mercredi 19 septembre 2018

Le canular du sauvetage de la grotte thaïlandaise (+ mise à jour du 28 septembre)

Mise à jour en fin d'article, des éléments nouveaux sur cette histoire.

Vous vous souvenez, le monde entier a suivi avec angoisse ce merveilleux sauvetage...
J'avais trouvé invraisemblables certains éléments de l'histoire à l'époque et j'avais raison. Un autre invité sur le site de Miles Mathis nous explique ce qu'il en est.

Le canular "qui réchauffe le cœur" de l'année

Analyse du canular du sauvetage de la grotte thailandaise


Par Gladys Night Shyamalan and the Pups

Traduit par Apolline

Comme de nombreux lecteurs l'ont manifestement déjà compris, l'histoire de l'équipe thaïlandaise de football "sauvée victorieusement" d'une grotte souterraine inondée, était un énorme canular. À l'instar de tous les événements médiatiques majeurs (et de plus en plus mineurs) actuels, ce fut de bout en bout une œuvre de fiction. Cela dit, j'ai pensé qu'il serait intéressant d'en disséquer un peu le scénario car on a beaucoup à gagner à déconstruire cette "tragédie" signée du Renseignement.

Le récit officiel parle de douze joueurs de football thaïlandais et de leur entraîneur, qui décident, pour des raisons toujours inexpliquées, de faire un tour dans une grotte (en abandonnant à l'extérieur leurs coûteuses bicyclettes) après leur match d'entraînement dans l'étouffante chaleur thaïlandaise. Ils se retrouvent rapidement cernés par la montée des eaux et s'enfoncent jusqu'à 4 kilomètres à l'intérieur de la grotte (et à 1000 mètres sous la surface), sans pratiquement aucun équipement puis passent les neuf jours suivants dans l'obscurité totale, avec seulement quelques gâteaux qu'un joueur a reçu en cadeau d'anniversaire. Après 9 jours d'efforts, ils sont tous récupérés sains et saufs (sans blessure ni traumatisme apparent), dénouement d'un calvaire d'une incroyable durée totale de 18 jours.



À la lecture de la version officielle des événements, il n'est pas difficile de voir combien cette histoire est ridicule, ce qui n'a pas empêché de nombreuses personnes que je côtoie quotidiennement d'y croire. Je l'attribue en premier lieu au manque général d'expériences de vie qui caractérise de plus en plus les occidentaux. Même si chaque être humain subit les choses à sa manière, la société moderne fournit une expérience toute tracée qui empêche la plupart des gens d'avoir à affronter des situations en dehors de leur zone de confort, comme de se passer de nourriture (ou d'eau) pendant des jours et des jours. Ce n'est bien sûr pas de leur faute, pas plus que la conception d'un système éducatif moderne créé pour ôter aux élèves toute pensée critique en les focalisant presque entièrement sur de l'appris par cœur, donnant ainsi d'obéissants travailleurs et des consommateurs dociles. Ce mélange de confort relatif et de lavage de cerveau institutionnalisé a permis aux Familles de gagner un degré de contrôle sur la société moderne, époustouflant par son ampleur et son intensité. Il n'y a qu'une dizaine d'années (depuis le 11 septembre) que ce contrôle a vraiment commencé à déraper, et ce faisant a autorisé certains citoyens à s'éveiller. Le trafic croissant sur le site de Miles témoigne de ces fissures qui s'étendent peu à peu.

Dans l'un de ses derniers messages, Miles se demandait si la récente répression de la liberté sur internet avec un accroissement des niveaux de censure allait inciter les gens à abonder en ce sens, et si le présent article en est le reflet, vous avez probablement votre réponse. Pour clarifier, je ne publie ni sur YouTube ni sur un quelconque site et mes antécédents (ancien militaire, Wall Street) me rangent traditionnellement plus du côté du problème que de la solution, mais la répression sur la liberté d'expression et l'absurdité de notre réalité artificielle actuelle poussent beaucoup de gens comme moi à la frustration. Gardez à l'esprit que les technocrates de niveau intermédiaire (finance, médias, législation et médecine, ceux qui ne sont pas dans le 0,1%) sont comme les autres quant à leur impact potentiel sur la société en général. Un chirurgien spécialisé en cardiologie a un bon train de vie sans doute, mais en aucune façon il ne possède davantage de pouvoir directif sur la société que, disons, un ouvrier moyen dans l'industrie du fast-food. En fait, un individu ou une famille à la tête de 100 millions de dollars de liquidités n'a qu'une influence relative. Pour mémoire, dans des villes comme New-York, les appartements les plus chers se vendront parfois cette somme, ce qui ne vous laissera rien à côté pour payer vos impôts. Comme d'autres l'ont souligné à maintes reprises, la vraie direction de la société américaine (et plus largement de la société occidentale) est l’œuvre de quelques familles super-puissantes, que beaucoup nomment les "Familles".

Cette dynamique exige que les gouvernants gardent les technocrates bien occupés et globalement satisfaits de leur qualité de vie, car s'ils devenaient mécontents du statu quo, ce sont eux qui exerceraient la plus grande menace pour les Familles. Notre situation actuelle se caractérise par des PTB [Power That Be] qui écument la mousse de l'économie par une pléthore d'escroqueries, entraînant l'explosion d'une inégalité de revenus, même parmi des industries relativement bien équilibrées. La vaste majorité des gens opérant dans la finance mondiale ne fait pas partie des Familles et cela se reflète dans l'énorme disparité entre le salaire des principaux gestionnaires de fonds de placement spéculatifs/directeurs de banque et celui des subalternes, par exemple un programmeur chez Goldman Sachs. Ce n'est en aucune façon pour insinuer que vous devez vous apitoyer sur ceux qui en font largement plus que le citoyen mondial moyen ; je souligne simplement qu'ils n'ont aucune réelle influence ou pouvoir. Cela dit, la liste des antécédents d'un auteur anonyme valent autant que le papier sur lequel on les écrit, alors comme toujours, restez logiques et suivez les liens que j'ai fournis puis tirez-en vos propres conclusions, que vous soyez ou non d'accord avec mon analyse. Je proposerai un article plus copieux sur différents sujets que Miles et son lectorat pourraient trouver intéressants (par exemple les origines secrètes de Blackrock et Blackstone, respectivement le plus gros gestionnaire mondial de capitaux et la plus grosse firme privée mondiale de fonds d'investissement), mais pour l'instant, laissez-moi vous présenter l'opération Cobra Gold. [pas trouvé en français]


Cobra Gold est le nom d'un exercice militaire annuel qui se déroule entre les États-Unis et la Thaïlande et qui inclut habituellement plusieurs autres pays aussi. Cette année, Cobra Gold comporte "sept pays qui participent pleinement : la Thaïlande, les États-Unis, l'Indonésie, le Japon, la Malaisie, la République de Corée et Singapour." À noter que l'exercice de cette année se composait de trois grands éléments : un exercice de poste de commandement (CPX, Command Post Exercise ), un exercice d'entraînement sur le terrain (FTX, Field Training Exercise) et un exercice d'assistance civique humanitaire (HCA, Humanitarian Civic Assistance). J'ai su que l'histoire de sauvetage dans la grotte était bidon dès l'instant où j'ai vu les nouvelles, car les acteurs (le personnel militaire) n'ont même pas pris la peine d'ôter leurs maillots Cobra Gold pour passer devant les caméras – comme vous pouvez le voir sur la photo en tête d'article. Le personnel militaire participant serait venu principalement des équipes d'Opérations Spéciales (c'est à dire les paras de l'Air Force, comme montré dans cette première photo), le Renseignement militaire et les affaires civiles – la raison étant qu'il faut une autorisation TS/SCI [Top Secret/Information sensible compartimentée] avant de pouvoir participer à ces exercices de type canular. Le soldat de base n'est même pas au courant qu'il existe ce type d'opération psychologique.

Les pays qui ont participé en tant qu'équipe d'organisation supplémentaire, à savoir l'Australie et la Grande-Bretagne, ont joué un grand rôle dans le faux effort de sauvetage. J'ai trouvé que c'était un aspect regrettable de l'exercice, car c'est la poursuite d'une approche de longue date du "fardeau de l'homme blanc" dans la région, où les occidentaux sont souvent représentés comme les chevaliers blancs accourant à la rescousse, mais ce n'est d'habitude qu'un paravent de moralité qui dissimule des ambitions d'impérialisme. On pourrait opposer un argument de réalpolitik, selon lequel les US empêchent la Thaïlande de tomber sous la sphère d'influence chinoise, mais à mon avis l'idée d'état nation est plutôt désuet (et l'a probablement toujours été), par le fait que les classes dirigeantes des divers pays ont toujours travaillé étroitement les unes avec les autres. Comme démontré dans les photos ci-dessous, tant les thaïlandais que les occidentaux sont fréquemment vus en train de sourire et de se serrer la main, comme ils le feraient durant un exerce d'entraînement normal. Ayant servi dans l'armée et pour avoir beaucoup voyagé en Asie du sud-est, je peux attester qu'il n'y a que très peu de membres de l'armée thaï (ceux de la classe opérationnelle) à parler couramment l'anglais et encore moins d'occidentaux à parler thaï, ce qui explique pourquoi un effort coordonné de cette envergure serait un énorme désastre si on le tentait dans la vraie vie. À noter aussi que cet événement s'est passé pendant la Coupe du Monde [de foot] : le flot d'informations mondiales s'y est retrouvé ainsi en symbiose. On voit ceci fréquemment pour d'autres événements à grande échelle, ils ont nommé par exemple "Sandy" l'ouragan avant le canular de Sandy Hook et après la victoire des Eagles au Superbowl (qui semble avoir été trafiqué, mais on y reviendra une autre fois), la mascotte du collège de Parkland a bien entendu été nommée "Les Aigles". Je pourrai continuer, mais vous voyez ce que je veux dire.


Bien que Cobra Gold ait eu lieu en début d'année, je parierais qu'ils ont mis en scène les vidéos et les photos avec les militaires au mois de février, le deuxième acte de la production (les enfants après le sauvetage) a ensuite eu lieu en juillet et ils ont rabouté les deux pour la presse. Voilà pourquoi personne n'a entendu parler d'enfants piégés dans une grotte les neuf premiers jours. La partie avec les enfants a été très mal faite, ce qui correspond au déclin en cours de la qualité des projets mondiaux du Renseignement. Regardez par exemple la photo ci-dessous du South China Morning Post. Comme je l'ai souligné en rouge, on peut voir clairement qu'ils ont photoshoppé cette photo, donnant à l'enfant qui se trouve à l'arrière ce qui semble un faux bras (robotique?). Cela dit, cela figurait sur la première page d'une publication internationale. Des vidéos ont été tournées avec les enfants à l'hôpital et à d'autres endroits mais les gamins sont des acteurs et certaines vidéos étaient des impostures, utilisant probablement la même technologie de trucage qu'on voit depuis récemment dans la presse. Cette technologie de transformation a en réalité été créée pour l'armée à la fin des années 1990 à Los Alamos, comme l'explique un article du Washington Post de 1999 [accessible uniquement aux abonnés].

D'autres photos montraient tous les signes d'un travail photoshop amateur, telles celle ci-dessous, qui présente des dizaines de défauts. Notez la grande disparité entre les enfants. Je suis allé en Thaïlande et les équipes de foot locales y opèrent de la même manière que partout ailleurs dans le monde (regroupement par âge).

En dehors du décor Cobra Gold et des photos photoshoppées, on a aussi l'impossibilité de la mission elle-même. 4000 mètres dans une grotte obscure est une distance extraordinaire. Si vous ne me croyez pas, essayez de nager 4 km en plein océan avec tout l'équipement puis imaginez cette même distance dans un boyau tortueux avec un enfant inconscient accroché à votre flanc. Les enfants étaient inconscients car censés ne pas savoir nager et il fallait donc les mettre sous sédatifs. Même en se relayant, c'est mission impossible. Et comme toute bonne pièce de fiction a besoin d'un héros, les scénaristes ont imaginé la mort tragique d'un plongeur [Navy Seal] thaï – sauf qu'ils n'étaient pas d'accord sur un fait des plus basiques, son nom.

Comme démontré plus bas, ils lui ont donné le nom de "Gunan", alors qu'on le voit dans les articles sous le nom de "Kunan". Cette erreur est répétée dans diverses publications. Du vrai travail d'amateur.


Pour finir, il y a toujours le produit qu'on place, comme la photo de la chaussure de foot Nike, qui figurait en bonne place dans l'histoire. Mon unique question est, Nike a-t-il aidé à sponsoriser l'affaire ou était-ce fortuit ? Ce qui ajoute un autre problème, car si les joueurs ont laissé leurs chaussures avec les bicyclettes et qu'on les a retrouvés pieds nus, cela implique-t-il qu'ils ont marché 4 km pieds nus dans l'obscurité d'une grotte entièrement constituée de roche coupante ? Comme le dirait Miles " le genre de truc qu'on veut nous faire gober".

[Miles : comparez aussi la photo Nike avec celle des enfants ci-dessus. Quel enfant porte ces Nikes ? Aucun. Les Nike sont dorées, pas jaunes et par ailleurs Nike ne fait pas des chaussures de cyclisme de ce genre. Elles sont à lacets et ressemblent plus à des chaussures de course qu'à des chaussures de cyclisme. Et aussi, si ces enfants jouaient ou pratiquaient le foot, allant ensuite dans la grotte pour fêter un "anniversaire"*, pourquoi la plupart d'entre eux avaient-ils de coûteuses bicyclettes et de coûteuses chaussures de cyclisme et autre équipement de cyclisme ? Sur la photo, on dirait qu'ils ont fait un déplacement à vélo et non du foot ou une randonnée. Sommes-nous supposés croire qu'ils avaient leur tenue complète de cyclisme avec eux en permanence et de multiples paires de chaussures ? Et si la Thaïlande est un pays pauvre, comment tous ces enfants pouvaient-ils avoir ces bicyclettes et vêtements coûteux ? C'est l'indication que ces enfants ont été pris dans des familles aisées pour ce projet.* Enfin, il est étrange qu'aucun des 13 membres de cette équipe de foot n'ait souffert de claustrophobie.** C'est très improbable mathématiquement, car un bon pourcentage de gens n'aiment pas les grottes étroites et n'iraient pas s'y aventurer pour une quelconque raison – moi compris. Et pourtant aucun enfant, même le plus petit, n'a rechigné en disant qu'il attendrait dehors ou n'a appelé sa mère pour qu'elle vienne le chercher.]
*Seul le wiki anglais (qui a une page nettement plus copieuse que le wiki français) donne cette information, je n'ai trouvé ceci nulle part dans les médias français  : "Ils avaient prévu de fêter l'anniversaire dans la grotte après l'entrainement de foot et ils avaient dépensé une importante somme d'argent pour acheter de la nourriture, ce qui a été réfuté par la suite lors d'une conférence de presse. L'équipe s'est retrouvée coincée dans les tunnels par des pluies soudaines et continues après leur entrée dans la grotte. Ils ont dû laisser leurs provisions derrière eux pour fuir la montée des eaux."

Nous pouvons tomber d'accord sur le fait que ce projet était un exercice militaire qu'on a fait passer comme événement réel pour une consommation mondiale, mais la question la plus importante est pourquoi ? Comme Miles et d'autres l'ont montré à plusieurs reprises, la plupart des événements de l'histoire sont truqués ou au mieux mis en scène mais il y a toujours un objectif, même pour simplement inspirer la peur dans la population. Mais dans ce cas c'était une histoire qui fait du bien, alors ? On doit alors se tourner vers le NY Times, qui enfouit à l'occasion des parcelles de vérité au milieu d'une avalanche d'âneries et dans cet exemple il a écrit que "pour les dirigeants de l'armée thaï qui ont pris le pouvoir par un putsch la même année et qui doivent toujours organiser des élections, le sauvetage était une opportunité pour montrer qu'ils prennent soin des habitants de la province la plus septentrionale du pays." En bref, cet exercice a servi d'effort de relations publiques pour polir l'image de l'armée dans l'esprit des gens et ça a malheureusement fonctionné, avec une bonne aide des US et d'autres pays.

La Thaïlande a été une nation-pantin de l'Amérique pendant une grande partie du siècle dernier et le reste toujours aujourd'hui. Quand au cours de l'histoire, les membres de la noblesse d'un pays ou d'une région particulière réalisent qu'une prise de pouvoir est imminente, ils choisissent habituellement d'être assimilés plutôt que de combattre et peuvent même simuler une fausse guerre pour faire semblant d'avoir opposé une résistance. Mais en réalité l'affaire était conclue bien avant toute bataille. Les soldats qui meurent et les citoyens qui souffrent ne sont rien de plus que de la chair à canon et un dommage collatéral sur le grand échiquier du diable.

Par ailleurs, si vous avez besoin d'une étude de cas moderne sur le lavage de cerveau, la Thaïlande est un bon endroit pour débuter. Le pays impose toujours les lois de lèse-majesté, ce qui signifie que si vous critiquez la famille royale d'une quelconque manière, vous encourez de la prison. Ces lois existent dans d'autres pays aussi, mais ce qui m'a réellement choqué, c'est comment les thaïlandais croient que la famille royale est une sorte d'institution à révérer. Dans presque toutes les entreprises, on trouvait une photo du roi et de la reine et on pouvait voir les gens prier pour eux partout. Ils leur ont littéralement lavé le cerveau pour les obliger à cette vénération. En passant, le roi Bhumibol Adulyadej (décédé en 2016) n'est même pas né en Thaïlande ; il est né à Boston, Massachusetts, pendant que son père étudiait à Harvard. La plupart des thaïlandais ne savaient même pas que leur roi était techniquement un citoyen américain. La famille royale, de même que la noblesse thaï associée, est incroyablement incompétente. Avec un patrimoine d'une valeur nette de 20 à 30 milliards de dollars (pour la seule famille royale), ils ont prospéré pendant des générations grâce au dur labeur de leurs citoyens. L'un de leurs plus mémorables épisodes s'est passé à l'époque où ils ont acheté un porte-avion hors de prix à une société de défense occidentale avant de réaliser qu'il était inadapté ; il est donc resté sous-employé à l'exception d'un voyage occasionnel après sa conversion en usage personnel pour la famille royale (vacances).

En 2016, l'empereur s'est littéralement montré nu, quand le prince (maintenant roi) est sorti complètement ivre d'un avion, portant un débardeur de gays, portant son chien "foo-foo", nom porté aussi par un Air Marshal thaïlandais. Je dois admettre que j'ai bien ri. Il ressemble à un Caligula thaï, n'est-ce pas, et nous n'avons plus qu'à attendre le moment où il nommera foo-foo co-consul.

Comme un bon canular n'est jamais terminé sans un film à suivre, il n'y a pas une, ni deux ou trois productions en cours, mais six. Il y a déjà eu un documentaire qui est sorti juste quelques semaines après l'événement.

De plus, un scénario a été soumis en août, moins d'un mois après le sauvetage des enfants, pour une super-production en 2019. Par ailleurs, je n'en reviens toujours pas qu'ils aient eu le culot d'utiliser dans leur propre rôle les gars du faux attentat terroriste du train en France [le Thalys en 2015] dans le film "Le 15H17 pour Paris" [film de Clint Eastwood, 2018]. Quelle honte, ces gens n'ont-ils aucun respect pour eux-mêmes ?

Notez aussi qu'Elon Musk est passé à l'action avec cet événement [il voulait fournir un mini sous-marin]. Ce qui devrait constituer la preuve nécessaire pour dire que c'est un canular. Comme Miles l'a souligné plusieurs fois, en général tant l'histoire officielle que l'alternative est erronée, ce qui empêche les gens d'accéder à la vérité.

Le playboy officier du Renseignement déclare que "si la stabilité n'est pas dans votre meilleur intérêt, alors le chaos est votre allié." Tesla est financièrement insolvable et ils font tout pour distraire les médias et le public de la vérité. Tesla et Musk sont des projets appuyés par le Renseignement, opérant à moitié dans le monde réel et à moitié dans leur faux monde soutenu par le gouvernement, et en général le public n'y voit que du feu. Mais Tesla a creusé un trou de proportions épiques et les gens commencent à piger. Miles suggérait qu'Elon Musk avait été placé là pour démolir Tesla (et l'idée qu'il représente) et c'est tout à fait plausible. Les pères d'Elon et de Peter Thiel [co-fondateur de PayPal avec Musk] étaient officiers du Renseignement et ils se sont sûrement rencontrés quand ils travaillaient tous deux en Afrique, où ils ont bâti une belle fortune en pillant le continent. Même chose pour le père d'Elizabeth Holmes et pour bien d'autres.

En dernier lieu, gardez à l'esprit que l'armée américaine adore faire des missions d'entrainement et des canulars en Thaïlande. La raison ? Quand un canular est terminé, ils ont plusieurs jours de permission qu'ils passent à Pattaya, la capitale du vice. Une grande partie de l'exercice Cobra Gold s'est déroulé au large de Pattaya. Pour situer les choses, Pattaya ferait passer Las Vegas pour Disneyland. Rappelez-vous aussi le scandale Fat Leonard [affaire de corruption dans la Navy qui a fait grand bruit] il y a quelques années qui impliquait 60 amiraux, ce qui représente en gros le tiers des officiers généraux de la Navy.



* Wiki nous dit que le revenu thaï moyen est d'environ 1500 dollars [environ 1286 €]. Oui, par an et non par mois. Très peu d'enfants thaïlandais peuvent donc bénéficier de bicyclettes et de chaussures de ce genre.
** Wiki nous dit que 5 à 7 % des gens dans le monde souffrent de claustrophobie sévère, mais on donne en exemple d'être assis sur un fauteuil de coiffeur ou dans une petite voiture, pas de se retrouver dans le boyau d'une grotte. Ces grottes déclenchent quand même un peu de claustrophobie, je peux vous en parler personnellement. Je n'éprouve aucune peur dans les endroits confinés mais je n'irais pas dans une grotte resserrée. Surtout une grotte dans le noir où il y a déjà de l'eau. J'aime penser que ce n'est qu'une question de bon sens mais c'est peut-être de la claustrophobie. De toutes façons, une légère claustrophobie de ce genre doit dépasser les 7 %, donc sur un plan mathématique un ou deux de ces enfants auraient dû refuser d'entrer dans la grotte. De toutes façons, cela ne semble pas un endroit adéquat pour fêter un anniversaire. "Hé, il pleut, alors pourquoi ne pas marcher 3 kilomètres dans cette grotte inondée ?" Une idée géniale, Monsieur l'entraineur. Et pendant que nous y sommes, pourquoi ne pas emporter ces haltères et des serpents venimeux avec nous ? Nous pourrions avoir envie de faire de la musculation après avoir mangé le gâteau d'anniversaire et les serpents nous aideraient à attraper des souris et des chauve-souris qu'on mangerait après l'exercice.

********************** 
Ajout du 28 septembre 2018

Un lecteur apporte une nouvelle information :
https://www.theage.com.au/world/asia/tham-luang-cave-rescue-involved-four-more-survivors-diver-reveals-20180926-p5063c.html
(Quatre autres survivants dans le sauvetage de la grotte Tham Luang, révèle un plongeur)

Loin des regards et sans aucune fanfare, quatre employés de la compagnie des eaux thaïlandaise ont été secourus de cette même grotte une semaine avant les jeunes gens et leur entraineur. Je n'avais pas vu ceci mentionné jusqu'ici et après avoir rapporté le fait, l'histoire enchaîne directement sur le sauvetage des garçons avant de revenir sur cette gênante anomalie. Comme pour les garçons, il n'est nulle part mentionné la raison de leur présence dans la grotte, il ne nous reste donc qu'à émettre des hypothèses. Il n'y a aucune interview des hommes et des plongeurs qui les ont secourus. L'article, rédigé par un journaliste qui a aussi écrit un livre sur le supposé sauvetage, explique comment les hommes ont été sortis :

"Messieurs Stanton et Volanthen ont imaginé un plan pour venir en aide aux quatre thaïlandais en se relayant pour les faire passer par les trois siphons et en se partageant l'équipement.

"Les deux plongeurs ont tout d'abord plongé à travers le premier siphon.

"L'un d'eux a alors ôté son équipement de plongée et l'autre plongeur a rebroussé chemin à la nage après avoir fait enfiler l'équipement aux ouvriers thaï, leur permettant de passer un par un par le siphon.

"Ce lent et pénible processus, utilisé pour naviguer dans des eaux sombres et dangereuses, peut-être profondes de cinq mètres sur 10 mètres de long, a été répété quatre fois pour les trois siphons successifs.

"Cette tentative de sauvetage impliquait un risque considérable pour le plongeur qui enlevait son équipement de plongée, avec une possible montée des eaux n'importe quand.

"Le fait que les quatre hommes n'avaient jamais fait de plongée auparavant n'a fait qu'ajouter à la difficulté. Si l'un d'eux paniquait sous l'eau, c'était la mort assurée."

Ayant pratiqué quelque peu la plongée sous-marine moi-même, c'est tout simplement stupide avec des débutants, et vous pouvez interroger n'importe quel plongeur expérimenté sur le grand soin à prendre pour expliquer l'usage d'un équipement de plongée à quelqu'un qui n'a jamais pratiqué avant.

Miles : il semble donc que le sauvetage des enfants n'était qu'une couverture pour quelque chose de plus important. Que faisait des gens du service public dans cette grotte ? L'article en lien ci-dessus tend à nous vendre l'idée que ces quatre ouvriers ont été accidentellement découvert dans la chambre trois pendant que l'équipe de plongée préparait le sauvetage des enfants. Vous y croyez, vous ? Je pensais que cette grotte était perdue au milieu de nulle part : pourquoi des employés des services publics y seraient-ils descendus ? Bien, il se trouve que cette grotte se situe très près de la frontière entre Myanmar et le Laos. Une première supposition intéressante serait que la Thaïlande a découvert certains minerais dans la zone, peut-être un filon à cheval sur les deux frontières. Ils essaient d'extraire du minerai ou du pétrole sans que leurs voisins n'en aient vent, ils se servent donc de ces histoires de sauvetage pour expliquer la présence des plongeurs et de l'armée. Comme ces grottes existent sous les monts Doi Nang Non de la région, nous avons une indication supplémentaire pour ce scénario.

3 commentaires:

  1. Zut j'aurais du attendre du coup... (ma traduction est évidemment moins bien)

    https://canularisme.wordpress.com/2018/09/19/le-canular-du-sauvetage-hors-norme-des-enfants-pieges-dans-une-grotte-en-thailande-du-23-06-au-11-07-18-un-simple-cas-decole-a-diffuser/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis relativement longue à traduire, car je n'utilise jamais de traducteur. Mais il vaut mieux deux traductions que pas du tout !

      Supprimer
  2. Bon sinon moi aussi dès le départ je savais que c'était bidon : scénario invraissemblable puis le fait que ce soit diffusé dans le monde entier avant la cerise sur le gâteau et l'apparation d'Elon Musk.

    RépondreSupprimer

Les commentaires à visée publicitaire sont supprimés.