Bistro Bar Blog

mercredi 24 juin 2015

Huile de millepertuis + conservation d'herbes

Une rubrique médecine naturelle et une astuce pour conserver les herbes aromatiques du jardin.

Huile de millepertuis sauvage

Aujourd'hui, j'ai remis en route une huile de millepertuis. C'est une plante sauvage (hypericum perforatum) qu'on appelle aussi "Herbe de la St Jean" et les puristes cueillent ses fleurs le jour de la St Jean d'été, le 24 juin à midi "et uniquement s'il y a du soleil", car la fête de la St Jean est une très ancienne fête pratiquée au moment du solstice d'été en l'honneur du soleil. Les fleurs sont d'ailleurs jaune d'or et ressemblent à un petit soleil.

Pour l'huile, ce sont en effet uniquement les fleurs qui vont servir à fabriquer cette huile bénéfique aux multiples usages, qui garde ses vertus curatives deux ans. Après, il faut en refaire.

Les indications de cette huile sont nombreuses. En premier lieu, elle est cicatrisante. Elle est efficace contre les plaies ouvertes, les blessures récentes et les ecchymoses. C'est une crème dermique pour adoucir la peau du visage, qui va faire disparaitre toute irritation, mais aussi une huile de friction en cas de douleurs dorsales, lumbago, sciatiques et rhumatismes. C'est un excellent remède contre les brûlures par le feu ou si on s'est ébouillanté. Elle s'utilise aussi contre les coups de soleil. 


Comment la préparer ?

Il faut déjà identifier la plante. Elle a un port particulier et la couleur vive de ses fleurs attire le regard. 

La voici presque en entier, elle mesure jusqu'à 60 cm :



On la trouve dans les prés laissés sauvages, au bord des chemins.

La fleur mesure environ 1.5 cm de diamètre, la voici en gros plan :


Alors, pour récupérer les fleurs, coupez seulement l'extrémité de la tige florale pour permettre à la plante de repousser l'année suivante. Vous saurez que ce sont bien des fleurs de millepertuis si vos doigts se tachent de brun-rouge.

Mettez ces fleurs dans un bocal transparent et recouvrez-les d'huile d'olive vierge (bio). Puis laissez macérer environ un mois à la chaleur après avoir bien fermé le récipient.Voici mon bocal :


L'huile va acquérir au bout d'un certain temps une coloration rouge. Ensuite, filtrez en pressant les fleurs et versez l'huile dans un flacon en verre de couleur sombre. 

Étonnamment, même au bout de deux ans, l'huile d'olive ne rancit pas.

Profitez de vos promenades pour faire cette cueillette et vous sentir fier de fabriquer vos propres remèdes naturels.

J'ai découvert cette huile dans le livre de Maria Trében, "La santé à la pharmacie du Bon Dieu" et ne le regrette pas.

**************************

Astuce pour conserver les herbes de votre jardin (ou de votre balcon).


Ici, de gauche à droite, origan, basilic, romarin et aneth


C'est bientôt la période où les herbes aromatiques seront au mieux de leur forme et il est dommage de ne pas pouvoir en profiter à la mauvaise saison.
Pour cela, il suffit de les congeler à l'abri de l'air (donc sans oxydation et sans perte de goût) dans des bacs à glaçon, recouverts d'huile de coco.

C'est possible avec la plupart des aromatiques, basilic, origan, sarriette, thym, romarin, aneth, coriandre, persil, sauge...

Cueillir les herbes, les passer rapidement sous l'eau, les sécher puis détacher les feuilles des tiges et les réduire en petits morceaux avec des ciseaux, chaque espèce séparément.




Garnir les bacs à glaçon, soit avec chaque herbe séparée, soit en faisant un mix qui servira à agrémenter une sauce, par exemple.



Faire tiédir de l'huile (ou graisse) de coco et remplir chaque bac.

Mettre au congélateur. Quand c'est congelé, vous pouvez transvaser dans un sac étiqueté.


Il suffira de mettre à fondre doucement le "glaçon" au fur et à mesure des besoins pour retrouver les vertus et le parfum de vos herbes et vous profiterez en plus des bienfaits de l'huile de coco.

Je me suis inspirée de cet article en anglais.

6 commentaires:

  1. HS humour : Se faire des amis en dehors de Facebook
    En ce moment, j’essaie de me faire des amis en dehors de Facebook, tout en appliquant les mêmes principes.
    Alors tous les jours, je descends dans la rue, et j’explique aux passants ce que j’ai mangé, comment je me sens, ce que j'ai fait la veille, ce que je suis en train de faire, ce que je vais faire ensuite, je leur donne des photos de ma femme, de mes enfants, du chien, de moi en train de faire le jardin, à la piscine.
    J’écoute aussi les conversations des gens, et je leur dis «J’aime !»...
    Et ça marche !!!
    J’ai déjà 3 personnes qui me suivent : 2 policiers et un psychiatre …

    RépondreSupprimer
  2. PENSER à vous faire de l'huile d'arnica... avec une huile sèche, cela pénètre complètement sans laisser de trace sur la peau. ICI explications détaillées avec propriétés des huiles sèches - en support ;http://danysis.blogspot.fr/2015/01/les-huiles-seches.html
    Le temps de macération est une moyenne d'environ 20 jours, peu se laisser macérer plus... à l'abri de la lumière, et secouer le bocal environ 2 fois par semaine ! J'ai de l'huile d'arnica qui a 5 ans et elle est toujours efficace. Gardée à l'abri de la lumière et a une température correcte.
    Quant aux TM, elles ne se périment pas !
    Oui pour la congélation des aromates, mais attention le beau basilic ne se garde pas très longtemps car le glacial le "cuit" il est à savoir que, pour que votre basilic garde l'intensité de son goût, il faut le couper avec les doigts dans votre plat. Avec un couteau ou ciseaux, ou hachoir, il perd de sa saveur et surtout il devient amer ! truc de grand cuisto ... ;-) C'est pour cela qu'on le "piste" ... pour faire le PISTOU.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le basilic à couper avec les doigts. Pour l'huile d'arnica, le problème est d'en trouver dans la nature...

      Supprimer
    2. ATTENTION,
      NE JAMAIS BOIRE DE l'ARNICA, c'est un poison ingéré !
      Viens me voir, tu en trouveras ;-) bien que l'herbe sèche se trouve chez l'herboriste ;-)

      http://www.creapharma.ch/arnica.htm

      Supprimer
  3. Je connaissait cette façon de conserver les herbes mais pas avec l'huile de coco.
    Merci Hélios.

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.