près , à part la balance et la bonne vieille règle de trois, çà va , çà se passe dans la bonne humeur et en plus pour ceux-là, mes erreurs sont minimes.
Par contre avec ceux qui croit que le fromage, c’est comme le sucre et qu’on peut en enlever et en remettre à volonté, c’est la cata assurée, l’autre jour, une dame voulait 200g de Beaufort, pour suivre exactement une recette qu’elle avait trouvée et bien sûr, le résultat ne fut pas à la hauteur de ses espérances, pensez-vous, au lieu des 200g demandés, j’en ai coupé 280g ! Alors, elle m’en a fait tout un fromage ! Au moins, elle ne s’était pas trompée de rayon !.

et les bonnes questions…
« Madame, y a-t-il du fromage de chèvre en Auvergne ? » « Oui , oui , Madame depuis que nous avons des chèvres ! »
Et deux questions très classiques, et très fréquentes :
« Madame, je peux vous poser une question ? »
« Mais oui ! »
Le saint-Nectaire fermier, est-ce qu’il est toujours fait avec du lait entier ?parce que sur celui-là, c’est marqué Saint Nectaire fermier au lait entier et pas sur cet autre Saint Nectaire fermier
Et bien…je n’ai jamais vu utiliser une écrémeuse pour le fabriquer !

« Madame, s’il vous plait , le saint Nectaire fermier, il est toujours fait avec du lait cru ? »
Et bien.. j’ai pas vu de pasteurisateur dans les fermes qui fabriquent le Saint Nectaire …

2 commentaires:

  1. Ah Saint Nectaire ! Saint Marcellin, Saint Albray, Saint Félicien…
    De la même joyeuse confrérie que Saint Estèphe, Saint Ahon, Saint Julien, Saint Emilion.

    Comme chantait Nougaro « Je ne veux parler qu’à ces Saints » (adaptation libre)

    Korrigan

    RépondreSupprimer