jeudi 6 décembre 2018

Alu-cinant : Dangers de l'aluminium des vaccins : l'Alu total !!!

Merci à Yves Rasir de Néosanté pour sa newsletter d'hier qui m'a fait découvrir sur Agoravox le travail réalisé par cette femme sur l'aluminium des vaccins. Elle a fait 18 mois de recherches pour nous livrer ce document très fouillé, qu'elle présente avec humour.

Mais c'est bien évidemment tout le dogme vaccinal qui est à revoir. Allez donc lire la newsletter d'Yves Rasir du 5 décembre ICI.

Dangers de l’aluminium des vaccins : L’ALU TOTAL !!!

Mercredi 28 novembre 2018
Par Hypatie

Si comme moi, vous avez un enfant, vous vous posez certainement des questions sur la vaccination et en particulier, sur les adjuvants d’aluminium… et si ce n’est pas le cas, eh bien il va falloir s’y mettre sérieusement. 

Je pense que faire confiance à des Agences Sanitaires qui accumulent les scandales sanitaires, et croire en l’innocuité de l’aluminium, sans la moindre preuve, ce n’est pas raisonnable.

Mais se méfier sans preuve revient à peu près au même.

C’est pour cette raison que j’ai réuni dans une longue vidéo, qui m'a pris 18 mois de travail, toutes les preuves scientifiques qui démontrent sans ambigüité la dangerosité des adjuvants d’aluminium, en particulier pour le nourrisson.

En effet, cela fait 20 ans que la Recherche (indépendante de l'industrie) avance, bon an, mal an : il y a aujourd’hui un très solide corpus d’études scientifiques internationales qui analysent la toxicité de l’aluminium et ses effets sur l’organisme.

Toutes les sources sont là : https://alutotal.wordpress.com/

Il est urgent de bien comprendre le délire des Adjuvants d’Aluminium des vaccins.

Voici donc quelques faits ALU-cinants que j’ai découverts  :

- Toutes les agences sanitaires disent que les adjuvants d’aluminium sont sûrs.

- Pourtant, cette affirmation ne repose sur aucune donnée scientifique et relève de la croyance pure.

- L’aluminium est un NEUROTOXIQUE : il est dangereux pour le cerveau. Et ça tombe mal, car il est démontré qu’il migre jusqu’au cerveau, par le biais des macrophages.

- Chez le nourrisson, le cerveau est en plein développement, donc hypersensible à toute pollution neuro-toxique : les protections dont bénéficie l’adulte sont immatures chez le bébé. L’aluminium peut pénétrer son cerveau bien plus facilement que chez l’adulte, entraînant alors des troubles neuro-développementaux (dont l’autisme).

- Mais ce n’est pas tout : l’aluminium est cancérigène (provoqué par les vaccins adjuvés chez le chat et fortement suspecté via les déodorants, pour le cancer du sein), et peut causer un tas d’autres troubles tous caractérisés par des inflammations chroniques (asthme, syndrome de fatigue chronique, maladies auto-immunes...).

Impossible ? C’est ce que je pensais aussi avant de découvrir notamment ça :
  • les quantités d’aluminium injectées aux nourrissons dépassent largement les niveaux de sécurité européens, pendant au moins la première année de vie.
  • Les études portant sur la sécurité d’un vaccin adjuvé à l’aluminium sont systématiquement biaisées par l’utilisation de placebos contenant de l’aluminium... ou l’utilisation d’un autre vaccin en guise de placebo… ce qui est antiscientifique.
  • Les vaccins tout comme les adjuvants sont dispensés de passer les tests standards de toxicité  : Cancérogénèse, mutagénèse, tératogénèse…
  • Et surtout : ça fait à peu près 10 ans qu’on connaît l’une des causes les plus probables de l’autisme. Si on nous tient dans l’ignorance, c’est tout simplement qu’il s’agit d’une question POLITIQUE.
Mais bien sûr, tout ça, il faut le démontrer, preuves solides à l’appui. Donc allez voir ma vidéo de 2 heures, j’ai fait un chapitrage ultra-précis pour faciliter le visionnage sur youtube.

Et puis ça a l’air flippant dit comme ça, mais on va bien se marrer quand même. On va même apprendre plein de mots rigolos, comme pharmacocinétique, cytokine, ou iatrogène. De quoi écraser toutes les belles-mères du monde au scrabble.

Si vous êtes convaincus par ce travail, n’hésitez pas à le diffuser, le partager, et surtout à en discuter avec votre pédiatre, en imprimant cette brochure : https://docdro.id/FPcrcC4

Ça m’a pris 18 mois pour réaliser cette vidéo, ça ne vous prendra que 2 heures pour comprendre le délire total des adjuvants d'aluminium... ça paraît honnête, vu l’enjeu !

Merci à tous !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Les commentaires à visée publicitaire sont supprimés.