Bistro Bar Blog

jeudi 20 février 2014

Ultraman : une fuite de 23.000.000.000.000 de becquerels par négligence de TEPCO


Sans commentaires.

Fukushima : 23.000.000.000.000 de Bq (ou 23 terabecquerels) de tous les beta dans 100 tonnes d'eau contaminée qui ont fui à partir du haut d'un réservoir


Selon l'alerte pour la presse de TEPCO (20 février), il y a eu une récente fuite d'eau fortement contaminée après osmose inverse, le même type d'eau que celle découverte en août 2013.

La densité des radionucléides de l'eau contaminée dont la fuite a été découverte le 19 février au sommet d'un réservoir de stockage après traitement par osmose inverse est :

Césium-134: 3.800 Bq/L
Césium-137: 9.300 Bq/L
Cobalt-60: 1.800 Bq/L
Manganèse-54: 1.300 Bq/L
Antimoine-125: 41.000 Bq/L
Tous les beta: 230.000.000 Bq/L
Il y a 1000 litres par tonne et TEPCO dit que la fuite est d'environ 100 tonnes.
Donc dans 100 tonnes d'eau il y a :

23.000.000.000.000 de Bq, ou 23 terabecquerels de tous les beta (y compris le strontium-90)
Comment cela s'est-il produit ? Ce n'était pas cette fois à cause de fissures ou de rivets manquants avec détérioration des conteneurs.
Une brève réponse est : TEPCO a laissé déborder par négligence.

Une réponse plus longue, comme extrait d'un document de TEPCO :

1. C'est un grand réservoir riveté pour stocker l'eau contaminée de la zone H6. Le réservoir était presque plein.
2. Pour une raison inconnue, les vannes du tuyau qui alimente le réservoir en eau contaminée ont été ouvertes, au lieu d'être fermées. L'eau contaminée a continué à arriver pour remplir le réservoir.
3. À 14h01 le 19 février, une alarme s'est déclenchée, indiquant que le niveau d'eau était dangereusement élevé.
4. Mais aucun transfert d'eau n'était programmé à ce moment-là. Donc TEPCO et les ouvriers ont pensé soit que l'alarme fonctionnait mal ou que la jauge à eau était déréglée. Ils n'ont rien fait.
5. L'eau a commencé à déborder à partir de la collerette au sommet du réservoir.
6. L'eau s'est écoulée dans le caniveau à eau de pluie installé sur le pourtour du réservoir.
7. Le caniveau est relié à un tuyau de drainage qui emmènent l'eau de pluie EN DEHORS de la digue qui entoure la plate-forme de béton sur laquelle reposent les réservoirs.
8. L'eau extrêmement contaminée s'est écoulée sur le sol par le tuyau de drainage.
9. Un ouvrier d'une filiale de TEPCO a découvert finalement la fuite le 19 février à 23h25 pendant une patrouille.
10. Après fermeture des vannes, l'eau a été stoppée le 20 février à 5h40 du matin.


Le sol en dehors de la plate-forme semble saturé :


8 commentaires:

  1. Je ne m'exprime pas souvent chez vous mais le coeur est avec vous
    Vous faites un travail FORMIDABLE
    Merci au nom des "silencieux "qui apprécient comme moi votre travail

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir,

    Histoire de remonter le moral aux défaitistes, pessimistes et démoralisé(e)s de tous horizons, accessoirement de resituer les priorités qui devraient être les nôtres dans ce monde déliquescent où prévalent impéritie, cupidité, lâcheté et j'en passe, voici un extrait de la dernière lettre de LIESI, organisme qu'on ne saurait suspecter de catastrophisme annoncé.

    ---------------------------------------------

    SILENCE DE MORT SUR FUKUSHIMA

    Les éléments radioactifs en provenance de la centrale japonaise Fukushima arrivent désormais sur les côtes de l'Alaska...
    Ils occasionnent la mort mystérieuse de nombreux animaux (otaries, lions de mer, ours polaires, étoiles de mer, tortues, saumons rouges, harengs, anchois et sardines) de la côte ouest de l'Amérique du Nord.

    Ces dernières semaines, on signale aussi la mort de plusieurs aigles dans l'Utah, ainsi que d'autres espèces, en novembre dernier.

    Partant de ces symptômes présentés par les animaux, les scientifiques envisagent désormais la radioactivité comme cause de cette mortalité.

    Dictature de l'information oblige : toute information relative au niveau de rayonnement de la catastrophe de Fukushima est étouffée.

    Un génocide programmé va s'accélérer au cours du prochain été. En effet, quelles seront les conséquences de cette radioactivité sur la chaîne alimentaire ?
    Les nuages se chargeant dans le Pacifique infesté par la radioactivité, vont déverser leurs pluies chargées de tritium radioactif sur les immenses champs de blé américain...un moyen de contaminer très rapidement des pans entiers de la population mondiale.
    .../...
    Le génocide que nous évoquons est aussi lié à la catastrophe du Golfe du Mexique où le pétrole continue à fuir dans des quantités énormes.

    Quelques journalistes britanniques l'avouent désormais : les conditions climatiques désastreuses actuelles (Angleterre, Etats-Unis, Canada, France, etc) seraient la conséquence du ralentissement du tapis du Gulf Stream.

    ------------------------------------------------------

    Nous forcerons nos yeux à ne jamais rien voir
    Que la chose jolie qui vit en chaque chose
    (J.Brel)

    RépondreSupprimer
  3. "Un génocide programmé va s'accélérer au cours du prochain été."
    Tout à fait en accord avec vous Korrigan.
    Pour moi ces deux catastrophes majeures ont été provoquées.
    Si l'on fait des recherches on trouve pas mal de preuves sur le net.
    Il y a quelques temps j'avais dis de lire Anton Parks qui nous éclaire sur beaucoup de choses.
    Nos dominateurs et créateurs (qui nous ont modifié génétiquement) vont nous quitter car cette dimension ne leur est plus favorable.
    Mais ils vont nous faire beaucoup de mal, j'en ai crainte.
    On le voit aussi avec les événements guerriers qui se précipitent.
    Conseil, 3 mois de bouffe,eau,de quoi se défendre et de bonnes jambes..
    Jack

    RépondreSupprimer
  4. Bonsoir,

    Merci a toussss,

    "les scientifiques envisagent désormais".

    Il est grand temps qu'ils se réveillent! :)

    Bisous, Léa

    RépondreSupprimer
  5. Je suis fâché !

    Je viens de recevoir un mail de Planet à la Une m'avertissant aujourd'hui seulement de la fin du monde prévue demain :

    "D'après la mythologie scandinave, la fin du monde se produira le 22 février 2014, soit ce samedi. De cet évènement, seuls deux êtres humains devraient survivre pour repeupler la Terre."

    Comme j'envisage en toute humilité d'être l'un des deux, je me sauve préparer un sac à dos de survie avec l'angoisse, compte tenu des nouvelles dispositions maritales, de me retrouver avec un Marcel en tête à tête (si je puis dire) jouant à pile ou face celui qui croquera la pomme.

    RépondreSupprimer
  6. Pardon, Korrigan, Marcel viendra avec moi. On est déjà d'accord qui croquera la pomme. Ce sera lui, car elle sera dure, cette pomme, mais son dentier en inox ne risquera rien.

    Pour repeupler le monde, on ne sait pas encore trop. Actuellement, ce n'est malheureusement pas encore au point. Faudra improviser.



    RépondreSupprimer
  7. Ah la pomme, le fruit défendu !

    Pom pom pom...pom...Cinquième de Beethoven.

    Mais juste réflexion, est-il utile de repeupler ??

    Peut-être privilégier la Neuvième de Dvorak, la Symphonie du Nouveau Monde.

    RépondreSupprimer
  8. Marcel et moi, on n'est pas au point au niveau en termes de transhumanisme. Alors, si on est choisi pour survivre, faudra assurer pour l'indispensable présence de l'homme (hic) sur terre. Dur dur. Sinon, Dvorac, on aime bien. Êtes -vous sûr qu'on pourra emporter des disques ou des trucs comme ça, pour la musique?

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.