Bistro Bar Blog

mardi 11 février 2014

Le sexe : l'arme ultime du pouvoir (vidéo 4)

4ème et dernière vidéo :




Vidéo 1

Vidéo 2

Vidéo 3

11 commentaires:

  1. La VIE est si simple ...

    RépondreSupprimer
  2. De mon point de vue, un discours infantilisant et primaire à force d’archétypes, assez sinistre, voire sombrement crypto-religieux.
    Quelle tristesse d'assujettir le désir à la bestialité et la seule satisfaction des instincts les plus bas : la domination, la dépendance.
    Avec son faux air de bonne-sœur sécularisé, cette dame semble vraiment tout ignorer de "l'étage supérieur" dont elle se réclame; pour dépasser la condition humaine il faut d'abord l'aimer, apprécier ses hauts et ses bas, accepter l'interdépendance des liens qui unissent la force et la faiblesse en chacun.

    RépondreSupprimer
  3. Je lis : aucun commentaire ???
    Pourtant j'en fait plein !!!

    C'est le désert de Gobie ici ? ? ?

    RépondreSupprimer
  4. Un point de vue en vaut un autre, voilà pourquoi j`ajoute le mien. Cela ne sert à rien de dénigrer une personne si on ignore tout de son vécu !
    Il faut savoir un peu de son parcours, elle était jadis "médecin" . Son nom est Ghislaine Lanctôt et s`est battu contre ses pairs.
    Son premier ouvrage s`intitule " La Mafia médicale " qui nous a dévoilé les dessous de la (médecine Québécoise) puisqu`elle l`est, tout comme moi.
    À force de se battre contre ces divers systèmes de manipulation insidieuse, cette femme s`est retrouvée en prison au lieu de démentir ses propos. C`est elle qui fut la première au Québec à dénoncer la vaccination alors...

    Un peu de respect pour son vécu serait un minimum. Au surplus, lorsqu`on se croit au-dessus de la moyenne, si le cœur ne s`ouvre pas au même rythme, ça ne vaut absolument rien !...Et si le cœur est ouvert, le jugement n`existe pas.

    Cordialement vôtre,

    Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un danger à tirer de son vécu des vérités universelles.
      Une démonstration à charge entraine des réactions du même ordre. Ne voir dans la sexualité que l'expression de la bête, c"est un peu comme si on réduisait la gastronomie au besoin de manger.

      Supprimer
  5. Je trouve les vidéos intéressantes. Mettre en relation nos fonctionnements internes et considérer leurs projections (impacts) à nos fonctionnements externes, à nos organisations sociétales, c'est démontrable et c'est cohérent. La mise en pratique est moins évidente et néanmoins pas impossible. Merci .
    Elena

    RépondreSupprimer
  6. Il faut bien comprendre que l'acte sexuel dans la personnalité est bien différent de celui de l'acte sexuelle de l'individualité.
    Le premier est sous influence d'entités , le second non

    RépondreSupprimer
  7. L'acte sexuel dans la personnalité étant différent de l'acte sexuel de l'individualité.
    L'acte sexuel par lui même ce situe ou exactement ???

    RépondreSupprimer
  8. Chacun de nous a conscience d’être une source d’activité, de sensibilité, d’intelligence, de volonté ; cette source est précisément ce que nous nommons le « je ». Elle est la racine de la réalité humaine et demeure permanente au cours de l’existence de l’individu. Elle constitue la personnalité.
    Cette source vitale n’est pas une abstraction. Elle se situe dans le temps et dans l’espace ; elle se singularise par des particularités psychiques, corporelles, économiques, sociales qui fournissent à chaque être humain son individualité. C’est ce que nous avons coutume d’appeler le « moi ».

    RépondreSupprimer

  9. http://www.bickel.fr/2014/01/nous-individualiser-dans-lunite/

    Léa

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.