Bistro Bar Blog

vendredi 31 janvier 2014

Vieillesse ou...usure ?

Le message de Thierry hier, sur son site "Vivre cru".

Du baume au cœur pour ceux qui ont déjà passé pas mal de temps sur cette terre.

Vous trouverez énormément de vidéos sur la santé et l'alimentation sur son site.

Qu’est ce que vieillir ? Actuellement nous l’associons à une lente dégradation et dégénérescence du corps et des facultés physiques. Mais est-ce inéluctable ou seulement le « fruit » de choix erronés et d’une culture qui nous fait considérer comme « normal » ce qui devrait être inadmissible ? Non, il n’est pas normal de devenir sourd , de se voûter, de souffrir d’arthrose, de perdre la vue, les cheveux, les dents , la mémoire, de tomber , de grossir, de…ceci n’est pas la vieillesse, ceci est l’usure et la congestion et nous pouvons expérimenter tout autre chose, à n’importe quel âge !



17 commentaires:

  1. Merci à Thierry ! Rien que de le voir et de l'écouter est très "rafraîchissant". Comme de mordre dans quantité de fruits bien juteux ou de s'accorder une bonne sieste qui est le privilège légitime de l'âge à ne pas négliger. Et même si restent quelques douleurs, "la vie est excessivement belle", comme je dis volontiers, pour les faire réagir, aux jeunes qui se découragent trop facilement de tout.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Hélios d'avoir dégoté ce truc !
    Il oublie un tout petit, petit, petit, PETIT détail IMPORTANT !
    Il faut ZIGOUILLER - Monsanto - tous les trusts pharmaceutiques et leurs vaccins et j'en passe.
    Il a raison concernant l'acidose. Son explication donne un coup de fouet, hélas que du CRU n'est pas une solution ATTENTION
    .
    Docteur Chrystopher Vasey
    acido-basique bien expliqué (à son nom sur google plein de livres gratuits PDF à charger)

    http://www.christophervasey.ch/francais/videos.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il parle quand même de soupes à manger le soir...Mais c'est un apôtre du cru, c'est évident. Donc beaucoup d'aliments que les crudivores ne mangent plus.

      Quant au livre de Vasey, je ne mets pas un oeil dedans, c'est trop compliqué.

      Depuis que j'ai regardé la vidéo de Thierry, je prends en début de repas le midi un jus de légumes. Le problème est qu'il faut avoir un extracteur de jus, appareil assez onéreux.

      Supprimer
    2. Quand on mange une carotte, on mange le jus . Pourquoi aller l'extraire...................
      C'est de la pure stupidité .
      Trévor

      Supprimer
    3. Il faut avoir quelques neurones supplémentaires pour comprendre le but de boire des jus.

      Supprimer
    4. Comment zigouiller MON SANTO ?
      Ce serait entrer dans une GUERRE ou une rancœur et de la violence gratuite qui ne peux que te détruire le foie ...!
      Ne rien acheter qui soit le fruit de chez eux, OUI, en toute conscience et sans violence , transmettre avec beaucoup d'amour le message, et le jour ou "monsanto" fera faillite ( et cela peut venir assez vite !) ce sera une fête ÉNORME sur toute la planète !
      NON ?

      Supprimer
    5. Il n'est pas impossible qu'il me manque quelques neurones, mais j'aurais tendance a penser comme Trévor .
      Les vaches ne réclamant pas encore un jus de luzerne le midi avant le casse croûte, et les lapins un jus de carotte du fond de leur clapiers, étant entendu que cela augmente le nombre de neurones, mais pas de l'intelligence, on peu ce poser certaines questions?
      Laurent

      Supprimer
    6. à Hélios ; pas compliqué, ce n'est pas un livre Hélios , le lien mène à 3 ou 4 vidéos très courtes d'explications qu'il est judicieux de connaître...quant à l'appliquer !!!!!!!!!

      à Ned ; oui, tu as raison, je te laisse "TON" SANTO ! lol ! Il a empoisonné la planète. Z'êtes des petits veinards tous les 2 avec votre nature NATURELLE , vos tomates à pâlir devant.... oui, destruction du foie, de la rate... ça rate pas ça ;-) ♥ ♥

      Supprimer
    7. http://www.lepoint.fr/politique/quand-monsanto-se-met-au-bio-paris-s-inquiete-30-01-2014-1785960_20.php

      Supprimer
    8. Je n'ai pas d'extracteur et ne bois pas de jus mais de l'eau, sauf quand j'ai besoin d'absorber de la vitamine C dans un breuvage qui la rende buvable. Mais là, par exemple quelques tranches de betterave crue prélevées fines à l'économe, poire et feuilles de menthe ou d'ortie mixées avec le plongeur du robot marie me suffisent.
      Pas d'effets secondaires négatifs constatés sur le cerveau.

      Brigitte

      Supprimer
  3. Un grand MERCI à Thierry que de vérité tu es une perle!!!!!c'est tellement bien dit avec tant d'amour très bon professeur tu envoies de la lumière,ces fameux fruits et légumes crus cet alcalin comme tu le dis si bien je l'ai vois en photons qui nourrient notre ADN!!!!! tu ajoutes le Qi Gong là tu n'as que du bonheur !!!!J'ai 68 ans dès que je suis passé au végétarisme je gravirai des sommets Thierry tu es un divin Bravo pour l'appel à ces maisons de retraite Génial!!!!! Il n'y a que BBB pour trouver ces personnages rare

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les troubles alimentaires

      Les troubles du comportement alimentaire sont des problématiques complexes caractérisées par des comportements anormaux et potentiellement dangereux en rapport avec l’alimentation, ainsi qu’une grande préoccupation par rapport à la forme du corps et au poids. S’ils ne sont pas soignés, ces problèmes peuvent avoir de graves conséquences sur les plans physiques, psychologiques et sociaux. Le taux de mortalité associé aux troubles du comportement alimentaire est plus élevé que celui de tout autre désordre psychologique.
      Hyperphagie

      L’hyperphagie se caractérise par des épisodes de compulsion alimentaire vécus dans la honte et la culpabilité. Contrairement à la boulimie, les crises ne sont pas suivies de comportements compensatoires tel le vomissement provoqué, l’usage abusif de laxatifs et/ou diurétiques, le jeûne et/ou l’exercice physique excessif. Une compulsion alimentaire se définit par une perte de contrôle sur l’alimentation et l’absorption d’énormes quantités de nourriture dans un court laps de temps. L’hyperphagie commence généralement dans le début de la vingtaine et, contrairement aux autres troubles alimentaires, plusieurs hommes en sont atteints (2 hommes pour 3 femmes). De 30 à 50% des gens obèses souffriraient d’hyperphagie.
      Boulimie

      La boulimie se caractérise par des épisodes de compulsion alimentaire suivis de comportements compensatoires tel le vomissement provoqué, l’usage abusif de laxatifs et/ou diurétiques, le jeûne et/ou l’exercice physique excessif. Les crises de boulimie ont généralement lieu en secret et sont accompagnées d’un sentiment de perte de contrôle et de honte. Les personnes atteintes de boulimie ont généralement un poids considéré normal, mais ont néanmoins une préoccupation excessive à l’égard de celui-ci et de la forme de leur corps. Les femmes représentent 60% des personnes atteintes.
      Anorexie

      L’anorexie se caractérise par une phobie d’engraisser et le refus de maintenir un poids considéré normal. Les personnes atteintes sont victimes de brusques pertes de poids (au moins 15% de leur masse corporelle) causées par des régimes drastiques, des vomissements provoqués, l’usage abusif de laxatifs et/ou diurétiques, des périodes de jeûne et/ou d’exercice physique excessif. L’anorexie est également associée à une distorsion de l’image corporelle (où l’on s’imagine un surplus de poids là où il n’y en visiblement pas) et affecte principalement les femmes (90 à 95%).
      Bigorexie

      La bigorexie (aussi appelée complexe d’Adonis) est considérée comme une variation des troubles alimentaires n’affectant uniquement que les hommes (très souvent les culturistes). Les hommes en souffrant ne se trouvent jamais assez costauds et perçoivent leur musculature et leur stature comme étant trop peu développée, et ce, indépendamment de leur réelle apparence. Ils s’entraînent de façon excessive et multiplient les diètes afin d’augmenter leur masse musculaire tout en diminuant leur masse adipeuse. Ils sont également plus enclins à abuser de suppléments alimentaires, de faire usage de stéroïdes, de souffrir d’épuisement physique ou d’éprouver de l’anxiété, incluant la possibilité de dépression.
      Orthorexie

      L’orthorexie se caractérise par un contrôle obsessif sur la qualité des aliments ingérés. Les personnes orthorexiques se conforment à un régime alimentaire strict, composé d’aliments qu’ils jugent purs, sains et bons pour la santé. Ils considèrent la nourriture comme un médicament, au détriment du goût et du plaisir de manger. Les aliments jugés malsains sont considérés comme des poisons. Ces personnes consacrent plusieurs heures par jours à réfléchir à leur régime. L’orthorexie débute généralement par un intérêt normal pour une alimentation saine, mais c’est lorsque cet intérêt tourne à l’obsession que la situation devient problématique. Il s’agit d’un phénomène relativement récent mais de plus en plus visible, que l’on peut associer à la place très importante qu’une saine alimentation et la santé en général prennent depuis quelques années dans les médias et la société en général.

      Supprimer
    2. "Le taux de mortalité associé aux troubles du comportement alimentaire est plus élevé que celui de tout autre désordre psychologique."
      Vous oubliez le crime parfait, celui perpétré par les psychopathes à grande échelle et dont même les victimes ignorent qui est le coupable. Le crime invisible est la plus grande cause de mortalité.
      Et comment s'appelle la phobie des étiquettes, et la phobie des inventeurs de nouveaux "désordres psychologiques" ?

      Brigitte

      Supprimer
    3. @ Anonyme1 février 2014 16:49 :

      Comme le disait le bon docteur Knock "Tout bien portant est un malade qui s'ignore"

      moi y a pas d'blèm j'fais confiance à la médecine de mon pays pour trouver des supers noms de mal-a-dit avec plein de "x" et de "y" .

      Supprimer
  4. Oui, Thierry est un être magnifique, authentique, au cœur plein d'Amour.

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour Thierry,
    Un grand merci pour cette vidéo tres interresante
    ou pourrais je trouver un livre de recette?
    Je vous souhaite une bonne année 2014
    Je serais heureuse de vous lire à bientot

    RépondreSupprimer
  6. oui moi aussi je regarde les vidéos de Thierry quasiment tous les jours, quel parcours ! J'essaie de suivre ses conseils (encore quelques entorses quand même ;-))

    RépondreSupprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.