Bistro Bar Blog

mercredi 1 octobre 2014

Les méfaits de la circoncision


Un sujet dont on parle peu mais qui n'est pas du tout anodin, car il entraîne des répercussions aussi bien au plan individuel que social. 




La circoncision est un traumatisme qui laisse une empreinte tout au long de la vie, plus spécialement quand elle est pratiquée sur un petit garçon âgé de 8 jours. La douleur est effroyable et elle se pratique souvent sans aucune anesthésie.




Sur le plan occulte, l'effet essentiel de la circoncision est d'éradiquer l'amour sur cette planète. Le bébé qui subit cet acte ne peut ni fuir ni combattre, c'est le traumatisme absolu. Il va apprendre à 8 jours qu'il ne peut faire confiance à sa mère (ni ensuite aux femmes en général) et qu'il ne peut compter sur aucune protection. Il risque de passer sa vie à compenser, à se venger. La pratique de certains rabbins d'arracher le prépuce avec les dents puis de boire le sang s'apparente à un sacrifice humain. Des bébés sont morts suite à ce "rituel"...


Comment la circoncision chez l'homme nuit aux femmes

 

Ronald Goldman, Ph.D.

 

Traduit par Hélios

 

Découvrez certains effets psychologiques négatifs peu connus de la circoncision et de quelle manière ces effets nuisent aux femmes dans leurs relations aux hommes. Cet article est basé sur le compte-rendu de recherches dans la littérature médicale et psychologique.




Marilyn Milos ne savait pas grand-chose de la circoncision quand elle consentit à ce que ses trois fils soient circoncis. Elle fit confiance à son médecin qui lui avait dit que cela ne faisait pas souffrir et que "c'était fait en un instant". Plusieurs années plus tard, elle assista à une circoncision dans une école d'infirmières. "Tous les élèves ont défilé dans la pouponnière pour découvrir un bébé les quatre membres écartés, sanglés sur un plan de travail." Puis le médecin arriva. "Le silence fut bientôt brisé par un hurlement perçant, réaction du bébé quand le médecin pinça et comprima son prépuce puis fixa une pince sur son pénis. Le hurlement s'intensifia quand le médecin inséra un instrument entre le prépuce et le gland, étirant les deux structures (normalement attachées). Le bébé commença à agiter la tête dans tous les sens, seule partie de son corps libre de ses mouvements quand le médecin se servit d'une autre pince pour allonger le prépuce dans le sens de la longueur... Le bébé commença à suffoquer et à s'étrangler, à bout de souffle à force de pousser des hurlements stridents. À l'étape suivante de l'intervention, le médecin appliqua le prépuce contre le bistouri et finalement l'incisa. Le bébé était devenu tout mou, exténué, à bout de force."

Aujourd'hui elle regrette profondément les circoncisions de ses fils et travaille infatigablement à éduquer les autres.


La plupart des gens ne savent encore pas grand-chose sur la circoncision. Si vous avez lu un jour un article à ce sujet, il parlait probablement de problèmes médicaux. Le New York Times a récemment rapporté que les responsables de santé publique envisageaient de promouvoir la circoncision infantile en raison d'une déclaration controversée selon laquelle elle pourrait aider à prévenir les maladies.



Quelques faits pertinents pourraient vous surprendre. La circoncision est la seule intervention chirurgicale de l'histoire ayant jamais été préconisée comme moyen courant pour prévenir les maladies. Quand on fait une recherche sur ces déclarations dans les organismes médicaux nationaux, on ne les trouve pas. C'est pourquoi aucune organisation mondiale de ce genre ne recommande la circoncision. Plus de 80 % des hommes dans le monde ne sont pas circoncis. Bien que beaucoup de gens associent la circoncision aux juifs, la plupart des hommes circoncis sont musulmans. Les États-Unis ont le taux de circoncision, hors motif religieux, le plus élevé au monde, (32,5%). (Ce taux est monté à environ 85 % en 1965). Le taux de circoncision varie grandement en fonction des régions.


Dans l'effort continu de certains enquêteurs américains masculins à lui trouver un bénéfice médical, les effets potentiels adverses de la circoncision ont été ignorés. Il est grand temps d'étendre le débat sur la circoncision au-delà du domaine médical et les femmes ont de bonnes raisons d'y participer. Faire une critique de la circoncision à partir de perspectives psychologiques et sexuelles démontrerait que cette pratique culturelle peut concerner les mères de fils circoncis, les femmes dans leurs relations aux hommes et la société en général. Avant de s'occuper de ces questions, passons en revue quelques-uns des effets de la circoncision sur les petits enfants.


La circoncision provoque une douleur intolérable *


Diverses études confirment que les réponses à la douleur de l'enfant nouveau-né sont identiques et plus fortes que celles d'un sujet adulte. Le Dr Robert Van Howe, un pédiatre du Michigan et auteur de nombreuses études sur la circoncision, décrit la réponse de l'enfant. "Ce qui résulte de la circoncision, ce n'est pas seulement une intense douleur, mais également un risque élevé d'étouffement et de difficultés respiratoires. Des études médicales montrent une augmentation importante du rythme cardiaque et du taux d'hormone de stress. Certains bébés ne pleurent pas parce qu'ils rentrent en état de choc à cause de l'intolérable douleur de l'intervention." Selon les définitions cliniques et les compte-rendus des chercheurs, la circoncision est traumatisante. Même en utilisant des antalgiques (une injection locale, la meilleure option testée), cela ne fait qu'atténuer la douleur, leur effet est variable et diminue avant que la douleur post-opératoire n'agisse. L'anesthésie générale n'est pas considérée comme inoffensive pour des nouveau-nés.


Une sensibilisation accrue à l'extrême douleur de la circoncision chez les mères juives a contribué à remettre en question et à renoncer de plus en plus à la circoncision chez certains juifs, comme on le lit dans des douzaines d'articles apparaissant ces dernières années dans les publications juives traditionnelles sur le sujet. Cinq rabbins approuvent un livre qui remet en question la circoncision chez les juifs.

* Voir cette VIDÉO



Effets sur les relations mère-nouveau-né



Le traumatisme de la circoncision soulève des questionnements sur les effets des relations mère-enfant. En se basant sur plus de vingt ans d'observations cliniques à l'aide de techniques de pointe, la psychiatre Rima Laibow déclare,

Quand un enfant est soumis à une douleur intolérable, il conçoit sa mère autant comme participante que comme responsable, que la décision vienne ou non d'elle … Les conséquences d'un lien dégradé sont importantes...La circoncision est un énorme obstacle au développement d'une confiance basique entre la mère et l'enfant.

Même si c'est un médecin qui fait la circoncision et que la décision provienne du père, l'enfant nouveau-né va relier l'expérience à sa mère. Comme le vécu est refoulée, le lien entre l'événement et la mère est également refoulé. (La manière dont le refoulement de ce lien affecte les sentiments des hommes envers les femmes n'a pas été exploré).

Des études ont montré que la circoncision affecte négativement le lien affectif mère-enfant. Les nouveaux-nés se montrent plus irascibles. Ayant mis en évidence que l'irascibilité d'un nouveau-né de deux jours est en relation avec un lien affectif non sécurisant à quatorze mois, l'impact de la circoncision sur la relation affective peut être plus que temporaire. L'effet de la circoncision sur le lien mère-enfant et son interaction sont évidents dans ce récit de Mary Milvich dans son expérience entourant la naissance de son premier enfant :

Je partageais une chambre d'hôpital avec une maman dont le fils était né à quelques heures de ma fille. Ma compagne de chambre et moi étions en admiration devant les traits de personnalité identiques montrés par nos nouveaux-nés. Tous deux étaient parfaitement calmes, ne pleuraient jamais et nous fixaient du regard quand nous les avions dans les bras. Nous vivions cette intimité maternelle qu'une mère ressent quand elle réalise que son bébé la connaît et l'accepte comme son protecteur....Les délices récemment découverts de la maternité se brisèrent le matin suivant. Le bébé de ma compagne de chambre avait changé. Il refusait de téter ; il pleurait, il ne voulait pas être pris dans les bras. "Il ne veut pas de moi," expliqua pitoyablement sa mère à l'infirmière. "C'est simplement la circoncision", répondit l'infirmière pour la "rassurer".

Les chercheurs ont confirmé que le traumatisme de la circoncision peut contribuer au refus du nouveau-né de boire au sein. De plus, les pleurs intenses suite à une circoncision peuvent dépasser le niveau de tolérance de la mère. Il est possible qu'elle veuille plus apaiser sa propre détresse (en entendant les pleurs) que celle de son bébé. Si une mère pense ne pas être capable d'apaiser la détresse de son enfant, elle peut se sentir incompétente et y répondre moins ou pas du tout. Elle peut penser aussi que son enfant a un tempérament "difficile" et utiliser cette idée comme une raison de ne pas y répondre.

Inversement, si l'enfant se replie sur lui-même en raison du traumatisme de la circoncision, il peut ne pas communiquer ses besoins, la mère supposera qu'il est satisfait et ses besoins ne seront pas forcément comblés. L'interaction entre mère et enfant sera frustrante et moins gratifiante pour la mère si elle ne reçoit qu'une réponse limitée de son enfant. Comme toutes les relations, celle entre mère et enfant est une relation sociale à double sens qui dépend de la réceptivité des deux. Si l'un ou l'autre n'est pas réceptif, la relation en souffrira et des perturbations émotionnelles surviendront.



Le ressenti des hommes sur la circoncision


Pour comprendre de quelle façon la circoncision peut affecter les femmes dans leurs relations aux hommes, il faut savoir comment la circoncision affecte les hommes. La connaissance actuelle du ressenti masculin sur la circoncision se base généralement sur des études publiées dans les journaux médicaux, des expériences cliniques et des compte-rendus faits par des hommes ayant contacté des centres d'information sur la circoncision. Ces compte-rendus ont été collectés parmi des milliers de jeunes gens et d'hommes. Les défenseurs de la circoncision rejettent ces études en les considérant comme "anecdotiques". 


Dans l'étude d'un journal médical comprenant 546 volontaires entre 20 et 60 ans qui avaient témoigné d'un désagrément dû à la circoncision, les effets et ressentis suivants ont été notés :


  • colère, rage, sens d'une perte, honte, sentiment d'avoir été victimisé et mutilé
  • faible estime de soi, peur, méfiance et affliction
  • difficultés relationnelles, angoisse sexuelle, et dépression
  • diminution de l'extériorisation des émotions, fuite de l'intimité

Certaines déclarations sur la circoncision d'hommes insatisfaits incluent ce qui suit :
"J'ai ressenti une rage profonde pendant longtemps à ce sujet".

"La circoncision a donné à ma vie un sentiment de dévalorisation et de honte".

"Je me sens violé et abusé".



Certains de ces hommes circoncis auraient souhaité avoir eu le choix ultérieurement plutôt que d'y avoir été forcés quand ils étaient trop jeunes pour résister. Six sociétés de médecins d'Australie et de Nouvelle-Zélande ainsi qu'une association médicale britannique reconnaissent les risques à long terme de la circoncision.

Cette étude ne suggère pas que tous les hommes circoncis éprouvent ces ressentis ou qu'ils sont courants, elle suggère seulement qu'ils persistent chez certains hommes. Diverses raisons existent pour que nous n'entendions pas plus s'exprimer des hommes circoncis sur leurs réels ressentis :
  • Manque de prise de conscience pour associer la circoncision avec les symptômes
  • Émotions refoulées pour se défendre de sentiments désagréables
  • Peur d'être découverts et d'être ainsi rejetés ou ridiculisés

Effets sur l'intimité homme-femme


Comme la recherche est limitée, nous ne pouvons que spéculer sur la manière dont les effets psychologiques potentiels de la circoncision peuvent inhiber les relations aux femmes. Par exemple, une faible estime de soi, la honte, la peur, la méfiance et une angoisse sexuelle peuvent affecter négativement la communication et limiter le degré d'intimité. De plus, l'intimité sexuelle est un composant majeur du lien homme-femme et la recherche a montré que l'activité sexuelle masculine augmente quand l'estime de soi est élevée. Si la circoncision abaisse l'estime de soi et la sensibilité sexuelle, cela tendrait à réduire l'activité sexuelle masculine et par conséquent affaiblir la relation de couple.


Les relations homme-femme diminuent aussi parce que certains hommes circoncis éprouvent un sentiment tenace que la passion, l'excitation ou l'accomplissement sexuel sont absents. Si un homme pense qu'il ne peut vivre ce qui lui manque avec une femme, il peut se soustraire à tout engagement et rechercher continuellement de nouvelles partenaires qui lui apporteront un espoir. En outre, l'extériorisation limitée des émotions chez les hommes circoncis découragent les sentiments des femmes. Il en résulte que hommes et femmes sentent qu'il manque quelque chose à leur relation.



Par ailleurs, il ne serait pas surprenant de découvrir que la circoncision a un effet négatif sur les relations interpersonnelles, car la circoncision est un traumatisme, et tout traumatisme altère généralement les relations aux autres. Le professeur de psychiatrie d'Harvard et également auteur, Judith Herman, écrit qu'après un événement traumatique "un sentiment d'aliénation, de déconnexion envahit toute relation".

Une recherche a montré que les hommes ont une moins bonne tolérance physiologique au stress émotionnel que les femmes. L'insensibilité aux émotions, réponse aux traumatismes, tendrait à réduire la tolérance au stress émotionnel. Ce qui expliquerait la tendance masculine à éviter certaines situations, comme les conflits dans le couple. Une méthode que les hommes utilisent pour se contrôler face à ce stress est de répondre de manière rationnelle plutôt qu'émotionnelle. Une autre tactique est de laisser tomber ou de rester évasif pendant un conflit. Ces deux comportements peuvent affaiblir la relation maritale en limitant la communication et en laissant les conflits irrésolus. La circoncision joue-t-elle un rôle sur le taux exceptionnellement élevé de divorces en Amérique ?

L'insensibilité aux émotions affecte aussi notre sensibilité à la douleur des autres parce qu'elle rappelle notre sensibilité envers notre propre douleur. Quand un petit enfant est soumis au traumatisme de la circoncision en l'absence de quiconque pour répondre à ses pleurs, il vit notre insensibilité à sa douleur. Si nous n'avons pas d'empathie pour les bébés, ils peuvent ne pas avoir d'empathie pour autrui. Un homme de ma connaissance, après une lecture sur la circoncision, a fait cette remarque, "Ça fait mal et le bébé hurle. Et alors ?" La circoncision est une des expériences de départ qui diminue l'empathie masculine.

Il semble bien qu'il existe quelque raison pour que la circoncision soit un facteur contribuant à des relations difficiles entre hommes et femmes.



Maltraitance des hommes envers les femmes


Il est possible de comparer les taux de circoncision par pays sur la fréquence des maltraitances envers les femmes, comme la violence, la répression, l'isolement, le meurtre, le viol et le mariage forcé. Les dix pires pays pour les femmes sont l'Afghanistan, la république démocratique du Congo, l'Irak, le Népal, le Soudan, le Guatemala, le Mali, le Pakistan, l'Arabie Saoudite et la Somalie. Huit de ces pays ont un taux de circoncision qui dépasse 80 %. Deux autres ont un taux entre 20 et 80 %. 

Aux États-Unis, la violence domestique est l'unique grande cause des blessures faites aux femmes. Toutes les quinze secondes, un homme bat une femme. Une faible estime de soi peut contribuer à ce comportement. Les hommes dans ce cas sont plus enclins à la jalousie dans leurs relations. La jalousie est un facteur cristallisant dans la violence envers les femmes. Comme on peut s'y attendre, une faible estime de soi, effet possible de la circoncision, va de pair avec un risque élevé de violence domestique. On a aussi démontré qu'un lien existe entre une exposition à la violence dans l'enfance et la violence conjugale. L'enfant vit la circoncision comme une violence. Ceux qui ont été violés ont généralement un problème de colère et peuvent la diriger contre les autres.

L'association entre les taux de circoncision et les maltraitances envers les femmes se relient à long terme aux effets psychologiques de la circoncision qui, en plus de la faible estime de soi et la colère, comprennent une interruption de la relation mère-garçon, des troubles de stress post-traumatique, des relations affaiblies avec les femmes et très peu d'empathie.



Chirurgie féminine inutile


Voyons si les effets à long terme d'une circoncision peuvent affecter certains penchants chirurgicaux des médecins circoncis. Par exemple, les femmes sont sujettes aux États-unis à un risque excessif d'une chirurgie non-nécessaire. Six sur treize des principales interventions et procédures chirurgicales les plus fréquentes sont pratiquées exclusivement sur des femmes. L'épisiotomie est couramment pratiquée sur la mère pendant l'accouchement. Des femmes considèrent cette pratique obstétricale, qui n'a pas de bénéfice démontré et seulement des effets négatifs, comme une mutilation génitale. 569.000 hystérectomies anuelles entraînent plus de 600 décès dans l'année. Les critiques prétendent que 98 % des hystérectomies sont inutiles.



Existe-t-il une quelconque connexion entre chirurgie féminine génitale inutile et circoncision ? Virtuellement toutes les cultures qui pratiquent une chirurgie féminine inutile à grande échelle pratiquent aussi une chirurgie masculine inutile et ce sont des hommes qui contrôlent les deux types d'intervention. Tel est le cas aux États-Unis. En Europe où la circoncision est rare, le taux d'interventions chirurgicales inutiles sur les femmes est beaucoup plus faible. De plus il semble que les hommes circoncis qui ont nié la pleine expression de leur sexualité recherchent inconsciemment un moyen de dénier ce plaisir aux autres, que ce soit en utilisant une coutume sociale, en raison d'une peur, d'une ignorance ou par une intervention chirurgicale des organes génitaux. Selon la littérature psychologique clinique, un tel comportement est relié à la compulsion des traumatisés à répéter le traumatisme sur les autres. Comme le disait le psychiatre Karl Menninger, "Ce qui est fait aux enfants, sera fait à la société." Enfin, une étude sur les raisons sous-jacentes de la mutilation génitale féminine a conclu que la motivation était psycho-sexuelle et incluait la peur de l'homme pour la sexualité féminine. Un effet potentiel à long terme de la circoncision est la peur de la sexualité féminine.

S'occuper de la circoncision peut aider à aborder le problème de la mutilation génitale féminine et les autres formes de chirurgie féminine sexuelle inutile. Une recherche sur ce lien est important parce que ces pratiques affectent défavorablement des centaines de millions de gens dans le monde.



Pourquoi les femmes s'impliquent


Il y aurait bien plus de recherches à faire. La colère et la rage associées à la circoncision contribuent-elles au taux américain exceptionnellement élevé de victimes féminines de meurtres, de viol et de violence domestique ? Nous ne le savons pas. Comme motivation masculine et argent entrent en jeu dans la recherche potentielle des bienfaits de la circoncision, il y a peu de chance de connaître sous peu tous les effets de la circoncision. Les femmes sont particulièrement encouragées à s'impliquer dans la décision de circoncire leur fils.
  • Les femmes ne sont pas soumises aux motivations psychologiques personnelles des hommes circoncis qui veulent que leur fils soit circoncis. (par ex. "Je veux qu'il me ressemble")
  • Certaines femmes ont vécu un regret à long terme ("profond sentiment de culpabilité" "ma plus grave erreur en tant que parent") pour avoir consenti à une circoncision.
  • Ce sont les femmes qui signent la majorité des formulaires de consentement à la circoncision.
Les temps changent. De plus en plus de femmes réfléchissent sérieusement à la circoncision, en recherchant des sources d'information indépendantes, souvent longtemps avant d'accoucher et elles ne cèdent pas à la pression des hommes qui veulent la faire subir à leur fils.

En raison de la résistance psychologique masculine à ce problème et à l'instinct maternel pour protéger les bébés de la souffrance, les femmes sont plus susceptibles de mettre à jour l'aveuglement culturel et d'agir. Les femmes s'impliquent dans l'éducation des autres, que ce soit personnellement, par internet ou par le biais d'organismes pertinents. Parmi elles on trouve Melissa Morrison, qui a choisi la circoncision pour son fils parce que "c'était quelque chose qui se faisait". Elle a assisté à l'intervention sur son fils et regrette aujourd'hui profondément sa décision. "Les gens ont besoin de savoir ce qu'ils font à leur bébé. Je ne savais pas. Je parle à mes amies ; je parle aux mères. Si cela n'aide à sauver qu'un seul bébé, cela en vaut la peine".



Le Dr Ronald Goldman est chercheur en psychologie, éducateur et directeur exécutif du Centre de Ressource sur la Circoncision de Boston, un organisme éducatif à but non lucratif. Le Dr Goldman est connu internationalement pour son travail sur la circoncision et est l'auteur de "Circoncision : le traumatisme caché" et "Remettre en question la circoncision : une perspective juive". Il fait des conférences sur les aspects psycho-sociaux de la circoncision, donne des conseils aux parents et aux hommes circoncis et a participé à plus de deux cents interviews radiophoniques et publications dans les médias.

***********************

Pour écouter le point de vue d'un homme né juif par sa mère sur la circoncision (et sur bien d'autres choses non politiquement correctes...vous êtes prévenus), rendez-vous sur cette VIDÉO (40' environ)

20 commentaires:

  1. Pour compléter ton excellent sujet Hélios: Naomi Wolf: La circoncision question
    http://www.sott.net/article/250529-Naomi-Wolf-The-Male-Circumcision-Question

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ambre. Woody Allen, bon exemple !
      Aujourd'hui jeudi, il y a plus de 530 vues de cet article et tu es la première à publier un commentaire (en dehors des hors sujet voulus). Ce sujet visiblement n'attire pas de réflexion...

      Supprimer
  2. ET Origine de la circoncision, de l’excision et des sacrifices d’enfants : un changement de filiation
    La castration de la femme et de l’homme
    "Le clitoris est souvent considéré comme une imperfection de la création divine, un résidu masculin devant être ôté pour que la femme soit finie. De la même manière la circoncision ou ablation du prépuce est censée enlever à l’homme la partie féminine restante. "
    http://matricien.org/patri…/circoncision-excision-sacrifice/

    RépondreSupprimer
  3. En effet, j 'avais ouvert déjà un post sur ce thème en Mars 2013 sur Fb et aucun comment-taire non plus!
    J'ai refait un nouveau post sur le forum ce sujet ayant à mes yeux beaucoup d 'importance sur le chaos que cela a engendré dans notre monde:
    Je replace ici un sujet ouvert en Mars 2013 que je parfait aujourd'hui avec une traduction de Hélios et une vidéo choc de Roger Dommergue
    sur la "circoncision du 8 jour":


    La castration de la femme et de l’homme:
    http://antahkarana.forumzen.com/t2986-la-castration-de-la-femme-et-de-lhomme#27702

    Merci Hélios!

    RépondreSupprimer
  4. sujet qui peut en attirer des réflexions... mais dans ce texte la grande vérité n'est pas dite du pourquoi de cet acte ! Même si des DINGUES le font avec les dents... d'après ce qui est inscrit... les hommes (humains) manquaient d'hygiène... je vous laisse imaginer l'état des "recoins" !
    La circoncision protège-t-elle des maladies sexuellement transmissibles (MST) ? Les résultats des nombreuses études sur ce sujet sont contradictoires. Une chose est sûre plus le nombre de partenaires augmente plus le risque de MST est grand et ce risque est plus important pour les non circoncis 1.

    http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/dossiers/circoncision/articles/10450-circoncision-sida-infection-risque.htm

    http://www.doctissimo.fr/html/sexualite/mag_2001/mag0316/se_3666_circoncision.htm

    les lapones faisaient la castration des rennes avec les dents, la SPA ne s'en est pas préoccupé ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AU SECOURS!!!!!lol les lapones sont dangereuz....
      Sinon je pense que tous les psychopathes ne sont pas circonsis...relol

      Supprimer
  5. "Ce sujet visiblement n'attire pas de réflexion"

    En effet, faites un effort de réflexion nom d'un prépuce mais soyez concis sans toutefois ne pas chercher à nous circonvenir.
    Prochain épisode l'excision.

    J'ai l'air de rire de tout et de rien mais songez chers zamis du BBB que nous sommes en 2014, bien en deçà des pratiques barbares du moyen-âge, et dans notre ère complètement désaxée attendez vous par exemple à des promotions en grandes surfaces au rayon cachère ou halal sur les ceintures de chasteté robotisées et les ciseaux téléguidés au rayon couches-culottes pour bébés avec en prime burkas soldées et kippas personnalisées.

    Sont un peu fatigants tous ces fanatiques de la décalotte féminine ou masculine, toutes pseudo religions confondues, la torture sexuelle religieusement institutionnalisée.

    S'ils s'occupaient un peu plus des têtes de leurs fidèles plutôt que de leurs culs. (T.Anatrella auteur notamment de "Non à la société dépressive" et "Le sexe oublié".

    RépondreSupprimer
  6. Faut pas mâcher l'ambiance qu'elle a dit Hélios !

    RépondreSupprimer
  7. "les lapones faisaient la castration des rennes avec les dents"

    Oui ! Et les lapines un peu myopes faisaient la castration des carottes escamottées à leurs très concubins de lapins.
    Je n'ai pas osé dire presbyte.

    Pardon Dany, c'est d'un goût...punition dix stères de bois à rentrer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas de punition Korrigan ;-) trop drôle ce que tu nous as inscrit !

      - Ils sont à la montagne en hiver ;
      un zizi circoncis parle à un zizi normal,
      " c'est beau la neige, mais je me gèle "
      l'autre lui répond ; " t'as pas de peau" !

      Courage pour les stères à rentrer, pense que tu auras bien chaud en les rentrant, et cet hiver ;-)

      Supprimer
  8. Merci de tes commentaires (cir)concis, Korrigan.
    Bon courage pour les stères de bois...

    RépondreSupprimer
  9. Un jeune étudiant juif rentre à la maison après plusieurs mois d'absence.
    Sa mère lui demande de lui raconter comment cela se passe là-bas.

    - Alors, tu gardes la kippa?
    - Mais non, maman, tu sais, il ne faut pas montrer de signe ostentatoire.
    - Et tu continues à manger cachère ?
    - Ben tu sais maman, quand on est avec des amis, on n'a pas forcement le choix.
    - Mais tu pratiques toujours quand même le shabbat ?
    - Ben maman, tu sais, j'ai cours le samedi.

    - Mais dis moi, es-tu toujours circoncis ?

    Dans nos montagnes où il neigera bientôt et où on se les gèlera, je précise que seuls les commentaires sont (cir)concis, donc pas besoin de bonnet.

    Et comme disent les paysans bretons du côté de Dinan,
    Il ne faut pas mettre la charia avant l’hébreu.
    Et je retourne à mes stères.

    RépondreSupprimer
  10. Article magnifique ... merci ...
    Article insoutenable ... la circoncision est d'une violence inouïe ... je suis moi-même à "demi" circoncis ... Et je retrouve beaucoup de choses dans ce qui est écrit.

    Je voulais juste ajouter une chose toute simple.
    Dans la lecture du Tao, la dualité du Yin et du Yang doit un jour retourner à l'unité.
    Plus près de nous le Da Vinci code revenait sur l'éradication des symboliques féminines (Yin) par les christianisme, plus généralement par toutes les religions.
    Le prépuce est une symbolique Yin sur un gland qui est Yang (érection). On éradique simplement et religieusement la symbolique Yin du petit garçon. Et ça c'est "conseillé" soit par des religieux soit par des médecins qui ont oublié qu'il ne sont que le fruit d'un système religieux.
    En revanche, lorsqu'on enlève un symbolique Yang (le clitoris) sur une sexe féminin ... c'est directement passible de prison pour cause de mutilation.
    Dit autrement on revient une nouvelle fois sur le Yin interdit et le Yang obligatoire et promus en toutes circonstances ...

    Coline Serreau a produit plusieurs films donc la thématique intime tourne autour de ce Yin interdit. Son film Solution locale pour un désordre global en est sans doute l'exemple le mieux ficelé, il est à voir et à revoir ...

    L'appréhension de la philosophie du Yin et du Yang du Tao est à appréciée dans son ensemble ... Circoncision, pouvoir, agriculture, santé, religions, droit, sociologie.

    L'exemple du mariage pour tous tombe pile poil là dedans :
    Que disent deux homosexuels juifs qui se mettent au lit ?

    ... B'en « Qu'Israël ? » !!!

    Deux hommes sont Yang par définition extérieure ...
    Si l'un pénètre l'autre, cet autre sera en posture Yin, il reçoit le sexe Yang de l'autre.
    Yin interdit, Yang obligatoire ... Tout le tabou de l'homosexualité masculine et du mariage pour tous trouve ici sa source.
    Pas étonnant que ce soit des extrémistes religieux, extrémistes par définition du Yang obligatoire, Yin interdit qui continuent à défiler contre le mariage pour tous ...

    Il y a encore beaucoup de chemin à parcourir pour que cette prise de conscience du Yin et du Yang se fasse ... Les 81 aphorismes du Tao ont 2500 à 3000 ans ... il va bien falloir s'y pencher un jour ...

    Des centaines et des centaines de sujet trouvent leur compréhension dans cette dualité Yin Yang ... On y viendra ...

    RépondreSupprimer
  11. Domergue est le boss..il avait tout compris..
    On est dirigé par des psychopathes circoncis..quand les gens auront compris cela ( c'est pas gagné ) on pourra commencer a avancer dans ce monde de fous dirigé par des fous
    Merci Helios

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais souhaité un commentaire non anonyme. Merci.

      Supprimer
  12. J'ai pris récemment la décision de ne plus publier des commentaires anonymes, qui sont de la simple paresse, un manque de respect pour les autres et pour moi et une certaine couardise. J'ai publié celui de Loriana, qui nous gratifie d'un tout italien, exceptionnellement.
    J'ai précisé à trois endroits sur le blog que les commentaires anonymes ne sont plus souhaités. Ceux qui persistent en ce sens quand même montrent une mauvaise volonté manifeste ou une provocation et donc je ne publie pas.

    RépondreSupprimer
  13. DOMMERGUE, FREUD ET PERVERSION SEXUELLE - Partie 1/2

    Extraits de Philippe Laporte : Freud et son père
    http://www.regardconscient.net/archives/0212jakobfreud.html

    • Les théories de Freud sont un reflet de ses névroses, qu'il croit universelles. Son aversion pour LE COMPORTEMENT SEXUEL DE SON PÈRE est à l'origine du complexe d'Œdipe.

    • Le puissant attachement filial de Freud le conduit donc à éprouver le besoin de fermer les yeux sur les fautes de son père. Jakob Freud est en effet coupable d'avoir IMPOSÉ À PLUSIEURS DE SES ENFANTS DE PRATIQUER DES FELLATIONS SUR LUI, comme Freud le révèle à Fliess le 11 février 1897 :
    La migraine hystérique accompagnée d'une sensation de pression au sommet du crâne, aux tempes et autre, est caractéristique des scènes où la tête est maintenue dans un but de pratiques buccales. (Plus tard une répulsion envers les photographes qui emploient un serre-tête)
    « Malheureusement MON PROPRE PÈRE ÉTAIT UN DE CES PERVERS, il est cause de l'hystérie de mon frère (dont les symptômes sont dans l'ensemble des processus d'identification) et de certaines de mes sœurs cadettes. La fréquence de ce phénomène me donne souvent à réfléchir. (6) »

    Freud pense à ce moment-là avoir découvert la solution d'un problème médical plusieurs fois millénaire en identifiant la cause de l'hystérie, jusque-là mystérieuse. Cette cause réside selon lui dans des abus sexuels subis du père ou d'un oncle pendant l'enfance.
    Mais après s'être heurté à l'hostilité de la profession médicale face à cette hypothèse, il change son fusil d'épaule. Il affirme soudain à son ami Fliess cesser de croire que la cause de l'hystérie réside dans des abus sexuels subis pendant l'enfance, car cela l'obligerait à accuser trop de pères, y compris le sien :
    Je vais donc commencer par le commencement et t'exposer la façon dont se sont présentés les motifs de ne plus y croire (…) Puis LA SURPRISE DE CONSTATER QUE, DANS TOUS LES CAS, IL FALLAIT ACCUSER LE PÈRE DE PERVERSION, LE MIEN NON EXCLU. (7)

    La phrase de Freud sur la nécessité de fermer les yeux sur les fautes de son père prend ici tout son sens.
    Et Freud ne le sait d'ailleurs pas, mais sa première hypothèse aurait également pu l'obliger à accuser son ami Wilhelm Fliess. D’après Jeffrey Moussaieff Masson, Robert Fliess, le fils de Wilhelm, aurait en effet été, avant l’âge de quatre ans, VICTIME D'ABUS SEXUELS perpétrés par son père. (8)

    • Ce que confie Freud sur son père à son ami Fliess est en tout cas dépourvu d'ambiguïté : il accuse son père d'abus sexuels sur ses frères et sœurs, et peut-être sur lui-même. Ce fait est très peu connu en France car L'ÉDITION FRANÇAISE de la correspondance Freud-Fliess EST EXPURGÉE.
    Les rares personnes qui prennent la peine d'en lire L'ÉDITION INTÉGRALE ANGLAISE ou allemande sont la plupart du temps des psychanalystes qui évitent donc de jeter le discrédit sur les idées défendues par leur propre profession.

    RépondreSupprimer
  14. Partie 2/2


    • En résumé, de nombreux indices convergent pour affirmer que Jakob Freud n'hésite pas à sacrifier son entourage pour satisfaire ses désirs sexuels.
    Dès l'âge de 16 ans il met une femme enceinte qu'il abandonne ensuite pour une autre probablement plus jeune. Il abandonne à son tour cette seconde épouse, la privant probablement ainsi de tout moyen de subsistance et la poussant peut-être au suicide pour une troisième encore plus jeune. IL OBLIGE ALORS SES ENFANTS À PRATIQUER SUR LUI DES FELLATIONS. Par l'histoire symbolique de David et de Bethsabée, il avoue à Sigmund son fils préféré les conséquences dramatiques de son comportement sexuel passé et lui demande peut-être une forme de pardon ou de disculpation.

    • Tout d'ABORD TENTÉ DE DÉNONCER CES FAUTES par la publication de sa théorie sur le rôle des agressions sexuelles dans la genèse des névroses, Sigmund éprouve à la mort de son père le besoin de fermer les yeux sur ses fautes sexuelles. Il choisit alors de COUVRIR LES FAUTES SEXUELLES DES PÈRE INCESTUEUX par la publication de sa théorie du complexe d'Œdipe qui affirme que ces agressions n'ont pas eu lieu mais ne sont que des faux souvenirs fantasmés par les filles amoureuses de leur père.

    • Mais par cette même THÉORIE ŒDIPIENNE QUI DISCULPE LES PÈRES, Freud est parvenu à annoncer au monde son insoutenable désir de tuer le sien. Toute sa vie, il restera tenaillé par ce désir.

    Sigmund Freud voit dans le Diable un substitut du père. Dans Une névrose diabolique au XVIIme siècle, il écrit :
    "LE PÈRE PRIMITIF DES ORIGINES ÉTAIT UN ÊTRE À LA MÉCHANCETÉ ILLIMITÉE, moins semblable à Dieu qu'au DIABLE.
    Bien sûr, il n'est pas si facile de dévoiler dans la vie psychique de l'individu la trace de la conception SATANIQUE du père. (…) Quand des personnes des deux sexes s'effraient nuitamment de brigands et de cambrioleurs, il n'est pas difficile de reconnaître en ces derniers des dédoublements du père. De même, les animaux qui prennent place dans les phobies animales des enfants sont le plus souvent des substituts du père. (18)"

    • Freud n'a jamais caché son ardent désir de tuer son père. Il le clame même à la face du monde en érigeant son mythe œdipien comme édifice central de l'architecture psychanalytique. Il semble intimement persuadé de l'universalité de ce désir masculin.
    Or il assimile ses relations avec les autres psychanalystes, dont il se considère comme le patriarche, à des relations père-fils. Il projette sur cette famille recomposée formée par lui et ses disciples la structure familiale juive autoritaire et inégalitaire, dans laquelle l'un des fils est élu par le père comme fils aimé. Ce fils jouit de privilèges qui sont refusés à ses frères et sera le seul héritier.

    • Freud fantasme avec une rare conviction le désir que Jung pourrait avoir de le tuer.

    • Les théories de Freud sont un reflet de ses propres névroses qu'il croit universelles.
    Il accepte de fermer les yeux sur les fautes sexuelles des pères, le sien compris. Il soutient une théorie, celle du complexe d'Œdipe, qui lui permet de répondre aux femmes qui se souviennent avoir été violées par leur père alors qu'elles étaient enfant que leur souvenir ne se rapporte pas à un événement réel mais à leurs fantasmes sexuels ayant leur père pour objet.

    Freud n'est pas allé chercher bien loin son complexe d'Œdipe. Ce mensonge, c'est celui de tous les violeurs du monde qui affirment que la femme violée ment, ou, en dernier recours, que c'est elle qui était porteuse du désir. -------- fin de citation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Brigitte, on comprend mieux pourquoi Freud était si porté à tout expliquer par les fantasmes sexuels. On pourrait presque le plaindre, mais il a choisi le silence et laissé une philosophie pervertie se répandre dans le monde de la psychanalyse. Son oncle a sûrement aussi joué un rôle dans la vulgarisation de ces idées fausses sous prétexte de propagande malfaisante pour laquelle Freud a joué le jeu.

      Supprimer
    2. Il a choisi LE SILENCE et LA PERVERSION, comme tu le constates. En connaissance de cause (je peux apporter d’autres infos s’il y a lieu).
      Tu constates bien qu’il a eu le choix. Il a donc choisi consciemment de vendre son âme au MAL. Nous pouvons COMPRENDRE tout événement qui a placé une personne devant LE CHOIX fondamental : vendre son âme ou exercer sa responsabilité individuelle. Mais comprendre la trajectoire d’une telle personne sur cette planète ne doit en aucun cas nous amener à l’exonérer de sa responsabilité individuelle.

      Être tenté de le plaindre, c’est déjà être en danger de CONFUSION entre le bien et le mal, en danger d’absorber la propagande de base qui permet au MAL de s’introduire dans les consciences et de régner sur cette planète : « le ver vaut la pomme ».

      Propagande que le chœur des collabos vient aussitôt confirmer en chantant bien fort : « oui, c’est vrai, nous sommes tous (*) »… réduisant au SILENCE les victimes à qui il faudrait d’urgence porter secours, au lieu de plaindre leurs bourreaux.

      (*) = au choix : « menteurs », « égoïstes », « injustes »…
      Bizarrement, le chœur des collabos ne chante par contre jamais : « nous sommes tous intelligents, empathiques, attentifs à nos émotions et à celles des autres… »
      Le chœur des collabos ne partage généreusement avec le reste de l’Humanité que ses choix négatifs. Dans un renversant altruisme, il les attribue tous égalitairement au reste de l’espèce Humaine.
      Mais il n’attribue jamais symétriquement à l'ensemble de l’espèce Humaine (et à ses victimes) de pensées ou émotions positives, et encore moins de l’intelligence ou de la Connaissance.

      Pourquoi les collabos trouvent-ils toujours LES AUTRES moins intelligents ou savants qu’eux-mêmes, alors qu’ils partagent si fraternellement tous leurs « défauts » sans exception avec ces autres ?
      C’est le fondement même du pillage de l’Humanité auquel on assiste ébahi : « PRIVATISATION DES PROFITS, MUTUALISATION DES PERTES ».

      Brigitte

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.