Bistro Bar Blog

dimanche 16 février 2014

Japon : Ultraman et Naoto Matsumura


TEPCO admet maintenant avoir sous-estimé les beta nucléides de 167 échantillons depuis mars 2011


Le nombre total d'échantillons pour analyses de beta nucléides depuis mars 2011 est de 20.866. Il s'avère que si l'échantillon contient plus de 200.000 Bq/l de beta nucléides, l'instrument ne peut mesurer avec précision la radioactivité.

D'après le Fukushima Minyu (15 février 2014) :


Possibilité d'erreurs dans la mesure des beta nucléides de 167 échantillons

TEPCO a sous-estimé la densité de beta nucléides y compris le strontium-90 dans les analyses d'eau contaminée à la centrale. Le 14 février, TEPCO a annoncé le résultat d'études qui dit que TEPCO a sous-estimé la densité de 167 échantillons prélevés et analysés entre mars 2011 et fin janvier 2014. La densité réelle serait beaucoup plus élevée.

Selon TEPCO, ces 167 échantillons ont été prélevés de l'eau de mer, de l'eau phréatique à partir des puits d'observation et dans le sol de l'enceinte de la centrale.

Le nombre total d'échantillons pour analyse depuis le démarrage de l'accident nucléaire et jusqu'à fin janvier de cette année est de 20.866. L'enquête a révélé jusqu'ici que l'instrument utilisé par TEPCO ne peut mesurer avec précision les échantillons dont les beta nucléides dépassent 200.000 Bq/l et il y en a 167 dans ce cas. TEPCO dit qu'il analysera ces échantillons de nouveau et publiera les résultats corrects.
Ce n'est que maintenant que TEPCO est autorisé à admettre l'erreur. Maintenant que les JO sont organisés à Tokyo et maintenant que l'élection du gouverneur de Tokyo est terminée sans problèmes, avec la victoire d'un candidat pro-nucléaire avec qui TEPCO sera très à l'aise pour travailler.
TEPCO a mesuré correctement un échantillon avec 5 millions de Bq/l de strontium-90, mais ils n'ont pas révélé le chiffre parce que leur mesure de tous les beta y compris le strontium-90 du même échantillon était de 0,9 million de Bq/l, ce qui était une impossibilité. Ils l'ont dissimulé et ce jusqu'au 7 février 2014.

Selon les tweets d'experts en nucléaire, TEPCO possède un laboratoire d'analyse à la centrale avec une équipe de 30 personnes. Selon ces experts, il suffit à peine pour la somme de travail à faire.

Et où en est la promesse de l'administration Abe d'un gouvernement national aux avant-postes ?

Maintenant que les JO 2020 sont dans la poche et que le gouverneur de Tokyo est Masuzoe, le roi du chantage, Abe a oublié son cher projet – un amendement de la constitution, qui ne sera déterminé que par lui en tant que "PDG" de la nation.

*********************



Iriez-vous serrer chaleureusement la main d'un homme qui a choisi de rester dans une zone très contaminée (et qui est donc totalement contaminé) pour s'occuper des animaux abandonnés ?



Quel que soit le cas, lisez l'articlede Pierre Fetet sur l'arrivée en France de Naoto Matsumura qui y sera entre le 4 et le 21 mars.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.