Bistro Bar Blog

dimanche 22 novembre 2015

Dossier espace : ajout concernant la fraude de l'ISS (vidéos)

Dans le "dossier espace" qui vient d'être publié, j'ai emprunté plusieurs vidéos inédites au blog http://epurnonmuove.blogspot.fr/

qui traduit et sous-titre en français. J'apprécie de trouver quelqu'un qui fasse ce travail, car je ne suis pas technicienne pour un sou et vous ne trouverez pas grand-chose en français à ce sujet.

Ce blog a relayé mon travail et j'apprécie cette sympathique collaboration. Je relaie à mon tour deux nouvelles vidéos VOSTFR sur la fraude de l'ISS publiées le 13 novembre sur ce blog.

La première expose le problème du carburant nécessaire pour maintenir la station en orbite, car les panneaux solaires ne sont pas suffisants :



Et la suivante montre les trucs utilisés pour simuler des plans en zéro-G. Il faut avoir l'oeil pour se rendre compte que c'est un montage malhabile de plusieurs séquences. 







PS : cette vidéo se publiera automatiquement le 22 novembre, date anniversaire du blog qui fête ses 6 ans...



9 commentaires:

  1. dossier espace ,ovni, aliens,mort de Kenedy, le 11/9 , c'est des histoires dormir debout.......salutations

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour cet excellent article, très instructif et joyeux anniversaire BBB!!

    RépondreSupprimer
  3. 6 années déjà !
    c'est comme si c'était (avant) hier !
    Je me souviens des débuts avec les copains et de l’idée (un peu) folle du Bistrot pour causer autour du bar de tout et n'importe quoi !
    reste la sagesse d'Hélios la Patronne ! ! !
    Bravo !

    RépondreSupprimer
  4. Voir mon commentaire à la partie 3

    RépondreSupprimer
  5. Ce sont les ravitailleurs qui replacent l'orbite de la station. Mercredi dernier un cargo Progress a relevé l'orbite de la station de 3,4 km en l'accélérant de 1,95m/s.
    Quant à la poussée dans le vide (on ne peut pousser sur rien dit il) elle est même meilleure, mais pour cela, il faut quelques connaissances en physique pour le comprendre (ou quelques recherches).
    Pour faire très simple, pensez au recul d'un pistolet, la balle étant le gaz éjecté par la fusée, le pistolet, la fusée elle même.
    Pour faire compliqué :
    L'explication est la conservation de la quantité de mouvement.
    Quand une fusée éjecte ses gaz, pour conserver cette quantité de mouvement la fusée se déplace dans le sens inverse avec une certaine vitesse.

    La quantité de mouvement (p) est défini ainsi
    p=m.v
    Cette quantité se conserve.
    Prenons un système plus simple
    Un individu de 70kg (m) lance un caillou d'1kg (m')à 15km/h (v') soit 4m/s
    initialement l'individu est immobile
    p=0
    puis il lance le caillou
    p'=pcaillou + pindividu= m'.v' + pindividu
    la conservation fait que p=p'
    donc
    m'.v'+pindividu=0
    donc la quantité de mouvement de l'individu n'est pas nul
    donc il va acquérir une vitesse (v) : la vitesse de recul
    pindividu= m.v

    donc
    m.v+m'.v'=0
    v=-(m'/m)v'
    v= -(1/75).4=-53 mm

    négligeable

    autre cas
    individu de 75kg lance une voiture de 1500kg à 15km/h (ce qui lui demandera beaucoup de force...)
    v=-(1500/75).4=80m/s=-288km/h

    donc en jetant la voiture à la vitesse de 15km/h,l'individu est projeté dans le sens inverse à plus de 280 km/h.

    La fusée utilise ce principe, la conservation de la quantité de matière.

    RépondreSupprimer
  6. Mais l'individu immobile à les pieds posé au sol ! Non ?
    La fusée appuyée sur le vide s'appuie sur le vide (partiel certes) pour "pousser " je voudrais voir cela apparaitre dans vos équation pour que cela semble juste ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hum. ça l'est dans les équations. peut importe que l'individu soit appuyé sur le sol, son mouvement est opposé à son "lancer". Garde l'image du recul du pistolet. En gros, la balle s'appuie sur le pistolet et le pousse dans l'autre sens. Il en est de même du gaz qui sort de la tuyère, il s'appuie sur la fusée et la pousse légèrement en sens opposé. C'est le principe du moteur à réaction, et ça marche mieux dans le vide puisqu'il n'y a pas de frottement du à la résistance de l'air. C'est aussi une des raisons pour lesquelles les avions de ligne ont une altitude de croisière élevée car moins l'air est dense, moins il y a de carburant consommé (la poussée, la réaction, est meilleure, plus efficace).

      Ce n'est pas obligatoirement très intuitif, je l'admets. Le problème est l'image de l'impulsion que l'on prend pour sauter. Effectivement c'est impossible de le faire sans appui, dans le vide ou non. ou bien de l'hélice qui nécessite un support (eau ou air), ou encore d'une voiture qui a besoin de la route pour bouger.

      Dans le cas de la fusée, du moteur à réaction, en gros, elle ne saute pas, elle ne pousse pas sur quelque chose, le gaz qui sort (mais je l'ai déjà dit) s'appuie sur la fusée et la pousse en sens inverse.
      La fusée réagit (d'où le terme réaction) à la violence de l'éjection du gaz.

      Supprimer
  7. https://www.youtube.com/watch?v=SGP6Y0Pnhe4

    Un seul plan d'une demi heure. Une architecture tentaculaire. Comment truquer cela ?

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.