Bistro Bar Blog

dimanche 9 avril 2017

Nucléaire et OVNI, suite 2 et fin

LIEN vers l'article original de Miles Mathis.

LIEN vers les premiers commentaires du lecteur de Miles Mathis.

LIEN vers la première partie de la suite des commentaires du lecteur.

* * * * * * * * * * * *

NRO


Source de l'article

Traduit par Hélios
Les commentaires de Miles Mathis sont en vert.




La base Air Force de Kirtland était impliquée dans le Projet Manhattan, c'était un centre d'essai de vol, et plus tard le "quartier général d'essais de la 58ème division de bombardiers, qui stationnait sur l'aérodrome militaire de Roswell au Nouveau-Mexique". C'est là que s'est déroulé le crash de Roswell en 1947, plus précisément dans un ranch près du village de Corona, près de Roswell. N'est-ce pas le même nom que le projet de satellite Corona d'Hiller/Lockheed ? Et à quelle date le crash a-t-il été rapporté ? Le 8 juillet 1947 ; la CIA a été officiellement créée deux semaines plus tard, le 26 juillet (2+6 = 8) 1947. Et qui dirigeait le projet Corona ? La CIA. Et regardez ce qui est dit sur wiki : "L'armée décida de dissimuler le but réel du dispositif qui s'était écrasé – un suivi de test nucléaire – et informa à la place le public en annonçant que le crash était celui d'un ballon météo". Ce qui soutient de nouveau votre thèse concernant un nouveau type de transport probablement en cours d'essai. [Miles : oui, mais c'est encore du détournement d'attention parce qu'ils essaient de refourguer le programme nucléaire, même s'ils "divulguent" le "but réel". Donc, même quand ils disent les choses en règle, ils ne font que raconter un autre mensonge. C'est pourquoi nous devons examiner tout ces trucs du NRO de très près. Comme pour toutes les autres "fuites", nous pouvons supposer que celles-ci sont sous contrôle.]


Concernant la queue de diable sur la partie centrale du logo (un hexagramme stylisé), vous rappelez-vous que le phosphore est l'élément du diable en raison de son utilisation dans les explosifs, et qu'il veut dire lumière et se réfère au champ de charge ? Quand je faisais des recherches sur le logo du film Men In Black (un hexagramme stylisé), je suis tombé sur une photo de l'homme assis tout près de ce logo, mais je pensais qu'il serait trop stupide de vous demander si ce qui suit pouvait signifier quelque chose. Devinez-vous le titre à la une du journal que lit le gars ? SATAN S'ÉCHAPPE DE L'ENFER.


Il y a autre chose que j'ai remarqué sur le logo de l'armée ci-dessus et sur d'autres. La flèche qu'ils emploient ressemble à la croix du blason des Chevaliers de Malte et la même flèche figurait dans Star Trek et Blake's 7 – deux séries TV de science-fiction des années 70 en rapport avec des vaisseaux volant dans l'univers.

De plus, la croix des Chevaliers de Malte, connue officiellement comme la Croix de Malte, ressemble à la croix des Chevaliers du Temple, qui est une variante de la croix pattée. Et maintenant la cerise sur le gâteau. Vous avez fait récemment une mise à jour de votre article sur la lévitation par la chaleur avec une expérience moderne en holographie quantique. Vous souvenez-vous de à quoi ressemblait le diagramme de l'article de référence ?

La première est l'hologramme d'un photon (mesuré à gauche et théorique à droite), la seconde est une variante de la croix pattée et la troisième est le symbole le plus reconnu des Chevaliers du Temple, l'ordre le plus élevé du rite York de la Franc-Maçonnerie (notez le cercle/soleil ? dans le carré derrière, au centre les rayons de soleil autour de la croix dans la couronne). Cette variante est l'une des marques du Renseignement les plus utilisées sur la planète. Vu d'au-dessus, elle pourrait représenter une pyramide.

Bien qu'il y ait de nombreuses pyramides différentes dans le monde, je me demande si elles pourraient toutes servir de "stations de chargement" pour ces vaisseaux évolués, comme vous l'avez suggéré. Quant à la "charge maxima atteignant le ciel sur de longues distances", je me souviens qu'on le prétendait pour la pyramide de Bosnie ; je pense qu'ils ont mesuré cette énergie, mais n'en suis pas sûr.

Voici la forme standard de la croix pattée (également utilisée par les Templiers) et son usage dans l'un de mes dessins animés favoris, He-Man and the Masters of the Universe [Les Maîtres de l'Univers en français, série TV diffusée à partir de 1983 aux USA]. Les Maîtres de l'Univers…


Ce qui me ramène à votre article, symbolisme mystique et champ de charge, où vous déclariez que l'hexagramme, qui "précède même l'Ancien Testament, et qu'on peut trouver dans les mandalas indiens, n'a rien à voir avec le judaïsme", est une représentation du champ de charge.


Ce qui me renvoie à votre article sur John Dee, Francis Bacon, les Rosicruciens et la Franc-Maçonnerie. Nous avons donc deux symboles vieux de milliers d'années qui correspondent à des diagrammes de la science moderne en lien avec la lumière/charge. Comment est-ce possible ? Il est manifeste que ces gars n'exploitent pas une technologie nouvelle.

Revenons maintenant au NRO. Entre parenthèses, son logo actuel est légèrement différent de celui qu'on voit sur le documentdéclassifié de 1988 concernant les satellites Corona. Notez ce qu'il annonce sur la première page du document (ajouté probablement plus tard) : "Histoire du Corona". Une histoire ? Rappelez-vous que ces satellites étaient censés être les premiers satellites espions lancés en orbite. Le premier partit en 1959 et le dernier en 1972 ; tout ceci fut classifié jusque dans les années 90. Le nom du programme était un code et non un acronyme selon wiki. Nous avons vu plus haut que le village de Corona fut le site du premier crash d'OVNI en 1947 et presque 13 ans après, le nom Corona sert de nom de code pour un programme géré par une agence qu'on nommait "version secrète de la NASA". Et que signifie corona ?
1. Enveloppe lumineuse, irrégulière à l'extérieur de la chromosphère d'une étoile. La corona solaire se compose de gaz ionisés […]. Ce phénomène est visible uniquement pendant une éclipse solaire.
2. Anneau lumineux légèrement coloré apparaissant entourer un corps céleste (comme la lune ou le soleil), visible à travers la brume ou un nuage peu épais, causé par diffraction de la lumière dans la matière en suspension du medium en cause. Nommée aussi auréole.
3. Phénomène de décharge électrique partielle entraînée par l'ionisation du milieu entourant un conducteur.

En gros, électricité et lumière, qu'on retrouve encore une fois en lien avec le champ de charge.

À la même époque, en 1959, la NASA démarra son programme de vols habités et le programme Apollo se termina en 1972 (le dernier programme habité, US-URSS, se termina en 1975). Je suppose que la technologie du NRO a servi à filmer tout ce qui est possible sur Terre et dans l'espace et qu'ensuite toutes ces photos sont analysées et révisées par l'Agence Géospatiale du Renseignement (NGA en anglais). En passant, ce sont celles du Corona qui ont servi dans les années 60. Si les activités de la NASA sont des mises en scène, du trucage, je ne vois pas ce que pourrait être son but en dehors d'un rôle de couverture, de pompe à fric et de canal pour couvrir des projets secrets opérés par le NRO et autres agences du Renseignement. Diverses compagnies spatiales privées, comme Space X, Bigelow Aérospace, etc. agissent probablement de la même manière.

Et ce ne sont que les compagnies américaines et les projets spatiaux. Il y a aussi la Russie, le Kazakhstan (dont l'installation de lancement spatial opérationnel est la première et la plus étendue), la Chine, etc.

J'ai remarqué que certains écussons et logos du NRO montrent l'Afrique, pas uniquement l'Atlantique (sud).

Ils montrent nettement la partie nord de l'Afrique (désert du Sahara), probablement l'un de ses centres (Nigeria au nord-est), ou peut-être un endroit proche du Tchad, du Niger ou du Soudan.

La référence à l'Afrique pourrait autrement s'expliquer parce qu'on l'appelle "le continent noir" (Afrique noire) et que tout ce que gère le NRO fait partie "d'un monde noir (classifié)".

J'ai fait une rapide vérification pour savoir s'il y a des pyramides dans cette région (en dehors de celles d’Égypte) et j'en ai trouvé au Nigeria, au Niger et au Soudan (également en Libye, et même dans les îles Canaries).
En bas à droite : pyramides de Meroe en Nubie (Soudan)

J'ai entendu parler des recherches d'Alexandre Golod (ancien directeur ukrainien de la défense et scientifique) sur les supposés effets positifs des pyramides, mais je ne sais pas si c'est vrai ou juste une autre manipulation et je ne souhaite pas approfondir ce sujet maintenant.

J'ai également recherché des activités nucléaires ou de l'uranium dans cette région. Comme diverses commissions sont concernées, il n'y a que la Commission de l'énergie atomique du Nigeria dont le logo est un hexagramme, presque le même que celui du film Men in Black 1.

Et il y a des mines d'uranium au Niger, au Nigeria et au Soudan (et dans de nombreux autres pays d'Afrique), avec le Niger comme étant l'un des 20 premiers producteurs mondial. Le premier est le Kazakhstan (ça vous rappelle quelque chose ?) – si ce nouveau type de carburant provient réellement de l'uranium, pas étonnant qu'ils font ça aussi ; l'exploitation minière de l'uranium est d'une "importance considérable pour l'économie du pays" et "dans la dernière moitié du siècle dernier, le Kazakhstan a été une source majeure d'uranium pour les programmes nucléaires mondiaux".

Comme vous avez mentionné l'existence de pyramides au Pérou, en relation avec un écusson du NRO, je suis allé voir s'il y a aussi de l'uranium là-bas et il semble que oui. On prédisait que le Pérou allait devenir le premier producteur majeur d'Amérique du sud. J'ai aussi découvert un lien avec la Commission américaine de l'énergie atomique où l'on trouve un projet de "reconnaissance de l'uranium" au Pérou, au Chili et dans certains états américains et d'autres références en lien avec l'uranium et à sa science/production.

J'ai également trouvé plusieurs autres logos atomiques figurant un hexagramme :

Une question subsiste, qui produit ces vaisseaux perfectionnés ? Il semble qu'ils les testent dans la zone 51 et des lieux similaires, mais qui pourrait les fabriquer ? Des noms dont j'ai entendu parler toutes ces années, tant par Paglen que par des recherches personnelles sont Lockheed, Northrop Grumman, Rockwell, Boeing, nous avons vu Hiller, je suis tombé aussi sur McDonnel Douglas, Hugues Aircraft et General Dynamics. Et je suis sûr qu'il y en a beaucoup d'autres, si on compte aussi les compagnies servant de couverture.

Une autre chose rencontrée durant ma recherche, c'est la station terrestre de satellite de Pine Gap au centre de l'Australie qui est gérée à la fois par le NRO, la CIA et la NSA. Je me souviens avoir entendu dans une conférence ou une interview qu'il y aurait une base souterraine à grande profondeur sous Pine Gap qui serait reliée aux US via un train souterrain à grande vitesse. C'est l'une des nombreuses histoires circulant dans la communauté alternative sur des bases souterraines militaires. Je ne serais pas étonné que ce soit vrai.
[Miles : je ne le crois pas. Ils faudrait qu'ils fassent un tunnel sous l'intégralité de l'océan Pacifique. Ils ont des capacités étonnantes à ce sujet, mais rien de cette envergure. Il a fallu six ans et 20 milliards de dollars pour creuser un tunnel sous la Manche, qui ne comporte que 37 kilomètres sous la mer. Creuser de l'Australie jusqu'à Los Angeles demanderait environ 2000 ans à ce rythme et coûterait 7 trilliards. (et c'est sans compter la profondeur de l'océan Pacifique. Le tunnel sous la Manche n'est qu'à une profondeur de 39 mètres à cet endroit, alors que le Pacifique a une profondeur de 11.000 mètres. Bien que le tunnel sous le Pacifique n'ait pas à franchir la fosse des Mariannes, il devrait passer sous ou contourner de profondes fosses comme celle des Tonga, presque 300 fois plus profondes que la Manche. Ce qui ajouterait 1000 autres années au projet.) S'il y a vraiment un tunnel, ce n'est pas nous qui l'avons creusé.]

Il y a un rapport de la Corporation Rand (qui fait partie de l'US Air Force) datant de 1959 au sujet d'une construction souterraine et un autre de 1972 parlant d'un "système de transport à très grande vitesse" dans des tunnels (21 minutes d'une côte à l'autre – de la côte ouest à la côte est). L'US Air Force utiliserait aussi des machines à énergie nucléaire pour forer les tunnels [d'après les documents de 1974 donnés en lien, je pense que c'est en utilisant une sorte de laser] ;
[Miles : de nouveau, il faudrait environ 600 ans et 2,2 trilliards de dollars pour faire un tunnel de Los Angeles à New-York, si on se base sur la vitesse de percement sous la Manche. Si donc le tunnel existe, ce n'est pas nous qui l'avons creusé. Je suppose qu'il n'existe pas. Ces histoires sont probablement insérées pour nous faire croire qu'ils font quelque chose d'intéressant avec notre argent, en dehors de nous le voler.]

Voici le lien vers un brevet de 1972 déposé par la Commission américaine de l'énergie atomique pour "méthode et équipement de forage de tunnel par fusion et vitrification des roches".


Et un autre daté de 1975 déposé par US Energy pour "équipement et méthode pour excaver un grand tunnel dans de la roche dure".

Il semble qu'en dehors des voitures, bateaux, sous-marins, torpilles, avions, missiles, vaisseaux spatiaux et fusées, la propulsion nucléaire sert aussi à forer des tunnels.
[Miles : encore une fois, on cite le nucléaire pour nous égarer. Ces brevets fuités le sont pour confirmer le programme nucléaire. Qui n'existe pas. Oui, ils ont de grosses machines, mais elles ne fonctionnent pas au nucléaire.]
Une photo censée dater de 1982 à Little Skull Mountain, dans le Nevada (au milieu de nulle part)


J'ai également vérifié s'il existe des brevets en lien avec la propulsion spatiale et le césium et j'ai obtenu 64 résultats, mais je ne sais pas s'ils sont d'une quelconque utilité pour votre recherche.

J'ai eu droit aussi à un bonus. Quand je suis allé voir s'il y avait des vidéos officielles du NRO sur YouTube, j'ai remarqué qu'il y avait une vidéo de Steven Greer où il mentionnait le NRO comme étant de vrais maîtres en espionnage, contrairement aux projets de la NSA révélés par Snowden, qui sont selon lui le niveau basique de l'espionnage.

J'ai visionné tout le clip et noté trois choses.

a) Le signe avec trois points sur son maillot qui représente le logo du CSETI (Center for the Study of Extraterrestrial Intelligence, Centre d'étude pour l'intelligence extraterrestre). C'est entre autres un signe franc-maçon bien connu. Ils se nomment même "frères à trois points". Ce signe représente littéralement un frère Maçon. Ils l'utilisent dans leur correspondance et le placent près de leurs initiales et titres de loge. Peut-être une coïncidence avec Greer, mais c'est ce qui m'est venu tout de suite à l'esprit en voyant sa photo prise à distance.

b) À la minute 03:54, il parle d'un groupe de gens qui ont organisé un événement pendant lequel ils voulaient communiquer avec des ET selon les protocoles du CSETI, je pense. L'événement, pour lequel ils avaient "délimité un périmètre de sécurité, un périmètre de radar, et détourné le trafic aérien", devait durer trois nuits sur une propriété de 4000 m² en France appartenant à une famille qui, "ironiquement aida à organiser la révolution française […], en particulier la décapitation de Marie-Antoinette, des vibrations très intéressantes dans cette propriété […]". Eh bien, quelle coïncidence.

c) … propriété en France appartenant à une famille qui, "ironiquement aida à organiser la révolution française, comme le fit la famille de ma mère en Amérique". Première fois que je lis et entends de sa propre bouche qu'il fréquente les Rockefeller et maintenant il dit que la famille de sa mère a aidé à organiser la révolution américaine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.