mardi 7 août 2018

Consultation publique sur les dispositions relatives à l'heure d'été

Je viens de découvrir ça sur un de mes forums de jardinage.

Pour une fois qu'on nous demande notre avis en tant que simple citoyen...

La Commission Européenne a lancé cette consultation le 4 juillet et elle se terminera le 16 août (évidemment pendant les congés annuels...).

Le questionnaire est très simple à remplir et vous pouvez contribuer de manière anonyme si vous le souhaitez.

Pour participer, cliquez ICI

J'espère que ce n'est pas une manoeuvre démagogique bidon et qu'on tiendra réellement compte de la réalité des réponses.

Pour ma part, je vote évidemment contre l'absurdité de l'heure d'été en demandant qu'on reste en permanence à l'heure d'hiver. L'heure solaire serait bien sûr idéale, mais ce sera peut-être l'objet d'une autre consultation... On peut rêver.

lundi 30 juillet 2018

Il ne fait pas bon s'appeler James Webb en ce moment !


Un petit tour du côté de l'espace aujourd'hui avec le dernier article de Miles Mathis. Vous avez sûrement entendu parler du télescope James Webb qui est prévu de remplacer "un jour" Hubble qui aura 31 ans à la date présumée de la mise en service de ce nouveau télescope (2021). Les deux incluent la participation de l'Agence Spatiale Européenne (ESA), donc directement la France puisque les lanceurs (fusées Ariane) partent de la base de Kourou en Guyane. Miles conclut par un paragraphe sur Elon Musk.

(J'ajoute quelques photos et liens ne se trouvant pas dans l'article original.) 


Il ne fait pas bon s'appeler James Webb en ce moment !

Par Miles Mathis (25 juillet 2018)
Traduit par Apolline

Vous l'avez peut-être appris, le télescope James Webb Space vient de gagner le plus gros pompon de l'histoire de la science en termes de dépassements de budget et de délai. Ce qui, avec le Large "Hardon" Collider* et autres célèbres escroqueries, en dit long.
* Miles parle bien sûr de l'accélérateur de particules en utilisant à dessein "Hardon" au lieu de Hadron, clin d’œil au site du CERN qui a orthographié par mégarde ce mot plus d'une centaine de fois sur son site. Or, "hardon" en argot américain signifie "phallus en érection".

Webb n'en souffre en fait pas trop car il est mort en 1992. Je ne sais même pas pourquoi le télescope porte son nom, car ce n'était pas un scientifique. Il fut avocat et Marine, il a travaillé pour le Département d'État du temps de Truman, a aidé au démarrage de la guerre de Corée, a travaillé pour Kerr-McGee Oil [société énergétique], puis il fut nommé à la NASA en 1961 par Kennedy pour on ne sait quelle raison. Probablement parce que les Kennedy et les Webb ont des liens de parenté. Webb fut impliqué dans la gabegie de la fusée N1, c'est peut-être pourquoi ils ont donné son nom à la gabegie de ce télescope. Le projet N1 s'est révélé un gouffre financier entre 1959 et 1976, quand on l'a finalement annulé sans résultat positif. On n'a pas dévoilé combien les contribuables ont banqué pour ce gaspillage mais nous pouvons supposer que c'était le but premier. C'est également le but premier du télescope James Webb.

vendredi 27 juillet 2018

George Carlin : les Américains et la peur des microbes

Un moment de détente avant une prochaine traduction de Miles Mathis. George Carlin se moque avec son énergie habituelle de ses compatriotes obsédés par l'hygiène et il a bougrement raison, n'ayons pas peur des microbes...


lundi 16 juillet 2018

De la science-fiction en général et de H.P. Lovecraft en particulier (2/2)

La première partie est ICI.
Source
Traduit par Apolline

(...)
Vous avez remarqué aussi le nom Wingfield. Le beau-frère de Sir Gilbert Houghton s'appelait Sir Robert Wingfield, dont l'arrière-arrière petit-fils fut l'Edward Wingfield mentionné ci-dessus. Edward allait devenir le premier gouverneur de Virginie. Ces Wingfield étaient reliés à toute la noblesse et la royauté anglaises, tels les Woodville, les Earl River, les Stafford, les ducs de Buckingham, les Tudor, les ducs de Bedford, Sir Francis Knolly et le roi Henry VII. Souvenez-vous que Lovecraft descend des barons Houghton, il a donc un lien avec tous ces gens, Wingfield compris. Mais je soupçonne que ce lien est beaucoup plus étroit qu'il ne semble. Pourquoi ? Parce que le nom du père de Lovecraft était Winfield, qui n'a qu'une lettre de moins que Wingfield. En allant dans ce sens, nous trouvons que Winfield Scott Lovecraft fut nommé en hommage au général Winfield Scott, dont les ancêtres étaient des Wingfield, prouvant ainsi que Winfield/Wingfield est le même patronyme. Ces Wingfield sont de Virginie, on peut donc supposer qu'ils étaient les mêmes Wingfield que nous avons vu plus haut. Il n'est pas dit que Winfield Lovecraft et son homonyme le général Scott avaient un lien de parenté, mais il est hautement improbable que ses parents l'aient nommé d'après un général qui ne soit pas un parent. Ce qui signifie que H.P. Lovecraft est lié aux Wingfield par sa mère et son père, ce qui fait de ses parents des cousins à un certain degré.

Nous avons de toutes façons établi un lien deux fois avec la London Virginia Company, par les Clement et les Wingfield.

 Lovecraft est également relié aux Mellon. Sa tante Mary épousa un Paul Mellon. Au cas où vous ne le sauriez pas, il y a un Paul Mellon célèbre, petit-fils de Thomas Mellon, le fondateur de la banque Mellon. Le fameux Mellon a épousé aussi une Mary, bien que son nom de jeune fille était Brown. La chose étrange est que la grand-tante de Lovecraft était une Mary Brown. Le lien est à dessein obscur, mais nous pouvons supposer que Lovecraft est étroitement relié à la riche famille de banquiers Mellon. 

vendredi 13 juillet 2018

De la science-fiction en général et de H.P. Lovecraft en particulier (1/2)

Miles Mathis a publié sur son site le travail de deux auteurs invités qui viennent décortiquer pour nous la vie et les origines de cet (aujourd'hui) célèbre auteur de science-fiction. Ils nous montrent aussi que ce genre littéraire n'est pas aussi anodin qu'il n'y parait (en particulier dans la deuxième partie). Pour vous rafraichir la mémoire sur Lovecraft, voici un LIEN vers quelques-uns de ses livres les plus connus.

HP Lovecraft



Par David Kasady et Leaf Garrit
Traduit par Apolline
Le miracle de la science-fiction est qu'elle peut, dans le cadre particulier d'un monde hypothétique, changer ce qui dans notre réalité est perverti et ténébreux en quelque chose de vertueux et lumineux, et vice versa.
- Liu Cixin

Je faisais des recherches sur Lovecraft bien avant la fusillade truquée à l'école de Santa Fe [18 mai 2018]. Au cas où vous l'auriez manqué, les médias ont rapporté que le "tireur" de 17 ans, Dimitrios Pagourtzis, portait épinglé sur son trench-coat l'emblème "Cthulhu". Cette créature est l'un des dieux-monstres les plus connus de l'importante mythologie "lovecraftienne". Ce n'est pas un détail anodin, car nous allons voir que Lovecraft faisait partie des mêmes familles gouvernantes déjà rencontrées à maintes reprises. L'emblème Cthulhu était pour ces familles le symbole qui désignait l'événement de Santa Fe comme le projet en cours.

Vous pourriez dès le départ contester mon allégation sur le fait que Lovecraft était "l'un d'entre eux" en rétorquant que la fiction de Lovecraft était totalement ignorée de son vivant et qu'il est mort pauvre et dans un relatif anonymat. Tout d'abord, il n'est pas mort pauvre ; il est admis qu'il venait d'une famille très riche qui prétendait avoir perdu sa fortune – histoire déjà entendue de nombreuses fois de la part de ces crypto-gouvernants. C'est juste leur manière à eux de cacher que tous les gens célèbres qui ont réussi le doivent à leur argent et qu'ils continuent de s'enrichir. Deuxièmement, il était ignoré de son vivant car il le méritait. Son écriture est guindée, non naturelle et dénuée de tout sentiment avec des personnages qui n'ont aucune histoire. On n'y trouve qu'une flopée de fantoches confrontés à des conceptions foireuses de terreurs métaphysiques et qui finissent par devenir fous. Voilà le style de ses nouvelles et je le sais parce que j'en ai lu la plupart.

Mais surtout, bien qu'ignoré toute sa vie et le méritant toujours, il est surprenant qu'on lui fasse une promotion posthume. Wikipédia nous dit même qu'il "est considéré aujourd'hui comme l'auteur de son genre le plus important du 20ème siècle". Être "considéré" comme important est l'une des choses où la vérité et la perception de la vérité sont virtuellement identiques, ce qui arrange bien les promoteurs de Lovecraft. S'ils continuent de le présenter comme un auteur important, il finira par l'être, mais uniquement parce qu'on nous le ressasse. Ce n'est qu'une autre manière de nous embrouiller l'esprit.
Lovecraft a reçu une consécration avec un film récent, que Miles a d'ailleurs analysé, et d'une certaine façon cet article-ci complète le sien. Je veux parler du Prometheus* de Ridley Scott, largement inspiré de "At the mountains of madness" [livre de 1932, traduit en français sous le titre : "Les montagnes hallucinées"].

* Sur le BBB figure déjà un décodage différent de ce film par Vigilant Citizen (voir ICI et ICI)

L'intrigue du film suit le récit de Lovecraft de si près qu'on pourrait même dire qu'elle se base dessus. Les scénaristes n'ont fait que recycler un peu d'intox du Renseignement pour créer une nouvelle mouture. Les montagnes hallucinées est l'un des contes lovecraftiens les plus agréables à lire, ce qui ne veut pas dire qu'il ne contient pas la propagande habituelle et l'embrouillage de l'esprit. J'emprunte quelques phrases de Miles extraites de sa propre déconstruction de Prometheus, qui sont également applicables au matériel de départ :
Mais ce qui en fait un film vraiment perturbant à la manière de l'agitprop [agitation et propagande] , c'est sa thèse majeure, qui est bien plus qu'une suggestion éphémère. Cette thèse est que nous sommes des monstres parce que nos créateurs sont un peu plus que des monstres eux-mêmes. Scott nous emmène dans la galaxie rencontrer notre Créateur et il s'avère être un géant chauve aux muscles hypertrophiés, qui ne daignera répondre à aucune question. Comme "réponse" aux grandes questions soulevées par les intervenants du film, nous obtenons une immédiate décapitation et plusieurs membres de l'équipage battus à mort. Dieu se révèle un cyclope à la technologie d'avant-garde, concocté par un Ray Harryhausen [créateur d'effets spéciaux pour le cinéma], muet comme une carpe et aussi dénué de compassion qu'un ver de terre. 

Remplaçons Scott par Lovecraft et nous avons la même chose : un univers finalement vide de sens, de moralité ou d'amour.

mardi 3 juillet 2018

La saga Citroën


Bien sûr Vexman n'a pas le style percutant de Mathis, je rappelle qu'il est Slovène et qu'il rédige donc ses articles en anglais. Dans sa série des "profiteurs de guerre" dans l'industrie automobile, après Renault et avant Volkswagen, il nous raconte la saga Citroën.


Voici un nouveau volet dans la série des "profiteurs de guerre" de l'industrie automobile.

André-Gustave Citroën : histoire de la famille Limoenman

Par Vexman
Traduit par Apolline

L'intéressante histoire de la marque de voiture Citroën démarre avec André-Gustave Citroën à la fin du 19ème siècle.
André-Gustave Citroën, né le 5 février 1878, est le dernier d'une famille juive de cinq enfants *. Son père s'appelait Lévie Barend Citroen et sa mère Masza Amalia Kleinmann. Lévie était diamantaire et sa riche famille l'envoya à Varsovie pour gérer les projets d'expansion de l'affaire et il y fit la connaissance de Masza, sa future femme. Il l'épousa et ils vécurent un temps à Varsovie. La famille Citroën vint s'installer à Paris en 1873 et c'est à ce moment-là que le nom de famille prit sa forme finale mondialement reconnue, Citroen devenant Citroën. Lévie, le père d'André, se suicida en 1884, ce fut donc sa mère qui éleva André et les aînés, reprenant le commerce de diamants et de perles fines. Après cette tragédie, la famille déménagea au 62 rue La Fayette, où les enfants reçurent une éducation totalement française, les faisant ainsi "se sentir citoyens français de plein droit".

* Fernande (1874-1963), une des soeurs aînées d'André, a épousé Alfred Lindon (né Abner Lindenbaum). L'acteur Vincent Lindon en est le descendant.
 
Sur "Wickedpédia" [Vexman fait le jeu de mot en remplaçant Wiki par "Wicked" qui signifie malfaisant], on veut nous faire croire que le grand-père d'André était marchand de fruits et légumes, ce qui expliquerait le changement de nom de Limoenman [l'homme aux citrons verts en néerlandais] en Citroen [citron en néerlandais], puis en Citroën, mais je suggère que les deux grand-pères d'André n'étaient pas revendeurs de fruits ou de citrons, mais de diamants. En cherchant sur Geni, on peut voir que l'un des grand-pères s'appelait Barend Baruch Limoenman et aurait été orfèvre et bijoutier, alors que l'autre se nommait Joseph Meijer Rooseboom-Lévie, fabricant de montres. Ce qui réfute directement l'histoire de Wickedpedia sur les ancêtres et l'origine du nom d'André. 

lundi 25 juin 2018

Le berceau de la civilisation européenne se trouve dans les Balkans (et non à Sumer)


Miles Mathis fait des émules et c'est tant mieux ! Après Josh, dont j'ai traduit l'article sur l'affaire Dreyfus, je vous présente Vexman (son site), qui est européen (il habite en Slovénie). Josh le nomme son "frère d'armes". Voici une première traduction, il y en aura d'autres à venir.

Pourquoi tient-on à nous faire croire que l'histoire européenne commence à Sumer ? 


Le berceau de la civilisation européenne se trouve dans les Balkans


Par Vexman (12/12/2017)

Traduit par Apolline

Pendant que je planche sur un sujet bien plus complexe, voici, en attendant, quelque chose qui mérite d'être lu. J'y ai pensé il y a quelques jours en cherchant les origines linguistiques des peuples slaves et il met sans aucun doute au défi la vision du monde de tous ceux qui croient encore que Sumer et la Mésopotamie étaient à l'origine des civilisations européennes.

La culture hautement développée des populations disséminées le long de la vallée du Danube s'appelait la culture Vinča, dérivant du nom du village de Vinča, situé sur les bords du Danube à seulement 14 km de Belgrade, où plus de 150 implantations Vinča ont été jusqu'ici mises à jour.

Il n'y a aucune preuve de quelconques structures défensives de ces villes/colonies et il semble que le peuple Vinča formait une société pacifique, mêlant agriculture rudimentaire, cueillette et échanges entre populations. Ils furent à l'origine des premiers exemples européens reconnus de "proto"-écriture et les premiers du monde connu à fondre le cuivre. Ils vécurent ainsi pendant presque 2000 ans et semblent s'être ensuite dispersés autour de la Méditerranée et dans les îles de la Mer Égée.
Le plus ancien site connu des communautés du Proche-Orient qui montre clairement une coopération sociale à grande échelle, qu'on peut donc considérer comme le lointain ancêtre de la civilisation – une proto-civilisation, si vous voulez – est Göbekli Tepe au sud-est de l'Anatolie. Supposé un centre rituel antérieur à l'agriculture sédentaire (spécifiquement, néolithique A pré-poterie), le site possède une impressionnante architecture mégalithique. Prenons cela comme le point d'origine de la civilisation des communautés du Proche-Orient – c'est à l'heure actuelle notre meilleure connaissance scientifique des origines de notre civilisation. Plusieurs centaines de kilomètres à l'ouest de Göbekli Tepe il y a Çatal Hüyük, célèbre site néolithique souvent identifié comme la première implantation urbaine de notre planète. Çatal Hüyük a été amplement étudiée, bien que pas complètement mise à jour, et même si la vie des gens était extrêmement rudimentaire au regard de ce que nous appelons aujourd'hui civilisation, elle possède néanmoins tous les éléments essentiels d'une civilisation : un regroupement urbain soutenu par des faubourgs agricoles, avec une division du travail, un art et une religion, et des échanges avec les populations voisines.

mardi 19 juin 2018

Anatoli Fomenko et la Nouvelle Chronologie de l'histoire selon Miles Mathis

J'ai publié deux articles, l'un en 2013 en deux parties (ICI et ICI) écrit par le joueur d'échecs Kasparov et l'autre en 2016, tous deux s'intéressant au sujet qu'aborde aujourd'hui Miles Mathis, la Nouvelle Chronologie. Petit rappel de cette théorie, telle que la présente Anatoli Fomenko :

"La Nouvelle Chronologie est une théorie de l'académicien russe Anatoli Fomenko, affirmant que la chronologie universellement admise des faits historiques — initiée par Joseph Juste Scaliger — est incorrecte. Elle se fonde pour cela sur les mathématiques par le calcul de la répartition quantitative dans le temps des citations de faits historiques dans les sources écrites de différentes époques. Une autre partie de l'analyse repose sur l'étude des ressemblances entre les toponymes de différentes langues. Cette théorie se fonde sur les idées de Nikolai Alexandrovich Morozov.

Selon Anatoli Fomenko, l'histoire antique ne serait qu'une vaste invention des Jésuites aux XVIIème et XVIIIème siècles. Le point de départ de cette théorie est l'idée que des textes ont été mal interprétés par les historiens : certains textes (exemple : les croisades et la guerre de Troie) sont considérés comme se rapportant à des périodes différentes, alors qu'ils parleraient du même sujet, mais rédigés par des auteurs différents et dans des langues différentes, avec toutes les modifications que cela entraîne (comme le nom des villes) : c'est ce qui aurait contribué à étendre l'histoire.

Anatoli Fomenko affirme que toutes les histoires prétendument anciennes de Grèce, Rome, Égypte, Chine ne sont que des réécritures tardives, effectuées à la Renaissance à partir du récit d’événements survenus en réalité au Moyen Âge », résume l’archéologue Jean-Loïc Le Quellec.

François de Sarre est l'un des premiers Français à relayer ces thèses en France. Il proposera une nouvelle chronologie dite « récentiste » qui sera publiée sur internet dans une première version en 2005. Son livre Mais où est donc passé le Moyen Âge ? - Le récentisme (corrigé, mis à jour et complété) sera par la suite édité chez Hadès en juin 2013.

Bon,  Miles Mathis est passé par là et il remet les pendules à l'heure...

Anatoli Fomenko et la Nouvelle Chronologie


Par Miles Mathis (première publication le 12 juin 2018)
Traduit par Apolline

J'ai reçu quelques demandes à ce sujet, j'ai donc finalement décidé d'en faire un court article. Il sera très bref car l'un des buts de ce projet est de faire perdre son temps à des gens comme moi. Je refuse de tomber dans le panneau.

Par bonheur, nous pouvons examiner ce projet sans avoir besoin de lire les assertions de la Nouvelle Chronologie. Il suffit d'étudier les gens et les institutions qui y participent pour constater que c'est un nouvel exemple d'opposition contrôlée. La première chose à remarquer, c'est que même si Fomenko a travaillé là-dessus pendant plusieurs décennies et bien que le monde scientifique ait considéré son travail comme un embarras majeur, il est toujours un membre reconnu de l'Académie des Sciences de Russie. Il est toujours directeur du département mathématiques de l'université de Moscou. Bien que les deux premiers volumes de sa Nouvelle Chronologie soient sortis en 1994, il a néanmoins été récompensé du prix national de la Fédération de Russie en 1996. Ses divers collègues scientifiques devraient donc être au courant du projet, d'accord ? Pourquoi le toléreraient-ils autrement ?

C'est ce qu'on voit actuellement dans la marge de Google quand on fait une recherche sur Fomenko. C'est un peu exagéré, n'est-ce pas ? Pourrait-il être un opposant plus évident ? Le message : ne remettez rien en question de l'histoire et n'allez pas non plus à l'encontre des médias officiels, sinon vous trouverez un gros cercle rouge autour de votre photo et les mots "attention désinformation". Le projet de Fomenko s'adresse directement à moi et à mes lecteurs, voyez-vous. C'est encore une tentative pour empoisonner l'eau du puits.

vendredi 8 juin 2018

Vous pouvez faire pousser un ananas chez vous (4ème partie)

Les anciens lecteurs se souviendront peut-être de mes expériences pour faire raciner un ananas du commerce et en faire une plante. Les lecteurs récents pourront suivre les explications et photos avec les liens ci-dessous :

1ère partie
2ème partie
3ème partie
Mise à jour 2016

Dans cette mise à jour, j'avais donné rendez-vous en 2017, ayant annoncé dans l'article précédent qu'il fallait 18 mois à 2 ans pour obtenir un fruit. C'était  prématuré, car il m'a fallu attendre 2018, donc 3 ans. J'avoue que je n'y croyais plus trop, mais comme on le sait, la nature est une école de patience...

Pour rappel, les deux ananas en juillet 2015 :

juillet 2015

En août 2016
août 2016

mercredi 6 juin 2018

L'affaire Dreyfus revue et corrigée (3ème et dernière partie)


Partie 2

Par Josh

Traduit par Apolline


ÉDOUARD-ADOLPHE DRUMONT
La dernière figure importante que nous allons étudier en profondeur est Édouard-Adolphe Drumont, appelé parfois "le pape de l' antisémitisme." Drumont s'occupait d'un journal nommé La Libre Parole. Selon Wikipédia, "avec l'émergence de l'affaire Dreyfus, La Libre Parole connut un vif succès, devenant l'organe principal de l'antisémitisme parisien." Drumont avait également écrit un livre antisémite virulent, publié en 1886, intitulé La France juive. L'ouvrage de 1200 pages en deux volumes aurait été imprimé à plus de 100.000 exemplaires la première année, avec un million d'exemplaires vendus en 25 ans. Nous savons bien sûr que ces chiffres ont pu être inventés, et nous pouvons spéculer qu'ils l'ont été, en partie pour affermir le profil de Drumont et renforcer son importance.
Dans Le Juif Accusé, Lindemann décrit le livre de Drumont comme:
"... de l'antisémitisme à coups de copié-collés, assemblés avec un mépris presque comique pour la cohérence et la pertinence. La France Juive était un ouvrage en deux volumes, qui regorgeait de marques d'érudition, mais Drumont était tout sauf un vrai érudit, et on ne pouvait comparer ses gribouillages avec ceux de Toussenel (auquel il a fait d'amples emprunts) ou d'autres écrivains plus talentueux et respectables comme Barrès et Wagner. Les ouvrages de Drumont étaient un ramassis mal digéré, naïf et sans originalité de journaliste.
Une seule considération semblait l'intéresser : introduire tout le négatif possible au sujet des Juifs, tout et n'importe quoi, le plus scandaleux possible, même si un énoncé contredisait totalement le suivant. Des compte-rendus d'assassinats rituels du Moyen- Âge voisinaient avec des études factuelles (tout aussi naïves) sur le pouvoir politique et économique juif. Drumont empruntait au moderne et à l'ancien, à la droite et à la gauche, au catholique et au laïque, du relativement sérieux et factuel ou du risible et de l'absurde, un pot-pourri d'anecdotes, de légendes, de rumeurs et de grasses plaisanteries antisémites."
Il serait tout à fait remarquable, alors, de découvrir que Drumont – le pape de l'antisémitisme, était juif ou collaborait avec les Juifs. S'il l'était, cela semble une indication claire qu'il jouait son rôle dans cette opération psychologique et que son supposé antisémitisme faisait partie de l'arnaque – placé là comme le gars qui tombe à pic pour discréditer la critique sur l'influence juive en France. Comme on va le voir, beaucoup d'éléments indiquent que Drumont était juif. Pour commencer, nous avons cet article sur lui dans l'Encyclopédie juive :
"Auteur antisémite français et ancien député d'Algérie; né à Paris le 3 mai 1844. Les ascendants de Drumont ne sont pas juifs, comme on l'a parfois affirmé… En 1886, Drumont se retire de l'équipe de "La Liberté" (appartenant à Péreire, un Juif), affirmant que les journaux étaient indûment contrôlés par des Juifs. Il publia ensuite son célèbre ouvrage en deux volumes, " La France juive", livre qu'on peut considérer comme le début du mouvement antisémite en France."

lundi 4 juin 2018

L'affaire Dreyfus revue et corrigée (2ème partie)

Partie 1

Par Josh

Traduit par Apolline

(...) Maintenant, que serait un canular fabriqué sans photos truquées ? Voici quelques photos de la famille Dreyfus :


Les deux premières sont de Getty, la troisième vient de Wikipédia. La première et la troisième photo sont des montages et elles ont été fortement retouchées à la main. La deuxième ressemble à une photographie réelle, bien qu'on puisse facilement dire que Dreyfus et son fils y ont été collés (ils font penser à des découpages en carton et l'éclairage est tout à fait différent). Le fond (bizarre) y a également été collé. Question : Si une photo réelle existe (la numéro 2), alors pourquoi auraient-ils eu besoin de retoucher sur la photo de Wikipédia sa femme et sa fille avec tant d'insistance qu'on les dirait presque dessinées à la main? Voici mon idée: la photo de Wikipédia est datée de 1905. Dans ses mémoires, Dreyfus dit que le jour de son arrestation, son fils Pierre avait 3 ans et demi. C'était en 1894. Sa fille Jeanne est née le 22 février 1893. Elle est donc censée avoir 10 ans sur la photo. Elle n'a pas 10 ans sur la photo Getty (n° 2). Elle ressemble plus à une enfant de 7 ou 8 ans. Peut-être l'ont-ils fortement retouchée sur d'autres photos pour la rendre plus âgée et ainsi la faire coller à la chronologie ?

Voici une photo datée de 1900 lors d'une réunion de famille dans la propriété de la sœur de Dreyfus à Carpentras. (Dreyfus venait d'une famille fortunée d'industriels du textile, bien sûr, et il épousa la fille d'un riche marchand de diamants :


Le gars du milieu semble ajouté à en juger par la ligne blanche autour de lui. La femme de Dreyfus et son fils sont un peu plus flous que le reste, mais c'est peut-être parce qu'ils ont bougé pendant la prise. Mais c'est un peu bizarre de faire une réunion de famille en l'honneur d'Alfred sans le pauvre Alfred, ne pensez-vous pas ? Voici une "réunion de famille" où Dreyfus a été rajouté, ainsi que beaucoup d'autres choses étranges :


Il semble tout à fait réjoui d'être de retour dans sa famille, non ? Il est difficile de savoir par où commencer avec cette photo-ci. La première chose qui saute aux yeux, c'est le gros pâté de peinture (?) blanche sur son visage, qui recouvre même une partie de sa moustache. Je suppose qu'ils ont essayé d'éclaircir son visage. Regardez aussi les ombres sous son menton. Elles sont juste un peu plus sombres que les ombres sous le menton des autres. Sa tête semble collée à son corps. La mise au point n'est pas non plus la même que celle des autres, ce qui est difficile à remarquer sans faire de zoom. Et remarquez comme sa tête est petite et mince. Ils lui ont écrasé le visage. Peut-être pour faire penser qu'il était en train de mourir de faim sur une petite île d'Amérique du Sud. Ou pour faire correspondre la tête ajoutée au corps. Je ne sais pas. Son chapeau semble ajouté aussi, et on peut se demander pourquoi il ne projette pas une ombre beaucoup plus grande sur son visage, car la lumière vient d'en haut. Et c'est quoi ce chapeau ridicule ? Serait-ce un souvenir ramené de l'île du Diable? Pourquoi ne pas le montrer avec un sombrero, une sarape [cape mexicaine] et quelques maracas pendant qu'on y est ?

vendredi 1 juin 2018

L'affaire Dreyfus revue et corrigée (1ère partie)

Cette révision a été faite cette fois-ci par Josh, un ami de Miles Mathis qui travaille bien entendu dans le même état d'esprit que lui. Ce très long article, dont Josh a publié la version intégrale sur le site de Miles, sera publié en 3 fois.

L'affaire Dreyfus revue et corrigée

Par Josh

Traduit par Apolline


Depuis 120 ans, l'affaire Dreyfus a fait l'objet d'un nombre incalculable de compte-rendus. Des dizaines de livres et des centaines d'articles académiques ont été écrits sur le sujet. Cette bibliographie exhaustive  répertorie plus de 5000 articles écrits depuis la fin de l'affaire. Si on devait estimer le nombre d'articles de journaux publiés uniquement à l'époque de l'affaire, il se chiffrerait à une centaine de mille. Comme les journaux imprimaient de multiples éditions quotidiennes pour tenir les gens informés des nouveaux développements, l'affaire Dreyfus reçut au 19ème siècle l'équivalent d'une couverture de 24 heures non-stop. Ce fut vraiment le procès d'OJ Simpson de son époque.[Simpson est un joueur de football américain accusé d'un double meurtre, celui de son ancienne femme et de l'ami de celle-ci. Miles révèle que le meurtre et le procès étaient bidon] Comme l'a noté Adam Gopnik dans son article du New Yorker en 2009 sur l'affaire Dreyfus :
"Le mélodrame typique des médias modernes nécessite une salle d'audience: de Scopes à JO, l'avant-scène dramatique d'un procès donne une structure au spectacle de la vie moderne. L'affaire Dreyfus, le premier à certains égards de ces drames, a tenu la France envoûtée..."
Ceux parmi vous qui ont lu les papiers de Miles Mathis sur le procès de la famille Manson, celui de Patty Hearst, de Scopes, des sorcières de Salem et de JO, pourront réaliser que Gopnik nous dit la vérité, déguisée en métaphore. Ces procès sont des drames, dans le sens où ils sont écrits à l'avance. Et ils structurent réellement la vie moderne, car ils servent à construire et consacrer notre réalité fabriquée, ainsi qu'à manipuler nos peurs et nos passions de manière à servir les intérêts de ceux qui nous gouvernent. Et l'affaire Dreyfus fut l'un des premiers, l'un des plus élaborés et des plus réussis de ces drames de salle d'audience fabriqués. En fait, il a comporté plusieurs affaires judiciaires réparties sur une douzaine d'années, ainsi que d'innombrables rebondissements et intrigues, ce qui a fait dire à un chercheur qu'"Un romancier ou un auteur dramatique qui écrirait une telle histoire serait taxé d'exagération."

lundi 9 avril 2018

Le remplaçant de Stephen Hawking a enfin été mis à la retraite


Miles Mathis a découvert qu'on s'est servi de son article de 2015 pour justifier le "décès" du remplaçant de Stephen Hawking...

Ils ont enfin mis à la retraite celui qui se faisait passer pour Stephen Hawking


Par Miles Mathis (4 avril 2018)
Traduit par Apolline

J'ai gagné la partie ici. J'en ai gagné beaucoup, mais c'est la première fois qu'ils avouent quasiment leur défaite. Et le plus drôle, c'est que je l'ai gagnée il y a plusieurs mois, mais ne l'ai découvert qu'aujourd'hui. J'ai pris connaissance d'un article du Daily Mail  de Londres, publié le 12 janvier 2018, intitulé "Hawking a-t-il été remplacé par une marionnette ?" Vous le savez peut-être, le Daily Mail est le deuxième plus gros journal au Royaume-Uni, juste derrière The Sun. Bien que mon nom ne soit pas mentionné, l'article s'inspire clairement de ma recherche d'avril 2015 dans l'article [Traduit par le BBB] intitulé "Stephen Hawking est mort et a été remplacé".

Ils y reprennent simplement plusieurs de mes arguments sans même prendre la peine de les réfuter. Ils concluent en admettant que j'avais finalement raison [Je traduis le dernier paragraphe de l'article du Daily Mail, Miles ne cite que la dernière phrase] :
Avant il était incapable de communiquer, mais quand il est réapparu – avec une apparence notablement différente – il pouvait miraculeusement communiquer à l'aide d'un système informatique incroyablement high-tech. Non seulement il pouvait communiquer mieux que jamais, mais convoyer aussi des idées contredisant les précédentes et soutenir de nouveaux agendas lucratifs, autorisant que son nom soit utilisé pour faire passer une escroquerie, une idée ou un produit que les gouvernements ou de grosses sociétés cherchent à vendre.
Voilà le mobile. Les images parlent mieux que les mots. Se pourrait-il que les conspirationnistes aient raison cette fois-ci ?
Ouais. Cette fois j'ai raison et toutes les autres fois aussi, ce que les gens ont compris. Pensez-vous que ce soit une coïncidence si cet article est paru dans un journal à grande diffusion, avec Hawking qui "meurt" deux mois plus tard ?[décès annoncé le 14 mars] Je vais vous le dire : ça n'en est pas une. Ils ont réalisé que la partie était terminée et ils ont mis fin au projet. C'est aussi simple que ça.

Ils essaient malgré tout de dissimuler leurs sources. Je voulais ajouter cette information sur mon article d'origine. Mais impossible. Savez-vous pourquoi ? Parce que je l'ai publié en PDF, mais vous ne pouvez éditer un PDF. Pour faire des changements, je dois aller dans mon document odt Open Office et une fois là, j'ai vu que toutes les photos avaient disparu. Étrange, car elles sont incluses avec mes fichiers locaux personnels. Tous ces fichiers sont répertoriés comme étant dans mon fichier de téléchargement, mais ils ne s'y trouvaient pas. Alors, dites-moi. Je ne suis pas un geek en informatique. Ils ont peut-être fait un piratage quand j'ai oublié de fermer FileZilla ? [FTP] Ils voulaient peut-être supprimer aussi le PDF, mais l'accès aux téléchargements est peut-être plus facile que l'accès aux documents ?

Impossible à dire. Il y en a qui vont expliquer que j'ai supprimé les fichiers moi-même par erreur. OK, ai-je aussi supprimé les mêmes photos partout sur le web ? Je viens de faire une recherche sur "photos Hawking" et la plupart de celles que j'ai utilisées ont été supprimées. Mais j'en ai trouvé quelques-unes, comme celle sous le titre. C'est la pire des contrefaçons.



Regardez ce type ! Il fait penser à un acteur de MadTV [sketchs comique, série TV] qui essaie de prendre la place d'Hawking. Impossible de se laisser abuser. Il est encore plus jeune que le remplaçant d'Hawking. Je pense que l'imposteur de départ était quelqu'un qui souffrait réellement de sclérose latérale amyotrophique ou d'une maladie du même genre. Ce n'était pas Hawking mais il ne simulait pas sa maladie, quelle qu'elle soit. Mais ce gars ne dupe personne. Il fait juste une grimace.

À mon avis, leur imposteur est finalement mort et ils ne pouvaient risquer une deuxième substitution après l'article du Daily Mail. Ils ont réalisé que ce gars n'allait pas abuser des gens désormais à l'affût d'une quelconque arnaque.

Quel sera donc le prochain sujet où ils admettront que j'avais raison ? Faites vos paris maintenant. Manson ? Kennedy ? Pi = 4 * ? Probablement pas. Peut-être quelque chose en relation avec Elvis ou les Beatles. Ou peut-être quelque chose se rapportant à la charge ou à la lumière [articles sur son site de physique]. Ils ont admis depuis plusieurs années que j'avais raison sur la charge et la lumière, bien qu'encore une fois ils ne prennent pas la peine de m'en attribuer le crédit ou de me nommer. Je pense qu'ils l'admettront encore plus clairement et plus fréquemment au fil des mois et des années. Ils reconnaitront peut-être un jour que nous avancerons beaucoup plus vite s'ils arrêtent de vouloir me jeter aux oubliettes et qu'ils fassent appel à moi.

Vous allez dire que je leur rends les choses difficiles. Pourquoi engager quelqu'un qui passe son temps à démolir tous vos beaux projets ? Hum, peut-être pour m'empêcher de démolir tous leurs beaux projets ? Ils réaliseront un jour qu'il est plus profitable (et bien moins risqué) de faire de la vraie science. Après leur avoir donné une équation du champ unifié et corrigé tous leurs calculs mathématiques, ils peuvent retourner au boulot.

On me rétorquera que c'est exagérément optimiste et c'est peut-être le cas. Si j'avais vraiment une âme de parieur (ce qui n'est pas mon cas), je parierais que mon article est très probablement utilisé par une branche du Renseignement contre une autre. C'est ce qui s'est passé ici, vous voyez. Le Daily Mail n'essayait manifestement pas de prouver que j'avais raison ou de m'accorder des faveurs. Ils se sont simplement servis de ma recherche pour détruire le faux Hawking. Ce dernier a été utilisé par une entité A pour réaliser un but X et une entité rivale B souhaitait faire capoter le but X. Cherchez donc un autre projet de type Département de la Sécurité Intérieure [DHS] que la CIA veut faire rater à l'aide de l'un de mes articles. Par ailleurs, le fait de dévoiler le projet ne doit pas faire écrouler tout le château de cartes. Peut-être le LIGO [Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory, observatoire d'ondes gravitationnelles par interférométrie laser] ? Le LHC [Large Hadron Collider, accélérateur de particules] ? Le FPP [je ne sais pas de quoi Miles veut parler] ? La Fondation Kavli [fondation pour l'avancement de la science, créée en 2000] ? Comme je l'ai dit, je ne suis pas parieur et j'aime être surpris, donc je laisse faire les choses. Il n'y a qu'à garder l’œil ouvert.

* Bien qu'espérant vraiment les voir admettre de mon vivant que pi = 4 – dans les situations cinématiques, je veux dire – je ne pense pas que ce soit pour cette année ou la suivante. Les initiés savent déjà que j'ai raison et ils ont déjà corrigé leurs équations, mais ça peut prendre des années pour qu'ils l'admettent publiquement. Je ne m'attends pas à voir d'article dans les médias grand public avant dix ans.

mardi 27 mars 2018

Journée nationale anti-Linky le 5 mai



Reçu de Stéphane par email.

http://refus.linky.gazpar.free.fr


Communiqué du 27 mars 2018

Journée nationale anti-Linky en France samedi 5 mai 2018


- Dénonciation des incendies, surfacturations, incidents divers, espionnage de la vie privée et des exactions commises sur la population par les installateurs de Linky

- Reconnaissance par l'ANSES de la réalité des souffrances causées par les ondes électromagnétiques

- L'affaire Facebook montre que les belles promesses concernant les données personnelles ne valent rien, or Linky et Gazpar sont des compteurs espions

Une journée nationale d'actions contre les compteurs communicants (Linky, gazpar, etc) aura lieu le samedi 5 mai 2018. Dans toute la France, des initiatives auront lieu pour le refus des compteurs communicants : chaines humaines, rassemblements devant les préfectures, devant les agences Enedis, etc

Le nombre de communes (plus de 550 à ce jour) et de particuliers qui refusent les compteurs communicants est en augmentation continuelle malgré les pressions et menaces opérées respectivement par les Préfets et par Enedis, mais aussi malgré la campagne de dénigrement qui tente de faire passer pour des "complotistes", des rétrogrades ou des ignorants les innombrables citoyens qui refusent ces compteurs.

Or le rejet de ces compteurs, abusivement présentés comme "intelligents", est au contraire parfaitement rationnel et étayé, et malheureusement conforté par une actualité parfois dramatique :

Mise en danger des citoyens par les incendies de compteurs Linky

Les incendies de compteurs Linky se multiplient et ont assurément déjà causés plusieurs morts malgré les dénégations d'Enedis, et il est inévitable que d'autres drames se produisent. Au bout de combien de morts les autorités françaises réagiront-elles ?

Données personnelles : grave mise en cause des libertés par les Linky et cie

Non seulement il est avéré que le Linky est "l'indic idéal", véritable Big Brother installé à domicile, mais l'actualité (affaire Facebook) montre bien, si cela était encore nécessaire, que les belles assurances avancées par Enedis, Grdf et la CNIL concernant nos données personnelles ne valent rien. Le programme Linky est avant tout, voire uniquement, un programme de Big data comme le reconnait le propre président d'Enedis.

Mensonges et exactions des installateurs à l'encontre de la population


Les sociétés privées mandatées par Enedis pour tenter d'imposer par tous les moyens à la population les compteurs communicants s'autorisent des comportements totalement inadmissibles : exactions, menaces, intimidations et mensonges, comme : "Si vous refusez le Linky, on va vous couper l'électricité", "vous allez être poursuivi en justice", "vous devrez payer le compteur", "vous devrez payer une somme mensuelle" : il s'agit de mensonges car, à ce jour, il n'existe aucune mesure de rétorsion légale à l'encontre des gens qui gardent leur compteur ordinaire.


Surfacturations et obligation de prendre un abonnement plus cher


Alors que la communication pro-Linky fait miroiter à la population de prétendues économies d'énergie qui seraient à la fois vertueuses pour l'environnement et pour le pouvoir d'achat, c'est en réalité le contraire qui se produit : de nombreux habitants dotés d'un Linky voient leurs factures démultipliées et beaucoup d'autres, dont les installations disjonctent continuellement, sont obligés de prendre un abonnement plus cher.


Dysfonctionnements et dégâts divers


Outre les incendies déjà évoqués, les compteurs communicants causent le dysfonctionnement de nombreux appareils qui sont parfois détruits ou dont le contenu (congélateurs) est bon à jeter, et ce sont les usagers victimes qui paient la note !


Ondes électromagnétiques : le pire est à venir avec l'ERL


L'ANSES vient enfin de reconnaître la réalité des souffrances des personnes EHS (électro hyper sensibles), tout en avouant son incapacité à les expliquer. La moindre des choses, au moins dans l'attente de progrès dans les études, est de ne pas augmenter l'exposition aux ondes électromagnétiques.


Or, non seulement le fonctionnement du Linky en CPL (courant porteur en ligne) est controversé, mais le pire est prévu avec l'installation dans le Linky d'un émetteur Wi-Fi (plus exactement zigbee, un protocole équivalent au wi-fi), l'ERL (émetteur radio Linky), qui va inonder d'ondes électromagnétiques le logement de l'usager.


Attention aux revendications d' "amélioration" du programme Linky


Par naïveté ou au contraire pour tenter de diviser ou déconsidérer le mouvement d'opposition aux compteurs communicants, certaines voix s'élèvent pour demander l' "amélioration" du programme Linky par un meilleur accès des usagers aux données sur leur consommation. Or, il faut savoir que :


- ce n'est pas en consultant de jolies courbes de consommation que l'on fait des économies mais par des actions efficaces en termes de comportement ou de travaux ;


- la prétendue "amélioration" dont il est question est la mise en service chez l'usager d'un "écran déporté" qui permettrait de consulter l'évolution de la consommation. Or c'est précisément avec l'ERL que ce système peut être mis en service ;


- de fait, qu'il s'agisse de certains parlementaires, du prétendu "médiateur de l'énergie", ou par exemple de la direction de l'UFC-QueChoisir (cf ci-dessous), les demandes d' "amélioration" du Linky sont en réalité, sans jamais le dire, des demandes d'installation des ERL et donc d'exposition massive de la population aux ondes électromagnétiques !


Trahison des usagers par la direction de l'UFC-QueChoisir


Il a été montré que la direction de l'organisation UFC-QueChoisir, qui ne conteste que le mode de financement du programme Linky, est en réalité en affaire avec l'industriel Enedis et qu'elle trahit les usagers en leur faisant croire qu'ils ne peuvent refuser le compteur Linky.


Qui plus est, comme expliqué ci-dessus, la direction de l'organisation UFC-QueChoisir demande la mise en service des ERL… tout en prétendant que le Linky ne pose aucun problème d'ondes électromagnétiques : quel cynisme !


Conclusion


Considérant que les "vertus" annoncées des compteurs communicants sont en réalité inexistantes, alors qu'au contraire les problèmes générés sont hélas bien réels, nombreux et parfois dramatiques, la seule solution de bon sens est de stopper immédiatement les programmes Linky et Gazpar et de réhabiliter les compteurs ordinaires qui ont rendu de fiers services depuis des décennies, installés par le (vrai) service public, pour la population et pour l'intérêt général et non pour le business des sociétés privées comme c'est le cas avec linky, Gazpar et cie. C'est cette revendication qui sera portée le samedi 5 mai partout en France.

dimanche 18 mars 2018

YouTube en guerre contre les vidéos conspirationnistes... avec l'aide de Wikipédia


Google, par l'intermédiaire de sa plate-forme vidéo YouTube, engage une nouvelle démarche pour lutter contre les conspirationnistes. Risible et consternant d'utiliser wiki comme "parole d'évangile", après avoir lu les articles de Miles Mathis. Mais les gentils moutons seront satisfaits, on leur épargnera de réfléchir.

YouTube va livrer bataille aux vidéos "conspirationnistes" à l'aide de Wikipédia


Par Vigilant Citizen
Traduit par Apolline

YouTube affichera des liens vers Wikipédia et autres sites "se basant sur des faits" pour les vidéos qui traitent de "théories conspirationnistes".

Après la démonétisation de milliers de chaînes (dont beaucoup étaient gérées par des "truther" [remettant en question le 11/9] et des "conspirationnistes"), YouTube prend aujourd'hui de nouvelles dispositions pour combattre les vidéos indésirables. Le PDG de YouTube, Susan Wojcicki, a annoncé cette semaine que la plate-forme va bientôt afficher des liens vers des sites "se basant sur des faits" pour les vidéos conspirationnistes. Nommés "notes d'avertissement", ces bribes d'information renverront vers des articles "réputés" afin de contrecarrer les "canulars" et les "fausses nouvelles" (il faut mettre plein de guillemets pour souligner le vocabulaire tendancieux des médias de masse).
Voici comment cela va se passer : si vous faites une recherche en cliquant sur une vidéo conspirationniste parlant, par exemple, des chemtrails, YouTube renverra en même temps vers une page Wikipédia qui discrédite le canular. Une vidéo remettant en question l'alunissage d'humains pourra s'accompagner d'une page Wikipédia officielle sur la mission Apollo de 1969. Wojcicki dit que ne seront pour l'instant ciblées que les théories de la conspiration générant une "discussion importante" sur la plate-forme. "Notre but est de démarrer avec une liste de conspirations internet répertoriées où les discussions sont très actives sur YouTube".
Wired, "YouTube renverra directement vers Wikipédia pour lutter contre les théories de la conspiration"
Capture d'écran d'une note d'avertissement

Cette déclaration sort peu de temps après que YouTube a été accusé de répandre des vidéos sur une "théorie de la conspiration" concernant la fusillade de Floride. Au lendemain de l'événement, la vidéo la plus populaire sur YouTube parlait des acteurs de crise (David Hogg en particulier) qu'on voit à l'écran. La vidéo a été rapidement supprimée de la plate-forme.

Recourir à Wikipédia, un site encyclopédique bénévole qui se base sur des écrits, où tout le monde peut éditer, est un choix plutôt déconcertant. Alors que les lycéens et les étudiants universitaires ont interdiction de se servir du site en tant que source d'information en raison de ses problèmes de fiabilité, Wikipédia sera utilisé comme un site de "contrôle d'information" par YouTube. C'est peut-être parce qu'une majorité d'articles de Wikipédia nient totalement la plupart des conspirations. Bien que non officiellement annoncé, attendez-vous à voir Snopes [site anti-canulars, dans le style de HoaxBuster] comme autre "contrôleur d'information"… même si le site témoigne clairement d'un agenda en faveur de l'élite.

Même si la nouvelle mesure de YouTube autorise toujours à visionner des vidéos conspirationnistes, des sites comme Wired, propriété de l'élite, poussent déjà à interdire complètement les théories de la conspiration sur la plate-forme.
YouTube doit encore décider de clarifier des règles claires pour les cas où télécharger du contenu conspirationniste viole ses règles de communauté. Rien dans le règlement n'empêche explicitement les créateurs de publier des vidéos présentant des théories de la conspiration ou une information erronée, mais YouTube a quand même récemment supprimé des comptes diffusant des canulars.
– Ibid.
Inutile de dire que les grands médias se sont engagés ces derniers mois sur une pente glissante extrêmement dangereuse, où la démarcation entre "vérité" et "conspiration", "faits" et "fausses nouvelles" peut être déterminée arbitrairement par des agents extérieurs. Alors que les journalistes étaient les champions de la liberté d'expression et d'information, ils sont aujourd'hui de lâches écrivaillons qui applaudissent l'arrivée d'une police orwellienne de la pensée.

samedi 17 mars 2018

Êtes-vous un obsédé du jardinage ?


Un peu de détente entre deux articles sérieux qui dénoncent les turpitudes du monde.

Le printemps arrive (le 20 à très exactement 17h15) et le travail au jardin reprend ses droits. Après cet hiver long, pluvieux et même relativement froid dans mon coin de Bretagne, j'ai hâte de voir tous mes arbustes refleurir et de semer les légumes du potager.

Je suppose qu'il y a beaucoup de lecteurs jardiniers ici, alors voici un petit test (humoristique) en 40 affirmations, qui va vous permettre de savoir si vous êtes réellement un obsédé du jardinage. Personnellement, je m'y retrouve dans pas mal de points...

J'expérimente cette année quelques semis inhabituels et je vous posterai des photos un peu plus tard, quand les petites plantes auront vraiment pris forme.


40 signes qui montrent que vous êtes obsédés par le jardinage

  • 1 Vous dites à tout le monde que la terre n’est pas sale… et vous le croyez vraiment.
  • 2 Que vous soyez à l’épicerie, à la quincaillerie, au marché aux puces ou même sur la plage ou dans une forêt, vous trouvez toujours des produits ou des objets qui peuvent servir dans votre jardin.
  • 3 Vous dépensez plus pour le jardinage que pour vos vêtements.
  • 4 Vous lisez un catalogue de semences ou de plantes comme d’autres personnes lisent un roman.
  • 5 Vous avez toujours de la saleté sous vos ongles que rien n’arrive à faire disparaître.
  • 6 Vous comprenez mieux les noms latins que le langage de vos adolescents.
  • 7 Vous montrez fièrement votre tas de compost aux visiteurs.
  • 8 Vous vouez une haine viscérale aux limaces que rien ne peut assouvir.
  • 9 Il y a toujours un sécateur, une pelle et des sacs de plastique dans le coffre de votre auto… au cas où.
  • 10 En voyage, les jardins publics vous attirent plus que les musées et les églises.
  • 11 Une bonne jardinerie est votre idée du paradis.
  • 12 Vous vivez le 22 décembre comme un triomphe, car les jours commencent à rallonger.
  • 13 Vous ne cessez d’ajouter de nouveaux outils à votre collection… même si, en fait, vous utilisez les mêmes vieux outils depuis des décennies.
  • 14 Vous pelletez la neige non pas pour dégager votre entrée, mais pour recouvrir les plantes délicates.
  • 15 Vous hésitez à vous éloigner longtemps de votre jardin : après tout, qui va l’arroser quand vous ne serez pas là ?
  • 16 Vous achetez des plantes sans avoir la moindre idée d’où vous les planterez.
  • 17 Vous avez plus de photos de vos plantes que de vos petits-enfants.
  • 18 Les pots de végétaux en attente de plantation s’accumulent dans votre entrée.
  • 19 Jardiner vous fait davantage relaxer qu’un bon bain chaud.
  • 20 Vous voyez de loin la moindre plante stressée, bien avant qu’il n’y ait des symptômes véritables.
  • 21 Vous songez sérieusement à convertir les murs et le toit de votre résidence en jardin, car vous manquez toujours d’espace pour votre passe-temps.
  • 22 Vous êtes obsédé par les rapports de la météo et leur influence sur votre jardinage.
  • 23 Vous dorlotez les plantes mal en point même quand tout le monde vous dit qu’il est évident qu’il vaut mieux vous en débarrasser.
  • 24 Vous avez tendance à jardiner sur des bouts de terrain qui ne vous appartiennent pas.
  • 25 Il y a plus de pots de semences et de bulbes dans votre frigo que de nourriture.
  • 26 Vous avez de la difficulté à converser avec les non-jardiniers, car leurs conversations sont toujours de faible intérêt.
  • 27 Vous devenez excité par le moindre changement sur votre terrain : le premier crocus de printemps, une graine qui a germé, une plante qui fleurit pour la première fois, etc.
  • 28 Vous laissez pousser les petites plantes spontanées même si vous vous doutez que ce sont probablement des mauvaises herbes. Après tout, c’est peut-être une plante intéressante.
  • 29 Vous donnez toujours des plantes aux amis et aux membres de la famille dans l’espoir de stimuler chez eux une passion pour le jardinage.
  • 30 Vous songez sérieusement à abandonner votre carrière pour lancer votre propre pépinière.
  • 31 Vos cachez vos achats de plantes à votre partenaire de vie.
  • 32 Vous passez un temps fou juste à regarder vos jardins pousser.
  • 33 Vous aimez mieux l’odeur de compost que le plus dispendieux des parfums.
  • 34 Vous n’êtes pas capable de vous empêcher d’arracher les mauvaises herbes quand vous visitez le jardin de quelqu’un d’autre.
  • 35 Vous croyez sincèrement que là où il y a de la vie verte, il y a de l’espoir.
  • 36 Vous avez plus de 25 variétés d’hostas… et prévoyez en acheter d’autres.
  • 37 Pour vous, désherber est une détente.
  • 38 Vous achetez plus de bière pour remplir vos pièges à limaces que vous n’en buvez vous-même.
  • 39 Quand vous cherchez une demeure, les possibilités du terrain priment sur les qualités de la maison.
  • 40 Le siège arrière de votre auto est tellement imbibé de terre à force d’y placer des pots de plantes qu’il ne vaut plus la peine d’essayer de le nettoyer.

lundi 12 mars 2018

Le compteur Linky fait son premier mort...

L'incendie : un des principaux dangers de ce compteur.

Stéphane conseille d'alerter la population.

Source

Le compteur Linky fait
hélas son premier mort

L'inévitable s'est produit : un nouvel
incendie de compteur Linky a tué un
habitant à Laxou (Meurthe-et-Moselle)
 
Mercredi 7 mars 2018, à Laxou (54), le compteur Linky a assurément fait son premier mort, lequel risque hélas de ne pas rester un cas unique si un coup d'arrêt urgent n'est pas mis au programme d'installation des compteurs communicants.

En effet, comme il est rapporté par l'Est Républicain (1), "le locataire occupait seul son logement qui, après le drame, était totalement sinistré. Le compteur électrique fondu témoignait d’un important dégagement de chaleur".

Or, comme on peut le constater sur le propre site d'Enedis (2) consacré aux compteurs Linky, ces derniers ont été entièrement déployés à Laxou. C'est donc assurément un compteur Linky qui a causé l'incendie mortel de ce mercredi.

Ce n'est hélas pas une surprise puisque depuis des mois, et malgré le déni de réalité de l'industriel Enedis et des autorités, nous ne cessons d'avertir que, parmi les nombreux désagréments causés par les compteurs Linky, les incendies de plus en plus nombreux mettent incontestablement en danger la vie des habitants.

Le 20 février, comme rapporté par France Bleu (3), un habitant de Châteauneuf-les-Martigues a frôlé le pire : "J'ai ouvert le coffret et j'ai vu le boîtier vert, le nouveau compteur Linky qui était en train de cramer (…) Tout le rez-de-chaussée a quasiment brûlé (…) on a tout perdu."

Et il ajoute des informations qui confirment ce que nous dénonçons depuis des mois : "L'installateur du compteur m'avait expliqué qu'il avait été formé rapidement et qu'il obtenait une prime à la fin du mois s'il installait 10 compteurs par jour, donc il travaille vite et cela ne va pas avec bien".

Le 28 janvier, un compteur Linky a pris feu à Saint-Mathieu (87), comme relaté par France bleu (4)

Fin janvier encore, ainsi que l'explique L'Union (5), c'est tout un immeuble qui est mis en danger par des incendies de compteurs Linky.

Le 27 novembre, un impressionnant incendie a été causé à Louveciennes (Yvelines) par un compteur Linky qui, heureusement, était situé à l'extérieur du logement (6).

Le 24 novembre, ainsi que rapporté par La dépêche, ce sont deux Linky qui ont pris feu dans une résidence de Toulouse (7)

Début novembre, comme expliqué par Le Parisien (8), une famille a frôlé le drame et, malgré les dénégations d'Enedis, la responsabilité du Linky est avérée : "Ma femme et notre fils de 4 ans dormaient (…) j’ai entendu des détonations provenant du garage. (…) Des flashs lumineux sortaient du compteur. J’ai alors coupé le disjoncteur mais le compteur [Linky]a carrément pris feu au bout de deux minutes." Le Parisien précise que "La famille a juste eu le temps de sortir de chez elle avant que le garage ne s’embrase. A l’arrivée des pompiers, les flammes gagnaient déjà leur cuisine."

Le 14 novembre, ainsi que relaté par La Nouvelle République (9), un habitant explique que "Le compteur Linky s’est consumé, sans flamme. Heureusement que tout était fermé, qu’il n’y avait pas d’air qui circulait, sinon tout aurait brûlé".

Le 13 avril, comme relaté par La Marseillaise (10), un Linky a pris feu dans une cave.

Il ne s'agit là que de quelques exemples qui ont pu être traités par la presse, mais d'innombrables autres cas sont relatés sur les réseaux sociaux, preuves à l'appui (par exemple : 11)

Hélas, Enedis et les pouvoirs publics se réfugient dans le déni, le distributeur étant même accusé par plusieurs victimes de venir au plus vite dès qu'un incendie de Linky est signalé afin de faire disparaitre toutes les preuves et de prétendre, ensuite, que l'incendie provenait d'une autre cause.

Nous avons posé depuis plusieurs moins la question "Faut-il attendre un mort avant que les autorités réagissent enfin ?". Désormais, la question est "Au bout de combien de morts le programme Linky sera-t-il enfin stoppé ?"

Il est en tout cas avéré que, contrairement à ce qu'on a bien voulu nous faire croire, le Président de la République, son gouvernement et sa majorité ont au moins autant de mépris pour la population que leurs prédécesseurs, comme ils le démontrent en continuant à vouloir imposer les compteurs Linky à des millions de citoyens qui n'en veulent pas.

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr

1) https://www.estrepublicain.fr/actualite/2018/03/08/mort-dans-son-appartement-enfume
(11) Un exemple parmi beaucoup d'autres : https://twitter.com/Donatien_H/status/961248007911067648