Bistro Bar Blog

dimanche 29 décembre 2013

Ultraman : fissures datant de 1982


Enlèvement des assemblages de combustible de la piscine du réacteur 4 : des gaines de protection* fissurées depuis 1982


*en anglais : "channel box" (je ne sais pas traduire exactement, si quelqu'un sait...)

En novembre, juste avant le démarrage de l'enlèvement des assemblages de combustible de la piscine du réacteur 4, TEPCO annonçait (de nouveau) qu'il y avait trois assemblages de combustible de la piscine qui avaient été déformés.
L'exploitant a publié le 27 décembre des photos de l'un de ces assemblages, dont la gaine de protection est fissurée à plusieurs endroits. Selon le compte-rendu de l'incident classé par Nucia (Archives d'information sur le nucléaire conservées par l'institut de sécurité nucléaire japonais), l'incident s'est produit en 1982 quand des ouvriers peu familiers de la procédure d'enlèvement du combustible firent une série d'erreurs.

D'après les photos de TEPCO :







Un assemblage de combustible fait environ 4,50 m de long ; la gaine de protection fait 4,20 m de long.
Si vous voulez savoir ce que TEPCO a à dire sur l'opération d'enlèvement des assemblages de combustible dans le réacteur 4, voici leur présentation en anglais (PDF)

L'un des nombreux ouvriers qui tweetent depuis la centrale, "Sunny", dit :
Ce n'est pas que TEPCO ait caché les dégâts sur l'assemblage de combustible. Ils ont été répertoriés sur des sites officiels comme Nucia. Cela montre simplement que les gens n'ont pas manifesté d'intérêt pour l'énergie nucléaire [jusqu'à l'accident de Fukushima].
Tout à fait.

Je ne savais même pas qu'il y avait 54 réacteurs nucléaires qui parsemaient les côtes japonaises.

15 commentaires:

  1. "L'âme des fleurs..."
    Hélios, très intéressante ta photo de la semaine, et encore plus intéressant le titre que tu lui donnes !
    C'est ainsi que ces fleurs seraient vues par le regard d'un autiste, ou d'un artiste, c'est à dire... de chacun d'entre nous avec ses facultés intactes, recâblées ou réparées.
    C'est l'une des images perceptibles de l'âme de ces fleurs en effet, parmi une multitude d'images possibles.
    Le reste des êtres et du monde offre autant de perceptions possibles, si nous regardons directement l'âme, avec notre âme.

    C'est pourquoi le langage des mots ne peut exprimer qu'un aperçu partiel et partial d'un seul aspect de la "réalité".

    Brigitte

    Brigitte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains recâblage ne peuvent plus attendre !
      Il y a urgence.

      Supprimer
  2. Channel box ne veut rien dire !

    LA GAINE EN ZIRCONIUM, 1ERE BARRIERE DE SURETE DU REACTEUR
    Billettes de zirconium pour fabrication des tubes d' assemblages de combustible

    AREVA, par le biais de ses filiales intégrées CEZUS et ANF, possède une compétence reconnue dans la fabrication du zirconium et des alliages de zirconium, et fournit la plupart des grands exploitants nucléaires dans le monde. De fait, AREVA est le leader mondial dans la production de zirconium pour les applications nucléaires, avec 30% de parts de marché pour les tubes de structure et 35% pour les éponges de zirconium.

    Pourquoi le zirconium?

    Le zirconium est le matériau de référence des assemblages de combustible nucléaire pour les réacteurs à eau légère (REP et REB), du fait de sa transparence aux neutrons, de ses propriétés de tenue en température et de sa résistance à la corrosion. Les alliages de zirconium sont utilisés pour les principaux composants mécaniques des assemblages de combustible nucléaire. Un assemblage est constitué de crayons, gaines métalliques en alliage de zirconium contenant des pastilles de combustible nucléaire. Les crayons sont eux-mêmes maintenus dans une structure métallique composée de grilles et de tubes guides réalisés en alliage de zirconium.



    Alan

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, finalement ma traduction d'Ultraman n'est pas si mauvaise en disant "gaine de protection" ?

      Supprimer
  3. Bonsoir,

    Merci. Pour tout les sujets. Et .... commentaires. :)

    Bisous. Léa.

    RépondreSupprimer
  4. Wikistrike donne une info ce jour comme quoi le réacteur n°3 serait entré en fusion ? Info ou intox ? Le site me paraît douteux.
    Bonnes fêtes à toutes & tous

    Cassandre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, Cassandre, le site Wikistrike est très douteux, avide de sensationnalisme. Cette info circule aux US en ce moment. La photo date de mars 2011. Ultraman en parlait ce matin :
      http://ex-skf.blogspot.fr/2013/12/ot-is-this-level-of-understanding-on.html

      Je n'ai même pas pris la peine de le traduire.
      Bonne fin d'année à toi aussi.

      Supprimer
    2. Merci Hélios de ta confirmation.

      Bonne journée

      Cassandre

      Supprimer
    3. D'apres ENENews cette info viendrait directement de Tepco =

      http://enenews.com/steam-coming-from-fukushima-unit-3-reactor-building-observed-multiple-times-this-week

      Supprimer
    4. J'ai regardé ton lien, Valérie. Merci.
      Voici ce qu'en dit Ultraman (et il ne cherche pas à faire de la désinfo, comme certains) sur le lien déjà donné. Maintenant avec la loi du secret votée par le gouvernement japonais, il sera encore plus difficile d'avoir de vraies infos :

      The readers of this blog know (I hope) about the story of this "steam" rising from Reactor 3's operating floor. The best hypothesis so far is that this is a combination of rainwater going through the gaps and reaching the Containment Vessel below and being heated up and the steam leaking from a breach somewhere in the Containment Vessel as nitrogen gas is injected into the CV. The steam tends to get observed when it is raining or after it rains.

      I suppose it is free speech to claim this is vigorous enough to reach the height of the jet stream and hit the west coast of North America. Or, to use the favorite refrain among many Japanese, "erring on the side of caution".

      Supprimer
  5. Voila ce que dit Jim Stone aujourd''hui concernant cette info =

    La fonte de la piscine de combustible du reacteur 3 de Fukushima n'est peut-être pas un canular

    Au début, j'ai rejete cette info parce que ça sonnait comme les conneries habituelles de ENE News. Il semble que ce ne soit pas le cas ici. Il y a deux possibilités ici, et ce sont les seules possibilités, peu importe ce que quiconque dit -

    1. La piscine de combustible a eu un problème et connaît une réaction en chaîne. Jusqu'à présent, nous ne parlons que de la vapeur et pas d'un feu, de sorte que les températures ne peuvent pas s'elever a plus de 135 degrés Celsius ou plus, et bien que ce soit un probleme, ce scénario pourrait être contrôlé par pompage d'eau supplémentaire dans la piscine.

    Mais voici le scénario 2, et il est DE LOIN le plus probable -

    Il existe une portion du noyau du réacteur 3 qui est restee fonctionnelle après l'explosion, et ce noyau est complètement immergé dans l'eau et a ete complètement soufflé hors de la cuve sous pression du réacteur. Cette portion de fonctionnement restante du noyau a été soit activée à partir de Dimona en Israël via la connexion totalement non autorisée à l'enceinte de confinement interne du reacteur 3, une connexion que les Japonais ne peuvent pas couper parce que les niveaux de rayonnement sont trop graves pour aborder les systèmes qui sont concernés, OU, le virus Stuxnet a de nouveau lui-même ete activé pour la nouvelle année et a, de lui-même, mis ce qui reste du noyau du réacteur au maximum de la production qu'il peut gérer.

    La preuve que, sous une forme ou une autre la DARPA/CIA/le virus Stuxnet créé par Israel est en jeu ici, est le fait que même si l'enceinte de confinement qui est ouverte du au souffle de l'explosion, se retrouve soudainement a emettre de la vapeur, aucune des lectures de la salle de contrôle montrent que quelque chose d'étrange se passe. Stuxnet garde les lectures de la salle de commande normales, alors qu'il détruit en secret, et la seule façon que le réacteur 3 detecte le froid alors qu'il y a de la vapeur est que Stuxnet est en train de faire mentir les afficheurs dans la salle de contrôle, ils indiquent que tout est normal, alors qu'il s'agit ici en fait d'une deuxième tentative de donner aux japonais la catastrophe nucléaire qu'Israël voulait vraiment pour eux.

    Cette deuxième catastrophe impliquerait un feu de nappe du combustible - beaucoup de gens qui lisent ce site savent qu'une grande quantité de matériel a été expulsé du noyau du réacteur 3 lors de la grande explosion, et ce materiel a fait que l'acces a tout le confinement du réacteur de 3 est trop dangereux. Pour cette raison, tout le combustible de la piscine du réacteur 3, combustible "utilisé", est toujours assis là, attendant d'être utilisé comme une arme.

    Ajouter à la destruction est le stockage apparent de combustible dans la piscine de séparateur de vapeur, qui a ete emporté quand le réacteur 3 a été détruit. C'est ce combustible qui a fondu dans une rivière de carburant capturé sur vidéo par un drone, ce carburant évacué par le coin nord-ouest de la piscine de séparateur de vapeur et dans l'allée entre les réacteurs 2 et 3 et a causé la mort à Fukushima, les décès qui ont maintenant été supprimé du "ziopress" parce qu'un peu de vapeur d'un réacteur aéré ne va pas tuer de gens et l'histoire officielle de ziopress est que rien de vraiment mauvais ne s'est passé.

    Dire ce qui s'est réellement passé via les masses medias réveillerait trop grand nombre d'ingénieurs nucléaires partout dans le monde à propos de menaces très réelles auxquelles leurs propres installations sont confrontées, menaces qu'Israël veut garder dans leur trésor de guerre et les sites frauduleux comme ENE News conserve bien protégé en blâmant Tepco depuis le debut il y a un monstre en liberté sous la forme d'un virus comme arme de contrôle industriel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta traduction, Valérie.
      J'espère que les deux scénarios de Jim Stone sont faux et que celui d'Ultraman est le bon.

      Supprimer
  6. Jim a rajoute ceci ce matin =


    Ce que je pense qui va se passer ?

    C'est une quasi-certitude que ce nouveau problème est le résultat de Stuxnet qui est en train de remettre ce qui reste du réacteur 3 à pleine puissance. Et ce qui arrive sera le résultat de plusieurs facteurs - si il reste assez de cœur au réacteur pour produire quelques centaines de mégawatts (la conception thermique est efficace a 33% (the thermal design ran at 33$ efficient), ce qui signifie qu'un réacteur de 1,2 gigawatt produit effectivement 3,6 gigawatts), ce qui signifie que si même 20% de ce noyau est encore fonctionnel (ce qui équivaut à 720 mégawatts) les Israéliens pourraient juste être capable d'allumer l'endroit comme il faut. 720 mégawatts réussiraient à mettre en ébullition toute l'eau, plus vite qu'ils ne pourraient la pomper avec des pompes externes, quand il sera a sec il devrait y avoir une tempête radioactive (Jim Stone s'attend a des reactions virulantes de la part de ENE News et d'Arnie Gundersen concernant cette phrase).

    Si des pompes du réacteur sont encore fonctionnelles, ne comptez pas sur la sympathie des israéliens, Stuxnet les fermera tout simplement et tous les systèmes de contrôle de la pompe sont trop radioactifs pour permettre aux gens d'entrer et de les contourner.

    Cependant,

    Ma avis est que même pas 5% du coeur du réacteur 3 qui a explose est fonctionnel, et je pense que Israël ne gere qu'un petit spectacle de vapeur que les pompes externes peuvent manipuler. Ils pourraient faire traîner les choses pendant des décennies, mais par rapport à une tempête nucléaire un spectacle de vapeur prolongée serait une aubaine, peu importe combien de temps le spectacle aurait dure. Espérons pour le mieux avec cette hypothese.

    La preuve que c'est Israël et Stuxnet est le fait que la salle de contrôle indique que tout est normal, voir ce qui suit : (voir le croquis sur le site de Jim Stone = http://www.jimstonefreelance.com/

    RépondreSupprimer
  7. J'ai trouve cette video concernant un couple de Russe qui ne peuvent survivre qu'en mangeant des produits ionizes radioactifs. Info ou intox ? En tous les cas je vous donne le lien car cela me semble interessant.

    http://www.youtube.com/watch?v=173zxfh9pNk
    IRRADIA, A COUPLE FROM RUSSIA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Intéressant, oui : qu'est-ce qu'ils ne vont pas inventer pour nuire aux Russes !
      Les Russes auraient-il trouvé une voie de sortie de la Caverne ? Je commence à le penser sérieusement...

      La petite hybride à la très mauvaise mine déclare dans une interview (écrite) à Kerry Cassidy qu'elle n'a rien contre les Illuminati, qu'elle s'entend particulièrement bien avec les sauriens, et que ses sauveurs de l'autre planète dont j'ai oublié le nom (ses programmeurs) sont très gentils aussi, et qu'elle et son époux adorent pénétrer dans les périmètres interdits militaires (russes) à la recherche d'informations.

      Par contre les grands méchants ce sont les Russes ! Qui trouvent que même les gentilles caresses de chien donnent des puces.

      Kerry conclut par une demande de donation aux Yankees pour aider cette malheureuse victime des barbares au couteau entre les dents, toujours communistes dans l'imaginaire patriotique des yankees, qui ne comprendront jamais que communisme et capitalisme sont les deux faces indissociables d'une seule médaille.

      Pendant ce temps, après les Femen MK Ultra, les révolutionnaires colorés sponsorisés par les millionnaires et la CIA, les attentats à l'intérieur de la Russie continuent, et l'encerclement extérieur de la Russie aussi. Le liban va acheter de l'armement français avec de l'argent (enfin du papier = pétro-dollars) saoudiens...

      C'est tellement gros que Poutine éclate de rire : http://www.comite-valmy.org/spip.php?breve1187

      Brigitte

      Supprimer

Tout commentaire qui se veut une publicité cachée est refusé.