Bistro Bar Blog

mardi 17 novembre 2015

Dossier espace (partie 4)

Suite et fin de la démonstration sur l'inexistence des satellites.


Dernière nouvelle ! Le grand Neil DeGrasse Tyson [astrophysicien très connu aux US, qui fait le clown pour diffuser de la propagande, voir ce qu'en dit Wiki, surtout concernant le passage sur la NASA] dit maintenant que la terre est un sphéroïde aplati ["Oblate" en anglais] aux pôles et il plaide à son insu en faveur des technologies terrestres par le fait que l'effet de "ricochet" serait meilleur sur un sphéroïde aplati aux pôles comparé à celui sur une terre complètement sphérique.

Plus incroyable encore, toutes les supposées images de la terre doivent maintenant être considérées dans leur totalité comme des faux parce qu'elles représentent une sphère parfaite. Donc, soit la NASA a contrefait toutes les images de la terre ou la terre s'est soudain aplatie depuis les missions Apollo. Le Rasoir d'Ockam affirme que la réponse la plus simple est toujours correcte, donc à nouveau la NASA raconte des conneries.


Outre son côté infatué, Tyson ne peut résister à afficher un symbole franc-maçon de la main. 
 
Câbles sous-marins à haut débit

Autre mode de transmission de données : les câbles sous-marins. Comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous, des câbles relient surabondamment tous les continents.




D'autres clous dans le cercueil de l'existence des satellites

En dehors des technologies terrestres, ce qui crée vraiment l'illusion d'une utilisation de satellites, ce sont les Véhicules-plus-légers-que-l'air, les dirigeables de haute altitude et les plate-formes de haute altitude.
Ce concept réactualisé d'une technologie qui a fait ses preuves, les véhicules plus légers que l'air, donne à ses utilisateurs des capacités identiques aux satellites pour un coût bien moindre. Le dirigeable est bien moins coûteux à déployer et manœuvrer que d'autres plate-formes aériennes et il permet des missions essentielles pour la défense, la sécurité nationale et autres applications civiles. Sa durabilité opérationnelle élimine le besoin d'un soutien logistique. En position, un dirigeable a un champ d'observation de 900 km de diamètre et de millions de kilomètres cubes d'espace aérien.
-Lockheed Martin
Lockheed Martin a construit plus de 8000 plate-formes de haute altitude, ce qui est en soi un nombre assez important pour ce seul domaine. Ils ont aussi une brochure avec de belles photos pour leurs systèmes plus légers que l'air. (http://fr.scribd.com/doc/274441635/Lighter-Than-Air-Brochure)

Il est dit que les plus-légers-que-l'air atteignent des altitudes de 21.000 mètres, mais 30.000 mètres et plus ont été atteints. Ils peuvent rester en l'air pendant des mois, si ce n'est des années, sans personne à bord et ils sont contrôlés par des opérateurs au sol à l'instar des drones. Ils sont également aptes à maintenir une position géosynchrone comme prétendent le faire les satellites. Avec les sommes énormes que la NASA détourne, on peut parier qu'ils ont investi d'importantes ressources dans le développement de ces plate-formes. Plus les plate-formes sont rentables, plus les marges de profit sont élevées dans le déploiement de faux satellites par la NASA. Il est important de se souvenir que sans l'illusion des satellites et des sondes, la NASA ne pourrait feindre de s'aventurer dans le vide de l'espace pour explorer et révéler les merveilles du cosmos.

Voici des exemples de systèmes plus légers que l'air




Ils peuvent prendre toutes les formes et il est à peu près certain que le public puisse les confondre avec des satellites. À côté des dirigeables de haute altitude, il y a des stations de haute altitude à longue endurance ou des plate-formes radio stratosphériques. Comme on peut le voir sur la liste ci-dessous, il existe pas mal de ce genre d'objets au-dessus de nos têtes. Mais la réelle beauté de la tromperie est cachée bien en vue. S'il nous arrive de repérer divers dirigeables dans le ciel (même les gros boudins de Goodyear), nous ne les connaissons que comme des dirigeables, rien de remarquable. En réalité ils peuvent procurer les mêmes capacités que celles des supposés satellites et nous n'imaginons pas que c'est un cheval de Troie. D'autres preuves ci-dessous démontrant qu'il est plus que probable que les cieux fourmillent de ces plate-formes.

Stations de haute altitude à longue endurance




Plate-formes radio stratosphériques


Et d'autres… [cliquez sur les liens pour les détails techniques]

HALO
De petites sociétés spécialisées comme ILC Dover travaillent avec la NASA et la DARPA pour diverses plate-formes.
ILC Dover s'est impliquée depuis le début des années 80 dans la conception et le développement de dirigeables à haute altitude en subvenant aux programmes de la Marine et de la NASA.

La croissance ultérieure du marché des téléphones cellulaires a renouvelé l'intérêt pour l'utilisation de dirigeables à haute altitude comme moyen fournissant une couverture économique dans les pays en voie de développement. ILC a soutenu Lockheed Martin dans le développement de véhicules aériens y compris HALE. Nous soutenons aussi le programme de haute altitude de la DARPA.
D'autres sociétés comme Near Space Corporation ont d'autres technologies comme HASS (systèmes de navettes à haute altitude) qui peuvent atteindre des altitudes de 30.000 mètres et transporter une navette.
Si cela ne suffit pas à jeter le doute sur l'existence de satellites, allez examiner le Projet Loon de Google. Leur devise est "Internet pour tout le monde avec des ballons"


"Les ballons du projet Loon flottent dans la stratosphère, deux fois plus haut que les avions de lignes. Dans la stratosphère, il existe plusieurs couches de vent et chaque couche varie en direction et en vitesse. Les ballons se dirigent selon les besoins en montant ou descendant dans la couche de vent soufflant dans la direction ou le trajet désirés. En partenariat avec les compagnies de télécommunications pour partager les services de téléphonie cellulaire, nous avons permis aux gens de se connecter au réseau de ballons directement avec leurs téléphones et autres appareils. Le signal est ensuite passé au réseau de ballons et revient au réseau internet sur Terre".

Quatre faits basiques que la NASA ne peut ou ne veut expliquer

 

1. Comment les satellites survivent-ils à des températures supérieures à 2200°C dans l'espace ? Il n'existe que sept éléments sur la table périodique qui résistent à ces températures et aucun n'a été utilisé pour les satellites. Les satellites résideraient dans la thermosphère où les températures peuvent s'envoler à plus de 2200°C. Non plausible.

 

J'ajoute une vidéo VOSTFR sur le problème des images météo soi-disant par "satellites" :

2. Les estimations semblent varier sur le nombre de satellites supposés en orbite. Le tout dernier chiffre est de 1265 satellites en fonctionnement avec 370.000 morceaux d'épaves spatiales qui tournent à des vitesses pouvant atteindre 35.000 km/h (22.000 miles per hour). Cliquez ICI pour la plus récente base de données des supposés satellites. Cet article du Daily Mail a publié les trois points listés ci-dessous. Je trouve étrange qu'ils parlent de 22.000 objets pouvant voyager à 22.000 miles par heure. Les chances que ces nombres soient identiques est aussi improbable que d'avoir un soleil 400 fois plus gros et 400 fois plus éloigné qui crée l'illusion que sa taille est identique à celle de la lune. 22 est considéré comme un nombre occulte. Non plausible.
  1. Il existe environ 22.000 objets en orbite suffisamment gros pour qu'on les traque
  2. Beaucoup sont des "épaves spatiales" comme de vieilles fusées et des satellites abandonnés
  3. On estime à 370.000 le nombre d'éléments d'épaves spatiales qui flottent en orbite, voyageant à des vitesses allant jusqu'à 22.000 miles par heure.


L'image ci-dessus du photographe allemand Michael Najjar qui apparaît dans l'article montrerait l'énorme problème de l'espace poubelle. Comment cette photo a-t-elle été prise et à partir de quel satellite ? On dirait que cette photo CGI/Photoshop/Pixar a été faite à l'aide d'une "ardoise magique" [un "Télécran"]. Non plausible.

Vue artistique de la poubelle de l'espace
 
3. Il n'existe aucune photo ou vidéo originale prouvant que des satellites tournoient autour du globe, aucune ! Songez combien il est grotesque que l'un des 1264 satellites ne puisse prendre une seule photo ou quelques vues en vidéo ? Nous n'avons aucune preuve visuelle de vrais satellites, la seule preuve étant des images qu'on qualifierait de travail d'apprenti. Space.com a publié "Comment repérer des satellites" [ils disent d'ailleurs que la poubelle de l'espace contiendrait 35.000 objets] mais par contre Universe Today dit :
"Si nous pouvions voir ces satellites depuis la surface terrestre, ils apparaitraient suspendus immobiles dans le ciel. Le fait qu'ils restent sur la même zone géographique signifie qu'ils fournissent la parfaite plate-forme pour les télécommunications, la radiodiffusion ou les observations météo".
[on peut se demander aussi comment fait l'ISS pour éviter ces 20 à 35.000 objets de différentes tailles… ]
Quoi qu'il en soit, pouvez-vous les voir ou non ? Je n'en ai jamais vu. Je comprends maintenant la somme de difficulté rencontrée pour prendre de vraies photos des autres satellites et de la terre tout simplement parce que les satellites n'existent pas ! Non plausible.

4. Si la ceinture de Van Allen est si mortelle (entre 1000 et 60.000 km) 
"Les cellules solaires, les circuits intégrés et les capteurs peuvent être endommagés par des radiations. Il arrive que des tempêtes géomagnétiques endommagent les composants électroniques des vaisseaux spatiaux. La miniaturisation et la numérisation de l'électronique et des circuits logiques ont rendu les satellites plus vulnérables aux radiations."
Comment des satellites en orbite terrestre haute (36.000 km) peuvent-ils fonctionner presque au beau milieu des ceintures de Van Allen ? Non plausible.
[Ou bien cette fameuse ceinture serait aussi une vue de l'esprit?]

Skylab-otomie

Nous avons tous probablement besoin d'une lobotomie après avoir marché dans cette ânerie de propagande du Skylab. Skylab a été lancé en 1973 et a été opérationnel jusqu'en 1979. Comme vous pouvez le voir avec les images, je me sentirais plus à l'aise dans un tonneau sur les chutes du Niagara que d'aller dans cette chose. De nouveau, où sont les vraies photos qui ont pu être prises par d'autres satellites ? Ils ont aussi une forme cylindrique qui ressemble à celle de l'ISS et qui s'adapte bien au fuselage d'un avion à zéro gravité. La NASA utilise la gravité zéro depuis 1959 avec le projet Mercury. 




Images truquées de satellites de la NASA 


 

Conclusion

Comme l'a indiqué ma recherche, il existe une pléthore de plate-formes qui peuvent simuler l'utilisation de satellite. Il y a au moins 18 plate-formes qui peuvent servir indépendamment, en tandem ou en groupes pour fournir tous les services que procure un satellite. L'aspect le plus flagrant de l'arnaque des satellites est son coût. Les 17 plate-formes mentionnées (câbles sous-marins exclus) sont substantiellement plus rentables que des satellites et fondamentalement plus fiables. Faire continuellement des lancements risqués de satellites dans l'espace n'a aucun sens si des systèmes terrestres plus rentables, fiables et dont l'entretien est aisé existent déjà, ce qui est le cas. En se basant sur les cinq précédentes fraudes, l'existence douteuse de satellites est encore plus définitive car la NASA ne peut fournir une seule vraie photo ou séquence vidéo de satellites réels.

À suivre, le "dossier spécial lune".

21 commentaires:

  1. Je suis vraiment désolée Hélios, mais ces explications ne tiennent pas la route
    les satellites TV comme Astra sont des satellites géostationnaires et situés bien plus haut que la thermosphère, pareil pour les satellites GPS d'ailleurs
    Ils sont situés entre 2 couches des ceintures de Van Allen.
    mais concernant le satellite Astra par exemple, puisqu'il faut que j'explique le raisonnement, si le "satellite" était positionné à 35km d'altitude ou même un peu plus, comment pourrait-on d'un bout à l'autre de la France, pointer son antenne satellite dans la même direction????
    Un "satellite" flottant à 35km d'altitude au dessus du milieu de la France ferait que les gens du nord pointeraient leur parabole vers le sud et les gens du sud pointeraient leur parabole vers le nord (pour simplifier)
    Hors tout le monde pointe son antenne vers la même direction, vers le sud-sud-est en gros.
    Ce qui veut dire que le satellite est bien plus haut que 35km!!!
    Et l'entourloupe qui consisterait à dire qu'il y a plusieurs de ces ballons pour couvrir le territoire ne tient pas la route non plus, car ceux qui vivent en dehors de la France ou même ceux qui vivent à frontière devraient pointer ailleurs, vers le nord dans mon cas, et d'ailleurs tout le monde en France aurait une orientation différente suivant le lieu où il habite, et ce n'est pas le cas, car on monté à plusieurs reprises l'antenne de mes parents qui déménagent tout le temps, et à chaque fois on a pointé à la boussole, vers le même endroit!!!
    bref.. je ne sais pas où tu as trouvé ces infos, mais c'est un méli-mélo de tout et n'importe quoi, vraiment désolée

    RépondreSupprimer
  2. Merci Helios,

    tu viens de me supprimer de nombreuses archives implantées dans mon cerveau depuis 1969....Génial!mais qu'en est-il de la fusée Ariane,de soyouss,de gargarine,ils sont donc tous reliés?
    Il y a un autre truc,le satellite qui retombe sur la terre...ce serait donc une de ces plates-formes,sinon il resterait dans l'espace a tourner au-dessus de la terre,non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Youri Gagarine et les Spoutniks.

      https://joyeusespsyops.wordpress.com/2015/06/04/lloyd-mallan-le-programme-spatial-sovietique-bidon-en-images-i/

      Supprimer
  3. "Entre 100 et 150 kilomètres d'altitude, le dioxygène moléculaire absorbe l'ultraviolet solaire de très courtes longueurs d'onde (entre 100 et 200 nm). En résulte une augmentation de température avec l'altitude qui oscille entre 300°C et 1 600 °C selon l'activité solaire. Les températures sont élevées, mais la densité de matière est extrêmement faible, ce qui fait que, pour la peau humaine, l'effet de cette température est négligeable. En effet, la température ressentie avoisinerait les 25 °C." wiki Thermosphère.

    J'ai fait un petit tour d’horizon pour savoir quelles étaient les températures opérantes à ces altitudes. Il en ressort qu'elle fluctue entre -270°C, (pratiquement le 0 absolue) lorsque le satellite n'est pas sous l'influence directe des rayons du soleil et +150°C lorsque le satellite est directement confronté aux rayons solaires.
    On est loin des 1500-2000°C qui rendrait effectivement impossible la mise en orbite de ces objets.

    Sinon merci tout de même pour le dossier. Je n'ai pas vraiment les acquis scientifiques et techniques nécessaire pour dire si ce qui est raconté ici est vrai ou faux bien que je pense quand même que c'est un peu tiré par les cheveux.

    RépondreSupprimer
  4. Moi y a un truc que je comprends pas.
    On nous dit que la terre tourne à plus de 1000 ou 1500 kmh et son atmosphère en même temps. Donc comment un engin qui sortirai de notre atmosphère ne se prendrai pas une immense claque du à l'espèce de décélération sur le côté.
    Je sais pas si je me fais bien comprendre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends très bien ta question. Si on réfléchit bien à toutes ces choses, il y a beaucoup d'incohérence et de problèmes non résolus.
      Pour plus d'infos, voir ce blog qui aborde tous ces sujets :

      http://epurnonmuove.blogspot.fr/

      Supprimer
    2. Moi j'ai du mal à comprendre comment l’atmosphère gazeuse arrive à suivre la partie solide ! Je veux bien que la force d'attraction joue mais à ce point ?
      Le problème est très diffèrent SI la terre n'est pas une boule !

      Supprimer
    3. c'est parce que l'attraction n'est pas qu'une force mécanique, c'est aussi une force électromagnétique, un gros aimant en quelque sorte.
      Et comme tout est électromagnétique, même nous, on est attirés par le gros aimant qu'est la terre, et l'atmosphère qui est aussi composée de molécules est attirée aussi.
      D'ailleurs plus on s'éloigne de la terre moins il y a de molécules, elles se concentrent toutes près du sol, s'il n'y avait pas d'attraction, il n'y aurait pas d'atmosphère.
      Si tu veux comprendre ça, prends un avion et saute tu verras l'effet en vrai, mais je conseille quand même le parachute pour la fin du saut mdrr

      Supprimer
    4. Merci de cette explication Michèle .
      Mais en avez vous "imaginé" aussi une autre ? Celle ou les continents ne sont pas répartis sur une boule comme on veux nous le faire croire mais, à l'intérieur d'un immense cylindre conique (un peu comme celui que fait l'eau qui s'écoule de la baignoire quand on l'enlève le bouchon ! Ou comme les physiciens représentent les trous noirs.).
      Le soleil serait sur l'axe(!?) serait peut-être même l'axe pourquoi pas ?
      Bien sûr ça oblige (un peu) à revoir la vision du monde qu'on nous à "fourgué à l'école de la république" ! Mais à l'échelle des protons ça tiens bien la route ... et de l'électromagnétisme aussi et de la loi d'attraction aussi ... et n'empêche pas la NASA de tricher !

      Supprimer
    5. Si on était sur un immense cylindre, genre trou noir, comment ne verrait-on pas le côté opposé???
      Ce n'est pas la NASA qui a "inventé" le concept de la terre ronde, Ératosthène l'a fait il y a plus de 2000 ans, voir ici https://www.youtube.com/watch?v=dZyeKmytFeA
      Je ne comprends pas pourquoi il faudrait que tout cela soit faux, d'autant qu'il n'y a pas que la NASA qui s'occupe de l'espace, beaucoup de pays ont fait leurs propres recherches, et à part les extrémistes religieux américains personne ne parle de la terre plate
      Je veux bien que l'histoire de la conquête de la Lune soit un fake, mais pour le reste, les explications qui vont dans l'autre sens sont plus dingues les unes que les autres
      Rien que pour la Lune, quand on regarde de l'hémisphère nord, et que la lune forme un croissant tourné vers la gauche, à l'équateur au même moment on la voit tournée vers le sol et dans l'hémisphère sur on la voit tournée vers la droite
      Si la Lune se baladait au dessus comme expliqué pour la terre plate, il n'y aurait pas de différences de position aussi drastiques puisqu'on serait tous dans la même position horizontale.
      Là on voit bien que les tenants de la terre plate n'ont aucune vision 3D de leur entourage ni de l'espace, ce sont des personnes qui ne sont jamais allées nulle part hors de leur petit village perdu au fond du trou du monde, pour parler ainsi.
      Désolée mais ton histoire de cylindre n'est pas très logique non plus

      Supprimer
    6. Tant pis ! Je ne cherche pas à être logique !
      mais je vais continuer à creuser le sujet quand même !

      Je ne crois pas à la terre plate non plus !

      Et aujourd'hui à quoi pouvons nous encore "croire" avec certitude ?
      ... et être certain(e) que dans un an ou deux, ce sera toujours vrai ?
      Personnellement sur les infos que je possèdent, je parierai pas 100 €uro !

      Quand au côté opposé du trou noir il est impossible de voir de l'autre côté, le centre absorbant toute lumière ... c'est ce que j'ai appris en cours .

      Mais ce sont des concepts difficiles et qui ne rentrent pas dans nos conceptions qui nous ont été inculquées par nos maîtres !

      Nota :humour . Les seuls à aimer le changement sont les bébés (surtout quand ils sont "mouillés" ! ).

      Supprimer
    7. Ce que je vois moi, et c'est de plus en plus flagrant, c'est une sorte de rébellion larvée sur tout ce qu'on nous a enseigné.
      C'est parce que le niveau d'études actuelle est si bas que ça??? ou bien c'est juste par esprit de contradiction??? D'autant que beaucoup de choses peuvent être prouvées par soi-même pour peu qu'on s'en donne la peine.
      Mais de toute façon quelle importance que la terre soit sphérique, ovoïde, en forme de patate, ou je ne sais quelle forme bizarroïde, on vit dessus et ça c'est un fait, et on ne va pas en changer la forme juste parce que ce qu'on nous a dit ne nous convient pas !!!
      Il n'est pas question de croire bêtement non plus, mais d'observer, et on apprend beaucoup plus en observant et en analysant qu'en croyant.
      Hors ce qui est dit dans les papiers sur les satellites n'est basé que sur des images, des dires, des extrapolations, mais jamais sur de vraies observations
      Mais bon, autant prêter l'oreille à un sourd, ce n'est pas pour ça qu'il entendra mieux (c'est de l'humour aussi)

      Supprimer
    8. Une vrai discussion de Soufi ça !
      Et "ça" permet a chacun d'avancer dans "sa" compréhension de l'Univers (avec un grand U) !
      Merci !
      Car bien sur au niveau des protons, pardon Du proton puisqu'il n'y en a qu'UN cela n'est rien que du vide mais qui remplis TOUT l'espace bien sur ! Qui n'est qu'un hologramme bien solide pour nous ... en apparence du moins ... à moins que les apparences soit trompeuses !
      Avec toute mon amitié .
      Avez vous eu l'occasion d'écouter Nassim Harraneim physicien Quantique en conférence ( en Français ) ? https://youtu.be/2qWEiyNQJgw

      Supprimer
    9. Ah le proton de shwartz.. quequ'chose, oui je connais Nassim Haramein, c'est même moi qui , la première, ait passé des heures folles à traduire ses vidéos il y a pas mal de temps déjà, en France personne ne le connaissait et ça me paraissait vraiment bizarre.
      Ce qu'il disait m'attirait beaucoup car il mettait des mots sur ce que je croyais depuis longtemps.
      Gros bisous Ned et merci pour cette petite discussion et pour le lien de Nassim en Français!

      Supprimer
  5. j'ai hésité à mettre un commentaire, et puis bon, le titre quand même "démonstration sur l'inexistence des satellites, quand même!
    Première chose, dès que Newton a élaboré sa loi sur la gravitation, en l'appliquant, on s'est rendu compte que la Terre n'était pas une sphère parfaite mais était bien aplatie aux pôles. va pour wiki aussi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mod%C3%A8le_ellipso%C3%AFdal_de_la_Terre .

    Contrairement au dessin présenté dans le début de l'article, l'aplatissement, du à la force centrifuge, est très faible (0,003354). Ce qui fait une différence d'environ 40km entre les pôles et l'équateur. Sur une photo, cela est imperceptible. Par contre, niveau gravité, cela a des conséquences. Aux pôles la gravité est de 9,832 m/s2 et à l'équateur elle est de 9,780.

    Ca semble peu, mais entre la force centrifuge (qui est nulle aux pôles) et la différence de gravité, 100 newtons aux pôle ne "pèsent" plus que environ 99,5 newtons à l'équateur. Avis aux voyageurs pour expérimenter le truc :) Pour info, une fusée a besoin de 55% d'énergie en plus pour décoller de Baïkonour (l 46°) que de Kourou (l 5°)
    Mais je suis près à croire le contraire si on me le prouve. Pourquoi l'auteur de l'article n'en fait pas l'expérience et préfère nier juste sur la base de ses croyances?

    "Le rasoir d'Ockam affirme que la réponse la plus simple est toujours correcte, donc à nouveau la NASA raconte des conneries". C'est cela sa preuve? A qui s'adresse t il?

    Ce qui ne veut pas dire que la nasa ne raconte pas de conneries, et elle doit en raconter, c'est sûr, mais bon, en brouillant les pistes de la sorte, on brouille obligatoirement le vrai du faux.
    Car lui-même ment ; l'image du photographe allemand Michael Najjar n'est pas une photo. Il est bien photographe, mais c'est une oeuvre qu'il a crée avec l'aide de l'institut des systèmes aérospatiaux d'une université allemande (une petite recherche sur le net?). Ce qui ne veut, encore une fois, pas dire que c'est vrai, mais l'auteur de l'article cherche à convaincre en mentant lui-même. Mais peut être n'a t il simplement pas assez fait de recherche et il pense que c'est une photo.

    bon, je me rend compte que je ne suis qu'au début de son article et que je suis déjà en train d'écrire un roman. Je vais m'arrêter là, histoire de ne pas polluer. Faites juste attention à ceux qui envoient leurs vérités sans amener la moindre preuve. Et que surtout, la meilleure façon de noyer les mensonges et de faire passer aussi les vérités pour des mensonges

    RépondreSupprimer
  6. Rouchkov, l'air se raréfie au fur à mesure qu'on s'élève dans l'atmosphère et une fusée dépasse souvent les 30 000 km/h donc la claque est très faible.
    Ned, La gravité (qui est plus une déformation de l'espace qu'une force parait il) est supérieure à la force centrifuge, c'est pourquoi l'air, à cause de son poids, suit le mouvement de la Terre. Mais effectivement, la force centrifuge est très forte à l'équateur (+ 1600 km/h) et il en résulte les fameux Alizées. D'ailleurs, si la Terre tournait 7 fois plus vite je crois, hé bien, à l'équateur, on décollerait tous...
    L'imagination est ce qui fait avancer notre perception de la réalité, et c'est une bonne chose. Et c'est souvent de l'imagination que naissent les découvertes (de la maîtrise du feu au nucléaire). Mais il ne suffit pas d'imaginer. Terre plate ou creuse, ou encore conique, pourquoi pas.
    J'ai un petit télescope, et lorsque j'observe Jupiter et ses taches, je vois bien l'ensemble tourner. Quel autre raisonnement que le fait que ça soit une boule ferait disparaitre puis revenir les taches régulièrement (elles disparaissent d'un côté pour finir par réapparaitre de l'autre, idem pour ses satellites mais aussi les taches solaires). Et si Jupiter me semble ronde, pourquoi la Terre ne le serait pas? c'est juste un raisonnement. Je veux juste qu'on me prouve le contraire pour croire à autre chose.
    Ce qui certainement, n'empêche pas la nasa de mentir, ne serait ce que par omission. Tu dis "à quoi pouvons nous croire avec certitude". C'est la question. Il y a un proverbe qui dit : "pour croire avec certitude, il faut pouvoir douter", et je crois que Poincaré a dit que "douter de tout ou tout croire sont deux solutions également commodes, qui l'une et l'autre nous dispensent de réfléchir". Je pense que la réponse est là.

    Après pour dire que telle chose est fausse, il faut des connaissances sur cette chose, l'imagination ne suffit pas ou plus. La technologie a atteint un tel degré de sophistication que nous sommes un peu perdus ou effrayés devant ses prouesses (ou ses horreurs). Pour réfuter des lois de la physique, il faut alors apprendre la physique. Certains le font, comme N. Harraneim, entre autres. Après il faut que ces nouvelles lois soient prouvées par l'expérience, ce qui est une autre affaire. Il y a des millions de physiciens et astrophysiciens à travers le monde qui s'accordent pour penser que la Terre est à peu près ronde et pas simplement parce qu'ils l'ont appris mais par l'application de lois physiques qui ont l'air de fonctionner aussi dans d'autres domaines. Je ne pense pas qu'ils mentent tous (ce qui n'en fait pas obligatoirement des gens sympathiques), alors, ayant arrêté la physique peu après le bac, je leur fais "confiance", et je pense que la Terre doit être à peu près ronde, au risque de paraître intoxiqué par mon "éducation" scolaire.

    Michèle, tout à fait avec toi sur ton deuxième com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse.
      Oui ça à l'air logique en effet mais je sais pas pourquoi, des vitesses à 30000 km (même sans frottement de l'air), une terre qui tourne à plusieurs milliers de km/h, des sondes spatiales qui ont fait des millions de km sans pannes et sans bcp de soleil .... j'ai du mal, ça ne passe pas.
      Je ne dis pas que la terre soit plate ou je ne sais de quelle forme mais y a des trucs que je ne peux plus croire comme ça, patce qu'on nous le dit et que quelques données "scientifiques" le prouvent.

      Supprimer
  7. Réponses
    1. Merci, je me sens moins seule du coup!

      Supprimer
    2. Merci de vos aides à vous deux aussi ! Sur cette route magnifique ou nous pouvons tenter d'avancer, sans nous entretuer, vers un avenir qui est obligatoirement commun !
      Mais dont nous sommes certains qu'il sera différent de ce que nous certain dans nos croyances d'aujourd'hui !
      Et je trouve cela formidable et particulièrement enthousiasmant... et encouragement pour un a...venir tel que nous n'arrivons pas à le concevoir avec nos sens encore limité par les croyances des nos (petits) 5 sens!
      Merci encore à vous... et à Hélios pour ses traductions et le temps qu'elle doit y passer ! ! !
      Elle aussi fait partie du changement vous croyez ?

      Supprimer
    3. Toutes mes excuses pour un mot oublié et une relecture non faite dans mon commentaire précédant !

      Mais dont nous sommes certains qu'il sera différent de ce que nous CROYONS certain dans nos croyances d'aujourd'hui !

      Supprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.