Bistro Bar Blog

mardi 9 février 2016

L'arnaque des bombes atomiques (3ème partie)

Suite et fin de l'article de Miles Mathis.

Traduit par Hélios


(...)



C'est une autre photo de Trinity. Plein de choses qui clochent ici. D'abord, l'explosion est plutôt pathétique comparé à la manière dont ils ont trafiqué les dernières. Trinity était d'environ 20 kilotonnes, alors que Able et Baker dans l'atoll de Bikini étaient légèrement plus gros, 23 kilotonnes. Et pourtant Baker est truqué pour ressembler à ça.

Que fait une différence de 3 kilotonnes, hein ?

Mais il y a encore de plus gros soucis avec cette photo de Trinity. Regardez de près les militaires. Pourquoi les militaires les plus proches sont-ils dans une ombre épaisse, alors que l'ombre de ceux juste devant eux est grise ? Cela n'a pas de sens. Le soleil ne fait pas d'ombres sélectives. Elle est soit noire ou grise, mais pas les deux. C'est un mauvais montage, pour faire croire qu'il y a là un tas de militaires alors que ce n'est pas le cas.


Nous avons un problème similaire ici, car cette photo est un faux évident. Non seulement ces gugusses sont beaucoup trop près de l'explosion, toujours sans aucune tenue de protection ni même de lunettes de protection, mais de nouveau les ombres sont illogiques. L'explosion est brillamment éclairée par la droite, mais les personnages de premier plan sont seulement vaguement éclairés par la droite. Ils sont supposés par ailleurs être des photographes professionnels. Ils devaient vouloir la meilleure photo de l'explosion, qui aurait été avec le soleil derrière eux, non à droite. Ils devaient savoir que le soleil se lève à l'est et n'auraient pas voulu se positionner eux-mêmes au sud. Le terrain au centre de la photo n'a aucun sens, indiquant que ce que nous avons ici n'est que le sol d'un studio et un faux arrière-plan.



Je souhaite revenir sur ce que j'ai dit concernant les lunettes de protection, n'ayant pas assez dessus insisté avant. Si ces événements étaient réels, ils auraient émis une dose de rayons gamma, qui sont une horreur pour les yeux. Et la distance importe moins avec les rayons gamma qu'avec les autres particules, car les rayons gamma sont des photons. Ils voyagent à la vitesse de la lumière, ce qui signifie qu'ils parcourraient la distance vers ces stupides photographes en environ 0,00001 seconde. Durant cette période, ils ne perdraient aucune énergie, donc se tenir à quelques kilomètres en retrait ne change rien. Les rayons gamma possèdent une telle énergie que la plupart des lunettes de protection seraient inutiles. Fermer les yeux n'aiderait pas non plus car les rayons passeraient directement à travers vos paupières comme si elles n'existaient pas. Les photographes devraient regarder à travers des binoculaires à double et triple blindage. Nous sommes supposés croire à la place qu'ils sont juste là les yeux grand ouverts.


C'est la seule photo en couleur de l'événement, elle aurait été prise par un physicien de l'environnement nommé Jack Aeby. Elle est supposée avoir été prise avec une ouverture f/4. Comme cela se passait à 5h30 du matin, pourquoi n'a-t-il pas ouvert l'objectif à fond, disons à f/2,8 ? Voulait-il être sûr que la photo serait pourrie ? On dirait que c'est une pellicule ISO 1600 au lieu d'une 100, sinon pourquoi aurait-elle autant de grain ? La vitesse d'obturation était de 100. Quoi, il n'a jamais entendu parler d'un trépied ? Et pourquoi le gouvernement américain a-t-il fait faire sa seule photo couleur par un amateur ? N'avaient-ils pas les moyens d'embaucher des professionnels sachant comment utiliser des films couleur et des trépieds ? Allons, cette histoire, c'est vraiment de la connerie.

On nous dit,

Le groupe de photographie employa cinquante caméras différentes, prenant des films en action et au ralenti. Des caméras spéciales Fastax prenant 10.000 vues par seconde allaient enregistrer les moindres détails de l'explosion.

Si c'est le cas, pourquoi toutes les images de Trinity sont-elles aussi nulles : avec du grain, floues, prises à distance et dans l'ombre ? Pourquoi est-ce toujours la pathétique photo d'Aeby qu'on nous montre toujours ? Pourquoi les films sont-ils de cette qualité ? Ce film est de 24 images/seconde et non 10.000. Ou de cette qualité ? On nous dit que la caméra avait une capacité de 15 millions d'images. Pourquoi les films montrent-ils toujours cette daube, faisant penser à des séquences mises bout à bout en laboratoire ? Si le dernier lien ne vous fait pas rire, vous n'avez pas compris la plaisanterie.

Nous avons vu, rappelez-vous, ce même genre de tromperie avec les alunissages et l'assassinat de Kennedy. Pour les alunissages, on nous a fait voir des images à grain, floues, de seconde génération, filmées à partir d'écrans tremblotants. Avec l'assassinat de Kennedy, il fallait étudier le film merdique de Zapruder enregistré avec un Zoomatic Bell et Howell, bien que nous sachions maintenant que des cameramans professionnels se tenaient au bord du trottoir pendant toute la durée de l'action.


Pourquoi ces gars en train de filmer cette famille allongée par terre pendant que Kennedy passe en voiture à côté ? Est-ce le retour de la Sainte Famille qui joue dans l'herbe, pour que les cameramans ignorent complètement le président qui passe en voiture et se fait tirer dessus, etc. ?
[En passant, Miles Mathis a donné une version personnelle radicalement différente de "l'assassinat" de JFK. Ce qui fera l'objet d'une autre traduction.]

Sur la page de Lookout Mountain, nous trouvons ceci :


Ce n'est donc pas comme si l'armée n'avait aucune technologie. Ils n'avaient pas besoin de s'en remettre à des cameramans amateurs positionnés à 80 km. Ils vous refilent ces photos de merde, ce qui leur permet bien des dissimulations. Ces ridicules photos en basse résolution sont plus compliquées à analyser, empêchant toute étude.

Il y a d'autres problèmes avec l'heure supposée du test Trinity. On nous raconte qu'il était prévu au départ pour 4h, heure de l'ouest. Comme nous étions toujours pendant l'horaire de guerre du temps de Roosevelt en juillet 1945 [mais le test eut lieu après l'élection de Harry Truman, FDR étant mort en avril 45], le lever de soleil au centre du Nouveau-Mexique le 16 juillet a eu lieu à 6h07 environ [d'après des cartes de lever et coucher de soleil du jour]. Pourquoi iriez-vous programmer un test important en pleine nuit ? Et si le test était prévu à 4h, pourquoi tous ces cameramans étaient-ils là ? Ils n'auraient pu obtenir aucune image, après l'éclat initial. Mais c'est encore plus important, car il est dit que la détonation eut lieu à 5h29. C'est encore 38 minutes avant le lever de soleil local. Comment ont-ils pu faire toutes ces photos de plein jour comme celle ci-dessous ?


Allez-vous me dire que c'est 38 minutes avant le lever du soleil ? Wouah, la lune devait être alors bien brillante. Regardez ces ombres étonnantes que la lune pouvait projeter à l'époque ! Avec ce peu de lumière, pas moyen de prendre des photos à 100 et f/4, comme Jack Aeby est censé l'avoir fait. De plus, ces caméras auraient dû être munies de filtres pour protéger le film des radiations. Ce qui réduit encore davantage la lumière, bien sûr. Donc rien de ce qu'on veut nous faire croire ne tient la route.

On me dira que ces gars ont été éclairés par l'explosion, non par le soleil, mais nous pouvons voir que ce n'est pas vrai non plus. S'ils avaient été éclairés par l'explosion, leurs ombres seraient droit derrière eux. Mais nous voyons que les ombres sont sur la gauche. Par ailleurs, la détonation n'a "éclairé les montagnes que pendant une ou deux secondes". La photo est prise plusieurs minutes après la détonation.

La taille des ombres prouve en fait que ce n'est pas au lever du soleil, encore moins avant. Le soldat assis au milieu de la photo [celui au 1er plan] mesure sur mon écran à peu près 1,25 cm. Son ombre mesure 3,75 cm, trois fois plus. Ce qui signifie que le soleil est à environ 18° au-dessus de l'horizon. Cela donne une heure aux environs de 8h du matin. Nous pouvons nommer cette opération "Ma montre s'est arrêtée".

William Laurence, l'agent secret du New York Times, a rédigé l'événement de cette manière :

Un grand cri emplit l'air. Les petits groupes qui étaient jusque-là restés enracinés au sol comme les plantes du désert, se mirent à danser au rythme des hommes primitifs quand ils dansaient pendant la fête du feu à l'arrivée du printemps.

Ce grand cri aurait dû être celui de centaines d'idiots bombardés par les rayons gamma devenant aveugles et définitivement stériles. Comme par hasard, tout ceci ne s'est pas produit.

Tout aussi étrange de voir dans les films du pré-événement plusieurs panneaux indiquant aux militaires de se tenir tranquilles sur ce qu'ils sont sur le point d'observer. Pourquoi ? Le test n'était pas un secret. Comment pouvait-il l'être ? On pouvait le voir à des centaines de kilomètres à la ronde, au-delà même du Nouveau-Mexique. Il figurait dans les journaux occidentaux le jour même et bien sûr ils s'en sont vantés pendant des semaines. Hiroshima ne fut que 21 jours plus tard et la véritable nature du test fut rendue publique à l'époque. Alors pourquoi tous les panneaux d'avertissement pour les soldats sur le sol ? Je suggère qu'on leur a ordonné de se tenir tranquille pour la simulation. Il y en avait probablement beaucoup qui étaient au courant ou avaient l'intuition que cette explosion n'était pas nucléaire et c'est ce qui rendait nécessaire de la garder secrète. Ce qui explique aussi pourquoi ces soldats n'avaient pas de problème à circuler près de l'événement sans vêtements protecteurs. Ils savaient qu'on n'a pas besoin de tenue de protection dans une explosion conventionnelle. Une fois qu'on sait ce qui se passe vraiment, les films de l'événement commencent à avoir du sens.

Comme confirmation de l'histoire Trinity, on nous a dit que les retombées ont atteint l'Indiana en voilant des pellicules Kodak là-bas. Il est intéressant que ce film ait été voilé dans l'Indiana des semaines plus tard mais que les appareils à seulement quelques kilomètres en soient sortis indemnes. En d'autres mots, les retombées ont voilé des pellicules à des milliers de kilomètres mais les rayons gamma ont épargné tous les appareils photos sur le site. Un miracle, vraiment.

Voici un récit comique que j'ai pris sur la page Wikipédia :

J'avais les yeux fixés sur l'horizon droit devant avec l’œil gauche protégé par une vitre de soudeur et l’œil droit ouvert sans protection. Mon œil droit fut soudain ébloui par une lumière qui apparut instantanément partout sans augmentation d'intensité. Mon œil gauche voyait s'élever une boule de feu comme une bulle immense. J'ai enlevé la vitre de mon œil gauche presque immédiatement et j'ai regardé la lumière monter dans le ciel. L'intensité lumineuse tomba rapidement sans aveugler par conséquent mon œil gauche mais c'était encore extraordinairement brillant.

L'intensité qui tombe rapidement n'avait rien à voir. Ou vos yeux sont détruits dans les deux premières secondes ou ils ne sont pas détruits. Mais demandez-vous simplement si le récit est plausible. Ce gars prend une vitre de soudeur mais ne recouvre qu'un seul œil ? Sommes-nous supposés assez stupides pour croire ce gars ? Il était avocat et non soudeur, s'il a pris soin de trouver et d'apporter avec lui une vitre de soudeur, pourquoi l'utiliser pour un seul œil ? Si nous sommes enclins à croire quoi que ce soit de ce récit, nous devons supposer que des scientifiques lui ont conseillé d'acheter la vitre et de s'en servir. Alors ou bien il s'en sert ou bien il ne s'en sert pas. En aucun cas il ne l'utiliserait que pour un seul œil, ce qui le condamnerait à une douleur extrême et une cécité permanente. 
 
Je pourrais poursuivre indéfiniment à débusquer ces histoires de tests nucléaires, mais je m'en lasse rapidement. Comme le reste, c'est vraiment trop facile et devient ennuyeux au bout de quelques pages. Il se peut que je revienne plus tard sur le sujet, mais pour l'instant j'ai besoin de passer à quelque chose d'autre.

6 commentaires:

  1. Je sais ! je suis "dure", mais franchement, le moindre humain, qui un peu, s'intéresse à ces choses, devrais être capable de réfléchir en voyant des inepties ! Pour cela il faut un cerveau équipé de jugement critique, et pas que celui pour critiquer le voisin ;) j'avoue en avoir ras le bol de tous ces gens qui se laissent manipuler à outrance (je suis Charlie...etc), qui ne savent qu'être ou des ignares parce qu'ils le veulent bien, ou des "bisounours" OK, du temps de nos grands parents et parents, les ordinateurs n'existaient pas. Mais même dans les campagnes, un paysan (a plus de connaissance qu'un citadin OK) est et était bien capable de constater que les photos étaient truquées ! Ok, peu savaient lire... MAIS VOIR DES PHOTOS OU IMAGES ça doit interpeller ! Actuellement C idem ! C'est très très triste de voir comme les humains actuels sont en déchéance intellectuelle, dans l'égoïsme le plus total ! Alors je dis bien fait pour leur "tronche", qu'ils cessent leurs jérémiades ! (suis polie sinon Hélios ne passera pas mon message)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les gens sont submergés visuellement et auditivement et le cerveau ne peut plus décoder.
      Un prochain article de Miles Mathis portera sur le décodage de l'assassinat de JFK et vous aurez bien des surprises...car lui avec son travail de peintre réaliste a encore des yeux pour voir. Et il a aussi du bon sens, ce qui manque aussi aux gens. Le conspirationnisme se discrédite tout seul pour cette raison.

      Supprimer
    2. oui Hélios, avec tout ce qui fut dit, fait, décortiqué visuellement les photos... Bigre de Bigre qu'allons nous voir en plus ? ouste, traduis... ;) Mais l'intégrale vérité toute crue ? Les bons manipulateurs savent bien faire...! Je regrette ce décès, (il était malade soit) mais l'Amérique serait elle ce qu'elle est actuellement ? Il est vrai aussi que le fait de savoir regarder pour peindre, (j'eusse peint...) ou faire des photos rend plus observateur. Si en plus on est "intelligent" WAOUUUU !

      Supprimer
    3. Avec l'article sur JFK, vous aurez la vérité toute crue selon Miles Mathis, mais ça se tient bien...
      Mais attention, il y en a une tartine, je n'en ai traduit pour l'instant qu'une partie, car l'article en PDF fait 80 pages avec les photos ! Mais avec le souci du détail, c'est compréhensible. Vous aurez la première partie dans quelques jours.

      Supprimer
  2. J’ai bien lu tes 3 articles, je ne sais pas quoi en penser, quand on voit la vidéo de la tsar bomba j’ai du mal à imaginer que ce n’est que de la dynamite.
    https://www.youtube.com/watch?v=sQ8qWpWK0Lk

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. à 2:34 ... Regarde le nuage noir fin qui d'un coup se décale a droite et deviens blanc ... On aurait mit ça dans un films ça passerait pour un gros nanar.

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.