Bistro Bar Blog

vendredi 2 janvier 2015

Les bonnes résolutions du jour de l'an et leurs échecs

Article dédié à tous ceux qui s'adonnent à la tradition des résolutions du Nouvel An... et qui ont bien du mal à s'y tenir. Explications des échecs et quelques pistes pour les limiter.




De la difficulté de respecter les bonnes résolutions du Nouvel An



Traduit par Hélios

Le début d'une nouvelle année est souvent le moment idéal pour tourner une page de notre vie, c'est pourquoi beaucoup de gens prennent des résolutions au Nouvel An. Mais pourquoi est-il si difficile de tenir ces résolutions ?

Des chercheurs se sont penchés sur le taux de réussite de ces résolutions : les deux premières semaines, en général tout se passe bien, mais dès février, il y a rechute. Et au mois de décembre suivant, on retrouve les gens d'où ils sont partis – souvent même à un stade pire qu'avant. Pourquoi y-a-t-il autant de gens à ne pouvoir tenir leurs résolutions ? Manquent-ils juste de volonté ou sont-ils paresseux ?

Selon le chercheur John Norcross et ses collègues, qui ont publié leurs découvertes dans le Journal of Clinical Psychology, 50 % approximativement de la population prend de bonnes résolutions à chaque début d'année. Parmi les résolutions-vedettes, on trouve perdre du poids, faire de l'exercice, arrêter de fumer, mieux gérer son argent et réduire son endettement.



Timothy Pychyl, professeur de psychologie à l'université Carleton au Canada dit que les résolutions sont une forme de "procrastination culturelle" [procrastination : tendance à toujours remettre au lendemain une action], un effort pour se réinventer soi-même. Les gens prennent des résolutions comme un moyen de se motiver, dit-il. Pychyl prétend que les gens ne sont pas prêts à changer leurs habitudes, particulièrement les mauvaises et que cela explique le taux élevé d'échecs. Une autre raison est que les gens fixent des buts et attentes irréalistes dans leurs résolutions.

Le professeur de psychologie Peter Herman a identifié ce qu'il nomme le "syndrome du faux espoir", ce qui veut dire que la résolution est manifestement irréaliste et non-conforme à la vision intérieure qu'a la personne d'elle-même. Ce principe renvoie aux affirmations positives. Quand on fait des affirmations positives auxquelles on ne croit pas vraiment, non seulement les affirmations ne fonctionnent pas, mais elles peuvent même endommager l'estime de soi. 

L'autre aspect des résolutions ratées réside dans le lien de cause à effet. On peut penser qu'en perdant du poids, en réduisant ses dettes ou en faisant davantage d'exercice, la vie entière va changer et quand ce n'est pas le cas, on peut se décourager et revenir à ses anciens comportements.

Prendre des résolutions implique de changer les comportements – et pour changer un comportement, il faut changer son mode de pensée (ou "recâbler" son cerveau). Des spécialistes du cerveau ont découvert, grâce à l'imagerie par résonance magnétique [IRM], qu'un comportement invétéré se crée par des schémas de pensée qui créent des connexions nerveuses et des souvenirs, qui deviennent une base par défaut du comportement quand on se trouve face à un choix ou à une décision. Tenter de changer cette pensée par défaut en "essayant de ne pas faire" ne fait que renforcer le processus. Changer nécessite de créer de nouvelles connexions nerveuses en partant d'un nouveau mode de pensée.

Un argument de Peter Bregman est que "Lorsque nous nous fixons des buts, on nous apprend qu'ils doivent être spécifiques, mesurables et définis dans le temps. Mais il s'avère que ces caractéristiques sont précisément ce qui peut donner aux buts un effet contraire. Un but spécifique, mesurable, défini dans le temps entraîne un comportement étroitement ciblé qui conduit souvent à une tricherie ou à une myopie symbolique. Oui, nous atteignons souvent le but, mais à quel prix ?" Bregman préconise de créer un domaine d'intérêt plutôt que des buts, et il continue en disant que "Un domaine d'intérêt exploite une motivation intrinsèque, n'offre aucune stimulation ou incitation à tricher ou à prendre des risques inutiles, laisse la porte ouverte à toute possibilité ou opportunité positives et encourage la collaboration tout en réduisant la compétition destructrice. Le tout en avançant vers les choses auxquelles vous-même par votre mode de fonctionnement accordez le plus de valeur."

Cela dit, si vous vous sentez obligé de prendre des résolutions de Nouvel An, voici quelques astuces qui vont vous aider à les faire fonctionner :
1. Concentrez-vous sur une seule résolution, plutôt que sur plusieurs et fixez-vous des buts réalistes, précis. Perdre du poids n'est pas un but précis. Perdre 5 kilos en 90 jours l'est davantage ;
2. N'attendez pas la veille du Nouvel An pour prendre des résolutions. Faites-en un processus sur l'année, quotidien ;
3. Procédez par petites étapes. Beaucoup de gens abandonnent parce que le but est trop important et nécessite trop d'effort et d'action à la fois ;
4. Ayez un ami de confiance, quelqu'un proche de vous qui vous aidera dans votre suivi.
5. Célébrez chaque succès de votre parcours. N'attendez pas que le but soit totalement réalisé ;
6. Focalisez vos idées sur de nouveaux comportements et schémas de pensée. Vous devez créer de nouvelles connexions nerveuses dans votre cerveau pour changer vos habitudes.
7. Concentrez-vous sur le présent. Que pouvez-vous faire aujourd'hui, tout de suite, qui aille vers votre but ?
8. Faites les choses en conscience. Prenez conscience tant sur plan physique, qu'émotionnel et mental de votre état intérieur lors de chaque événement extérieur, d'un moment à l'autre, plutôt que de vivre dans le passé ou l'avenir.
Et pour finir, ne vous prenez pas trop au sérieux. Riez de vos faux pas mais ne laissez pas ces faux pas vous empêcher de travailler votre but.



3 commentaires:

  1. Voir : http://mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr/2015/01/l-arbre-aux-souhaits.html

    et se rappeler que la perte de poids passe par la résolution des problèmes d'affrontement(s) et d'abandon(s) qui se télescopent...! et entretiennent les obligations de continuer à "faire le poids" ...

    RépondreSupprimer
  2. H.S

    http://nemesistv.info/video/GBXDNHGN6UYD/ceux-qui-osent-denoncer-les-methodes-illegales-du-pouvoir#

    RépondreSupprimer
  3. https://www.youtube.com/watch?v=evvCdULaihM

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.