mercredi 28 novembre 2018

Un peu d'humour... anglais

À voir ou revoir, quelques sketchs déjantés des Monty Pythons. 








lundi 26 novembre 2018

Appel URGENT de Stéphane Lhomme

Je fais suivre cet appel "humain" de Stéphane que vous avez peut-être déjà reçu si vous êtes abonnés à sa newsletter.

Aucun jugement sur sa situation n'est à faire, il s'agit juste de donner un coup de main dans une situation difficile matériellement (et psychologiquement) à celui qui en a aidé beaucoup d'autres grâce à ses informations concernant le Linky.

Je vous remercie par avance pour lui.

Et, Stéphane, ne t'excuse pas de ta démarche, beaucoup de gens vivent ou ont vécu cette situation délicate...

Appel urgent


Chers amies et amis,


Je me permets aujourd'hui de lancer auprès de vous un appel à l'aide pour pouvoir continuer à prendre part à des combats importants comme le refus des compteurs Linky.

Il s'agit d'un appel en urgence pour me laisser le temps de chercher des solutions pérennes pour ma vie et celle de mes deux enfants de 12 et 9 ans, et accessoirement pour me permettre de continuer mes actions.

Concrètement, ma compagne vient de me quitter. Il ne s'agit pas d'une accusation contre elle car mes torts sont grands… à commencer par mon engagement total depuis 3 ans contre le Linky, avec près de 100 conférences animées bénévolement un peu partout en France.

Ma compagne est donc partie… et avec son salaire (ce qui est bien naturel) or, il faut bien l'admettre, c'est elle qui faisait "bouillir la marmite" : mon salaire est le modeste smic (1188 euros par mois) que me verse l'Observatoire du nucléaire.

Je vais donc me retrouver seul dans un logement où nous venions de nous installer et dans lequel nos deux enfants se trouvent bien. Je dois me battre aujourd'hui pour pouvoir garder ce logement et ne pas bouleverser encore plus leurs vies : même s'ils iront bien sûr aussi chez leur mère quand elle sera installée, je veux qu'ils puissent garder leurs chambres et leurs habitudes. Accessoirement, cela me permettrait aussi de pouvoir correctement continuer mes combats.

Je n'ai jamais demandé d'argent pour moi : lorsque j'ai écrit des livres (comme "L'insécurité nucléaire"), j'ai reversé les droits d'auteurs à mes associations ; je n'ai jamais demandé un centime (hormis, bien sûr, le remboursement des frais de déplacement) pour animer des conférences aux quatre coins du pays. J'ai aussi lancé des souscriptions et récolté de l'argent pour des associations ou des personnes confrontées par exemple à des soucis judiciaires. Accessoirement, je suis conseiller municipal bénévole (ie : sans indemnité) de ma commune.

Mais aujourd'hui, en toute humilité, je me permets de me tourner vers vous et de demander à celles et ceux qui le pourront, et qui le voudront bien, de m'aider en urgence par le versement d'une petite somme, afin d'échapper à un déménagement en catastrophe et me laisser le temps de chercher des solutions pérennes.

Il va de soi que chacune et chacun a aussi ses problèmes, et que nul n'est tenu de répondre à mon appel. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez envoyer un chèque à mon nom à Stéphane Lhomme, 25 rue d'Aulède, 33490 Saint-Macaire ou bien faire un virement bancaire avec le RIB ci-joint.

Je suis incontestablement fautif de m'être engagé si pleinement en sacrifiant, sans m'en rendre compte, ce qui était le plus important. Je vous en remercie par avance tout en vous présentant humblement mes excuses pour cette démarche.


Stéphane Lhomme

Cliquez sur "La Suite ICI" pour voir son RIB


lundi 19 novembre 2018

Thousand hoax

Bien sûr, comme certains l'ont déjà noté, le jeu de mots était inévitable. "Oaks" (chênes) se prononce comme "hoax" (canular). Et comme le dit Miles en fin d'article, ce serait la 307ème fusillade-canular de l'année 2018.

Ici, c'est Homer Pyle qui nous décortique le scénario du 7 novembre dans cette petite ville du sud de la Californie.

Thousand hoax


Par Homer Pyle
Traduit par Apolline

Télémaque Orfanos est un nom grec qui se traduit mot à mot par "orphelin qui se bat au loin". Dans l'Odyssée d'Homère, Télémaque, fils d'Ulysse et de Pénélope, va aider son père à éliminer de leur demeure tous les prétendants de Pénélope dans un glorieux bain de sang. [dans les commentaires du site de Josh, "Cutting through the fog", [article de discussion sur les événements en cours] des gens s'interrogent sur la signification du nombre 108. On peut parler de coïncidence, mais devinez combien de prétendants avait Pénélope ? 108.]

Comme on peut s'y attendre, Télémaque est un prénom très rare, surtout aux US. En fait, il est si rare qu'il en devient suspect. Il devient encore plus suspect si ce rare prénom s'ajoute à une autre rareté, celle de quelqu'un assistant en un an à deux fusillades, dans des états différents. 

Mais c'est ce qu'on est censé croire. En fait, Télémaque Orfanos, ancien officier de la marine US, était l'un des nombreux survivants de la fusillade l'an passé de la Route 91 [1er octobre 2017, pendant un concert à Los Angeles], également présent le 7 novembre au Borderline Bar-Grill quand le vétéran de combat Ian David Long a démarré sa frénésie meurtrière, faisant 13 victimes, lui-même compris. Le survivant Nicholas Champion [âgé de 36 ans, il habite la région de Los Angeles. Il a travaillé pour la Time Warner (propriétaire de CNN) et la Warner Bros. Un acteur ? Il a tourné un petit film de 22 minutes en 2007 où il joue son propre rôle dans une fiction où des extra-terrestres prennent le contrôle de sa ville sur l'île du Prince Édouard. C'est donc non seulement un acteur, mais un acteur à la petite semaine.] nous dit que "50 ou 60 personnes"avaient survécu aussi à la fusillade de la Route 91 cette nuit-là au bar. On nous dit que "plus de 100" personnes se trouvaient au bar – disons 120 personnes – ce qui veut dire qu'une bonne moitié des gens fréquentant le bar avait déjà vécu un événement de fusillade de masse. Cette probabilité est astronomique.

vendredi 16 novembre 2018

Sortie du film "Bâtisseurs de l'Ancien Monde"


Après avoir eu le privilège, en tant que contributrice du projet, de visionner ce grandiose film de 2 heures et 18 minutes, je vous annonce qu'il est désormais visible par tous en streaming


Un nouveau site vient d'être créé qui sera consacré au projet BAM. Il vous propose deux formules de visionnage, le film seul pour 3,14 € dont voici la présentation :




Notre Histoire raconte communément qu’Homo Sapiens était chasseur cueilleur il y a encore 8.000 ans, qui ne va cesser de progresser pour aboutir à l’Humain moderne. Mais Gobekli Tepe en Turquie, découvert dans les années 1990 et daté avec certitude à 11.600 ans (+-150 ans), vient bouleverser nos certitudes, car il ne peut être que l’oeuvre d’un peuple sédentaire. Il pose en outre la question de la provenance des savoirs et techniques qui ont permis à nos ancêtres primitifs d’ériger l’impressionnant cet impressionnent site de Gobekli Tepe, au style abouti.

Il a de plus été bâti durant une période particulière, appelée Dryas Récent, marquée par un brutal changement climatique il y a 13.000 ans, date de début d’un mini âge glaciaire d’environ 1.300 ans qui, selon de récentes études scientifiques, serait dû aux impacts de fragments d’une comète gigantesque… ce qui nous renvoie à l’idée d’un cataclysme planétaire, évoquée par maintes traditions, légendes ou textes sacrés.

Et si ce cataclysme avait mis fin à une civilisation humaine avancée ?
Les statues de l’île de Pâques, les Temples Sacrés du Pérou, la grande Pyramide de Gizeh, les stupéfiantes grottes taillées de Barabar et d’autres sites archéologiques majeurs de notre passé, véritables prouesses de réalisation, présentent de nombreux points commun architecturaux. Face aux incohérences des hypothèses courantes et aux relevés de terrain obtenus par l’utilisation de techniques de pointe tels qu’un rugosimètre ou un scanner 3D, une enquêtrice [même voix off que dans le film LRDP] questionne scientifiques et experts afin de trouver des réponses à cette énigme de notre passé.

Sommes-nous vraiment la première civilisation avancée de la Terre ?

****************


Ou, pour 10 €, une deuxième formule, le "Bampack", d'une durée de 11 heures et 50 minutes (le film plus neuf interviews d'une durée variable).

N'hésitez pas à vous rendre sur Viméo pour visionner ce petit chef-d'oeuvre, fruit d'une collaboration et de beaucoup de travail !




mardi 13 novembre 2018

Une commune du Rhône dépose une plainte contre ENEDIS

Linky, deux nouveaux incendies, dont un filmé, et le communiqué du jour par Stéphane. Cette commune qui porte plainte a besoin de votre soutien !

Bonjour à toutes et tous,

La valeureuse municipalité de Sain-Bel (oui : Sain sans t !) porte plainte contre Enedis, cf les explications ci-dessous. C'est un grand défi et les élus ont besoin d'être encouragés et soutenus : vous pouvez envoyer un message en ce sens par ici.




De petits mots, non anonymes et si possible indiquant le secteur géographique d'où ils émanent, peuvent être adressés à "Monsieur le Maire" ou à "Serge Rivron (adjoint délégué)", ou simplement au "Conseil municipal de Sain-Bel".

Merci d'avance !
Stéphane


-------- Message transféré --------
Sujet :    Sain-Bel dépose plainte contre ENEDIS
Date :    Mon, 12 Nov 2018 08:58:11 +0100 (CET)
De :    Serge Rivron

Bonjour,

Vendredi 9 novembre 2018, la commune de Sain-Bel a déposé une plainte contre ENEDIS. Les poseurs de cette entreprise qui ne cesse de donner des leçons de droit à travers tous les tribunaux possibles, se sont en effet autorisés à bafouer le nouvel arrêté municipal, en vigueur depuis le 23 octobre, et dont leur employeur comme ENEDIS avaient été dûment informés.

Non contente de ne pas respecter le moratoire d'un an instauré par ledit arrêté, ENEDIS a ordonné le remplacement de deux compteurs appartenant à la municipalité - qui lui avait, de plus, expressément demandé par courrier dès la fin août de ne pas remplacer les compteurs de ses installations.

Une nouvelle fois, cette société se moque du Droit dont elle n'a de cesse de se réclamer pour imposer partout son compteur.

La commune a donné jusqu'à mercredi à ENEDIS pour remettre en place les compteurs échangés. Si cette demande amiable n'est pas satisfaite, la municipalité de Sain-Bel demandera à la force publique de faire rétablir son droit.

Nous tenons aussi à nous faire l'écho d'une nouvelle explosion de compteur Linky dont il va être difficile de nier, cette fois encore, la possibilité même (c'est la réponse habituelle d'ENEDIS : "nos compteurs ne peuvent exploser"), car celle-ci a, cette fois, été filmée sous divers angles par des témoins. Une seconde explosion de Linky a eu lieu ce week-end, blessant un pompier [Ouest-France ne se mouille pas, ils ne mentionnent nulle part que c'est un Linky qui a pris feu.]

LE DÉNI DE RÉALITÉ, ÇA SUFFIT ! 

Bien cordialement,



Serge Rivron, adjoint délégué,
Mairie de Sain-Bel

Courriel :   contact@sain-bel.fr
Standard : 04 74 01 24 80
Place de la mairie 69210 Sain-Bel