Bistro Bar Blog

jeudi 5 mars 2015

Les cadeaux des corneilles (photos et vidéo)

Une jolie histoire qui met en scène une petite fille et des corneilles. On savait que ces dernières étaient très intelligentes, on découvre ici qu'elles savent aussi se montrer reconnaissantes.



La petite fille qui reçoit des cadeaux des corneilles



Par Katy Sewall, Seattle

Traduit par Hélios


Gabi


Beaucoup de gens apprécient d'avoir des oiseaux dans leur jardin, mais il est rare que cette affection soit réciproque. Une fillette de Seattle a plus de chance que d'autres. Elle nourrit des corneilles dans son jardin – et en échange elles lui apportent des cadeaux.

Gabi Mann, huit ans, dépose une boîte à perles sur la table de la salle à manger et en ouvre le couvercle. C'est sa collection la plus précieuse.

"Vous pouvez regarder de près", dit-elle, "mais n'y touchez pas". C'est un avertissement qui sert surtout pour son petit frère. Ce qui la fait rire quand même. Elle est heureuse d'avoir quelqu'un qui l'écoute.

Dans la boîte on trouve de petits objets rangés alignés dans des sachets en plastique transparents. Une étiquette annonce : "Trouvé sur table noire près mangeoire. 14H30, 9 novembre 2014". À l'intérieur se trouve une mini-ampoule électrique. Un autre sachet contient de petits morceaux de verre brun polis par la mer. "Verre coloré de bière", comme le décrit Gabi.

Chaque objet est emballé individuellement et classé. Gabi sort d'un sachet étiqueté une fermeture-éclair noire. "Nous la conservons du mieux possible", dit-elle, avant d'expliquer que cet objet est l'un de ses favoris.


On trouve une bille argentée miniature, un bouton noir, un trombone bleu, une perle jaune, un morceau de polystyrène noir délavé, un élément de Lego bleu et la liste continue. Beaucoup sont éraflés et salis. C'est un étrange assortiment d'objets pour le trésor d'une petite fille, mais pour Gabi ces choses ont bien plus de valeur que de l'or.

Ce n'est pas elle qui a rassemblé cette collection. Chaque objet est un cadeau – offert par des corneilles.


Elle soulève une perle colorée en forme de cœur. C'est le cadeau auquel elle tient le plus. "Il me montre à quel point elles m'aiment".



Les relations entre Gabi et ses voisines corneilles commença par hasard en 2011. Elle avait alors 4 ans et il lui arrivait souvent de faire tomber de la nourriture. Elle sortait de la voiture et un morceau de croquette de poulet [chicken nugget] dégringolait par terre. Une corneille se précipitait pour la récupérer. Peu après les corneilles se mirent à l'observer, espérant d'autres petits bouts.

En grandissant, elle récompensa leur attention en partageant son goûter sur le chemin de l'arrêt d'autobus. Son frère se joignit à elle. Bientôt les corneilles prirent l'habitude de faire la queue pour accueillir Gabi à son autobus, dans l'espoir d'une autre séance de nourrissage. 

Lisa, la mère de Gabi, ne s'opposait pas à ce que les corneilles consomment la plus grande partie des goûters qu'elle préparait. "J'apprécie qu'elle aime les animaux et qu'elle ait envie de partager", dit-elle, tout en admettant n'avoir jamais remarqué les corneilles jusqu'à ce que sa fille leur accorde de l'intérêt. "C'était une sorte de transformation. Je ne m'étais jamais préoccupée des oiseaux".

En 2013, Gabi et Lisa commencèrent à offrir de la nourriture comme un rituel quotidien, plutôt que de disposer des petits morceaux de temps en temps.


Elles remplissaient chaque matin la baignoire à oiseaux avec de l'eau fraîche et éparpillaient des cacahuètes sur la plate-forme de la mangeoire. Gabi jette des poignées de croquettes pour chiens sur la pelouse. Pendant ce temps les corneilles se réunissent sur le câble téléphonique, en appelant bruyamment.

C'est après avoir adopté cette routine que les cadeaux commencèrent à apparaître.

Les corneilles faisaient place nette sur la mangeoire à cacahuètes et laissaient de petites babioles brillantes sur le plateau vide ; une boucle d'oreille, une charnière, un caillou poli. Il n'y avait pas de schéma-type. Les cadeaux arrivaient par épisodes – toujours brillants et suffisamment petits pour tenir dans le bec d'une corneille.


Un jour ce fut une toute petite pièce de métal avec le mot "meilleur" imprimé dessus. "Je ne sais pas si elles ont toujours l'autre partie où est inscrite 'amis', " dit Gabi en rigolant, amusée à la pensée d'une corneille portant le collier coordonné.

Quand on regarde la collection de Gabi, il est difficile de ne pas souhaiter recevoir pour soi-même des cadeaux de corneilles.

"Si vous avez envie de créer un lien avec une corneille, récompensez-les régulièrement", conseille John Marzluff, professeur d'études sur la faune sauvage à l'université de Washington. Il est spécialiste des oiseaux, particulièrement des corneilles et des corbeaux.

Quelle est la meilleure nourriture ? "Quelques cacahuètes avec leurs coques", dit-il. "C'est un aliment très énergétique … et il fait du bruit quand on le jette sur le sol, elles entendent donc bien et s'habituent rapidement à votre routine".


Marzluff et son confrère Mark Miller ont fait une étude sur les corneilles et les gens qui leur donnent à manger. Ils ont découvert que corneilles et humains établissent une relation très personnelle. "Il se met manifestement en place une communication à double-sens," dit-il. "Les signaux sont perçus des deux côtés".


Les oiseaux communiquent par leur manière de voler, de s'approcher en marchant et par l'endroit où ils se tiennent. L'humain apprend leur langage et les corneilles apprennent le comportement et la posture du nourrisseur. Elles se mettent à développer une confiance mutuelle. Parfois une corneille laisse un cadeau.



Mais les cadeaux ne sont pas garantis. "Je ne dis pas qu'elles donneront toujours un présent," admet Marzluff, n'ayant jamais reçu personnellement de cadeaux, "mais j'ai vu pas mal de choses apportées par les corneilles aux gens".

Toutes les corneilles n'apportent pas non plus d'objets brillants. Parfois elles donnent le genre de présents "qu'elles offriraient à leur partenaire", dit Marzluff. "Par exemple, de la nourriture de parade nuptiale. Pour certaines personnes, leurs cadeaux sont des bébés oiseaux morts".

Gabi a reçu des objets répugnants. Sa mère a jeté une pince de crabe en décomposition, par exemple.

Gabi montre une vis rouillée qu'il est interdit de toucher. Elle est étiquetée comme "troisième favori". En lui demandant pourquoi un objet intouchable se trouve parmi ses favoris, elle répond, "Ce n'est pas si fréquent de voir une corneille transporter une vis. Sauf si elle veut construire son nid."

Lisa, sa maman, photographie régulièrement les corneilles et suit leur comportement et leurs interactions. Son cadeau le plus spectaculaire est arrivé il y a quelques semaines, quand elle a perdu le bouchon d'objectif de son appareil dans une allée proche pendant qu'elle prenait en photo un aigle chauve qui faisait des cercles au-dessus du voisinage.

Elle n'a même pas eu besoin de le chercher. Il était posé au bord de la baignoire à oiseaux.

Les corneilles l'ont-elles rapporté ? Lisa se connecte à son ordinateur et affiche la caméra qui filme les oiseaux. On y voit la corneille soupçonnée. "On la voit le ramener dans le jardin. Elle marche jusqu'à la baignoire et passe un bon bout de temps à rincer ce bouchon d'objectif."

"Je suis sûre que c'était intentionnel" dit-elle en souriant. "Elles nous observent en permanence. Je suis sûre qu'elles savaient que je l'avais fait tomber. Et qu'elles ont décidé de le rapporter".



7 commentaires:

  1. http://www.humanosphere.info/2015/03/ecureuil-ivre-eh-be-il-en-tient-une-bonne/#comment-45457

    ...il voulait danser sur la chanson: roulez bourré....
    Il m'a bien fait rire !

    RépondreSupprimer
  2. http://www.dailymotion.com/playlist/x3oj6p_Dailymotion_la-creme-de-la-creme-24/1#video=x2iopul

    RépondreSupprimer
  3. Photos HS

    http://indicescibles.blogspot.fr/2015/03/37-photos-qui-redonnent-foi-en-lhumanite.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " Si vous tombez, il y a de nombreuses personnes, là-dehors, qui vous aideront à vous relever.Chris Orgone "

      Oui, c'est ce qui m'arrive en ce moment,
      MERCI

      Supprimer
  4. HS

    http://www.oliviermanitara.org/les-ogm.pdf

    RépondreSupprimer
  5. https://nuage1962.wordpress.com/2015/03/14/sauve-par-une-famille-une-pie-devient-leur-amie-pour-la-vie/

    RépondreSupprimer
  6. http://www.dailymotion.com/video/x2lakla_les-paradisiers-de-la-nouvelle-guinee-2-2_tv

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.