Bistro Bar Blog

lundi 3 février 2014

Ikebana : la voie des fleurs



Cet art millénaire démarré en Chine puis développé au Japon est bien plus qu'une technique de composition florale, c'est une philosophie.

J'ai découvert le SITE d'Alain et Mireille Delaye où vous pourrez aller pour vous documenter sur l'Ikebana, son historique et ses différents styles.

Je vous propose une sélection de photos de styles divers qui vous donneront l'inspiration et/ou l'envie d'en apprendre plus sur le sujet.
























D'autres photos ICI.

9 commentaires:

  1. Joli, certes, cela peut flatter nos sens dans les salons.
    Mais au-delà de ces arrangements philosophiques, ni les Chinois ni les Japonais n'ont le respect de la Nature ou des êtres vivants. Les Bonzaïs et ces dispositions florales ne sont que tortures et forçage des plantes, réalisés et "développés" par les mêmes peuples qui assassinent les Dauphins et les baleines, et sont en train de foutre la planète en l'air.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on va par là, il n'y a pas qu'eux à foutre la planète en l'air.

      Et ici, les plantes ne sont pas "torturées". D'ailleurs qu'en pensent les plantes du mot "torture", est-ce que ne n'est pas anthropomorphiser le végétal ? Peut-être sont-elles fières d'être honorées par l'humain, on ne les tue pas, non ?
      Par contre évite de manger des légumes, parce que tu les as tués avant...

      Supprimer
    2. Excuse moi du peu, mais pour ce qui est de détruire la planète, les asiatiques sont au top N°1... Peuples enfants qui n'ont jamais vraiment assimilé la technique du monde occidental, et leur relation pathologique au fric a fait le reste.

      Supprimer
    3. Bonjour,

      Je ne dit rien, cela va partir en sucette! :)

      http://www.youtube.com/watch?v=7Rn6trL3-54

      Bises a vous toussss, Léa.

      Supprimer
    4. Très beau le conte de Giono, merci Léa.

      Supprimer
  2. Ces jolies images ont surtout le mérite d'attirer l'attention sur la beauté de quantité de détails du monde végétal que notre regard ne remarque habituellement pas. Nous en sommes toujours au bon gros bouquet de fleurs; vous n'avez qu'à regarder ce qui se vend le mieux dans le commerce. Cela semble être la même chose pour la Chine actuelle, où l'on préfère également les bouquets de fleurs, surtout en plastique. Au Japon, paraît-il, on se targue d'art floral importé de France. Mais pourquoi pas ? Certains d’entre nous s'intéressent bien à l'ikebana.
    Mais ce regard sur la nature, cultivé traditionnellement en Extrême-Orient, ne semble rien avoir de spontané avec ses innombrables classifications et règles à respecter. À tout bien considérer, elles ne peuvent qu’aggraver le dessèchement des cerveaux qui se produit à notre époque.

    Alors, vivent la libre inspiration et l’improvisation au gré de nos trouvailles ! Sans vouloir nous transformer en experts de l’ikebana, nous pouvons remarquer l’intérêt décoratif de telle branche tordue arrachée avec son lichen la nuit dernière par un coup de vent et trouver à l’associer avec une fleur miraculeusement éclose un peu à l’abri dans un coin du jardin où personne ne la voit. Sans la prétention d’épater des visiteurs, nous pouvons les inviter à apporter leur message éphémère sur un coin de meuble dans notre maison ; ces petites choses qui se renouvellent sans cesse dans la nature qui nous entoure ne sont jamais perdues. Et nos toutes petites joies non plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, l'improvisation. C'est aussi comme ça que je conçois l'ikebana. Pas de rigidité. Mais c'est le minimalisme de ces compositions qui me plaît particulièrement.

      Supprimer
  3. Hélios, j'aime beaucoup l'ikebana créé par les pompons de plumes calés les uns contre les autres sur la branche de ton image de la semaine.

    Brigitte

    RépondreSupprimer
  4. je m'extasie moi aussi sur ces mignonnes petites choses formant un magnifique ikebana !... Je suis en parfait accord avec Hortense c'est un bonheur de fabriquer de petites compositions suivant les trouvailles faites au fil de mes randos ;-)

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.