Bistro Bar Blog

samedi 19 juillet 2014

LE DIEU DE LA BIBLE VIENT DES ÉTOILES (+ vidéo)

OU DE LA TRADUCTION LITTÉRALE DES CODEX HÉBRAÏQUES INITIAUX

Par Mauro Biglino





C'est le dernier livre que publie mon ami breton Pierre Mazé aux Éditions Nouvelle Terre.

Voici la présentation du livre :


Spécialiste de langues anciennes et de l’histoire des religions, Mauro Biglino a été traducteur de l’hébreu ancien pour le compte des Edizioni San Paolo, l’éditeur de prédilection du Vatican.

Sa coopération avec cette maison d’édition a pris fin à partir du moment où il a commencé à publier des ouvrages à propos de ses étonnantes découvertes, nées de trente ans d’analyse des textes sacrés judéo-chrétiens.


Fort de son point de vue de linguiste chevronné, il emboîte résolument le pas à des auteurs comme Erich von Däniken, Zecharia Sitchin, Anton Parks et quelques autres, pour émettre des hypothèses fort documentées qui balayent mille ans d’interprétations diverses des textes de l’Ancien Testament.

Le récit de la création de l’homme serait-il celui de la combinaison de deux ADN ? Se pourrait-il qu’il ne soit point question de monothéisme dans l’Ancien Testament ? Les Hébreux furent-ils le seul peuple élu ? Satan et Lucifer ne seraient-ils qu’une invention ?


Et bien d’autres questions que notre auteur ose poser en s’appuyant sur des démonstrations à ce point troublantes qu’elles nous font résolument porter un autre regard sur le Livre le plus lu de tous les temps…

Le précédent ouvrage de l’auteur, premier volet de ce travail, a lui aussi été récemment traduit et publié en France sous le titre La Bible comme vous ne l’avez jamais lue chez Atlantes - Interkeltia Éditeur (www.interkeltia.com). 


Le lien pour commander ce livre ou d'autres livres des Éditions Nouvelle Terre est ICI.


En complément, une vidéo d'une conférence de l'auteur du livre qui vous donnera des infos supplémentaires. Les sous-titres français commencent à 1'43 :



(Des choses étonnantes...)

14 commentaires:

  1. Dieu dit la torah bonne, la bible bonneteau, le coran bestial, et de vous "écarter".

    RépondreSupprimer
  2. Merci Soleil ;-)
    Plus qu’intéressant, c'est bien autre chose que du La Bruyère ça ! mais il est vrai que c'est bien plus difficile à lire et a comprendre que du LaBruyère qui dit sans dire comme les Maurois-Guévaudan (plus leurs "nègres") ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Meurois-Givaudan ? Nègres ?

      Je commence le livre ce soir et en citerai des passages sur le BBB.

      Supprimer
    2. Oui Hélios ( 2ème fois que j'écris ceci, à l'envoi tout a "sauté" et disparu - merci micro coupure) merci d'avoir corrigé leurs noms. Je ne suis pas la seule a avoir remarqué la quantité énorme de leurs titres de livres édités. Il suffit de voir la quantité annuelle... Nègres oui aussi. Beaucoup de personnes dans le "spirituel ésotérique" désirent être éditées, mais ne le peuvent pas, le couple (séparé actuellement il me semble) lit, "retoque" et le tour est joué ! Comme le fait Stephen King aussi. Les habitués d'un écrivain remarque vite que la tournure de la phraséologie n'est pas la même.
      Oui, oui commence le livre, suis impatiente des passages ! ♥

      Supprimer
  3. Voilà quelques impressions :
    La vidéo ne me paraît pas apporter d'éléments nouveaux, par contre elle me semble apporter de la confusion. Je ne connais pas le livre mais ça ne me donne pas envie de le lire.
    L'auteur dit "nous savons que nous ne savons pas", cela résume bien la vidéo.

    Nous savons -ou sentons (sauf si nous sommes déjà sous contrôle et trouvons plus pratique d’accuser l’Homme, c'est-à-dire de nous autodétruire sur ordre)- que notre planète et notre Humanité sont attaquées par des ÉLÉMENTS SOMBRES qui ont pris le pouvoir sur beaucoup de pays, non par la guerre ouverte et visible mais par l'infiltration, l'influence, la corruption et la trahison. Ce sont les pompiers pyromanes.
    On peut les appeler diable, Dajjal, Scheitan, séparateur… (scheiden en allemand signifie séparer).

    Il s’agit d’une guerre au long cours dont l’enjeu est l’âme de l’Humanité, et l’arme est l’esclavage.
    Les incarnations de ces éléments sombres, quels que soient les noms qu’on leur donne en différentes époques et lieux (Elohim…), disposent d’une technologie très avancée, mais ce n’est QUE de la technologie. Ils ne disposent pas de la FORCE.
    La Force, c’est nous qui l’avons. C’est pourquoi leur propagande quotidienne vise à nous convaincre du contraire.

    Nous savons et constatons de nos propres yeux en direct que certaines religions ou factions préconisent le meurtre des groupes ou pays qui ne partagent pas leur croyance. NOUS SAVONS QU’UNE TELLE CROYANCE NE PEUT PAS ÊTRE INSPIRÉE PAR DIEU, ALLAH, ou simplement L’AMOUR DU MONDE.
    Nous le savons déjà comme le savent les enfants, sans avoir lu aucun livre : nous le savons en pensant avec notre cœur, notre cœur qui bat derrière le sternum (=le « rayonnant »).

    Nous savons que LA RÉÉCRITURE de l’histoire n’est pas une découverte circonscrite au futur comme dans Orwell, 1984, mais au contraire qu’elle a eu lieu depuis le début de l’Humanité et n’a jamais cessé d’être pratiquée par les chirurgiens mémoriels. Nous y assistons en direct en ce moment, s’il restait à nous en convaincre.
    Nous savons que notre mémoire est si immortelle qu’un arsenal colossal a été constitué pour tenter de nous empêcher de la perpétuer. Y compris des lois et des neurotoxiques.

    Nous savons que la bible n’a pas été écrite dans le marbre par Dieu lui-même, mais que de multiples versions et traductions existent.

    Parallèlement à la violente discrimination qui s’abat du jour au lendemain sur des cibles Humaines choisies par les éléments sombres, nous observons un paradoxe : une intense propagande de « non-discrimination » nous est diffusée, à nous les « prolétaires », avec une véhémence qui s’accélère. Un nouveau délit officiel est discrètement en cours de création : « l’intolérance ».
    Le « mouvement » new-age a été fabriqué pour cette propagande de confusion. Différents idiots utiles sont activés à cet effet. Pour ce qui concerne les « aliens », Steven Greer avec ses stages d’acceptation des gentils E.T. en est un exemple.

    Le but final de cette propagande est d’obtenir de l’espèce Humaine la non-discrimination entre le bien et le mal. La non-discrimination entre les éléments qui sont pleinement en résonance avec la Conscience de notre cœur et les éléments sombres qui normalement nous révulsent.

    Brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention - ATTENTION au mélange !
      Les incarnations de ces éléments sombres, quels que soient les noms qu’on leur donne en différentes époques et lieux (Elohim…) BIGRE !


      Qu'en est-il du mot, élohim ?

      La plupart des occurrences du mot Dieu dans l'Ancien Testament sont traduits à partir du mot hébreu Elohim, qui est au pluriel dans la forme. Cependant, ce mot ne signifie pas une pluralité de personnes, car il est utilisé avec un verbe au singulier. En outre, il a été appliqué à chaque dieux païens, au veau d'or, et à Jésus-Christ, dont aucun d'entre eux était une trinité. L'utilisation du pluriel d'un nom est une manière caractéristique d'exprimer la grandeur ou la majesté de la langue hébraïque.

      Chaque fois que Elohim se réfère à l'unique vrai Dieu, il est toujours liée à des verbes singuliers, même si ce mot est au pluriel. Pourtant, d'autre part, chaque fois qu'il se réfère à plus d'un faux dieu, elle est accompagnée par des verbes au pluriel. Il est important de noter que grammaticalement parlant, ce mot se réfère à l'unique vrai Dieu seulement, bien que le mot est au pluriel. Si la raison Elohim est utilisé du vrai Dieu est-à-dire il y a plus d'un, puis, verbes au pluriel devrait être utilisé.

      En ce qui concerne, par exemple, dans le premier verset de la Bible, la troisième personne du masculin singulier verbe, «créé» est utilisé avec le mot Elohim. Maintenant, puisque le verbe est au singulier, il est nécessaire que celui qui ne l'est singulier création. Dans ce cas, le seul choix laissé à expliquer la forme plurielle d'Elohim, c'est que ce qui a trait à la plénitude et l'intensité des nombreux attributs majestueux du seul vrai Dieu. D'autres exemples de pronoms pluriels utilisés car Dieu ne peut être trouvée dans Genèse 1:26; 3:22; 11:7; Esaïe 6:8.

      Donc, en conclusion, bien que Dieu (Elohim) est au pluriel, il n'indique pas que Dieu est plus d'un. Bien que ce mot peut signifier plus d'un, si elle était destinée de cette manière ici, le verbe de raccordement devront également être au pluriel. Dans ces Ecritures, cependant, le verbe est au singulier ce qui indique que le mot Elohim qui parle est un en nombre.

      Source : http://www.evadeo.org/est-elohim-a03362542.htm

      un plus : http://yeshayahou.over-blog.com/article-elohim-106915634.html

      Supprimer
    2. Bravo Brigitte pour ce message magistral et très juste.

      Supprimer
    3. Y° Brigitte
      Tu crois ? Juste ça ou ce n'est qu'un moyen de plus d'éradiquer Gaya ?
      Keshe estime aussi grandement l'intelligence des entités cosmiques, mais cela comprend-il celles sans empathie ? Je ne sais . Et peut-on généraliser ?
      Entre le "russian alien race book" qui renseigne sur 58 races en contact avec la Terre, Les entités OGM des DUMBS, les grands Blonds/Reptiliens/Mantis qui bossent parfois avec l'armée secrète de l'armée discrète, il y a de tout, comme partout ou presque.
      russian alien race book
      http://www.youtube.com/watch?v=3CZ0rhmBHL4
      .


      "

      Supprimer
  4. ELOHIM est un système complexe. Ce système est un groupe d’individualités. Chacune de ces individualités, prise séparément, se nomme ELOHA ou EL. L’ensemble nommé ELOHIM constitue, lui-même, une unité caractérisée (une personne morale) dont les actes se conjuguent au singulier, comme on le voit souvent dans la Bible, à commencer par le
    Elohim créa... “du début de la Genèse. Chaque individualité (ELOHA ou EL) est étroitement solidaire de chacune des autres en particulier, et de toutes les autres ensemble (ELOHIM). Il y a connivence totale, à tous les niveaux. Au sein d’ELOHIM, chaque ELOHA-EL a une origine, une nature, des moyens, des buts, une destinée identiques à ceux de l’ensemble. Il exprime, représente et engage l’ensemble, au point d’être souvent identifié à lui. C’est l’unité dans la multiplicité, et la démultiplication de l’unité. Toutes proportions gardées, c’est la France et les Français. A cette différence que, dans le système ELOHA-EL-ELOHIM, la cohésion semble sans failles...

    RépondreSupprimer
  5. Les étymologistes ont observé que, dans le creuset indo-européen des langues, où l’hébreu a puisé une part de sa substance, une voyelle suivie de la lettre “ L “indiquait l’objet éloigné ou l’être situé à l’écart, voire à distance. Sur cette base, bien plus tard, le latin ILLE devint notre pronom de la troisième personne IL, et dévia, par le latin ALTER vers AUTRE, et par ULTRA vers OUTRE. Cette troisième personne - qui est L’AUTRE - se confronte au MOI, qui s’affirme par le JE, et au TOI que l’on aborde par le TU.
    Le MOI et le TOI ont des relations directes. Ils distinguent, et excluent presque, l’AUTRE, qui ne se situe pas d’emblée dans le cercle de ces relations, parce qu’il est lointain ou/et différent. Si l’on remonte cette piste, ELOHA-EL, c’est L’AUTRE, et, par conséquent, intrinsèquement, ELOHIM, c’est LES AUTRES. Autrement dit, à une époque extrêmement reculée, les hommes ont constaté la présence, sur la Terre, d’une espèce d’êtres qui, pour eux, étaient LES AUTRES. Et c’est alors que les Hébreux ont commencé d’élaborer
    passage du livre de roger vigneron elohim non dénué d'intéret. Merci de cette ideo traduite tres interessante

    RépondreSupprimer
  6. Un gran BRAVO a Brigitte, qui est un femme cultivè et intelligent. Comme elle dit si bien l'enjeu est l'ame, ou l'Esprit de l'umanitè ....et l'arme est l'esclavage,
    Il suffit de regarder le monde pour ce qu'il est!!! guerre ecc ecc, mais attention on risque d'etre pris par de pessimistes
    Nous devons etrè tresprudents avec tous ce qui savent tout, car on est selon moi dans un temps tres compliquè a comprendre et de plus en plus on est pris dans une infiltration de l'eugenetique non du corp, mais du mental ...pratiquè aussi de la part des " intellectuels- spitituels" qui se croient dans le chemin
    Ciao loriana

    RépondreSupprimer
  7. Notre dieu créateur est Enki. Voir articles sur les sumeriens.

    RépondreSupprimer
  8. https://www.fichier-pdf.fr/2016/12/26/philippus-livre-viii-le-guide/philippus-livre-viii-le-guide.pdf

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont validés après acceptation. Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.