Bistro Bar Blog

jeudi 4 juin 2015

Une curiosité de la nature

Une amie m'a montrée le saule tortueux de son jardin. Devant l'originalité d'une des branches, je lui ai demandé de m'envoyer une photo.

Une branche basse est allée se raccorder sur une autre, ce qui fait qu'on ne sait pas d'où part la branche d'origine. On ne l'appelle pas "tortueux" pour rien...


En vertical.


3 commentaires:

  1. Pour en avoir aussi eu dans mon jardin je peux confirmer cet aspect très particulier et beau du saule tortueux.
    Il donne aussi des brindilles sèches pour allumer le feux de cheminé et sont visités par des frelons en grande quantité (qui ne m'ont jamais piqués).

    RépondreSupprimer
  2. bouturage trés facile avec une simple branche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le saule pleureur, le tortueux racine dans l'eau en une dizaine de jours. Il suffit de couper des branches et de laisser dans un seau d'eau à l'ombre. On peut ensuite les planter en isolé ou en faire des "plesses" vivantes en dirigeant les branches. Certains font des chaises avec...

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.