Bistro Bar Blog

samedi 14 juin 2014

Fissures dans la Grande Muraille

Une auteure américaine, Susan Ferguson, s'intéresse à l’œuvre de René Guénon, qui a remarquablement pointé le doigt sur la faiblesse de notre société actuelle, dans le livre "Le règne de la quantité et les signes des temps" paru en 1945.




Fissures dans la Grande Muraille et illusion d'une vie ordinaire


Susan Ferguson, Waking Times
30 mai 2014



Nous avons tous accepté à notre époque moderne une réalité limitée, basée uniquement sur les cinq sens. Durant les derniers 6000 ans, période connue comme le Kali Yuga, nos capacités innées à percevoir les royaumes invisibles se sont atrophiées au point que la plupart des humains sont incapables de prendre conscience de ce que nous ne pouvons voir, entendre, toucher, etc, et encore moins de connaître la joie d'interagir avec.

Il est donc compréhensible que beaucoup nient simplement l'existence-même de ces réalités qu'ils ne peuvent percevoir. Le résultat de ce désastreux défaut de compréhension a engendré le concept absurde de vie ordinaire ou vie réelle, qui, par son déni absolu de tout ce qui se trouve au-delà des 5 sens, nous engloutit tous dans une totale illusion, ou 'moha' en sanscrit.

Le tragique, c'est que tout ce qui est perçu en dehors de la norme est considéré comme étrange et bizarre et par suite ramené à une sorte de phénomène de foire, de journalisme à sensation, qui tourne en dérision leurs adeptes comme s'adonnant à des distractions infantiles excitantes.

Ce type d'illusion est non seulement un comportement d'adolescent mais c'est aussi la plus dense des illusions car elle ignore la métaphysique sous-jacente qui est la vraie source de la matrice holographique extérieure, nous abandonnant dans une situation erronée de limitation de conscience du réel.

Cette persistance perturbante et limitante de la vie ordinaire s'est accentuée alors que l'époque nous emmène dans les étapes finales de ce cycle de temps. Avec les voiles de l'illusion qui se sont épaissis autour de nous, la conscience de cette planète a réussi à dégénérer vers une société de consommation agressivement vide, sans cœur, dans laquelle nous vivons actuellement presque à demi-mort.





Multiples états d'être

Nous sommes empêtrés dans une structure perceptuelle intégrée, une forme, une invisible mer d'illusions qui imprègne si totalement notre pensée et notre conscience que nous ne commençons même pas à réaliser combien nous sommes coupés de notre réelle nature et de la multitude des innombrables mondes. L'auteur français René Guénon utilise le terme de 'multiples états d'être'.

Nous sommes devenus prisonniers de la 'quantité', du dénombrement. Nous sommes voués à mesurer sans fin les surfaces de ce que nous imaginons être de la matière solide. Nous avons perdu toute connexion à une quelconque Vérité au-delà de ce que nous sommes venus à accepter comme la condition humaine. Effrayés par ce que nous cataloguons de non-humain ou au-dessus de l'humain, sur-humain, nous appelons ces expériences irréelles et, pour notre plus grand préjudice, n'autorisons dans notre hologramme que ce que nous jugeons réel et raisonnable.

Nous avons donc chuté dans la densité et permis à notre conscience d'être programmée et de subir un lavage de cerveau. La conscience humaine est devenue limitée au point de disparaître. La dégénérescence progressive de la science et de la philosophie nous a fait tomber dans un niveau banal, pour ne pas dire médiocre de compréhension de ce monde.

Nous ne sommes presque plus humains.

Nous sommes les précieux fragments du Un projeté dans le Temps et l'Espace par un véhicule collecteur de données qui peut être décrit comme humain, mais qui ne se limite pas à cela. Cette forme d'ignorance de notre être réel a, comme le dit brillamment Guénon, pénétré et imprégné l'entière nature de l'individu. Nous sommes complètement submergés par notre ignorance.

Nous avons emprisonné notre conscience dans un tout petit recoin moisi et sombre – une prison fréquentielle créée par nous. Cette acceptation de la quantification des surfaces comme l'alpha et l’oméga de la connaissance nous a amené au Mécanisme et au Matérialisme, et a donné aux prêtres de cette soi-disant science absurdement limitée un contrôle exorbitant et totalement immérité sur nos vies.

René Guénon nous dit que dans ces temps 'modernes', la Vérité métaphysique primordiale a été perdue et remplacée par l'utilité et la convenance. La science n'est plus une pure recherche de vérité mais l'esclave du commerce et de l'industrie. Elle est devenue la servante de nos désirs de consommation et elle dépend pour sa survie des résultats de rentabilité.


Atrophiés

Au lieu de tenir ces larbins à la solde de l'industrie en haute estime et leur laisser le champ libre pour dicter l'atmosphère de notre existence, ces malheureux aveuglés par la science devraient être vus pour ce qu'ils sont – des êtres dont la capacité accordée par Dieu de percevoir ce qui réside au-delà des cinq sens s'est atrophiée, s'est progressivement éteinte, et est aujourd'hui morte et enterrée !


Comme des enfants obstinés qui se disputent pour attirer l'attention des parents, ces prêtres de la science sont devenus si aveugles qu'ils sont incapables d'envisager toute idée en dehors de leur territoire égotique. Ils semblent avoir perdu l'aptitude à penser autrement.

Mesurer ce qui peut être enregistré par les cinq sens, au nom de la science moderne, peut en fait continuer ad nauseam ; mais le faire nous entraîne sur le terrain glissant de l'amnésie – et ne reflète en aucune manière la totalité de l'existence.

La quantification du monde matériel sans compréhension des Royaumes Invisibles qui le soutiennent, la réelle source en fait de cette apparente solidité, est la voie de dégénérescence vers la conclusion catastrophique de ce cycle de temps, le Kali Yuga, notre ère actuelle de conflit et de confusion.

C'est un univers de polarité et en tant qu'hologramme temporel illusoire, notre univers n'existe que grâce aux forces positives et négatives qui le maintiennent dans le temps et l'espace. Ce qui veut dire qu'avec la Lumière, il y a aussi son corollaire – l'Ombre ou le démoniaque. Dans les premiers cycles du temps la Lumière est manifestée et pleinement visible, alors que l'Ombre est dissimulée, cachée, en dessous, toujours présente à accomplir son travail, mais non apparente.

En traversant les quatre cycles du temps, l'Ombre commence à émerger et à se révéler – alors que la Lumière se retire. En arrivant au Kali Yuga (notre cycle ou ère actuelle), la Lumière s'est voilée, et l'Ombre commence à dominer. Au moment le plus sombre du Kali Yuga – qui a démarré en 1939 avec la fission atomique – l'Ombre gouverne et le Bien, bien que toujours parmi nous, est difficile à trouver.


Interférences inattendues

Un élément de la domination des tyrans de l'Ombre dans le Kali Yuga est l'entrée d'entités dans le plan en trois dimensions de notre monde.

Dans le chapitre "Fissures de la Grande Muraille" du livre de René Guénon, "Le règne de la quantité et les signes des temps", l'auteur avertissait que notre monde était sous la menace de ce qu'il nommait des interférences inattendues. Comme nous sommes venus à accepter la matière comme seule réalité, indiquant que la solidification du monde a progressé, nous nous sommes rapprochés des limites de cette solidification. Et comme le monde ne peut jamais devenir un système complètement fermé, ce que Guénon appelle fissures s'est produit dans la barrière protectrice qui entoure notre monde. Cette barrière protectrice est connue en métaphysique comme la "Grande Muraille" et elle est là pour nous protéger.


Quand j'ai lu pour la première fois l'idée de fissures qui se forment dans la Grande Muraille, ce qui m'est venu immédiatement à l'esprit, ce fut la tristement célèbre expérience de Montauk. Ceux parmi vous qui sont familiers de cette histoire se souviendront que lorsqu'une déformation du temps a été réalisée avec des émissions de fréquence de type Tesla, il y a eu une déchirure dans l'espace temps et ce qui protège la planète en 3 dimensions d'envahisseurs étrangers, ceux que j'appelle des "poux de l'astral", a été ouvert. On a rapporté qu'à travers cette déchirure de nombreux envahisseurs – amicaux ou non – se sont glissés dans cette dimension. L'augmentation des observations et des enlèvements pourrait être envisagée comme preuve.

Guénon souligne que la Grande Muraille est, selon ses propres termes, une coquille et en tant que telle non seulement refoule les énergies afin de nous protéger, elle sert aussi de limitation, de contenant. Ce qui peut expliquer pourquoi certains ont dit que la planète terre tridimensionnelle est sous une sorte de quarantaine. A-t-il existé une époque durant laquelle les envahisseurs étaient supposés ne pas interférer avec la planète et notre conscience – peut-être conformément à la loi de non-interférence ? Cet accord a-t-il été récemment rompu ? Cette limitation formelle et prétendument 'légale' touche-t-elle à sa fin ?

Comme le dit Guénon, la Grande Muraille existe pour faire en sorte que nous soyons protégés des attaques ennemies par en dessous. Je suppose que cela implique que bon nombre de ces entités ne sont pas particulièrement évoluées et peuvent posséder une conscience maléfique.

Il semble que dans les précédents cycles de temps avant l'actuelle solidification du monde existaient des ouvertures au sommet de cette coquille protectrice qui nous permettaient de communiquer avec les royaumes supérieurs. Cette communication était voulue par les anciens centres spirituels groupés partout autour de la planète qui fonctionnaient comme des portails temporels. La plupart sont aujourd'hui abandonnés et ont été intentionnellement repris par l'Ombre, ce qui lui permet de se nourrir des fréquences résiduelles créées autrefois. Réfléchissez au fait que de nombreux sites autrefois sacrés sont au centre de guerres en cours et de la détresse humaine.

Une acceptation actuelle des doctrines du matérialisme et du consumérisme nous autorise à ne croire qu'à ce qui nous parvient par l'intermédiaire des cinq sens. Notre manière de penser limitée nous a coupé de la communication avec les domaines supérieurs plus évolués et de l'accès aux royaumes supérieurs maintenant que ces centres sacrés sont fermés. Plus que jamais auparavant, nous sommes livrés à nous-mêmes ! Notre refuge est intérieur.

Si nous pouvons par nos efforts personnels accéder et nous unir au Dieu qui demeure au cœur de chacun, nous serons alors capables d'agir de manière à améliorer le bien-être du monde que nous avons créé, avant d'oublier notre Source réelle. Nous deviendrons unité, intégrés dans la Sagesse-Connaissance des principes métaphysiques primordiaux qui ont toujours été le seul support de toutes les particules manifestées et 'non-manifestées' (invisibles à notre dispositif actuel des cinq sens) et de toutes les structures de l'univers.

Traduit par Hélios

Pour lire le chapitre 25 extrait du livre de Guénon : http://www.sendspace.com/file/tytj7k 
Il se trouve à la page 121 (il vous faudra télécharger le PDF en cliquant sur le rectangle bleu).

19 commentaires:

  1. Ce n'est pas la même personne ?
    Susan Ferguson
    Professeur adjoint, Département de psychiatrie et de sciences comportementales; Chercheur principal, Centre de recherche sur le cerveau, l'Institut de recherche des enfants de Seattle

    L'objectif général de mon programme de recherche est d'utiliser une approche multi-niveaux, combinant la biologie moléculaire, anatomie, la génétique et des neurosciences comportementales, de comprendre le rôle des circuits des ganglions de la cortico-basale dans le développement de comportements qui sont associés à la récompense de la drogue et la toxicomanie , ainsi que dans les processus qui sous-tendent la prise de décision, la motivation et l'impulsivité. Pour atteindre ces objectifs, mon laboratoire emploie une approche chimique génétique innovante qui utilise des vecteurs viraux pour exprimer artificiels, les récepteurs modifiés couplés aux protéines G (appelés récepteurs DREADD) dans les populations de cellules neuronales distinctes chez les rongeurs. L'activation des récepteurs DREADD par le ligand synthétique clozapine N-oxyde autrement inerte va conduire à des modifications transitoires de l'activité neuronale (croissante ou décroissante, soit la fonction des cellules en fonction de la G-protéine récepteur couplé DREADD est exprimé) des populations cellulaires ciblées. Cette modulation neuronale peut être couplé avec des phases spécifiques des comportements que nous étudions, y compris la sensibilisation induite par un psychostimulant-comportementale, médicament auto-administration et les tâches d'apprentissage opérant, afin d'analyser le circuit neuronal qui contribue à des comportements associés à la toxicomanie et d'autres troubles neuropsychiatriques troubles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En prenant la peine d'aller sur son site, on peut voir que c'est un homonyme.
      http://www.metaphysicalmusing.com/

      Supprimer
  2. J'ai lu environ la moitié de l'oeuvre de René Guénon qui représente un total d'environ 7500 pages. Au cours de cette lecture je me suis surpris à me faire la réflexion que telle ou telle affirmation de Guénon, je me l'étais faite au début de ma jeune vingtaine.

    J'ai passé les 45 dernières années à expérimenter toutes sortes de choses, subtiles et spirituelles, selon la distinction faite par Guénon à plusieurs reprises dans son oeuvre et qui constitue sans doute un de ses apports parmi les plus importants.

    J'ai également fait mes propres recherches dans un domaine assez particulier de la connaissance, à savoir celui de la nature profonde du réel, de la conscience et de la perception sensorielle et qui n'est pas sans rapport avec le "Mythe de la Caverne" de Platon dont j'ai saisi l'extrême importance à la première lecture lorsque j'avais environ 18 ans.

    Tout ce préambule pour donner une idée de la base sur laquelle j'appuierai l'affirmation à savoir que la plus grande partie de ce qu'affirme Susan Ferguson à propos des écrits de Guénon ne constitue qu'une défiguration pure et simple de ce que Guénon affirme réellement.

    Certains, plus probablement ceux qui sont encore empêtrés dans les pièges de la modernité ou dans ceux du courant "New Age", seront en désaccord avec moi, cela je le conçois aisément. Les autres, ceux qui auront fait une lecture correcte de l'oeuvre de Guénon, seront probablement en accord avec moi.

    Spoutnik

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est point interdit d'être satellisé, et d'émettre vers l'immensité de l'Univers de pauvres BIPS BIPS BIPS .....qu'aucune civilisation extérieure à notre système planétaire ne saura interpréter.

      Supprimer
  3. Excellent article !
    Je pense effectivement qu'entre le 1er Homme créé et celui que nous sommes devenus, il n'y a aucune comparaison possible tant la dégénérescence subie est importante.
    De plus, cette définition de la science est tout à fait exacte :
    "La science n'est plus une pure recherche de vérité mais l'esclave du commerce et de l'industrie. Elle est devenue la servante de nos désirs de consommation et elle dépend pour sa survie des résultats de rentabilité."
    Un bon moment de lecture, Merci Hélios !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pensez! Très bien. Vous affirmez sans aucune preuve.
      Alors d'après vous; nous sommes dégénéré !
      Pourtant le premier Homme, vous n'avez aucune idée de ou il est apparu !
      Peut être il y 12 milliards d'année dans une galaxie dont nous n'avons aucune idée aujourd'hui !
      Allez, Adam et Eve poussant leur caddie sur le parking d'une grande surface était peut être le but final du Créateur.

      Supprimer
  4. Le formidable, c'est quand Hélios mets discrètement en fin du texte et sans autre fioriture que de le mettre en rouge, pour le distinguer du texte,

    Traduit par Hélios . !

    De là à conclure que ce texte n'existe pas autrement en Français ! ! ! ! ! ! ! !
    Alors OUI on peux lui dire MERCI !

    RépondreSupprimer
  5. De même que dans le texte de J. Labruyère supposé exposer l'utilité du mal pour le bien, mais qui au final prêche la fameuse "non-discrimination" entre les deux, comme le prêchent si bien les mondialistes toujours dans le même sens, il y a des îlots de vérité dans ce texte. Au milieu d'une mer de confusion.

    Hélios, pour mesurer l'ampleur du lavage de cerveau auquel sont soumis les Américains (et donc beaucoup de sources "dissidentes" américaines que tu peux traduire, et leurs représentants chez nous), je te propose de lire cet article relatant le suicide d'un "vétéran" de la guerre d'Irak : ses explications à sa famille, les raisons de son désespoir, les commentaires des intervenants américains sous l'article, et, en contre-point, les commentaires d'Ishtar Enana, un Irakien qui n'est pas mort dans leur destruction de son pays et qui ne leur voue même pas de haine.

    Pour faire simple, on pourrait poser peu de questions :
    • Le ver a-t-il besoin de la pomme pour vivre ?
    • La pomme a-t-elle besoin du ver pour vivre ?

    Question subsidiaire :
    • La pomme qui ne s’est pas aperçue qu’elle est une pomme a-t-elle besoin que toutes les autres pommes soient infestées de vers pour se réveiller ?

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  6. Voilà le lien :
    http://raniakhalek.com/2013/06/23/in-suicide-note-iraq-war-veteran-says-he-was-forced-to-participate-in-war-crimes/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Brigitte, je vais lire ton lien et le traduire si j'ai le temps.

      Supprimer
  7. Tout mon message a disparu en cliquant dans envoyer... :-(
    j'en peux plus de ce "magnétisme" mondial, solaire, personnel, des ordis, des téléphones et j'en passe !
    merci Hélios, intéressant !
    un des messages - Prédictions du kali Yuga :

    On tuera les enfants de le ventre de leur mère, les hommes épouseront des homme, les femmes des femmes, on nourrira les vaches avec de la viande, les guerriers et les héros seront moqués, et bannis, les rois seront des voleurs et les voleurs deviendront roi.
    Pour plus , avec livres à lires...
    http://novusordoseclorum.discutforum.com/t2836-demande-de-renseignements-qu-est-ce-que-le-kali-yuga

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a eu beaucoup d'éruptions solaires ces derniers jours, il est possible que cela perturbe les communications. Mon ordi rame un peu depuis quelques jours.
      Concernant le Kali Yuga, j'ai une courte traduction à ce sujet que je publierai bientôt.

      Supprimer
  8. Jean Vaquié: L'initiation selon René Guénon

    https://www.youtube.com/watch?v=dcXhZoZ3Fbg

    RépondreSupprimer
  9. Ne pas oublier que René Guénon, pourtant brillant et plutôt sympathique, mais particulièrement intolérant et très virulent vis-a-vis des ses pairs et contradicteurs métaphysiciens - pris naïvement au piège de la recherche de la vérité absolu et de son inévitable impasse - à "battu en retraite", et pris confortablement refuge dans lslam fondamentaliste en Égypte, après avoir abandonné son épouse et ses enfants, où il fini ses jours après s'être remarié.
    Lui qui n'avait pas de mot assez dur pour fustiger l'évolution de la société se retrouve ainsi avoir été un des partisans de l'Erreur (parmi d'autres) qui la conduit aujourd'hui joyeusement au chaos. Amusant non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Sidonerf, amusant, le totalitarisme des "initiés" de tous poils.

      Supprimer
    2. Salut à vous.

      Je laisse ce commentaire car je ne peux pas laisser quelqu'un calomnier aussi bassement René Guénon.

      Ce que vous dites Sidonerf est tout simplement faux. Pouvez-vous au moins citer ce courant prétendument fondamentaliste dans lequel il aurait pris refuge ? Pouvez-vous donner le nom de la branche au sein de ce courant ? Sinon, ce ne sont que des accusations gratuites ...

      Quant à dire qu'il est intolérant et virulent, pouvez-vous me citer des exemples ? De plus, j'aimerais que vous définissiez ce que vous entendez par intolérant et virulent, car ce sont des mots trop bien "chargés" émotionnellement dans le mental des gens pour avoir une quelconque valeur objective.

      Aussi, Brigitte, pouvez-vous me dire ce qu'est ce totalitarisme, pour les mêmes raisons évoquées ci-dessus pour les mots intolérant et virulent ? De même, que veut dire "initiés" de tout poils ? Et quels sont vos citations à l'appui, si jamais vous arrivez à définir précisément vos accusations ?

      Enfin, pour revenir vers les allégations de Sidonerf, qui sont les partisans de l'Erreur ? Et en quoi René Guénon en fait parti ?

      Lorsque l'on fait des accusations, il faut expliquer, étayer et illustrer, sinon tout le monde peut se permettre d'accuser tout le monde de tous les maux dans tous les sens.

      Je dis ça, car ayant lu une grande partie de l'œuvre de René Guénon, je sais ces accusations fausses et j'espère que les personnes qui liront ces lignes ne se permettront pas de juger à partir d'accusation aussi légères pour ne pas dire vides.

      Mon propos n'est pas de vous offenser, mais d'essayer d'apporter un peu de constructivité ...

      Cordialement.

      Supprimer
  10. Rdjaz,

    Pas de malentendu, la ligne que j'ai rédigée à la hâte fait référence aux "exégètes" et autres satellites de René Guénon, qui sont quelques uns à exprimer avec insistance des idées confuses dans une direction totalitaire (voir entre autres mon commentaire précédent).
    Le recyclage actuel de René Guénon par des personnes dénuées de scrupules mais aptes au copier-coller et imbues de leur "mission" va dans le sens de la dictature habillée de "spiritualité" qui nous est préparée.
    Si je peux je reviendrai poster des extraits de Guénon dans le texte.

    D'autre part à la relecture du commentaire de Sidonerf, je ne crois pas du tout que Guénon se soit engagé dans "l'lslam fondamentaliste", et je me méfie au plus haut point de cette expression qui est bien trop pratiquée par les propagandistes de la guerre, et pas ingénument.
    Sur la vie privée de Guénon, je n'ai aucune information.

    Salaam

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  11. Brigitte,

    Merci pour ces précisions. La majorité de mon propos était quoiqu'il en soit adressé à Sinoderf et je ne vous avez repris que pour l'histoire des initiés de tous poils. Maintenant que vous m'avez donné des éclairages sur votre intention, je suis même tout à fait d'accord avec vous et avec l'expression qui est même pertinente :)

    Cordialement,
    Salaam

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.