Bistro Bar Blog

samedi 1 novembre 2014

Deux théories sur l'Ebola


Il semblerait que les américains soient actuellement les seuls concernés par cette affaire. Deux théories majeures s'affrontent sur l'internet anglo-saxon. 




Traduit par Hélios


Ebola et opposition contrôlée

Il existe plusieurs théories concernant la question de l'Ebola sur le net. Dans cet article, je parlerai de deux d'entre elles.
  1. L'Ebola est chez nous et le gouvernement minimise sa sévérité et laisse des gens infectés venir aux US pour mettre en œuvre une réduction de la population.
  2. La sévérité de la situation de l'Ebola est un canular conçu pour instaurer un protocole vaccinal et restreindre les déplacements en raison de la menace de pandémie.
Des personnalités de médias alternatifs renommés soutiennent les deux théories. Et elles sont toutes deux en totale opposition.
Donc, laquelle est la plus raisonnable ? Et laquelle est la plus sensée ?


Théorie 1


Cette théorie soutient la croyance que le gouvernement (le CDC) est inepte et minimise la sévérité de la menace pour répandre la maladie afin de réduire la population.

Cela semble assez raisonnable, d'accord ? Oui, le gouvernement est inepte et le CDC ment très probablement. Mais minimiser la sévérité de la menace ? N'avons-nous pas vu dernièrement les médias grand public diffuser un peu partout la peur pendant que le CDC s'agite avec des tenues de protection et précipite la mise en production d'un nouveau vaccin expérimental de type I conçu génétiquement ? Minimiser ? Sérieusement ?

Mes amis, c'est une bonne grosse sonnette d'alarme. Il y a juste quelque chose qui cloche avec cette théorie.

Je vois certains sites de médias alternatifs se démener comme s'il y avait le feu en tentant de déclencher un maximum de peur chez les lecteurs au sujet de l'épidémie d'Ebola avec des liens vers "achetez ceci". Au secours ! Au secours ! L'Ebola est chez nous ! Achetez ceci ! Achetez cela ! Le gouvernement nous ment ! Ils veulent nous tuer ! Ayez peur ! Ayez très peur !

Donc, quelle est la solution si cette théorie devait se révéler correcte ? Bloquer les aéroports ? Verrouiller tous les pays ? Ne verrouiller qu'une région avec des points d'entrée et de sortie surveillés par des gardiens de la paix des Nations-Unies ? Ou bien peut-être nous mettre en rang pour recevoir un vaccin et régler tout le problème ? Une image bien lugubre, mais elle vend des tas de publications et des tas de produits. Et elle met la peur au ventre. Et joue exactement le jeu des mondialistes.

La stratégie est brillante. Juste ce qu'il faut de vérité pour influencer les foules et conserver un démenti plausible si l'entière vérité sort, avec juste assez de marge de manœuvre pour aller dans l'autre direction si nécessaire et s'en sortir indemne.


Théorie 2


Cette théorie soutient la croyance que le gouvernement exerce une grosse opération psychologique (psy-op) sur le peuple américain en amplifiant la sévérité de la menace pour terrifier les gens afin qu'ils souscrivent à un protocole de vaccination et par là subissent la perte de nouvelles libertés.

Là, cela me semble plus logique. Quand vous voulez contrôler un large groupe de gens, vous le faites avec des techniques de contrôle de l'esprit. Ce qui nécessite beaucoup moins de ressources et de main d’œuvre que de lâcher un virus mortel sur les gens et de devoir nettoyer le désordre après. Terrifiez-les simplement et ils se mettront en rang pour suivre votre solution. C'est ainsi que cela se pratique depuis des siècles et je n'ai aucune raison de penser que le plan de jeu a changé car il a toujours si bien réussi jusqu'à présent.

Ce qui a changé est qu'aujourd'hui on trouve un bon paquet d'articles de médias d'information alternatifs influents qui ne sont rien d'autre que des loups déguisés en agneaux, dont l'existence est de promouvoir l'agenda de contrôle et manipulation totale du Nouvel Ordre Mondial en faisant semblant d'être ce qu'ils ne sont pas et en déformant juste ce qu'il faut de la vérité pour nous guider dans la mauvaise direction, tout droit dans la gueule attentive de ceux qui voudraient diriger le monde sans nous, et le tout pour si peu de choses : la renommée, la gloire et le tout-puissant dollar.

*******************************

Note d'Hélios (une idée comme une autre) : Saviez-vous que le USA Patriot Act (acronyme en anglais de  Uniting and Strengthening America by Providing Appropriate Tools Required to Intercept and Obstruct Terrorism, qu'on peut traduire par : Loi pour unir et renforcer l'Amérique en fournissant les outils appropriés pour déceler et contrer le terrorisme.), loi concoctée pour être mise en application après les attentats bidon du 11 septembre, expire normalement en juin 2015.



Mon idée est que l'épidémie d'Ebola (dont le virus a été manipulé dans le cadre d'une guerre biologique) pourrait être considérée comme une sorte de "bioterrorisme" permettant de reconduire une nouvelle fois cette loi (comme en 2005 et 2011). Ce qui expliquerait que l'affaire Ebola reste américaine. On devrait donc s'attendre à une dramatisation de l'épidémie pour justifier sa reconduction.


5 commentaires:

  1. Je considère que ces deux théories ne sont pas en totale opposition, justement. Elles sont complémentaires. Pour amener les gens à accepter de se faire vacciner et de manière à pouvoir reprendre le contrôle sur leurs vies sans même à avoir à user de la force, il faut leur faire peur mais ça ne suffit pas. ça n'a pas suffit en 2009 parce que la mortalité n'était pas très élevé.

    D'une part, cette fois, les vaccins ne sont pas prêts (enfin c'est ce qu'ils disent pour valoriser leur produit) et d'autre part, si des gens meurent en masse avant la disponibilité des vaccins, les gens se mettront en ligne pour l'avoir ce vaccin, c'est obligé. Le CDC et autres agences de santé auront tellement bourré le crâne aux gens comme quoi il n'existe aucun autre choix qu'ils feront confiance une fois de plus au gouvernement qui leur ment depuis le début de cette crise. (enfin qui leur ment tout le temps de toute façon)

    A mon avis, quand on est un chercheur de vérité, on finit par devenir trop méfiant et cet article l'est également, il considère que même les lanceurs d'alerte sont des agents du système. Certains peut être, c'est vrai mais il est toujours possible de démasquer le vrai du faux. Par exemple, il est maintenant établi qu'Ebola sera plus virulent hors d'Afrique, l'USAMRIID déclarait il y a près de 20 ans qu'il serait alors aéroporté et aussi stable que la grippe en période hivernale. Evidemment, les médias se gardent bien d'en parler préférant parler d'une mutation à venir.

    Donc la manière dont ils vont entuber les gens importe peu je pense, ils l'on déjà fait, le font ce moment et il n'y a pas de raison que ça s'arrête. Tout comme il n'y a pas de raison qu'il fasse le nécessaire pour stopper cette épidémie. Elle a trop de valeur politique pour eux.

    Concernant le fait d'acheter si ou ça, chacun fait ce qu'il veut. Tout ce que je peux vous dire c'est qu'un ministre du Sierra Leone a confirmé que le nano argent guéri les malades là bas. C'est quand même une sacré info (et confirmation que les ricains mènent la barque car cela pourrait éradiquer la maladie dès maintenant...mais ils ne le feront pas, au contraire, ils étouffent l'affaire depuis des mois). Cela en dit long...

    Au fait, Les Etats-Unis détiennent un traitement curatif et préventif pour Ebola depuis plus de 10 ans

    http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/10/les-etats-unis-detiennent-un-traitement.html

    A méditer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Guy,

      Certains lanceurs d'alerte (comme Mike Adams) donnent de l'info, mais ils répandent aussi la peur, ce qui fait le jeu du gouvernement.

      Cette affaire est tellement embrouillée. Mais on sûr d'une chose, c'est que tout est manipulé. Bien plus d'infos sur les sites alternatifs anglo-saxons et très peu chez nous.

      Merci de ton commentaire constructif et de ton lien.

      Supprimer
    2. Oui mais ou est la frontière entre rédiger un article dont les informations révélées peuvent faire peur et rédiger un article spécifiquement pour créer la peur? Ne faut-il pas faire part des informations même quand elles ne sont pas agréables à entendre? Est-ce que le fait d'être dans le doute et/ou l'ignorance ne crée pas également la peur? Selon le même principe, parler des réseaux pédo-satanistes fait du mal aux lecteurs, sans aucun doute: faudrait-il l'ignorer?

      Je considère que dire aux gens qu'on les manipulent notamment au sujet du mode de contagion est vital. Savoir la vérité c'est justement ne plus avoir peur, c'est prendre son destin en main. Perso, au cas ou Ebola se déclarait en France, j'aurais de quoi me soigner ainsi que mes proches. Et si ça n'arrive jamais, tant mieux, j'aurais le nécessaire pour une autre épidémie. Je ne dépends ainsi plus du système de santé qui nous mène par le bout du nez. Après, c'est à chacun de choisir ce qui est bon pour lui (mais en ayant toutes les infos en main).Beaucoup aujourd'hui choisissent d'ignorer ces informations. C'est le cas aujourd'hui, mais demain...

      Supprimer
    3. C'est tellement plus facile et confortable (pour l'instant !) d'ignorer ce qui fait peur ou dérange ...
      Même ce qui les rends malade, par exemple le gluten, beaucoup ( j'en connais perso) préfère la solution des médocs qui soulagent plutôt que de supprimer la cause ...
      Il sera "intéressant", mais difficile, de les regarder mourir de leur "connerie" ou de leur paresse !
      Et on ne pourra que leur tenir la main et leur offrir de l'empathie.

      Supprimer
  2. Bon article ! Bigre ! j'adhère à tout ce qui est indiqué ...
    L'avantage de ces vaccinations, toutes confondues, est que, pour soit disant contrer des épidémies, (en plus de celles "fabriquées" ), il y aura encore beaucoup trop de survivants ( non atteints ou "guéris") La vaccination rapportera un maximum d'argent... et pourra rendre les personnes malades... d'autres choses... qui seront encore "soignées" par la pharmacopée... et ainsi réduire encore un peu la populace si par chance elle succombe... C'est la faute à pas de chance ;-) mais les poches de tous seront pleines, sauf celles du peuple

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.