mardi 4 décembre 2018

Les chemtrails selon Miles Mathis


Cet extrait d'article date un peu (2015) mais Miles présente une version différente sur la cause de ces trainées chimiques créées par les avions.


Miles Mathis à propos des chemtrails (avril 2015)

(…) Je vais vous donner maintenant quelques éléments en vue d'une nouvelle recherche. Je me suis brièvement penché sur les chemtrails et il me semble que toute ces histoires de "bio- ingénierie" sont une ruse. Des tests de bio-ingénierie sont en cours – comme l'ensemencement des nuages – mais la plupart des trainées n'ont rien à voir avec. Il me semble que nous avons simplement de plus en plus de polluants déversés par largage aérien, polluants impossibles à déverser au sol. Pour voir ce que je veux dire, souvenez-vous qu'ils ont commencé la même chose avec le fluor dans les années 1940. Comme on fabriquait toujours plus d'aluminium, d'engrais et d'armes, il existait une grande quantité de déchets fluorés qu'ils ne pouvaient simplement déverser dans les fleuves ou les océans. On avait déjà promulgué des lois l'interdisant. Quelqu'un a donc eu la "brillante" idée de mettre en toutes petites quantités ce fluor dans l'eau du robinet. Il se diluerait efficacement à travers tout le pays. Sa toxicité serait assez faible pour passer inaperçue à court terme chez la plupart des gens et on allait même pouvoir faire du profit en le vendant aux municipalités en tant que dentifrice [contre les caries].

Eh bien, ils font la même chose dans l'air maintenant. En raison d'une fabrication en augmentation de tout un tas de trucs toxiques (pensez en premier lieu à l'industrie de l'informatique), ils ont aujourd'hui une large variété de produits chimiques nocifs dont ils ne peuvent légalement se débarrasser sur la terre ou en mer. Quelqu'un a donc eu la "brillante" idée de diluer cette toxicité en mélangeant ces produits chimiques à l'air mondial. La pluie les ferait descendre sur terre en si petites quantités par mètre carré que nous ne verrions que de petits effets à court terme. En s'incorporant à l'atmosphère, le largage initial se dissiperait naturellement et le sol absorberait le reste.

Ce plan fut malheureusement encore plus téméraire que le plan fluor pour plusieurs raisons. D'une part, comme il fallait se servir des trajets aériens existants comme itinéraires de largage, ils ne pouvaient les déverser seulement sur les régions inhabitées. Ce n'est tout simplement pas rentable d’affréter des avions spécial-largage, alors ils utilisent les avions réguliers – vols commerciaux compris – pour d'autres raisons. Comme il n'y a pas suffisamment de lignes de vols commerciaux au-dessus des océans (vols internationaux) pour déverser tout ce qui doit l'être, on en largue beaucoup sur les régions habitées. La dispersion par les vents ne suffisant pas à répandre les produits chimiques sur une assez grande surface, les concentrations touchant le sol sont donc bien trop élevées. Les avions devraient pour cela voler de nombreux kilomètres plus haut et encore une fois ce n'est pas rentable. Cela retarderait les vols commerciaux et nécessiterait une explication, on ne le fait donc pas. Et enfin le sol "n'absorbe pas" cette contamination. Elle pénètre dans l'eau superficielle et celle des nappes phréatiques, dans les champs, les jardins, les pelouses et les océans. Ce n'est pas vraiment nuisible aux océans car les trajets de vols donnés s'assurent qu'elle va dans les zones côtières, où elle est ramenée sur les plages. En bref, c'est une catastrophe.

C'est la cause d'une grande partie des problèmes de la côte californienne, par exemple, et non pas à cause de Fukushima. Et il existe bien d'autres histoires cachées pour cette contamination, qui vous viendront à l'esprit sans trop d'efforts.

En fait, cette interprétation des chemtrails est confirmée par le premier site qui sort pour une recherche sur la "composition chimique des chemtrails". On nous dit,
Un examen de laboratoire de ces produits chimiques a montré qu'ils étaient des déchets provenant de substances utilisées par l'armée, par l'industrie et dans la guerre biologique.
Les deux premiers composants sont l'aluminium et le baryum. Dans les cercles de bio-ingénierie, ils nous disent que l'aluminium sert à réfléchir la lumière vers le soleil, mais c'est juste de l'enfumage. Ils espèrent que vous penserez à la réflectivité de l'aluminium en feuilles, ce qui est communément admis. Mais la réflectivité de l'aluminium qu'on relâche d'un avion sous forme de poussière est minime. Pour les concentrations données, il ne serait même pas aussi réflectif que les nuages naturels. Vous me direz qu'ils utilisent des produits chimiques pour ensemencer les nuages, mais ni l'aluminium ni le baryum n'ont cet usage. On utilise de l'iodure d'argent, de l'iodure de potassium et de la neige carbonique. Pour cette raison et bien d'autres encore, ma supposition première est que la "régulation du réchauffement climatique" est une diversion. Le largage n'est pas destiné à renvoyer la chaleur de la Terre, il sert à contourner les lois actuelles sur le déchargement, lois qui n'ont pas encore étendues à l'atmosphère ou à l'espace.

Ce qui ne veut pas dire que l'armée n'essaie pas de contrôler et de militariser le climat. En fait, ils ont admis le faire. Mais à mon avis, dans la plupart des cas, les chemtrails n'ont rien à voir avec cela. Dans une majorité de cas, ils déversent juste leurs poubelles sur votre tête parce que c'est le moins onéreux. Ils préfèrent vous orienter vers l'idée d'une modification du climat, car ça passe pour une excuse scientifique. Mais la vérité est encore bien plus laide : c'est de la pollution à 100 %. Et si elle vous rend malade, tant mieux : ces gens possèdent aussi les compagnies pharmaceutiques, les grands hôpitaux, les programmes de "santé" etc. Plus vous serez malades, plus ils s'enrichiront.

4 commentaires:

  1. CEQU'IL FAUT RETENIR :

    La vérité est encore bien plus laide : c'est de la pollution à 100 %.
    et
    Plus vous serez malades, plus ils s'enrichiront.

    Prenez soin de vous ...

    N'oubliez pas votre vitamine C ! TOUS LES JOURS.

    RépondreSupprimer
  2. Pourquoi pas en effet mais chez les conspis, ce qui ressort en premier = "les chemtrails sont là pour nous empoisonner, nous tuer à petit feu".

    Perso je pense que les chemtrails sont utilisés pour contenir les rayons du soleil et éviter les sécheresses.


    http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2012/10/chemtrails-les-confessions-dun-insider.html

    http://leschroniquesderorschach.blogspot.com/2013/10/ chemtrails-de-la-legende-urbaine-la.html

    https://www.youtube.com/watch?v=eRhgG8jbPHA

    Sinon connaissais-tu cette histoire de pourim 1946 et prophétie biblique ?

    https://canularisme.wordpress.com/2018/12/04/la-fete-juive-pourim-de-1946-a-nuremberg-ou-laccomplissement-des-propheties-du-livre-biblique-desther/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Penses-tu vraiment que le baryum et l'aluminium ne nous empoisonnent pas à petit feu ? Regarde l'article et la vidéo qui seront publiés demain ici.

      Non, je ne connaissais pas l'histoire du pourim 1946. Je vais aller lire ton article.

      Supprimer
    2. "Penses-tu vraiment que le baryum et l'aluminium ne nous empoisonnent pas à petit feu ?"

      Ce sont bien des saloperies (métaux lourds etc) mais je voulais siginifier que ce n'était pas le but premier.

      Supprimer

JE RAPPELLE QU'IL Y A UNE MODÉRATION DES COMMENTAIRES. TOUS CEUX À VISÉE PUBLICITAIRE PARTENT DIRECTEMENT À LA POUBELLE !