Bistro Bar Blog

jeudi 2 avril 2015

Créez un potager en plate-bande surélevée et devenez autonome en légumes

Le printemps est revenu et l'envie de légumes nouveaux aussi. Un article traduit de l'américain, mais dont les légumes présentés sont courants chez nous. Aux USA, vous l'avez souvent vu dans les films, la coutume est d'avoir un jardin devant la maison avec classiquement une pelouse et un autre jardin derrière où se trouvera éventuellement un potager. Mais comme le dit Bill Mollison, un maître de la permaculture, "je hais les pelouses !"

C'est ce qui est montré ci-dessous avec beaucoup de photos parlantes et le résultat est joli et appétissant.

Comme j'aime bien expérimenter de nouvelles techniques de jardinage (pour l'instant j'ai pratiqué une petite "lasagne" et "les pommes de terre sur l'herbe"), j'ai décidé d'appliquer celle qui suit avec pour l'instant un seul parterre surélevé. Dedans il y aura du terreau bio, ce qui sera déjà du bonheur en n'ayant pas à désherber. Je publierai des photos au fur et à mesure de l'avancement de mes cultures. La plate-bande surélevée peut autoriser aussi un potager en carré (pas encore réalisé, mais sera testé cette année avec le parterre surélevé).

Un conseil intéressant, l'ajout de sulfate de magnésium (le célèbre sel d'Epsom) pour aider à la venue de certains légumes. Voir ce qui est dit dans l'article.


Voici ce qui se passe si vous décidez de créer votre propre sécurité alimentaire




Traduit par Hélios

Si vous en avez assez de lire les étiquettes au rayon épicerie pour tenter de trouver de la vraie nourriture qui ne va pas vous tuer, je compatis. Ne vous inquiétez pas, il existe une solution et elle est géniale. La vérité est que vous n'avez pas besoin de dépendre des corporations alimentaires ou du gouvernement pour rester en bonne santé. Pourquoi le vouloir de toutes façons ?

Tout ce qu'il vous faut est un peu de place (à condition de ne pas vivre dans une grotte, auquel cas il vous faudrait cultiver des champignons de Paris). Même si vous n'avez qu'un petit appartement ou un petit jardin il vous est possible d'y faire pousser quelques plantes. Vous pouvez même faire pousser des tomates dans un studio. Pour ceux qui possèdent un jardin de taille moyenne à grande, regardez les photos à suivre. C'est une manière de créer une RÉELLE sécurité alimentaire. Il est temps d'arrêter de consommer et de commencer à produire !

Avant, c'était une pelouse.





Tout a commencé par huit plate-bandes surélevées de 1,80 m x 1,20 m avec des planches de récupération de 25 cm de haut et de 2,5 cm d'épaisseur.



Du carton a été étalé au fond des plate-bandes, elles ont été arrosées au tuyau et remplies de compost mûr [ou du terreau, en anglais le mot "compost" a les deux sens]



Une majorité de graines a été semée en place, d'autres ont prégermé dans une mini-serre.




Installer un système d'irrigation constitue un petit travail supplémentaire, mais il est vite amorti. Si vous êtes juste financièrement, un arroseur classique acheté dans une jardinerie suffira. Ou si avez un peu d'argent de côté, investir dans un tuyau perforé [goutte-à-goutte] vaut aussi le coup.




Les allées ont été recouvertes de carton et de copeaux de bois [ou de BRF, bois raméal fragmenté]



Des parpaings creux ont été remplis de compost et ont été utilisés en bordure pour retenir les copeaux de bois. De la lavande, du romarin, du thym et du basilic ont été plantés dedans pour créer un sanctuaire pour les abeilles. Planter une bordure d'herbes aromatiques est toujours un bon moyen de repousser les parasites.



C'est la roquette [se dit "arugula" en anglais !] qui est apparue la première. En fournissant beaucoup d'azote et en pinçant les boutons floraux dès qu'ils apparaissent, la récolte de roquette peut être continuelle. Les boutons sont très bons aussi dans les salades !



Ensuite ce fut au tour des épinards, qui ont bénéficié aussi du compost riche en azote.



Et de magnifiques betteraves.



Les radis ont levé rapidement.



Et plein de carottes.




La légèreté du compost a donné de très bons résultats. Un avantage majeur des plate-bandes surélevées est que le fait de ne pas marcher dessus garde le sol meuble. Parfait pour les légumes racine !



Les petits pois sont bien venus. Un petit ajout de magnésium fait des merveilles. Ajouter un peu de sels d'Epsom [sulfate de magnésium, sachets de poudre à acheter en pharmacie] dans le sol avant de planter et complémenter de temps en temps l'eau d'arrosage avec une cuillère à soupe de sels d'Epsom pour 5 litres d'eau qui fera un bon engrais. Il est également important de surveiller le taux de phosphore. S'il y en a trop, la plante est incapable d'absorber le magnésium vital nécessaire à une croissance vigoureuse. (c'est le P dans NPK - azote-phosphore-potasse)



La récolte a dépassé nos espérances.



Ce panneau a été installé sur le trottoir, près d'une caisse remplie des légumes en surplus. Le voisinage a mangé une quantité incroyable de courgettes. J'adore cette méthode de partage. Si dans chaque quartier un petit nombre de personnes cultivait des légumes, il y en aurait plus qu'assez pour tout le monde.

"Légumes gratuits"


Les oignons nous ont étonnés.



Vous pouvez les rabattre pour prolonger la récolte. Si le bulbe reste en terre, la souche produira une nouvelle tige. Vous pouvez même les mettre à l'intérieur dans une tasse d'eau. D'autres légumes repoussent de la même manière (basilic, coriandre, chou chinois).

Les betteraves continuent leur production.



Des haricots plats d'Italie (variété "Romano Musica")



De nouveaux haricots viennent remplacer ceux que nous récoltons.

Des physalis



De délicieux concombres qu'on peut aussi préparer au vinaigre. Plantez les concombres avec des tournesols pour leur donner de quoi grimper et pour empêcher les parasites et les maladies.



Il a fallu un peu plus de temps pour voir arriver les poivrons, mais ils ont relevé le goût de nos plats. Ils auraient pu un peu mieux donner dans un milieu qui conserve moins l'humidité. Les poivrons, comme les pois, ADORENT le sulfate de magnésium. Les haricots aussi.



Les tomates-cerises n'auraient pu être plus heureuses dans le compost. Les planter en alternance avec du basilic leur est profitable.



Cette belle fleur de courge abrite une abeille qui travaille dur ! Limiter la quantité produite d'un pied de courge peut améliorer le rendement. Les fleurs femelles non désirées peuvent être consommées à part.



Aucun jardin n'est complet sans fleurs. Et nos amies les abeilles sont particulièrement attirées par les nuances des fleurs violettes et bleues.




D'autres fleurs pour les abeilles.




Des basilics et des lavandes en bordure de trottoir.



Voici une photo prise du toit.



Quelqu'un qui se plaindrait d'un jardin devant la maison devrait au préalable regarder les jardins nus du voisin.

(Partie de droite en friche)


Le voisin d'en face.



Il semble malgré tout que des jardins devant la maison rendent le quartier plus beau ET plus utile.




Les jardins ne gaspillent pas les ressources, ils en produisent.

8 commentaires:

  1. Hello,
    Là,j'ai les boules...avec mon petit balcon avec vue sur la cour !

    HS
    http://wamiz.com/chiens/actu/une-seconde-chance-pour-57-chiens-eleves-pour-leur-viande-en-coree-6181.html?utm_source=newsletter+chiens&utm_medium=email&utm_campaign=Newsletter

    RépondreSupprimer
  2. http://idees-maison.over-blog.com/tag/-%20bricolage%20deco%20recup%20pour%20la%20maison/

    Toujours dans le style débrouille ;-)

    RépondreSupprimer
  3. HS

    http://openyoureyes.over-blog.ch/2015/04/le-mensonge-que-nous-vivons-the-lie-we-live-vidz-stfr.html

    A VOIR ABSOLUMENT...et recevoir une grande baffe !

    RépondreSupprimer
  4. HS

    http://www.fichier-pdf.fr/2014/09/01/secourir-un-oiseau-en-detresse-2014/secourir-un-oiseau-en-detresse-2014.pdf

    RépondreSupprimer
  5. http://lesmoutonsenrages.fr/2015/04/05/cowspiracy-le-secret-du-developpement-durable/

    Je sais pas si tu l'as déjà, sinon zappe !

    RépondreSupprimer
  6. Idées bricolage

    http://famillebonplan.fr/index.php/accueil

    RépondreSupprimer
  7. http://www.kaizen-magazine.com/vandana-shiva-pierre-rabhi-une-epopee-ecologique-de-linde-aux-cevennes/

    RépondreSupprimer
  8. http://www.dailymotion.com/video/x2nccct_prieres_tv

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.