lundi 26 novembre 2018

Appel URGENT de Stéphane Lhomme

Je fais suivre cet appel "humain" de Stéphane que vous avez peut-être déjà reçu si vous êtes abonnés à sa newsletter.

Aucun jugement sur sa situation n'est à faire, il s'agit juste de donner un coup de main dans une situation difficile matériellement (et psychologiquement) à celui qui en a aidé beaucoup d'autres grâce à ses informations concernant le Linky.

Je vous remercie par avance pour lui.

Et, Stéphane, ne t'excuse pas de ta démarche, beaucoup de gens vivent ou ont vécu cette situation délicate...

Appel urgent


Chers amies et amis,


Je me permets aujourd'hui de lancer auprès de vous un appel à l'aide pour pouvoir continuer à prendre part à des combats importants comme le refus des compteurs Linky.

Il s'agit d'un appel en urgence pour me laisser le temps de chercher des solutions pérennes pour ma vie et celle de mes deux enfants de 12 et 9 ans, et accessoirement pour me permettre de continuer mes actions.

Concrètement, ma compagne vient de me quitter. Il ne s'agit pas d'une accusation contre elle car mes torts sont grands… à commencer par mon engagement total depuis 3 ans contre le Linky, avec près de 100 conférences animées bénévolement un peu partout en France.

Ma compagne est donc partie… et avec son salaire (ce qui est bien naturel) or, il faut bien l'admettre, c'est elle qui faisait "bouillir la marmite" : mon salaire est le modeste smic (1188 euros par mois) que me verse l'Observatoire du nucléaire.

Je vais donc me retrouver seul dans un logement où nous venions de nous installer et dans lequel nos deux enfants se trouvent bien. Je dois me battre aujourd'hui pour pouvoir garder ce logement et ne pas bouleverser encore plus leurs vies : même s'ils iront bien sûr aussi chez leur mère quand elle sera installée, je veux qu'ils puissent garder leurs chambres et leurs habitudes. Accessoirement, cela me permettrait aussi de pouvoir correctement continuer mes combats.

Je n'ai jamais demandé d'argent pour moi : lorsque j'ai écrit des livres (comme "L'insécurité nucléaire"), j'ai reversé les droits d'auteurs à mes associations ; je n'ai jamais demandé un centime (hormis, bien sûr, le remboursement des frais de déplacement) pour animer des conférences aux quatre coins du pays. J'ai aussi lancé des souscriptions et récolté de l'argent pour des associations ou des personnes confrontées par exemple à des soucis judiciaires. Accessoirement, je suis conseiller municipal bénévole (ie : sans indemnité) de ma commune.

Mais aujourd'hui, en toute humilité, je me permets de me tourner vers vous et de demander à celles et ceux qui le pourront, et qui le voudront bien, de m'aider en urgence par le versement d'une petite somme, afin d'échapper à un déménagement en catastrophe et me laisser le temps de chercher des solutions pérennes.

Il va de soi que chacune et chacun a aussi ses problèmes, et que nul n'est tenu de répondre à mon appel. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez envoyer un chèque à mon nom à Stéphane Lhomme, 25 rue d'Aulède, 33490 Saint-Macaire ou bien faire un virement bancaire avec le RIB ci-joint.

Je suis incontestablement fautif de m'être engagé si pleinement en sacrifiant, sans m'en rendre compte, ce qui était le plus important. Je vous en remercie par avance tout en vous présentant humblement mes excuses pour cette démarche.


Stéphane Lhomme

Cliquez sur "La Suite ICI" pour voir son RIB





6 commentaires:

  1. J'avais dit il y a quelques temps que combattre lynky était inutile car l'installation se fera quand même à plus ou moins long terme.
    J'avais dit qu'il y avait d'autres priorités que ce combat la, j'avais pris une volée de critique، voilà un exemple qui prouve que dans la vie il faut choisir ses combats, combattre un rouleau compresseur c'est risqué de se faire écraser.

    Bon courage à lui c'est dommage pour les enfants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien précisé qu'il n'y avait aucun jugement à porter sur la situation de Stéphane. Quel que soit son combat, c'est une affaire strictement privée. Il est honnête de la part de Stéphane d'en parler. On fait le choix de l'aider ou pas dans ces circonstances.

      Supprimer
    2. Que veux-tu le monde est un jugement permanent personne ni échappe.

      Supprimer
    3. Le jugement est un exercice extrêmement difficile. Sachez que dans la vie l'échec n'existe pas. Tout n'est que leçon ou abandon comme cela semble être le cas pour vous. Je vous invite donc à éviter vos jugements, surtout ne disposant pas de tous les tenants et aboutissants de la situation dans laquelle monsieur Lhomme est plongé. Et quand bien même vous voudriez tout de même le juger, faites le sur son intention et nulle autre chose s'il vous plaît.
      Je suis de confession musulmane et l'on m'a enseigné que notre devoir était de semer la vie, l'amour, l'espoir entre autres et ce en toutes circonstances. Nous traversons des temps troubles mon ami, il est plus que temps de semer les bonnes graines aujourd'hui pour que nos enfants puissent en récolter de bons fruits demain.

      Supprimer
  2. Quasiment seul debout face à la tempête, Stéphane Lhomme est un grand monsieur et pour moi un héro des temps modernes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas tout seul face à la tempête. Il y a de nombreux collectifs qui se sont créés. Mais il a été incontestablement un moteur de toutes ces actions.

      Supprimer

Les commentaires à visée publicitaire sont supprimés.